Votre panier

Nos suggestions pour votre peau

Choisissez votre miniature offerte

Vous bénéficiez de la livraison offerte !
Plus que pour bénéficier

Choisissez votre miniature offerte

Nos suggestionspour votre peau

Masque éclat visage bio

Mini Shine Bright

OFFERT

Eau florale bio

Mini Flower Power

OFFERT

Lait hydratant corps bio

Mini Magic Milk

OFFERT

Huile démaquillante bio

Mini Oil Right

OFFERT

Economisez 10% sur votre commande en vous abonnant à vos produits chouchous.

en savoir plus

Fraisde livraison

Wahou merci pour l'accueil de notre mois anniversaire ! Les commandes peuvent prendre un peu plus de temps qu'à l'accoutumée, Julie fait le max pour les faire partir au plus vite :)

Livraison sans signature - 5,90 € TTC - Gratuit dès 49€ d'achat (France, Belgique, Luxembourg)

Jusqu'à 9,90€ pour le reste du monde !

Mondial Relay - 3,90 € (France, Belgique, Luxembourg))

offerte dès 49€ d'achat.

Temps de lecture : 5MIN

Gel hydroalcoolique : pourquoi est-il important de bien le choisir ?

Ecrit le 09.Jun.21 par Anne-Marie Gabelica — Mis à jour le 09.Jun.21


Comment bien se laver les mains ? Geste-barrière clé contre les virus, cette question n’a jamais autant fait l’actualité. Et avec elle, celle du gel hydroalcoolique : de la pénurie du printemps 2020 à l’offre pléthorique d’aujourd’hui, pas toujours facile de s’y retrouver. Le gel hydroalcoolique est-il incontournable ? Que fait-il à notre peau ? Peut-on mieux choisir son gel hydroalcoolique afin de se laver les mains aussi efficacement que sainement ?

bien choisir son gel hydroalcoolique

Le gel hydroalcoolique : pratique mais pas toujours idéal pour se laver les mains

Qu’est-ce qu’un gel hydroalcoolique ?

Longtemps réservé aux soignants, il fait aujourd’hui partie de notre quotidien. Mais savez-vous exactement ce qu’est un gel hydroalcoolique ? Une base stérile toujours composée, à quelques nuances près :

• de beaucoup d’alcool (il y avait un indice dans son nom 😉), incontournable pour éliminer virus, bactéries et champignons,

• souvent renforcé par un antiseptique,

• avec un agent de viscosité pour le rendre moins liquide,

• et un émollient pour protéger la peau.

Son intérêt ? Désinfecter facilement, rapidement, sans rinçage ni séchage : idéal lorsque l’on n’a pas de point d’eau pour se laver les mains.


Un produit qui attaque les virus… et trop souvent les mains et l’environnement

Vous avez certainement expérimenté son énorme défaut : le gel hydroalcoolique est très décapant pour l’épiderme plus fin, moins protégé et hyper exposé de nos mains.

Les produits nettoyants conventionnels sans rinçage, ça n’est déjà pas le top pour la peau. Alors lorsqu’ils contiennent 60% à 80% d’alcool et sont utilisées quotidiennement… Le combat est perdu d’avance pour les agents émollients conventionnels ! Car si l’alcool est antibactérien et antiseptique, il est aussi puissamment dégraissant : c’est notamment en détruisant la membrane lipidique des germes qu’il les neutralise, désinfecte et aseptise. Mais au passage, adieu barrière hydrolipidique de la peau…

Et ça n’est pas tout : selon la réglementation, l’efficacité biocide des gels hydroalcooliques est évaluée quel que soit leur effet sur la flore résidente de la peau, pourtant essentielle à nos défenses immunitaires. Votre peau est déjà fragile ou sujette à l’eczéma ? Ça peut être la cata !

Pour l’environnement ça n’est pas plus réjouissant. L’alcool industriel ? Fabriqué via des réactions énergivores (haute pression et hautes températures) à partir de ressources fossiles (pétrole, gaz), notamment l’éthylène, polluant nocif pour la couche d’ozone. Puis dénaturé afin d’être impropre à la consommation, à grands renforts de substances hyper irritantes pas plus amies de l’environnement : esters de glycols, phtalates... La viscosité ? Assurée par des polymères de synthèse polluants : polyacrylate crosspolymer-6, ammonium polyacryloyldimethyl taurate, carbomères (des microplastiques !). Ajoutez de la glycérine souvent pétrochimique côté émollient, des parfums et colorants synthétiques pour certains et de petits flacons plastiques à usage unique : le tableau est complet !


Et la santé ?

Selon la Direction générale de la santé, les gels hydroalcooliques autorisés ne présentent aucun risque cancérogène, reprotoxique ou neurotoxique… Mais quelques précautions s’imposent :

Prudence avec les enfants : « Tenir hors de portée des enfants » ? Vos flacons ont raison ! les risques : irritations sévères, allergies, intoxication, ébriété, vertiges, baisse de la vision, décollement de la cornée… Limitez leur utilisation sur la peau fragile des plus jeunes, proscrivez-les pour les moins de 6 ans qui mettent fréquemment les mains à la bouche. Attention aux distributeurs des magasins, souvent à hauteur de visage d’enfant.

Attention aux excès : l’usage intensif de gel hydroalcoolique, en décapant les protections de notre peau, ouvre la voie aux substances toxiques et autres perturbateurs endocriniens. Et favoriserait l’émergence de bactéries résistantes aux antibiotiques…

Les solutions en DIY ? En pleine pandémie, sans maîtrise totale du sujet, on oublie les recettes du net. Celle de l’OMS ? Elle ne change pas grand-chose au problème, sans parler des risques à jouer aux apprentis chimistes avec des ingrédients hautement inflammables : brûlures, combustions spontanées et détonations du mélange eau oxygénée/alcool. Oups. Mauvais ustensiles, asepsie insuffisante ? Votre gel sera inefficace.

Malgré tout, hors de question de sacrifier votre sécurité et celle des autres : le gel hydroalcoolique, on a de bonne raisons de ne pas en être fan mais pas d’impasse ! Jusque-là, notre conseil était : faites un usage raisonnable du gel hydroalcoolique le moins pire

Avec une difficulté majeure : un gros manque de transparence de la part de beaucoup de gels hydroalcooliques sur leurs ingrédients. Il fallait alors se contenter d’indices : roses ou bleus, parfum fraise ou mangue ? Ces gels hydroalcooliques contiennent certainement des additifs superflus irritants voire perturbateurs endocriniens. Très liquides ? Moins pratiques mais ils vous épargnent les agents de viscosité synthétiques. Bonnes affaires du net ? Prudence : les gels antibactériens non européens ne vous protègent pas forcément du Triclosan, conservateur perturbateur endocrinien...

Se laver les mains en période d’épidémie resterait donc un casse-tête insoluble pour la peau et l’environnement ?

Évidemment, on ne pouvait pas s’en contenter : impossible de nous résoudre à vous laisser vous abîmer les mains avec des produits néfastes pour la planète ! Alors, nous nous sommes mises au travail…


Un gel hydroalcoolique respectueux de la peau et de l’environnement, c’est possible !

Et nous sommes fières de vous présenter le résultat : Check Hand, notre gel nettoyant mains sans rinçage qui nettoie, purifie et hydrate en un seul geste avec des ingrédients 100% d’origine naturelle et zéro concession à la pétrochimie !

Efficacité peut rimer avec respect de l’environnement

Côté efficacité, pour remplir son rôle à la perfection, il contient :

• de l’alcool

Évidemment, comme tout gel hydroalcoolique, sa teneur en alcool est la base de l’efficacité de notre gel nettoyant mains sans rinçage contre les germes. La différence de taille : il s’agit d’un alcool de fermentation naturel, issu de l’amidon de blé bio par des procédés de chimie verte doux, respectueux de l’environnement et faiblement consommateurs d’énergie. Sa dénaturation ? Assurée par le reste de sa formule…

• …et notamment des huiles essentielles.

Ce n’est pas leur seule mission : bactéricides, fongicides et même virucides, nous avons sélectionné des huiles essentielles qui renforcent l’action de l’alcool :

- l’huile essentielle de Citron purifiante, excellent antiseptique, bactéricide et antiviral reconnu, particulièrement efficace contre les germes de type Gram positif ou négatif (staphylocoques, streptocoques, listeria, salmonelle …)

- l’huile essentielle de Gingembre : puissamment nettoyante, antibactérienne et antifongique grâce à ses carbures sesquiterpéniques et monoterpéniques. Ses victimes principales ? Les germes liés aux infections ORL, à certaines mycoses (candidose notamment). Ella a montré son efficacité contre les virus d’herpès ou respiratoires type rhume, bronchiolite...

- notre chère huile essentielle de Lavande vraie : purifiante, antiseptique, anti-infectieux puissant à large spectre contre les bactérie, virus et champignons grâce à ses monoterpènes.

- ou encore l’huile essentielle de Patchouli, antibactérienne et antifongique.

Contre le Covid 19 ? La puissance antivirale d’huiles essentielles est démontrée sur d’autres coronavirus (SRAS, H1N1, H5N1...). C’est même contre ces types de virus enveloppés qu’elles sont les plus efficaces : leur liposolubilité leur permet d’en pénétrer l’enveloppe hydrolipidique afin de les mettre K.O. Mais aucune étude scientifique n’a encore démontré l’efficacité des huiles essentielles contre le SARS-CoV-2. A suivre ?

les critères pour choisir un gel hydroalcoolique

Des ingrédients naturels bénéfiques pour la peau

Et quid de l’inconvénient majeur de l’alcool : son effet desséchant sur l’épiderme ? Hand Check est évidemment pensé pour ! Sa formulation est un véritable exercice d’équilibriste : les proportions de chaque ingrédient sont rigoureusement définies pour assurer le meilleur rapport efficacité / respect de la peau.

Grâce à ses huiles essentielles qui n’agissent pas seulement contre les germes : en plus de leur parfum naturel garanti sans perturbateurs endocriniens, votre peau adore la Lavande Vraie, apaisante et réparatrice hors pair, la Carotte revitalisante, l’Immortelle ou le Patchouli anti-inflammatoires…

Et surtout sa glycérine végétale bien plus puissamment émolliente et hydratante que sa cousine synthétique. Obtenue par saponification d’huiles végétales, la glycérine naturelle dépose un film protecteur et réparateur sur la peau qui reconstitue quasi instantanément ses défenses. Livré à lui-même, notre épiderme aurait besoin de plusieurs heures pour réparer les dégâts de l’alcool ! Évidemment, dans notre Hand Check, elle est 100% naturelle, extraite de graines de Karanja.


gel nettoyant mains sans rinçage

Enfin, notre gel hydroalcoolique ne se contente pas de protéger vos mains, les nettoyer et les purifier sans les dessécher : il les nourrit ! Grâce à sa synergie d’huiles végétales nourrissantes et protectrices, elles aussi hyper efficaces pour reconstituer le film hydrolipidique : huile d’Olive hydratante et apaisante avec ses phytostérols, sa vitamine E et son squalène, huile de Melon du Kalahari émolliente et régénérante, huile de Lin puissamment anti-inflammatoire. Mais encore Périlla émollient, Fruits de la Passion régénérant, Chanvre apaisant, Marula assouplissant… des huiles pénétrantes au toucher sec, idéales pour vos mains !

Et notre gel hydroalcoolique Hand Check minimise jusqu’au bout son impact environnemental : son flacon est consigné .

Une hygiène des mains au top : le bon usage du gel hydroalcoolique

Oui, notre gel nettoyant mains sans rinçage est respectueux de la planète et de votre épiderme, nous en sommes très fières ! Il n’empêche que comme tout gel hydroalcoolique, il est à manier correctement :

• Réservez-le aux plus de 6 ans,

• S’il convient à tous les types de peaux, même sensibles, ne l’appliquez pas sur mains mouillées : risque de réaction exothermique irritante entre l’eau et l’alcool !

Surtout, même s’il est parfaitement efficace pour nettoyer et purifier vos mains, les consignes de l’OMS sont claires : dès que vous avez accès à un point d’eau, notre bon vieux savon reste incontournable pour une hygiène rigoureuse. Le meilleur gel hydroalcoolique ne permet pas de se laver les mains à proprement parler : sans rinçage, c’est impossible. Il désinfecte les salissures mais les laisse sur votre peau.

Un simple savon ? Eh oui : le savon accroche, désorganise puis emporte les lipides lors du rinçage… dont la membrane lipidique du virus. Bonus, en choisissant soigneusement votre savon vous offrez un véritable soin à vos mains : exit les gels lavants sulfatés , néfastes pour la peau et l’environnement, préférez un savon saponifié à froid surgras, nourrissant et protecteur.

Avec les lavages hyper fréquents, prenez particulièrement soin de vos mains : ne leur appliquez que des soins 100% naturels, sans aucun ingrédient problématique, offrez-leur de longs massages réparateurs et protecteurs avec une crème pour les mains bio nourrissante. Hand Check, Soap Rise et Happy Hands : une équipe de choc pour ne plus avoir à choisir entre gestes barrières, soin des mains et environnement !

Les conseils d'Anne-Marie

Notre créatrice vous offre ses conseils personnalisés « Je veux restaurer l’équilibre naturel de votre peau pour des résultats concrets, sans compromis pour votre santé et la planète. »

Anne-Marie Gabelica oOlution

Notre vocation

Créer une beauté sans concession : des soins riches d’une diversité unique de plantes, 100% naturels, bio, vegan, made in France, sans huile de palme, sans ingrédients de remplissage et consignés.