Votre panier

Nos suggestions pour votre peau

Choisissez votre miniature offerte

Vous bénéficiez de la livraison et du nettoyant mains offerts !
Plus que pour bénéficier
 
livraison offerte
 
Nettoyant mains offert

Choisissez votre miniature offerte

Nos suggestionspour votre peau

Votre miniature offerte

Crème visage hydratante bio

Mini Glow Up

OFFERT

Crème nourrissante corps bio

Mini Body Guard

OFFERT

Crème mains bio

Mini Happy Hands

OFFERT

Huile démaquillante bio

Mini Oil Right

OFFERT

Economisez 10% sur votre commande en vous abonnant à vos produits chouchous.

en savoir plus

Fraisde livraison

En raison d'un nombre de commandes important, les délais de livraison sont allongés. Julie alias superwoman fait au plus vite !

Livraison sans signature - 5,90 € TTC - Gratuit dès 49€ d'achat (France, Belgique, Luxembourg)

Jusqu'à 9,90€ pour le reste du monde !

Mondial Relay - 3,90 € (France, Belgique, Luxembourg))

offerte dès 49€ d'achat.

Temps de lecture : 5MIN

Comment soulager une irritation de la vulve ?

Ecrit le 22.Aug.21 par Anne-Marie Gabelica — Mis à jour le 22.Aug.21


Fréquentes et généralement sans gravité, les irritations de la vulve ou vulvites n’en sont pas moins désagréables. Bonne nouvelle : il est possible de soulager naturellement une irritation de la vulve.
Faux pas et bons réflexes, faisons le point.

Soulager les irritations de la vulve

Pourquoi, quand : vous saurez tous sur les irritations de la vulve

Avant d’entrer dans le vif du sujet du pourquoi du comment des irritations de la vulve, petit rappel d’anatomie. Le terme vulve désigne l’ensemble des organes génitaux externes féminins qui protègent l’entrée du vagin . Eh oui, on croit souvent que tout est intériorisé chez la femme, mais c’est faux ! Ah, le tabou de l’anatomie féminine… Saviez-vous que les manuels de SVT de lycée ne représentent le clitoris dans son intégralité que depuis 2019 ? Pas étonnant que nous ne soyons pas toujours au clair avec la représentation de notre propre zone intime !

Concrètement, la fente vulvaire est divisée en deux grandes lèvres qui protègent les petites lèvres formant le capuchon du clitoris. Au naturel, la vulve est protégée par :

• les poils pubiens qui retiennent les germes indésirables (les grandes lèvres sont particulièrement pourvues en glandes sébacées et sudoripares) et limitent les frottements,

• une flore composée de milliards de bactéries et levures, notamment les lactobacilles, chargées de neutraliser ceux qui parviennent tout de même jusqu’à elle,

• nos sécrétions, précieuses protections pour nos fragiles muqueuses.

Si tout cela fonctionne bien la plupart du temps, notre vulve a malgré tout 1001 occasions de souffrir d’irritations : hygiène inadaptée (trop ou pas assez), variations hormonales et médicaments qui déséquilibrent notre flore et assèchent nos sécrétions, frottements des vêtements ou lors des relations sexuelles qui échauffent les muqueuses, protections périodiques irritantes, mauvaises habitudes aux toilettes, modification des sécrétions avant les règles… Son positionnement, au carrefour de trois orifices (urètre, entrée du vagin, anus), multiplie les risques d’infections : même bégnines, elles peuvent entraîner d’importantes irritations de la vulve. Au programme, démangeaisons, sensations de brûlure notamment lors de la miction ou des rapports sexuels, gonflement des muqueuses, rougeurs. Aïe.

Soulager rapidement une irritation de la vulve est important : les démangeaisons sont inconfortables, parfois insupportables, et résister à la tentation du grattage est difficile. Le risque ? Des lésions ouvrant la porte aux germes. Même si elle n’est pas causée par une infection, votre irritation de la vulve risque bien d’en entraîner une !


5 conseils pour soulager naturellement les irritations de la vulve

1. Irritation de la vulve : oubliez les produits conventionnels

Pour commencer, on oublie les mauvaises idées totalement contreproductives : pas d’antiseptique sans avis médical ou ce sera massacre assuré parmi vos lactobacilles !

Oubliez également les crèmes conventionnelles pétrochimiques, même celles vendues en pharmacie, bourrées d’ingrédients synthétiques irritants, potentiellement allergènes voire perturbateurs endocriniens ou cancérogènes suspectés pour certains. Le tout avec une efficacité pas toujours au rendez-vous : la plupart contiennent des huiles ou cires minérales comme la vaseline (ou pétrolatum…) ou de la paraffine. L’illusion d’un mieux immédiat sous une couche occlusive épaisse peut rapidement laisser la place à des suintements et picotements.

Parmi les ingrédients à éviter tout particulièrement ? Les conservateurs et parfums synthétiques, hyper allergisants et irritants, paravents de composants toxiques : fuyez-les dans tous vos soins cosmétiques mais encore plus pour votre zone intime (et pas seulement lorsque vous souffrez d’une irritation de la vulve).

Ne les traquez pas uniquement dans vos produits d’hygiène intime : évitez tous les produits parfumés, hélas bien trop fréquents, qui pourraient entrer en contact avec votre zone intime, du papier toilette aux lingettes en passant par les serviettes hygiéniques. 


2. Apaiser naturellement les irritations de la vulve : attention au système D

Éviter les produits conventionnels est d’autant plus facile qu’il existe des solutions naturelles pour apaiser une irritation de la vulve, saines et efficaces. Mais attention : ne vous fiez pas à tous les conseils d’internet !

Oubliez le yaourt nature bio. À première vue, cela ressemble à une bonne idée : c’est frais, plein de probiotiques favorables aux bactéries et notamment de lactobacilles. Certes, mais pas de la même souche que les lactobacilles de notre flore vaginale (celles des yaourts sont plutôt proches de nos lactobacilles digestives) : vous risquez surtout de déséquilibrer un peu plus les choses./span>

De même les bains de siège au bicarbonate (souvent recommandés sans rinçage !) sont une très mauvaise idée : vous risquez non seulement d’aggraver les choses avec le combo calcaire + bicarbonate voire carrément une brûlure !

Enfin, ne pensez pas utiliser votre crème hydratante visage ou votre lait hydratant corps habituels : même le meilleur soin visage ou corps naturel et bio n’est pas formulé pour les muqueuses et la flore de votre zone intime.


3. Les huiles végétales, vos meilleures alliées pour soulager les irritations de la vulve

En revanche, si vous avez une huile végétale pure sous la main, c’est une très bonne idée.

Le grand classique pour la zone intime, qui peut même faire office de lubrifiant naturel : l’hyper hydratante, antifongique et antibactérienne huile vierge de Coco non raffinée. Mais aussi le beurre de Karité ou de Cacao et la plupart des huiles végétales apaisantes et anti-inflammatoires : Calendula, Amande Douce, Baobab, Bourrache, Framboise, Macadamia, Olive, Onagre, Périlla…

Vous les retrouvez tous dans notre baume réparateur bio Loving Balm : une texture fondante sans résidu gras, 55 huiles et beurres végétaux et rien d’autre pour soulager, atténuer irritations et rougeurs avec une tolérance parfaite pour votre zone intime. Le soulagement est immédiat et votre vulve est parfaitement protégée de tous les frottements même au plus fort de l’irritation.

Notre extra drop nourrissant bio oOlution est aussi idéal pour apaiser les irritations de la vulve moins intenses : non seulement cette synergie d’huiles végétales pures nourrissantes, apaisantes, réparatrices et protectrices vous soulagera mais elle renforcera durablement vos muqueuse, dans le plus grand respect de votre flore. Une suggestion : gardez cette habitude au quotidien, même une fois votre irritation vulvaire apaisée. Une goutte en massage léger sur les lèvres et le clitoris après chaque toilette agira en prévention en évitant les sécheresses et réduisant les frottements des sous-vêtements.

Et les huiles essentielles, fréquentes dans des recettes DIY pour soulager les irritations de la vulve ? On vous conseille plutôt de vous en passer, à moins d’être spécialiste ou conseillée par un·e professionnel·le. Potentiellement irritantes, sujettes à de nombreuses contre-indications dont des effets œstrogen-like, vous risquez de vous faire plus de mal que de bien.

Les huiles végétales pour apaiser les irritations de la vulve

4. Faites (encore plus) attention à votre hygiène intime en cas d’irritation de la vulve

Vos sensations vont très vite vous le rappeler : votre hygiène intime doit être extrêmement douce !
N’en faites
pas trop… sans pour autant renoncer à y toucher.

Les bons réflexes en cas d’irritation de la vulve :

• Evitez de trop exposer votre zone intime à l’eau calcaire du robinet : évitez les bains, rafraîchissez et apaisez plutôt la zone avec un pschitt d’eau florale. Dans notre eau de soin bio Flower Power, Calendula, Mélisse, Kiwi, Raisin, Thé vert ou encore Verveine citronnée, Figue de Barbarie et Pomme vous soulageront efficacement.

• Mais ne négligez pas votre hygiène intime quotidienne : à la main et à l’eau tiède, en séchant soigneusement mais sans frotter avec une serviette douce parfaitement propre. Et surtout en choisissant le bon produit lavant intime : exit les produits sans rinçage, les gels douches sulfatés et même les gels lavant intimes conventionnels. Un bon savon saponifié à froid surgras sans parfum fait parfaitement l’affaire.

• Adepte de l’épilation intégrale ? Essayez d’y renoncer : vos poils pubiens sont la meilleure défense contre (entre autres) les irritations de la vulve. Ils vous gênent en maillot de bain ? Plutôt que de les raser, coupez-les. Au passage, en parlant de baignade : les piscines et leur eau trop chlorée ou encore le sable de la plage sont à éviter en cas d’irritation de la vulve.

• Aux toilettes, tamponnez doucement pour vous essuyer au niveau de la vulve. Au plus fort de l’irritation, préférez des lingettes réutilisables en tissu doux (et n’oubliez pas : essuyez-vous toujours d’avant en arrière).

Enfin, comme pour le reste de votre peau, les conseils d’hygiène de vie de base restent de mise : buvez beaucoup d’eau, dormez suffisamment, cherchez des solutions pour gérer votre stress (sport, yoga, aromathérapie…), évitez café et tabac et veillez à avoir une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes frais bio et en bon gras.


conseils pour soulager une vulvite

5. Laissez respirer votre vulve !

Des conseils valables tout le temps mais particulièrement en cas d’irritation de la vulve :

• Préférez des sous-vêtements en coton bio, plus doux et respirants que les tissus synthétiques, afin d’éviter de macérer dans un environnement trop humide. Pour leur entretien (comme pour celui de vos serviettes de toilette), utilisez une toute petite dose de lessive la plus douce et naturelle possible, pas d’assouplissant et rincez abondamment.

• Changez impérativement de sous-vêtement chaque jour voire en cours de journée en cas de transpiration ou de pertes abondantes.

• Dès que c’est possible, ne portez pas de sous-vêtements : lorsque vous êtes chez vous (mais attention, même là, sous un short ou un pantalon c’est culotte impérative!) et surtout la nuit.

Pendant les règles, évitez les protège-slips jetables, préférez des serviettes lavables en coton ou les culottes menstruelles. Et changez-les fréquemment.

• Evitez les pantalons serrés et plus généralement tous les vêtements susceptibles de provoquer de frottements. Assise, évitez de croiser les jambes.


Quand faut-il s’inquiéter ?

Vous avez suivi tous ces conseils mais irritations et démangeaisons ne s’atténuent pas vraiment ? Reviennent régulièrement ?

Commencez par revoir vos habitudes d’hygiène intime en vous aidant de notre article Hygiène intime : ai-je vraiment besoin d'un produit spécifique ?

Cela ne suffit pas ? Les irritations s’accompagnent de pertes et/ou odeurs inhabituelles ? Le plus souvent bénignes, les irritations de la vulve peuvent cependant être le signe d’un problème médical à traiter. Tout particulièrement si elles surviennent après un rapport sexuel (les infections sexuellement transmissibles s’accompagnent parfois de démangeaisons et irritations de la vulve), pendant la grossesse qui favorise les mycoses, à l’occasion d’un changement de contraception... Elles peuvent également être liées à une affection dermatologique comme l’eczéma, le lichen vulvaire, à une allergie…

Dans tous les cas, adoptez le même principe que pour toute votre santé : soyez à l’écoute de votre corps et au moindre doute, consultez.


Les conseils d'Anne-Marie

Notre créatrice vous offre ses conseils personnalisés « Je veux restaurer l’équilibre naturel de votre peau pour des résultats concrets, sans compromis pour votre santé et la planète. »

Anne-Marie Gabelica oOlution

Notre vocation

Créer une beauté sans concession : des soins riches d’une diversité unique de plantes, 100% naturels, bio, vegan, made in France, sans huile de palme, sans ingrédients de remplissage et consignés.