Votre panier

Nos suggestions pour votre peau

Choisissez votre miniature offerte

Vous bénéficiez du baume à lèvre, de la crème mains et du masque offerts !
Plus que pour bénéficier
 
Baume à lèvre + livraison offerts
 
Baume à lèvre + crème mains offerts
 
Baume à lèvre + crème mains + masque offerts

Choisissez votre miniature offerte

Nos suggestionspour votre peau

Votre miniature offerte

Masque visage purifiant bio

Mini Smooth Operator

OFFERT

Masque visage éclat bio

Mini Shine Bright

OFFERT

Lait démaquillant bio

Mini Milky Way

OFFERT

Crème contour des yeux bio

Mini Eye Love

OFFERT

C'est pour offrir ? Emballez votre cadeau !

en savoir plus

Fraisde livraison

En raison d'un nombre de commandes important, les délais de livraison sont allongés. Julie alias superwoman fait au plus vite !

Livraison sans signature - 5,90 € TTC - Gratuit dès 49€ d'achat (France, Belgique, Luxembourg)

Jusqu'à 9,90€ pour le reste du monde !

Mondial Relay - 3,90 € (France, Belgique, Luxembourg))

offerte dès 49€ d'achat.

Temps de lecture : 5MIN

Acide salicylique, les dessous de cet ingrédient à la mode

Ecrit le 21.Nov.21 par Anne-Marie Gabelica — Mis à jour le 21.Nov.21


Miraculeux anti-imperfections, allié des peaux à problèmes : vous n’avez pas pu échapper au matraquage autour de l’acide salicylique, propulsé véritable star cosmétique ! Mais savez-vous exactement ce qu’est l’acide salicylique, comment il fonctionne, ce qu’il apporte réellement à votre peau ?
L’acide salicylique est-il vraiment la solution miracle contre les imperfections? Décryptage !

L'acide salicylique contre les imperfections

L’acide salicylique en cosmétique : pourquoi, comment ?


D’où vient l’acide salicylique cosmétique?

Nom INCI ? Salicylic acid.

Origine ? Ça dépend. L’acide salicylique de vos cosmétiques peut être une molécule :

de synthèse, produite sous haute pression et température, provenant probablement de Chine.

• ou naturelle : on trouve de l’acide salicylique dans l’écorce de Saule (d’où vient son nom), la Reine des Prés, les feuilles de Gaulthérie, de nombreux fruits et légumes (raisin, abricot, brocolis, épinards, patate douce…). Pour ces végétaux, l’acide salicylique est une véritable arme anti-infections.

Bien souvent, même d’origine naturelle, l’extraction de l’acide salicylique se fait à grands renforts de solvants pétrochimiques. Heureusement, il existe de plus en plus d’acides salicyliques naturels végétaux obtenus par chimie verte, dans le respect de l’environnement. Mais cela n’est pas toujours simple à vérifier…


Dans quels cosmétiques trouve-t-on de l’acide salicylique ?

Naturel ou synthétique, l’acide salicylique est un ingrédient cosmétique extrêmement courant. Il est même devenu l’ingrédient star des soins des peaux mixtes à grasses sujettes aux imperfections. Et pas seulement !

Dans les gels nettoyants moussants pour peaux grasses, les lotions toniques purifiantes pour peaux jeunes, les soins estampillés peaux à tendance acnéique, il promet de gommer les imperfections, de retrouver netteté et éclat.

Très efficace pour lutter contre les petits boutons isolés, les irrégularités de peau liées à la pollution, à l’alimentation, la fatigue, au cycle hormonal, l’acide salicylique apporte un effet fraîcheur, détox et purifiant à de nombreuses crèmes hydratantes pour peaux normales et mixtes à grasses.

On le trouve également dans :

• des soins anti-âge friands de son effet lissant,
• des shampoings et soins capillaires antipelliculaires pour cheveux gras,
• le maquillage : les fonds de teints apprécient son effet matifiant et séborégulateur,
• de nombreux soins qui misent sur son effet peau neuve régénérant : masques peeling visage, exfoliants corps, soins anti-callosités…

Enfin, antiseptique, l’acide salicylique est l’un des rares conservateurs cosmétiques autorisés en bio.


Comment l’acide salicylique agit-il sur notre peau ?

Oui, l’acide salicylique sait effectivement faire tout cela ! Comment ?



Un effet peau neuve dû à son action kératolytique

Son secret ? L’acide salicylique interagit avec la kératine pour rompre les liaisons qui assurent la cohésion des cellules de la couche cornée. Traduction : l’acide salicylique est un exfoliant redoutable des couches supérieures de l’épiderme.

Il le débarrasse de ses impuretés, cellules mortes, excès de sébum qui l’encombrent et favorisent l’apparition de boutons, pores dilatés, points noirs, ternissent le teint. L’acide salicylique est même capable de dissoudre les comédons !

Il régénère la peau en accélérant le renouvellement cellulaire, désincruste les amas de mélanine : avec lui les cicatrices laissées par les imperfections (ou les taches liées au vieillissementcutané) s’atténuent. Parfait pour retrouver un teint éclatant et uniforme, une peau plus lisse.



L’acide salicylique, sur tous les fronts anti-imperfections

Ajoutez :

• une action anti-inflammatoire, antiseptique et antidouleur
L’acide salicylique est utilisé comme médicament depuis plus de 6000 ans, il est même le principal actif de l’aspirine ! Et pour notre peau, il apaise les douleurs provoquées par les gros boutons d’acné, lutte contre la prolifération des bactéries dans les glandes sébacées. Il ne contente pas d’apaiser et réduire les imperfections, il aide à les prévenir.

 

• un effet astringent
L’acide salicylique resserre les pores, affine le grain de peau, la purifie en régulant la production de sébum.

 

On ne le nie pas : l’acide salicylique a de sérieux arguments pour prétendre au titre de meilleur allié contre les problèmes de peau !

Mais si de nombreuses marques cosmétiques mettent en avant ses vertus anti-inflammatoires et apaisantes pour affirmer que l'acide salicylique n’est pas agressif, adapté à tous les types de peaux, ça n’est pas du tout notre avis…


L’acide salicylique dans les cosmétiques : le miracle a un prix

Ce que nous reprochons à l’acide salicylique ?


L’acide salicylique est trop agressif pour notre peau

Certes, il permet d’éviter les désastreux gommages à grains et billes de plastique. Mais son mode d’action n’en est pas moins irritant. Un peeling doux n’existe pas : on ne peut pas décaper les couches supérieures de la peau, réduire la cohésion de la couche cornée en prétendant respecter la peau !

Lisez les précautions d’usage et avertissements de vos soins à l’acide salicylique : sensations de picotements, rougeurs, inconfort lors des premières utilisation… et même risques de peau qui pèle pour les plus concentrés en acide salicylique ! Et si l’acide salicylique naturel est mieux toléré que le synthétique, cela n’en fait pas pour autant un actif doux pour la peau.

Peaux sensibles, contour de l’œil, zones de peau fine, plis : ses effets indésirables sont immédiats et douloureux. Il ne serait pas légèrement contre-productif, même, cet acide salicylique ? Une peau agressée et irritée, qu’elle soit normale, sèche… ou grasse, se défend avec ses armes : en produisant plus de sébum. Oups.

Autre précaution importante : l’acide salicylique est très photosensibilisant. Attention aux réactions cutanées aux rayons UV. D’ailleurs, les soins à l’acide salicylique conseillent une utilisation en soins de nuit et, pour certains, l’application d’une protection solaire le lendemain matin.

Bref, prudence. Surtout si vous avez la peau sensible. Allergique à l’aspirine ? C’est niet. Adepte des cosmétiques DIY ? Attention, les extraits végétaux comme le Salix Nigra Bark Extract (écorce de Saule Noir) sont hyper concentrés en acide salicylique : protégez impérativement vos yeux et mains lors de la manipulation. Et ne jouez pas à l’apprenti·e sorcier·ère, suivez scrupuleusement les dosages conseillés par des professionnel·le·s. Ou mieux : privilégiez d’autres actifs…



Un actif cosmétique réglementé… et de sérieux soupçons

Car l’acide salicylique n’est pas seulement controversé pour ses effets indésirables sur la peau.

Des études ont semé le doute sur le potentiel perturbateur endocrinien de l’acide salicylique qui est classé CMR catégorie 2. Autrement dit Cancérigène, Mutagène et Reprotoxique suspecté

A ce jour, les données concluantes manquent et les autorités européennes ont affirmé sa sécurité d’emploi aux doses autorisées. Mais, elles ont aussi :

interdit l’acide salicylique dans tous les soins destinés aux enfants de moins de 3 ans depuis 2020 (jusque-là il était autorisé dans les shampoings), les produits en sprays (pour protéger nos poumons), les produits bucco-dentaires,

limité sa concentration à 2% dans les autres cosmétiques, 3% dans les produits capillaires à rincer et produits pour la barbe, 0,5% en tant que conservateur,

• lancé un appel à des études plus approfondies. A suivre, donc…

Ça commence à faire beaucoup pour un actif star, non ?

l'acide salicylique agressif pour la peau

Privilégiez d’autres actifs pour purifier votre peau

Alors oui, l’acide salicylique a un intérêt mais avec ces effets secondaires il est à réserver à un usage thérapeutique ponctuel sous strict contrôle médical : venir à bout de plaques très épaisses de psoriasis, d’acnés sévères, d’hyperpigmentations, dermites séborrhéiques, transpirations excessives, pour brûler les verrues… Pas dans les cosmétiques de tous les jours !

 

Prendre tant de risques se justifie d’autant moins que les actifs cosmétiques naturels, efficaces et doux pour l’épiderme, capables de couvrir tous les besoins des peaux mixtes à grasses ayant tendance aux imperfections ne manquent pas !

 

La clé d’une cosmétique réellement efficace sur la durée est l’exact opposé du mode d’action de l’acide salicylique. Il ne s’agit pas de traumatiser votre peau par un traitement de choc : un teint éclatant, un grain lissé, une peau débarrassée de ses imperfections ne s’obtient pas en accélérant artificiellement le renouvellement cellulaire et décapant les couches supérieures de l’épiderme mais en la renforçant et lui offrant les meilleurs conditions pour un fonctionnement naturel optimal.



 

Cela passe par :



1. le choix d’actifs naturels efficaces et respectueux de votre peau

 

Vous obtiendrez des effets bien plus durables, une peau à la fois assainie, boostée et renforcée avec des synergies :

• d’huiles végétales

oui, même les peaux grasses à mixtes ont besoin de leurs (bons) gras ! Il suffit de les choisir légères et non comédogènes et elles équilibreront, réguleront, assainiront même les peaux à imperfections. Les plus adaptées : Jojoba séborégulatrice, Argan rééquilibrante, Olive désincrustante, Noisette antibactérienne et astringente. Ou encore les huiles cicatrisantes et anti-inflammatoires : Rose Musquée, Chanvre…


• d’hydrolats

astringents, purifiants et respectueux du pH de la peau
comme l’Hamamélis, l’Arbre à thé, le Pamplemousse…



• d’huiles essentielles

Lavande cicatrisante, régénérante et apaisante, Citron, Romarin à Verbénone, Tea tree…



• et d’acide hyaluronique naturel

pour un effet coup d’éclatlargement préférable à celui de l’acide salicylique. Vous le retrouvez notamment dans notre eau de soin et notre sérum repulpants ET rééquilibrants Bloom Box et Keen Tonic.


2. une routine rigoureuse adaptée aux besoins de votre peau

Pas d’impasse sur un nettoyage doux mais profond bi-quotidien avec un gel nettoyant sans sulfates puis un pschitt d’eau florale purifiante suivi d’un soin hydratant adapté à votre peau (une crème matifiante si besoin).

Ajoutez un sérum et/ ou une huile riche en actifs ciblés sur vos problématiques (atténuer les imperfections, purifier en profondeur…) et, une fois par semaine, un masque purifiant et booster d’éclat.

Enfin, pour accélérer la disparition des boutons, inutile de récurer et exfolier : préférez un soin localisé anti-imperfections.


La sélection

Sérum anti-imperfections

Sold out

Huile visage purifiante

Sold out

Masque visage purifiant

Sold out


Tous les soins qui misent sur les effets de l’acide salicylique ont une alternative plus respectueuse et saine pour la peau :

• Pour venir au bout des rugosités et desquamations ? Un baume riche en huiles et beurres végétaux émollients.

• Contre les callosités sur les pieds ? Le secret est de les soigner régulièrement avec des massages et un soin pour les pieds riche en beurre de Karité et actifs nourrissants régénérants.

• Pour maquiller une peau sujette à l’acné oubliez l’acide salicylique, misez plutôt sur le maquillage minéral naturel. Il laisse la peau respirer et peut même contenir des actifs naturels astringents, hydratants, anti-inflammatoires, cicatrisants : huiles et cires végétales, poudres minérales comme l’argile blanche ou Kaolin.




On résume ? Perturbateur endocrinien suspecté, irritant pour la peau, une réglementation plus sévère au fil du temps et un manque de certitudes sur ses effets à long terme : tout plaide pour privilégier d’autres actifs que l’acide salicylique pour les peaux à imperfections, non ?

Trouvez le menu sur-mesure de votre peau

En 2 min top chrono, notre fondatrice vous dévoile :
- les vrais besoins de votre peau,
- une routine 100% naturelle adaptée,
- plein de conseils pour en prendre soin ;)

Anne-MarieGabelicaoOlution.png

Nourrir sa peau comme on nourrit son corps

Nous créons une cosmétique à la hauteur de nos assiettes : généreuse, équilibrée, 100% naturelle, bio, végane, fabriquée en France, sans huile de palme, sans ingrédients de remplissage et consignée.