Comparatif et différences des labels bio en cosmétique par oOlution

Labels bio en cosmétiques : tableau comparatif pour comprendre

Par le 30 avril 2014

Vous êtes très nombreux à vous interroger sur les labels des cosmétiques biologiques. Que garantissent tels et tels labels ? Quels sont leurs points forts et points faibles ? En somme, comment s’y retrouver dans cette jungle ?

 

Pour comprendre leurs tenants et aboutissants une bonne fois pour toutes, nous vous avons fait un tableau complet et synthétique qui récapitule les informations clés à connaître sur tous les labels de cosmétiques bio :

 

 (Retrouvez aussi notre récapitulatif points forts / points faibles en dessous du tableau)

 

Tableau comparatif des labels bio en cosmétique

Tableau comparatif des labels bio en cosmétique | oOlution

 

 

Tableau comparatif des labels bio en cosmétique : labels vegan et végétariens

 

 

Tableau comparatif des labels bio en cosmétiques : la charte de formulation oOlution

 

Pour résumer, voici les principaux points forts et points faibles qu’on a identifié dans chacun de ces labels…

 

Points forts et points faibles des labels de cosmétiques bio

 

Ecocert / Cosmébio

 

Points forts :

 

  • 95% ingrédients d’origine naturelle minimum
  • Colorants et parfums synthétiques, dérivés pétrochimiques (paraffine, silicone,…),  matières éthoxylées (PEG, Sodium Laureth Sulfate) interdits.
  • Packagings en PVC et PS interdits

 

Points faibles :

 

  • Seulement 95% des ingrédients végétaux sont bio (50% avec le label « cosmétiques écologiques)
  • Dérivés d’huile de palme autorisés
  • Pas de restriction sur les huiles estérifiées et hydrogénées
  • 5 conservateurs synthétiques existants à l’état naturel sont autorisés : pourquoi ne pas utiliser leurs équivalents naturels ?
  • Sodium Lauryl Sulfate autorisé
  • Pas d’obligation à utiliser des emballages 100% recyclables
  • Packaging en PET autorisé

 

BDIH

 

Points forts :

 

  • Colorants et parfums synthétiques, dérivés pétrochimiques (paraffine, silicone,…),  matières éthoxylées (PEG, Sodium Laureth Sulfate) interdits.

Points faibles :

 

  • Pas de pourcentage minimum d’ingrédients d’origine naturelle ni d’ingrédients bio
  • Conservateurs synthétiques existants à l’état naturel  autorisés : pourquoi ne pas utiliser leurs équivalents naturels ?
  • Dérivés d’huile de palme autorisés
  • Pas de restriction sur les huiles estérifiées et hydrogénées
  • Pas d’obligation à utiliser des emballages 100% recyclables
  • Packaging en PET autorisé

 

Natrue

 

Points forts :

 

  • Parfums et colorants synthétiques, produits pétrochimiques et Sodium Laureth Sulfate interdits
  • Plastiques avec du chlore (PVC) interdits
  • Rapport sur le développement durable ou étude sur l’impact du cycle de vie des produits obligatoires

 

Points faibles :

 

  • Limitations sur le pourcentage maximum d’ingrédients d’origine naturelle (15 à 20%)
  • Seulement 0 à 95% minimum d’ingrédients bio : pourquoi pas 100% ?
  • Conservateurs synthétiques existants à l’état naturel  autorisés : pourquoi ne pas utiliser leurs équivalents naturels ?
  • Dérivés d’huile de palme autorisés
  • Pas de restriction sur les huiles estérifiées et hydrogénées
  • Sodium Lauryl Sulfate autorisé
  • Packaging en PET autorisé

 

Nature & progrès

 

Points forts :

 

  • 95% d’ingrédients d’origine naturelle minimum
  • Dérivés d’huile de palme interdits à partir du 1er janvier 2015 : nous sommes très heureux chez oOlution de voir qu’enfin un label bio se positionne contre l’huile de palme et ses ravages
  • Les matières premières naturelles doivent être issues de l’agriculture biologique dès lors qu’elles sont disponibles
  • Les ingrédients d’origine chimique ne sont tolérés que si aucun ingrédient bio disponible ne peut remplacer leur fonction
  • Colorants, parfums, antioxydants, conservateurs, huiles et autres dérivés pétrochimiques (silicones, paraffine) sont interdits.
  • Packaging en PVC et PSE interdits
  • Consignes relatives à la gestion de l’eau, l’utilisation d’énergies renouvelables, la maitrise des déchets et rejets et l’amélioration des transports

 

Points faibles :

 

  • Pas de limitations sur le pourcentage maximum d’ingrédients de synthèse
  • Packaging en PET autorisé

 

Cosmos Organic

Points forts :

 

  • Nanomatériaux et matières éthoxylées (PEG, Sodium Laureth Sulfate) interdits.
  • Utilisation exclusive de matières premières respectant les critères définies par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES)
  • Packaging : PVC et polystyrène interdits

Points faibles :

 

  • Pas de pourcentage minimum d’ingrédients d’origine naturelle, simple incitation à en utiliser autant que possible
  • 2% de composés pétrochimiques autorisés (9 molécules mi-naturelles mi-pétrochimiques autorisées)
  • Seulement 95% des ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique : pourquoi pas 100% ?
  • 5 conservateurs synthétiques existants à l’état naturel sont autorisés : pourquoi ne pas utiliser leurs équivalents naturels ?
  • Dérivés d’huile de palme autorisés
  • Pas de restriction sur les huiles estérifiées et hydrogénées

 

Demeter

 

Points forts :

 

  • Dérivés pétrochimiques (benzène, hexane, propylène glycol, butylène glycol,..) agents chélateurs (EDTA) et parfums synthétiques sont interdits.

 

Points faibles :

 

  • Pas de minimum requis en ingrédients bio ou Demeter pour être labelisé
  • Pas de critères stricts sur la composition et la recyclabilité des emballages : simple incitation à les limiter

 

Le Cygne Blanc (Nordic Swan)

 

Points forts :

 

  • Les parabens, l’EDTA, les borates et le triclosan sont interdits.
  • Packaging : tous les éléments doivent être séparables, les emballages minimisés, le chlore et le PVC interdits.
  • Limites concernant la biodégradabilité, la toxicité et la bioaccumulation des ingrédients

 

Points faibles :

 

  • Pas de minimum sur le pourcentage d’ingrédients bio ou d’origine naturelle
  • Pas de maximum sur le pourcentage d’ingrédients de synthèse autorisés
  • Pas de politique de préservation de la biodiversité

 

Vegetarian Society

 

Points forts :

 

  • Aucun ingrédient d’origine animale sauf œufs de poules élevées en plein air

 

Points faibles :

 

  • Pas de précisions sur la naturalité des ingrédients, la préservation de la biodiversité, le packaging ou la préservation de l’environnement
  • Dérivés d’huile de palme autorisés

 

Vegan Society

 

Points forts :

 

  • Aucun ingrédient d’origine animale
  • Réduction des quantités d’eau et de cultures : ces ressources sont utilisées pour nourrir les animaux

 

Points faibles :

 

  • Pas de précisions sur la naturalité des ingrédients, la préservation de la biodiversité ou le packaging
  • Dérivés d’huile de palme autorisés

 

Les pistes d’amélioration possibles pour les labels bio

 

Avec ce tableau, les points forts et les points faibles des différents labels de cosmétiques bio n’ont plus de secrets pour vous. C’est à partir de cette étude comparée des référentiels de chacun des labels que nous avons réfléchi aux pistes d’amélioration possibles et que nous avons établi notre propre cahier des charges.

 

Parmi les améliorations souhaitables chez les labels bio, trois problématiques nous tiennent à cœur :

 

1. Le respect de la biodiversité : l’huile de palme

 

Les soins oO n’ont ni huile de palme, ni dérivés de celle-ci. En effet, nous ne souhaitons en aucun cas chez oO contribuer à la déforestation massive liée à leur utilisation. À part Nature & Progrès qui interdit l’huile de palme et ses dérivés à partir de 2015, aucun autre label de produits cosmétiques ne se positionne sur son utilisation.

 

 

2. Les huiles estérifiées et hydrogénées ainsi que les démarches environnementales globales.

 

Il en est de même quant aux huiles estérifiées et hydrogénées : aucun label ne se positionne sur leur utilisation. Ce sont des huiles chimiquement modifiées de mauvaise qualité et dont les coûts de production sont très faibles que nous refusons d’utiliser dans nos soins. Nous ne voulons pas non plus être partiellement bio. Les huiles de première pression et les ingrédients bio coûtent certes plus cher mais c’est le prix à payer pour vendre des produits de qualité, et dont nous sommes fiers à 100%.

 

 

 

3. L’éco-conception

 

Les labels encouragent les marques à une meilleure gestion des déchets et à une production plus économe en énergie. Cependant ces recommandations se limitent bien souvent au principe du volontariat et ne constituent pas d’obligations formelles. Selon nous, la simple incitation ne suffit pas et la responsabilité environnementale ne saurait se cantonner à quelques actions éparses. Nous cherchions donc à aller au-delà en adoptant une démarche plus globale et basée sur une approche scientifique. Nous sommes la première marque de cosmétiques à avoir entrepris une étude d’éco-conception préventive sur tous nos produits, afin de limiter à la source nos impacts environnementaux. Pour cela des experts ont réalisé pour nous une analyse complète du cycle de vie de nos soins visant à évaluer les enjeux écologiques associés à chaque étape de la vie de nos produits, de la culture des ingrédients, leur transport, leur fabrication, jusqu’à leur utilisation par vous et leur fin de vie.

 

 

Ce que fait oOlution

 

Toute la gamme de soins oOlution est garantie 100% d’origine naturelle végétale, sans aucun dérivé d’huile de palme et 100% éco-conçue ! De plus, nous n’utilisons que des actifs issus de l’agriculture biologique ou de cueillettes durables pour formuler nos soins :

 

  • Glow Up : le soin hydratant éclat/détox pour peau normale à mixte
  • Whole Again : le soin nourrissant/protecteur pour peau très sèche à fragile
  • Check Matte : le soin matifiant/régulateur pour peau mixte à grasse
  • Age Out : le soin anti-âge et anti-rides pour peau mature
  • Eye Love : le contour des yeux multi-actions anti-cernes, poches et ridules
  • Happy Hands : la crème fondante mains et ongles
  • Magic Milk : le lait pour le corps hydratant pour peau normale
  • Body Guard : la crème pour le corps nourrissante pour peau très sèche à fragile
  • Game Over : le sérum équilibrant anti-imperfections pour tout type de peau
  • Light Up : le sérum unifiant anti-tâches pour peau mature
  • Flower Power : l’eau de soin visage pour tout type de peau
  • Feet Good : la crème pieds réconfortante pour peau très sèche à fragile
  • Loving Balm : le baume nutri-réparateur pour peau très sèche à fragile

 


 

Les différences oOlution : 100% éthique, écologique & responsable !


Sources :

  1. Ecocert : http://www.ecocert.com/sites/default/files/u3/Referentiel-Ecocert.pdf
  2. BDIH : http://www.kontrollierte-naturkosmetik.de/f/directive_cosmetiques_naturels.htm
  3. Natrue : http://www.natrue.org/fileadmin/natrue/downloads/Criteria_2.8/NATRUE-Label_Requirements_V2-8_EN.pdf
  4. Nature & Progrès, 2013 : http://www.natureetprogres.org/servicepro/sp91.pdf
  5. COSMOS ORGANIC : http://www.cosmos-standard.org/docs/COSMOS-standard-v2-21102013.pdf
  6. Le cygne blanc : http://www.nordic-ecolabel.org/criteria/
  7. Vegetarian society : https://www.vegsoc.org/
  8. Vegan society : http://www.vegansociety.com/

 

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 7 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


26 commentaires sur “Labels bio en cosmétiques : tableau comparatif pour comprendre

  1. Bonjour, merci pour ce résumé (pas tout-à-fait impartial? 😉 )
    Mais il y manque le label bio européen (est-il si nul?)

      1. heu non… (on le trouve aussi sur des produits ménagers, et sur des he, hv – pas toujours comestibles – et hydrolats…)

    1. Bonjour Mélusine, Francis. Désolés pour le délai de réponse, nous n’avons pas reçu de notifications de vos commentaires… Concernant le label Bio Européen, nous l’avons inclus dans notre liste : Cosmos Organic est le label européen pour les cosmétiques bio. Pour les produits ménagers il s’agit de l’Ecolabel européen 😉

  2. Bonjour, de ce que j’ai pu lire, votre point 2 n’est pas exact, certains labels bio se sont positionnés sur les huiles estérifiées, ainsi la certification BDIH les limite à 50% dans la phase huileuse et le label NaTrue à 15%.

    1. Bonjour Virginie, merci pour ce commentaire ! Il est possible que leur réglementation ait évoluée, ce n’était pas le cas lorsqu’on a rédigé cet article. En tous cas on va se pencher sur la question et faire une mise à jour si besoin :)

  3. Bonjour,

    Il y a un autre point à approfondir concernant les labels bio : leur crédibilité. Car un producteur de produits cosmétiques bio m »a dit que, pour obtenir un label français il suffisait d’un chèque et de quelques documents alors qu’un label allemand dont je ne me souviens plus du nom avait un cahier des charges plutôt contraignant et qu’il fallait neuf mois pour l’obtenir, contre les 15 jours/1 mois pour le label français…

    1. Bonjour Eva, merci pour votre commentaire ! Effectivement, tous les labels ne se valent pas… Il est cependant difficile d’estimer le sérieux des critères d’attribution de la certification sans avoir fait le démarche auprès de chacun. :/

  4. Bonjour,
    Votre tableau est très intéressant mais pouvez-vous m’expliquer la définition d’un ingérdient « Naturel » par rapport à un ingrédient « Bio »

    1. Bonjour Danièle, nous sommes ravis que l’article vous ait plu ! Un ingrédient naturel est un ingrédient non synthétique. En revanche un ingrédient bio est issu de l’agriculture biologique qui répond à des exigences spécifiques. « Le bio » définit donc la qualité d’un ingrédient naturel. La cosmétique bio est donc composée d’ingrédients naturels avec une partie bio. Par exemple le label Ecocert impose qu’au moins 5% des ingrédients d’un produit soient issus de l’agriculture biologique. oOlution a fait le choix que 100% des ingrédients naturels utilisés soient issus de l’agriculture biologique ou de la cueillette durable.

    1. Bonjour,

      Je suis à la recherche d’une lessive la moins toxique possible. Vous serait il possible de m’indiquer une marque ? Merci pour votre réponse.

      Christelle.

      1. Bonjour Christelle,
        Nous n’avons pas de marque particulière en tête malheureusement…
        N’hésitez pas si vous avez d’autres questions sur les labels bio ou la cosmétique en générale.
        Belle journée,
        L’équipe oO

  5. Bonjour
    pour ma part je recherche des produits 100% bio pour faire mes cosmétiques. les actifs, les conservateurs, et autres.. avez vous cela en boutique ? ou bien ne vendez vous que des produits finis ?
    merci de votre réponse

    1. Bonjour,
      Merci pour votre intérêt pour oO. Nous ne vendons que des soins finis malheureusement, néanmoins vous pouvez trouver une grande partie des ingrédients DIY en ligne ou dans des magasins bio 😉

    1. Bonjour Sabine et merci pour votre message,
      La Charte Cosmebio est bien présente dans notre tableau comparatif, vous pouvez retrouver ses caractéristiques à la 3e ligne du tableau. Belle journée ! :)

  6. Bonjour,
    Je suis toujours surprise de voir que l’on ne s’intéresse toujours pas de savoir si ces produits « bio » sont biodégradable ou non ? Aucun label de prend en compte ce critère ? Merci pour votre travail.

    1. Bonjour Junghen, merci pour votre commentaire. Votre question porte-t-elle sur les emballages des produits labellisés bio ou sur les produits en eux-même ?

  7. Bonjour,
    Je vous remercie pour cet article plus qu’intéressant.
    J’ai néanmoins une incertitude, si un ingrédient est certifié biologique, mais que le reste des ingrédients du produit ne le sont pas. Est-il possible de faire figurer la recommandation « « Fabriqué avec l’ingrédient X issue de l’agriculture biologique »?

    Merci pour votre réponse

    1. Bonjour :) Merci pour votre commentaire. En effet, de nombreuses marques mettent en avant l’aspect biologique d’un seul produit. C’est pourquoi il faut se référer à la naturalité de la formule « 100% naturelle » ou à son label. Très belle journée !

  8. Bonjour,
    Pour quelqu’un dont ça fait 7ans qu’elle se trouve être en cosmétique, je trouve que tu ne poses pas les bonnes questions aux personnes concernés. Et malheureusement, tu ne connais ni les extractions, comme le « soduim lauryl sulfate » qui est un dérivé du laureth mais contrairement à lui peut être naturel d’ou le fait qu’il est autorisé. De plus, il n’existe pas de pourcentage à 100% issus du biologique en réponse à Natrue ( 0 à 95% minimum d’ingrédients bio) , parce qu’on ne peut pas avoir toute les extractions naturelles d’une part et encore moins du biologique donc.
    En ce qui concerne les conservateurs synthétiques, on utilise des conservateurs naturels équivalents mais parfois il se peut qu’on ne peut pas parce que tout dépend de la fonction de celui-ci, sachant que tout conservateur est soumis à restriction avec un dosage à respecter et ça tu aurais pu aussi le mentionné. D’autant plus qu’étant du milieu tu pourrais le défendre, certes certains ingrédients ne sont pas parfait dans le sens ou ils sont chimiques, agressive comme le sodium laureth sulfate et bien d’autres mais n’oublions pas que le France est la première à avoir créé une législation concernant les cosmétiques et des lois ne cessent de changer, d’être revu (comme le phenoxyethanol, ou encore le MIT et MNT), de lister de nouveau ou ancien ingrédient dans la black list. Ce que ne font pas forcément les autres pays notamment la chine, qui commence enfin à interdire les tests sur les animaux alors que nous ça fait depuis 2005 qu’on a commencé.

    Attention, je précise, je fais moi aussi des études en cosmétologie mais connais plus mon métier, et je ne fais pas partie d’un labo et ne travaille ni pour un d’ailleurs, je suis à mon propre compte.

    1. Bonjour Saby ! Nous connaissons très bien le Sodium Lauryl Sulfate, qui est autorisé par le label Cosmos. Son procédé d’obtention est moins polluant que le Sodium Laureth Sulfate. Cependant, il est réputé plus irritant encore que le Sodium Laureth Sulfate, et utilisé comme irritant cutané de référence dans des études scientifiques. Nous déconseillons donc fortement les produits en contenant. Les produits cosmétiques 100% d’origine naturelle existent, j’en veux pour preuve oOlution. En revanche, dès qu’un cosmétique contient des tensioactifs (pour nettoyer) et des émulsifiants (pour faire tenir la crème), il ne peut plus être 100% biologique. Les conservateurs n’ont qu’une seule fonction, conserver, et ils en existent des doux mais efficaces d’origine naturelle, évidemment plus chers que les synthétiques. Les conservateurs synthétiques comme vous le précisez sont fort heureusement limités à certaines doses par la réglementation, nous choisissons de les limiter à 0% pour ne prendre aucun risque. Nous sommes comme vous très heureux que les choses changent au niveau de la réglementation, preuve que les cosmétiques sur le marché sont loin d’être parfaits ! Merci pour votre message :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *