Votre panier

Nos suggestions pour votre peau

Choisissez votre miniature offerte

Vous bénéficiez de la livraison offerte !
Plus que pour bénéficier

Choisissez votre miniature offerte

Nos suggestionspour votre peau

Masque éclat visage bio

Mini Shine Bright

OFFERT

Eau florale bio

Mini Flower Power

OFFERT

Lait hydratant corps bio

Mini Magic Milk

OFFERT

Huile démaquillante bio

Mini Oil Right

OFFERT

Economisez 10% sur votre commande en vous abonnant à vos produits chouchous.

en savoir plus

Fraisde livraison

Wahou merci pour l'accueil de notre mois anniversaire ! Les commandes peuvent prendre un peu plus de temps qu'à l'accoutumée, Julie fait le max pour les faire partir au plus vite :)

Livraison sans signature - 5,90 € TTC - Gratuit dès 49€ d'achat (France, Belgique, Luxembourg)

Jusqu'à 9,90€ pour le reste du monde !

Mondial Relay - 3,90 € (France, Belgique, Luxembourg))

offerte dès 49€ d'achat.

Temps de lecture : 9min

Acne adulte : les règles d'or pour en finir !

Ecrit le 17.Feb.15 par Anne-Marie GABELICA — Mis à jour le 14.Apr.21


40 ans toujours des boutons : j'en peux plus !


On nous avait promis la fin des boutons et points noirs à la fin de notre puberté, et voilà que cette satané acné a élu résidence sur la peau de notre visage, dos ou encore décolleté. En France, l'acné touche 40% des femmes de plus de 25 ans*. Tour d'horizon des causes les plus courantes de l'acné et des solutions naturelles pour retrouver une peau saine. Bien évidemment, ces conseils s'adressent aussi à celles et ceux qui expérimentent encore les joies de l'acné juvénile !


Les causes de l'acné adulte


Héréditaire : pour des raisons héréditaires, les glandes sébacées peuvent se révéler un peu trop sensibles aux changements hormonaux. C'est ce qui concerne la grande majorité des personnes souffrant d'imperfections à répétition. Merci maman et papa !


Les menstruations : si vous ne notez pas les dates de vos cycles, l'apparition d'un énorme bouton a au moins le mérite de vous dire que ça y est, c'est la période ! Peu avant les règles, les ovaires produisent de la progestérone qui stimule l'activité des glandes sébacées, terrain propice aux imperfections.


La pilule : On peut observer deux effets possibles liés à la contraception. Soit la pilule contient du nortestosétrone et risque de provoquer une acné. Soit elle contient plutôt un œstrogène et un progestatif antihormone mâle qui vont atténuer les effets de l'acné. Mais dès l'arrêt de la pilule, le problème revient de plus belle. Dans ce cas, nous conseillons de ne pas paniquer et d'attendre 6 à 12 mois pour un retour à la normale. Tout en suivant les conseils dispensés dans cet article. Pour en savoir plus : Au secours, j’ai arrêté la pilule !


Le stress : De nombreuses cellules nerveuses sont situées près des glandes sébacées qui augmentent la production de sébum en cas de stress. L'acné étant elle-même une source de stress, on a vite un serpent qui se mord la queue. Alors mieux vaut éviter de focaliser sur les boutons et préférer pratiquer une activité sportive ou de relaxation.

 

  • L'acné de contact


Il y a mille et une déclinaisons de l'acné et dans bien des cas, l'acné ne provient pas de dérèglements hormonaux mais du contact de la peau avec des substances irritantes ou des gestes maladroits. C'est ce qu'on appelle l'acné de contact dont les formes les plus courantes sont :


Acné cosmétique : ah, tiens tiens ! Nos cosmétiques nous fileraient des boutons ? Ce sera notre sujet du jour : repérer les pièges et adopter les bons gestes.


Acné chlorique, ou chloracné : intoxication due aux agents chlorés eux-même contaminés par des dioxines. La chloracné sévère est un trouble rare et plutôt réservée aux travailleurs dans certains environnements. Mais nous verrons un peu plus loin pourquoi elle peut venir de notre salle de bain.

Pour en savoir plus retrouvez notre article sur l'acné de contact : Acné de contact : quelle routine adopter ?



Qu'est-ce qui provoque l'acné cosmétique ?



En tout premier lieu, notons qu'une peau acnéique n'est pas nécessairement une peau grasse, de même qu'une peau grasse ne sera pas forcément acnéique. La première chose à faire est donc de bien déterminer son type de peau, cela évitera de choisir des soins non adaptés.


Si celle-ci est grasse, mixte à grasse, ou mixte à grasse à tendance dèshydratée, alors notre article sur le soin des peaux grasses vous sera fort utile.


  • Un nettoyage trop agressif


Nous le répétons inlassablement, quel que soit le type de peau, il faut opter pour un nettoyage tout en douceur. Même sur une peau acnéique, le sébum est nécessaire, cessons la chasse aux sorcières : gommages à grains ne feront qu'aggraver le problème !


  • Nettoyants agressifs et gommages à grain : stop à l'obsession hygiéniste


La peau n'est pas impure : si elle doit être lavée pour une bonne hygiène, rien ne sert de la récurer ! Nous avons étudié les compositions de quelques produits nettoyants à destination des peaux acnéiques vendus en grande surface et en parapharmacie. Les plus malins avaient retiré les détergents sulfatés les plus connus pour les remplacer par d'autres tensio-actifs tout aussi douteux (PEG 40, polysorbate, etc.). Mais nous avons bel et bien retrouvé un florilège de sodium lauryl/laureth sulfate... Pour rappel ces détergents sulfatés sont des substances très efficaces pour mousser et récurer un sol de garage, mais pas pour soigner votre peau. Ils vont en effet détruire le film hydrolipidique, celui la même qui est chargé de protéger et réguler la peau... Quoi de plus normal qu'une peau qui se défend en produisant davantage encore du sébum dont on cherche à la débarrasser, alors qu'elle en a tant besoin ?


Retrouvez ici notre article complet sur les détergents sulfatés et leur dangers en cosmétiques.



Optez pour la cosmétique biologique et naturelle : la très grande majorité des produits labellisés bio vous garantit une composition sans détergents sulfatés et tensio-actifs agressifs, voire dangereux. Prenez le temps d'étudier les différences de cahier des charges chez les labels bio.



Un autre geste qui peut causer des dommages : la fausse bonne idée du gommage à grain. L'une des formes de l'acné cosmétique est l'acné dite mécanique, qui peut justement être développée suite à une agression mécanique de la peau. Les gommages enzymatiques (gommages par action chimique), eux, sont déjà plus doux. Mais nous vous conseillerons tout de même d'attendre que votre peau soit régulée et apaisée avant de vous y mettre.



On opte plutôt pour une solution douce : le bon vieux sauna facial et son acolyte le masque à l'argile ont fait leur preuve. Pour le premier, placez vous tête recouverte d'une serviette au dessus d'un bol d'eau chaude contenant quelques goûtes d'huile essentielle de tea-tree, lavande, sauge ou citron. Pour le deuxième, préférez la version en poudre à mélanger soi-même, car les versions toutes prêtes peuvent être pleines de conservateurs peu recommandables.


  • Des ingrédients occlusifs et comédogènes dans nos soins



En cosmétique conventionnelle, pour donner une illusion d'hydratation, les industriels ont majoritairement recours aux silicones, huiles et cires minérales (paraffine). Je dis illusion d'hydratation car ingrédients synthétiques ou dérivés de pétrochimie bons marchés n'apportent aucun bienfait à la peau. Tout au plus, le film inerte et imperméable qu'ils déposent sur la peau permettra de retenir l'eau (l'hydratation), mais ne l'hydratera pas à proprement parler. C'est pour cela qu'on les appelle agents occlusifs, et qu'on leur reproche d'être comédogènes : ils bouchent les pores et finissent par asphyxier la peau. S'ils ne posent pas de problème réel pour la santé, leur rejet dans la nature après le nettoyage a un impact environnemental certain puisqu'ils ne sont pas biodégradables. Autant de bonnes raisons de les éviter définitivement.


J'en profite pour vous ôter d'un doute : ces ingrédients sont utilisés par tous, de la grande surface à la parfumerie de luxe, en passant par la parapharmacie. La parapharmacie est même très friande d’agents émollients issus des huiles minérales dont les silicones. D'ailleurs, ne vous fiez pas à une mention "oil-free" qui ne signifie pas l'absence d'huile minérale.


Retrouvez notre article complet sur les huiles minérales en cosmétiques.


  • Le maquillage


Dans cette logique, gare au maquillage conventionnel ! En particulier les produits destinés au teint (fonds de teint, poudres compactes) qui sont plein d'huiles et de cires dérivés du pétrole. On préférera... le maquillage minéral qui n'a rien à voir lui avec la pétrochimie mais est d'origine naturelle.


Pour camoufler un bouton, on peut utiliser un anti-cernes après l'avoir désinfecté (Huile essentielle de Tea-tree diluée dans de l'huile végétale). Pour matifier sa peau au cours de la journée, on peut appliquer un peu de poudre libre avec un pinceau que l’on nettoie toutes les semaines à l’eau et au savon.

Pour en savoir plus : Maquillage acné : Comment maquiller sa peau acnéique ?



Traiter l'acné cosmétique



Il existe plusieurs façons de traiter l'acné. Dans certains cas, l'acné nécessite une prise en charge médicale. Nous vous conseillons donc de prendre rendez-vous avec un bon dermatologue pour identifier les causes de votre acné et discuter avec lui de la solution la plus adaptée (et méfiez-vous s'il vous propose un traitement interne au bout de 5 minutes de consultation !). Quoi qu'il en soit, nos conseils au naturel ne sauraient vous faire de mal et seront un très bon complément.


  • Commencer par un nettoyage doux au naturel



L'option testée et approuvée par l'équipe oO pour le nettoyage de peau : les hydrolats. Une eau florale de camomille apaisante par exemple suffira à retirer les impuretés dues à la pollution de l'air et aux résidus de maquillage. Il y a également l'option du savon 100% naturel saponifié à froid qui contient encore sa glycérine et ne dessèchera pas la peau. Un gel nettoyant doux est aussi une solution pour purifier votre visage sans l'agresser. Si vous portez du maquillage au quotidien, un démaquillant à base d'huile végétale d'amande douce ou de jojoba retirera votre maquillage waterproof à merveille. Complétez votre nettoyage par un pshitt d'hydrolat de lavande vraie, rose ou hamamélis : ses propriétés astringentes garderont votre peau saine toute la journée. Oui, c'est aussi simple que cela. Deux solutions naturelles et économiques douces pour la peau et l'environnement !



Un geste pour la planète et pour la peau : les personnes dont le travail les expose au goudron et au chlore développent assez facilement de l'acné de contact. Le chlore est un agent toxique pour la peau, or il est couramment utilisé pour blanchir les disques démaquillants présents dans nos salles de bain... Ceux-ci ont un impact environnemental très important : très gourmands en eau, leur production emploie une grande quantité de pesticides... Pour des morceaux de coton finalement jetés après une utilisation. Passez aux lingettes démaquillantes réutilisables, là encore, votre peau et la planète vous diront merci.


  • Bien choisir les actifs de sa crème hydratante


Votre peau, si elle souffre d'acné (et c'est probablement le cas si vous lisez ces lignes) a besoin d'être assainie et apaisée. Comment se forme un bouton ? Au départ, un simple point noir : le pore est bouché par l'excès de sébum et prend cette teinte foncée par oxydation. Un milieu fertile au développement des bactéries, qui auront tendance à transformer à cause d'une inflammation un point noir en bouton rouge et douloureux, ou en pustule à pointe blanche.


Du côté des actifs, il vous faudra alors rechercher :


    • Des actifs anti-bactériens : ce qui était au départ de simples pores obstrués se propagent sur le visage à cause des bactéries (c'est pour cela que l'on conseille de ne pas trop se toucher le visage par exemple)
    • Des actifs anti-inflammatoires : un bouton est au départ un comédon en état d'inflammation, c'est ainsi qu'il devient gros, douloureux et laisse des traces
    • Des actifs riches en vitamine E : elle permet d'apaiser la peau, l'aide à se défendre grâce à ses propriétés anti-oxydantes et surtout accélère la cicatrisation des marques résiduelles. Vérifiez donc que votre crème contient par exemple des extraits de Mimosa Tenuiflora, Centella Asiatica.

Toutes ces propriétés se trouvent dans les acides gras essentiels, riches en omega 3-6 et 9, dont est composé... le sébum. Il faudra donc choisir des soins formulés à partir d'huiles végétales riches de ces acides gras que le corps assimile parfaitement. Vous les retrouverez dans des soins tout prêts, comme notre Check Matte, spécialement formulé pour terrasser les imperfections.


Vous pouvez aussi fabriquer votre propre sérum anti-acné fait maison : un mélange d'huiles végétales et quelques gouttes d'huiles essentielles suffiront. Attention avec les huiles essentielles, commencez en douceur et tâchez de suivre une recette conseillée par un spécialiste !


Quelques exemples d'huiles à privilégier dans vos soins ou sérums maison :

  • Huile végétale de chanvre, noix du Brésil, lin, nigelle etc.
  • Huile essentielle de lavande vraie, arbre à thé, carotte etc.


2 conseils pour des résultats optimaux :


    • Choisir des ingrédients biologiques : nous vous conseillons bien évidemment de privilégier des huiles bio. Mieux encore, de première pression : vous aurez ainsi la garantie d'huiles qui ont encore toutes leurs vertus. A éviter donc, les huiles hydrogénées et estérifiées dont la transformation ont fait perdre une partie des bienfaits.
    • Penser synergie et variété des actifs : la peau est un organe complexe qui nécessite de multiples apports pour bien fonctionner. C'est pourquoi nous conseillons toujours de miser sur des sources d'actifs variées. Mais pas la peine de se lancer à la maison dans des mélanges trop sophistiqués (parce que cela serait bien trop cher et parce qu'une partie des huiles pourrait se périmer avant utilisation), chaque huile renferme un complexe intéressant d'agents actifs.

Que faire d'une lésion déjà installée ?


En ce qui concerne les points noirs, on l'a vu, ils sont le terreau idéal à la prolifération des bactéries. Mieux vaut s'en débarrasser à l'aide d'un tire comédon bien stérilisé (chez le dermatologue ou à la maison). Mais les pustules peuvent apparaître sans être passées par la case départ (point noir) et sans que vous ne touchiez 20 000 francs. C'est typiquement le signe d'une peau agressée et fragilisée.


Que faire alors ? Éviter de le triturer sera un bon début ! Ne cherchez pas à l'assécher notamment en le vidant, mais plutôt à l'assainir. Vous pouvez par exemple utiliser de l'huile essentielle d'arbre à thé dont les propriétés anti-bactérienne éviteront que ce bouton n'aille contaminer le reste de la peau. Il vous faudra ensuite faire preuve de patiente et faire un travail de profondeur (comme adopter la routine beauté conseillée dans cet article...).


La beauté est dans l'assiette


On le dit souvent, notre alimentation est une puissante alliée beauté. D'abord, aussi bénéfiques appliqués sur la peau qu'avalés, les acides gras essentiels sont toujours les héros de notre histoire. On les retrouve dans les fruits oléagineux (noix, noisettes) et les huiles végétales. Certains oligoéléments sont également utiles pour lutter contre l'acné. Le sélénium stimule les défenses immunitaires, son action couplée à la vitamine E (que vous trouverez aussi dans les fruits oléagineux et huiles végétales) est reconnue comme efficace contre l'acné. Il suffit d'une noix du brésil par jour pour subvenir à nos besoins en sélénium, c'est simple ! Le zinc enfin va lui favoriser la cicatrisation des lésions, on le retrouve dans les lentilles, les haricots secs, le soja sans OGM ou encore les champignons.


Y-a-t-il des aliments qui causent l'acné ? Les avis des spécialistes divergent : mais des études récentes mettent en évidence le rôle des produits raffinés (pain blanc, sucreries) dans la formation d'acné, ils stimuleraient la production de sébum.

 



Des questions sur l'article ? Un petit conseil à demander ? N'hésitez pas à échanger avec nous via les commentaires, nous répondrons avec plaisir !

Sources :
* An epidemiological study of acne in female adults: results of a survey conducted in France

Les conseils d'Anne-Marie

Notre créatrice vous offre ses conseils personnalisés « Je veux restaurer l’équilibre naturel de votre peau pour des résultats concrets, sans compromis pour votre santé et la planète. »

Anne-Marie Gabelica oOlution

Notre vocation

Créer une beauté sans concession : des soins riches d’une diversité unique de plantes, 100% naturels, bio, vegan, made in France, sans huile de palme, sans ingrédients de remplissage et consignés.