Votre panier

Nos suggestions pour votre peau

Choisissez votre miniature offerte

Vous bénéficiez de la livraison et du nettoyant mains offerts !
Plus que pour bénéficier
 
livraison offerte
 
Nettoyant mains offert

Choisissez votre miniature offerte

Nos suggestionspour votre peau

Votre miniature offerte

Crème visage hydratante bio

Mini Glow Up

OFFERT

Crème nourrissante corps bio

Mini Body Guard

OFFERT

Crème mains bio

Mini Happy Hands

OFFERT

Huile démaquillante bio

Mini Oil Right

OFFERT

Economisez 10% sur votre commande en vous abonnant à vos produits chouchous.

en savoir plus

Fraisde livraison

En raison d'un nombre de commandes important, les délais de livraison sont allongés. Julie alias superwoman fait au plus vite !

Livraison sans signature - 5,90 € TTC - Gratuit dès 49€ d'achat (France, Belgique, Luxembourg)

Jusqu'à 9,90€ pour le reste du monde !

Mondial Relay - 3,90 € (France, Belgique, Luxembourg))

offerte dès 49€ d'achat.

Temps de lecture : 5MIN

Hydratation ou nutrition : comment savoir ce dont a réellement besoin notre peau ?

Ecrit le 15.Sep.21 par Anne-Marie Gabelica — Mis à jour le 15.Sep.21


Hydrater ou nourrir sa peau ? Telle est la question… peut-être pas existentielle, mais vous nous la posez souvent ! Alors, une bonne fois pour toutes : comment savoir si votre peau a besoin d’hydratation ou de nutrition ?

faut il nourrir ou hydrater sa peau ?

Eau ou gras : quel est le plus important pour la santé et la beauté de la peau ?

Choisir entre hydratation ou nutrition c’est déterminer si votre peau a plutôt besoin d’eau ou si elle manque de gras. Mais savez-vous pourquoi l’eau et le gras sont deux composants essentiels des soins de la peau ?


L’hydratation, clé de la santé de notre peau

Loin de n’être qu’une question esthétique, l’hydratation est la condition sine qua non de la santé de notre épiderme : l’eau est un des principaux constituants de notre peau qui concentre à elle seule 30% du stock de notre corps !

Une hydratation optimale est donc indispensable à la souplesse et l’éclat de la peau, sa protection (et la nôtre !) face aux agressions extérieures. Une peau bien hydratée absorbe mieux soins et actifs, se renouvelle et élimine ses cellules mortes plus efficacement.

Le bon niveau d’hydratation de la peau ? Il se mesure dans les couches superficielles de l’épiderme : leur teneur en eau doit être maintenue en permanence entre 12 et 20%. Au regard des 80% d’eau de notre derme profond, cela semble gagné d’avance, non ? D’autant qu’une belle équipe y travaille :

• dans le derme, acide hyaluronique et collagène captent et stockent l’eau fournie par notre alimentation,

• notre microcirculation l’achemine ensuite vers l’épiderme,

• là, dans les cornéocytes de la couche cornée, acides aminés, urée, sucres se chargent de la retenir et d’en capter un peu plus dans l’air ambiant.


Un équilibre fragile : quand la peau se déshydrate…

Cette couche cornée reste cependant notre talon d’Achille : l’eau finit toujours par s’en évaporer. Via la transpiration et, sous forme gazeuse, la perspiration. Toutes les peaux doivent compenser cette perte imperceptible d’un demi-litre d’eau par jour.

Et quand météo, clims et chauffages, pollution, stress ou manque de sommeil, mauvaise alimentation et hygiène de vie (soirée arrosée, tabac…), baignades et expositions solaires s’en mêlent : aïe. Les pertes s’accentuent, notre peau se déshydrate.

C’est là qu’entrent en scène nos soins hydratants. Leur mission : maintenir ou rétablir l’hydratation de la couche superficielle de l’épiderme en veillant à ce que notre couche cornée reçoive et retienne suffisamment d’eau.


… ou a faim !

Vous avez beau lui apporter les meilleurs soins hydratants, rien à faire : rétablir l’hydratation de votre couche cornée semble impossible, vous n’obtenez qu’un léger mieux éphémère. Que se passe-t-il ? Votre peau manque certainement… de gras.

Les lipides sont l’autre constituant essentiel de sa barrière hydrolipidique et de son ciment intercellulaire : ils tout aussi indispensables que l’eau au maintien d’une bonne hydratation cutanée.

Or, certaines peaux manquent structurellement de gras, localement ou globalement : les peaux sèches, très sèches, les peaux matures (féminines, surtout, sous les effets de nos hormones). Ces peaux ont faim en permanence !


Hydratation ou nutrition : comment déterminer les besoins de ma peau ?

Comment savoir si votre peau a simplement trop perdu d’eau ou si elle n’arrive plus du tout à retenir son hydratation ?

Reconnaître une peau en manque d’hydratation

Toutes les peaux peuvent être déshydratées et avoir ponctuellement besoin d’un coup de pouce pour retrouver une hydratation optimale. On peut avoir une peau grasse déshydratée (au passage, les imperfections se multiplient, la peau compensant en surproduisant du sébum). Votre peau peut être déshydratée seulement sur certaines zones comme notre si fragile contour des yeux.

Les signes que votre peau manque d’hydratation ? Elle tiraille, est sujette aux rougeurs, manque d’éclat et perd en tonicité. Vous ressentez un léger inconfort après une douche ou un bain, au froid. Certains indices ne trompent pas :

• la marque de l’oreiller au réveil,
• les ridules de déshydratation,
• pincée, la peau se strie et met quelques secondes à revenir en place, notamment sur les joues, le contour des yeux, le dos des mains.

Surtout, c’est un état transitoire : tout rentre dans l’ordre avec les mesures appropriées.


La peau en besoin de nutrition : reconnaître la peau sèche

La peau sèche, elle, est un type de peau : on la garde à vie. Son problème ? Elle ne produit pas assez de sébum, sans cause forcément connue.

La véritable peau sèche est rare mais si vous êtes concerné.e vous le savez… et zappez rarement vos soins ! Son manque de lipides la rend en effet très inconfortable : elle tire, pèle, est irritée la majeure partie du temps, surréagit à tout ou presque : allergènes, cosmétiques agressifs, froid, soleil, eau calcaire, frottements… Une peau sèche hurle qu’elle a faim tant qu’elle n’est pas nourrie !

Son manque de lipides l’empêche également de retenir son hydratation : une peau sèche est aussi déshydratée. Elle se renouvelle moins bien, les cellules mortes s’accumulent : elle est souvent rugueuse, sujette aux squames.

La seule solution : l’aider continuellement à reconstruire une barrière hydrolipidique efficace.

Un doute ? Notre diagnostic de peau en ligne vous confirmera votre type de peau et son état. N’hésitez pas à nous solliciter, on adoOre vous conseiller 😊. Surtout, soyez à l’écoute de votre peau : sans être sèche, toute peau soumise à des conditions extrêmes (froid, soleil, grosse fatigue, cicatrisation…), peut avoir ponctuellement besoin d’un complément de nutrition pour se réparer.

Nourrir une peau sèche

Hydratation ou nutrition : quels soins pour ma peau ?

Peau déshydratée ou peau sèche, vous avez les idées plus claires ? Parfait !
Maintenant, c’est plutôt simple :

peau déshydratée ou légèrement sèche : optez pour un soin hydratant.
peau sèche à très sèche : choisissez un soin plus nourrissant.

La sélection

Crème hydratante bio

Sold out

Crème nourrissante bio

Sold out

Baume ultra-nutritif bio

Sold out


Nutrition ou hydratation : bien choisir son soin

Bien choisir son soin hydratant : beaucoup d’eau et un peu de gras

Répondre aux besoins d’hydratation de votre peau c’est compenser ses pertes hydriques et l’aider à conserver son eau.

Pour cela, il ne suffit pas de se passer de l’eau sur le visage, bien au contraire : asséchants, calcaire et chlore sont parfaitement contreproductifs ! Même une eau minérale en est incapable : à moins d’avoir la peau très grasse, un soin 100% aqueux ou un gel d’Aloe Vera seul, par exemple, ne peut pas hydrater correctement, en profondeur et durablement votre peau. Ce serait comme arroser en plein soleil…

Pour réellement hydrater, un soin doit contenir :

• des composés hydratants en grande proportion : de l’eau ou, mieux, des hydrolats et extraits aqueux de plantes hydratantes (Citron, Noisetier, Pomme, Prêle, Tournesol, Chardon Marie…)

• des substances humectantes qui aident la peau à capter et retenir l’eau : l’Aloe Vera, l’acide hyaluronique, la glycérine naturelle sont des humectants naturels particulièrement efficaces

• et du gras, indispensable pour aider votre film hydrolipidique à limiter les pertes en eau.

Faites particulièrement attention à cette phase grasse : elle ne doit pas former de film occlusif. Votre peau a besoin d’hydratation, oui, mais aussi de respirer ! Oubliez huiles minérales et silicones qui l’étouffent : sous une illusion de mieux, votre peau dépérit. Les élus ? les beurres et huiles végétales : en affinité avec les lipides de notre peau, ils sont en plus parfaits pour faciliter la pénétration des actifs hydratants.


Bien choisir son soin nourrissant : beaucoup de gras et un peu d’eau

Et votre peau sèche ? Elle a surtout besoin de (bons) lipides pour compenser ses carences. Là aussi, huiles et beurres végétaux relèvent le défi avec leurs vitamines et acides gras, capables de renforcer film hydrolipidique et ciment intercellulaire.

Bien choisies, les huiles végétales apportent d’autres précieux bienfaits à votre peau fragilisée particulièrement exposée au vieillissement cutané : émollientes, elles sont sans équivalent pour adoucir et réparer votre peau rugueuse (Amande douce, Grenade, Rose Musquée, Kukui, Lin…), booster son renouvellement, renforcer son collagène et la protéger des radicaux-libres (Abricot, Argan, Avocat, Cassis, Framboise…), l’apaiser (Courge, Onagre, Cupuaçu…)… Carton plein !

Recherchez-les dans une crème nourrissante visage ou corps, ou, en cas de sécheresse extrême un baume réparateur.

Mais votre peau sèche manque également d’eau puisqu’elle ne sait pas retenir son hydratation. Un soin nourrissant doit lui aussi contenir de l’eau et/ou des hydrolats et des actifs humectants…


Hydratation ou nutrition, faut-il vraiment choisir ?

De l’eau, du gras, des humectants : quelle différence, finalement, entre soin hydratant et nourrissant ? Une arnaque marketing, cette catégorisation hydratation / nutrition ? Mais non ! Enfin, pas toujours… Tout est dans la formulation. C’est pourquoi il est si important de toujours choisir une crème hydratante formulée pour votre type de peau.

Un soin nourrissant réellement adapté aux besoins des peaux sèches contiendra des lipides plus riches en plus grande quantité : Baobab, Coco, Karité, Cacao, Courge…

Un soin hydratant pour peau mixte à grasse, sera plus fluide et misera sur des huiles légères et/ou non comédogènes : Andiroba, Moringa, Olive, Jojoba, Melon du Kalahari…

En définitive, il ne s’agit pas vraiment de choisir entre eau et gras : on l’a vu, les deux sont indispensables à toutes les peaux. Mais plutôt de bien placer le curseur : si on n’hydrate jamais trop sa peau, attention aux indigestions ! Un soin trop nourrissant sur une peau grasse ? Ce sera imperfections et brillances à gogo !


Hydratation et nutrition : quelle routine ?

Au-delà de leurs différences, peau déshydratée et peau sèche sont toutes deux fragilisées et exigeantes. Leurs routines vont se ressembler :

• Commencez par un nettoyage soigneux et doux avec une huile démaquillante ou un lait démaquillant. Débarrassée des cellules mortes et impuretés, la peau respire, se renouvelle et bénéficie mieux de ses soins.

• Parachevez le nettoyage avec une eau de soin adaptée à votre type de peau : une eau florale qui convient même aux peaux les plus fragiles ou une eau de soin équilibrante à l’acide hyaluronique idéale pour les peaux mixtes à grasses déshydratées.

Sécheresse ou déshydratation intense ? Un sérum boostera vos soins : un sérum aqueux à base d’acide hyaluronique, glycérine et Aloe Vera si vous avez la peau mixte ou grasse. Peau sèche ? Préférez un sérum huileux nourrissant. Une fois par semaine un masque visage bio hydratant peut faire toute la différence.

• Ne zappez pas l’étape contour des yeux.

• Enfin, appliquez enfin votre soin hydratant ou nourrissant.

Mais si vous attaquez en même temps votre barrière cutanée, autant ne rien faire ! Bannissez gestes agressifs, gommages visage, douches trop chaudes, ingrédients décapants (agents sulfatés, conservateurs et parfums synthétiques…).

Routine et hygiène de vie pour hydrater et nourrir sa peau

Enfin, gardez en tête que vos crèmes hydratantes ou nourrissantes ne remplacent jamais une bonne hygiène de vie. Boire suffisamment - 1,5 à 2 litres par jour d’eau, tisanes, bouillons…- est la clé d’une peau bien hydratée Mangez des fruits et légumes riches en eau et, comme dans vos cosmétiques, pas d’impasse sur les bons acides gras : poissons gras, oléagineux, huiles végétales… Dormez, aérez-vous, détendez-vous bref, faites équipe avec votre peau !


Les conseils d'Anne-Marie

Notre créatrice vous offre ses conseils personnalisés « Je veux restaurer l’équilibre naturel de votre peau pour des résultats concrets, sans compromis pour votre santé et la planète. »

Anne-Marie Gabelica oOlution

Notre vocation

Créer une beauté sans concession : des soins riches d’une diversité unique de plantes, 100% naturels, bio, vegan, made in France, sans huile de palme, sans ingrédients de remplissage et consignés.