Temps de lecture : 2min

Huiles minérales en cosmétique : pas de pétrole sur ma peau !

Ecrit le 25.Apr.13 par Anne-Marie — Mis à jour le 02.Dec.20


Dans "Les huiles en cosmétique : que cachent vos produits de beauté ?" on a vu que les huiles qui composent un produit cosmétique sont très peu évoquées. Toute l'attention se porte sur les actifs, alors même que les huiles sont majoritaires dans les formules de crèmes. De leur qualité, dépend ainsi directement celle de ton produit. C'est donc important de faire le point sur les huiles cosmétiques, en commençant par les plus utilisées : les huiles minérales.

Les huiles minérales en cosmétique, qu'est-ce que c'est ?

Minérales ? Vous avez dit minérales, comme l'eau minérale ? Pure et naturelle, qui coule de nos belles sources montagneuses ? Hélas non ! Le terme d'huile minérale désigne en fait des produits issus du raffinage pétrolier. Oui oui, du pétrole, tu as bien lu... Et pourtant, ces huiles sont quasiment universellement utilisées en cosmétique. Depuis le petit pot rond et bleu de ta plus tendre enfance, ta peau a fait le plein (humour) de paraffine, vaseline, et autres dérivés pétrochimiques.

[Tweet "Les huiles #minérales, ces dérivés pétrochimiques qui hantent les produits de beauté !"]

Totalement synthétiques, ces huiles ne procurent aucun bénéfice à notre peau. Si ce n'est juste de donner l'impression qu'elle est hydratée. En réalité, elles créent un film occlusif sur la peau qui va limiter ses pertes naturelles en eau et la garder artificiellement hydratée. Même si on a la sensation d'une peau plus douce, cette hydratation est très superficielle et non durable. Dès lors qu'on arrête l'application d'une crème à base d'huiles minérales, la peau se déshydrate à nouveau à son rythme habituel, sans aucune amélioration.

En effet, les huiles minérales n'apportent aucun élément nutritif à la peau (acides gras essentiels, vitamines, antioxydants, …) qui lui permettrait de mieux fonctionner, notamment de mieux auto-réguler son hydratation. La peau est ainsi dépendante de l'application d'une crème à base de ce type d'huiles pour maintenir une sensation d'hydratation (la dépendance au pétrole, ça va jusque dans notre salle de bain !)

De plus, en formant une couche occlusive de gras sur la peau, les huiles minérales ont tendance à boucher les pores de celle-ci. Elles favorisent donc la survenue de comédons et boutons...

Mais alors pourquoi utilise-t-on les huiles minérales ?

C'est leur faible coût de revient et leur stabilité qui poussent les industriels à les inclure aussi abondamment dans leurs formules.

[Tweet "Les huiles #minérales en cosmétique, un désastre écologique."]

Comment éviter les huiles minérales ?

Tu peux les repérer sur la liste des ingrédients qui figurent obligatoirement sur tous les produits cosmétiques. Elles s'appellent :

Paraffinum Liquidum

Petrolatum

Cera Microcristallina

Ozokerite

Ceresin

Mineral oil

mots avec –methicone ou –siloxane

 

Heureusement, ta peau n'est pas condamnée à subir les huiles minérales. Elles sont exclues des cahiers des charges des cosmétiques bio, de par leur impact environnemental très négatif. Parce que même si elles n'ont pas de danger toxique sur la peau, leur impact sur l’environnement est désastreux des méthodes d'extraction au rejet dans l’environnement. Non biodégradable, un produit cosmétique au pétrole une fois rincé se retrouve à polluer l'océan...

Évidemment, chez oOlution, les huiles minérales sont totalement bannies ! GET OUT !!! Et on ne s'arrête pas là, comme tu peux le découvrir dans ces articles :

Alors toi, à quand remonte ton dernier bain de pétrole ?