Votre panier

Nos suggestions pour votre peau

Choisissez votre miniature offerte

Vous bénéficiez de la livraison et du nettoyant mains offerts !
Plus que pour bénéficier
 
livraison offerte
 
Nettoyant mains offert

Choisissez votre miniature offerte

Nos suggestionspour votre peau

Votre miniature offerte

Crème visage hydratante bio

Mini Glow Up

OFFERT

Crème nourrissante corps bio

Mini Body Guard

OFFERT

Crème mains bio

Mini Happy Hands

OFFERT

Huile démaquillante bio

Mini Oil Right

OFFERT

Economisez 10% sur votre commande en vous abonnant à vos produits chouchous.

en savoir plus

Fraisde livraison

En raison d'un nombre de commandes important, les délais de livraison sont allongés. Julie alias superwoman fait au plus vite !

Livraison sans signature - 5,90 € TTC - Gratuit dès 49€ d'achat (France, Belgique, Luxembourg)

Jusqu'à 9,90€ pour le reste du monde !

Mondial Relay - 3,90 € (France, Belgique, Luxembourg))

offerte dès 49€ d'achat.

Temps de lecture : 5MIN

Piqûres de moustique : comment calmer naturellement les démangeaisons ?

Ecrit le 25.Jul.21 par Anne-Marie Gabelica — Mis à jour le 13.Sep.21


Vous avez tout tenté, tout essayé. Y compris nos astuces pour éloigner les moustiques naturellement. Même les solutions plus radicales. Rien à faire : vous êtes toujours la cible privilégiée des moustiques et les démangeaisons vous gâchent les vacances. Haut les cœurs ! Il existe des astuces naturelles réellement efficaces pour vous soulager !

pourquoi les piqures de moustiques demangent

Piqûres de moustiques : pourquoi ça démange ?

Chez les moustiques, seules les femelles nous piquent. Pas par sadisme mais par nécessité : elles recherchent les protéines nécessaires à la maturation de leurs œufs. Eh oui, nous contribuons très directement à la bonne santé des futurs fléaux de nos nuits estivales ! Leurs radars naturels pour trouver nos vaisseaux sanguins sont très perfectionnés et passer tout un été sans quelques piqûres de moustique est quasi-mission impossible. Aucune solution naturelle ou non pour éloigner les moustiques n’est efficace à 100%, à moins de rester jour et nuit sous une moustiquaire…

Si encore les moustiques se contentaient de nous laisser des traces certes pas très esthétiques mais éphémères de leurs méfaits. Mais non, il faut en plus que ça démange intensément au point qu’il peut être extrêmement difficile de ne pas se gratter au sang !

L’explication : la salive du moustique. Pour nous piquer, la femelle moustique plante un stylet dans un de nos vaisseau sanguin : l’un de ses canaux aspire notre sang tandis qu’un autre injecte sa salive enrichie d’un anticoagulant. Pourquoi ? Pour éviter que notre sang ne se solidifie et bouche sa trompe. Quand on vous disait qu’ils étaient très perfectionnés ces petits insectes du diable…

Évidemment, notre organisme n’apprécie pas vraiment cette substance étrangère. Il mobilise aussi sec ses défenses : les mastocytes sécrètent de l’histamine. Oui, la même histamine responsable de nos réactions allergiques. Son rôle ? Provoquer une inflammation localisée afin de circonscrire l’indésirable et éviter qu’elle ne se diffuse. Au programme, dilatation des vaisseaux, rougeur cutanée, libération d’eau provoquant un œdème : un bouton rouge en relief apparaît, chauffe, démange…

De façon plus ou moins supportable selon la sensibilité de votre organisme aux protéines de la salive du moustique et aux effets de l’histamine : certain·e·s veinard·e·s pensent ne jamais être piqué·e·s tellement leurs piqûres passent inaperçues ! Mais pour d’autres c’est moins réjouissant : gonflements, démangeaisons terribles, sans parler des rares mais réelles réactions allergiques… Chez les plus petits notamment, l’effet d’une piqûre de moustique peut être impressionnant (mais cela s’atténue généralement en grandissant).


Les bons réflexes pour apaiser naturellement les piqûres de moustiques

Alors quelles sont les solutions naturelles pour réellement soulager les piqûres de moustiques ? Les mauvais réflexes à éviter ?

1. Ne grattez surtout pas vos piqûres de moustiques !

On le sait, plus facile à dire qu’à faire. C’est votre peau qui alerte votre cerveau : quelque chose d’anormal se passe ! Se gratter est alors un vrai réflexe : la petite douleur que vous provoquez volontairement court-circuite le message nerveux lié à la démangeaison désagréable… c’est le soulagement… très temporaire ! Et avec un bel effet rebond : plus vous grattez plus la réaction inflammatoire s’amplifie, plus les démangeaisons durent, plus vous devenez accro au grattage…

Et il est souvent impossible de s’arrêter avant de franchement se blesser. Les risques ? La surinfection et, quand le soleil passe là-dessus, bonjour les cicatrices… Allez, courage, résistez aux grattages compulsifs !

2. Nettoyez immédiatement

Si vous le pouvez, enlevez un maximum de traces de salive de moustique irritante en nettoyant immédiatement la piqûre. Cela peut franchement atténuer les démangeaisons et aide à guérir plus vite.

Avec quoi ? Inutile d’utiliser une solution antiseptique asséchante à base d’alcool, comme on le lit souvent. Un savon saponifié à froid fait parfaitement l’affaire. Vous pouvez utiliser n’importe lequel de nos Soap Rise, mais notre savon Bloom Bloom est idéal avec ses huiles essentielles de Lavande et Lavandin et son Calendula anti-inflammatoires, au top pour calmer toutes les piqûres d’insectes. Vous n’êtes pas chez vous ? Optez pour un pschitt d’eau florale en frottant légèrement. Pour cela, glissez notre eau de soin Flower Power dans votre sac, vous y retrouverez entre autres le Calendula ou encore la Verveine Citronnée.

Attention, ce n’est efficace que si vous réagissez immédiatement : les molécules de la salive de moustique se diffusent très vite. Piqué·e dans votre sommeil ? Au réveil il est trop tard !


3. Appliquez un baume apaisant

Même si les démangeaisons sont déjà bien réveillées, il est encore temps d’agir. Mais pour cela, oubliez les sprays conventionnels du commerce qui sont souvent du 2 en 1, répulsif et apaisant, pas toujours très recommandables sur la santé. Avec leurs ingrédients pétrochimiques au mieux irritants, ce n’est pas vraiment la meilleure façon d’apaiser votre épiderme !

Préférez une solution 100% naturelle, sans contre-indication ni effet indésirable qui vous permettra d’en appliquer aussi souvent que nécessaire : notre baume réparateur Loving Balm riche en plantes anti-inflammatoires (Andiroba, Bisabolol, Calendula, Calophylle, Cassis, Copaïba, Cresson, Framboise, Grenade, Nigelle, Roucou, Thé vert) et apaisantes (Argousier, Chanvre, Goji, Inca Inchi, Onagre, Périlla, Riz, Sésame, Tocophérol, Vanille). Sa synergie d’actifs va non seulement soulager vos démangeaisons mais aider en profondeur votre peau à combattre l’inflammation et même l’aider à se réparer si vous avez cédé à la tentation du grattage.

N’oubliez pas de l’appliquer le soir, avant le coucher : on se gratte souvent dans son demi-sommeil... Mais aussi à chaque fois que l’envie de vous gratter vous démange !

comment calmer les piqures de  moustiques

La sélection

Savon surgras bio

Sold out

Eau florale bio

Sold out

Baume réparateur bio

Sold out

4. Et les huiles essentielles ?

Renforcez l’action de votre Loving Balm avec une goutte d’huile essentielle de lavande puissamment anti-inflammatoire ou même, pour les plus de 3 ans, déposez-la directement sur chaque bouton. Sans danger ni contre-indication, elle est la plus efficace : vous êtes sûr·e de ne pas faire de faux pas. D’ailleurs, si vous ne devez glisser qu’une huile essentielle dans votre valise, c’est elle : la Lavande est l’huile essentielle à tout faire !

Pour les pieds, zone adorée des moustique, un bon massage avec notre crème de soin pour les pieds Feet Good est idéal : son huile essentielle de menthe poivrée antalgique soulagera vos démangeaisons et découragera au passage de nouveaux moustiques de vous attaquer (et vous aurez des pieds au top sur la plage ! ).


solution naturelles pour apaiser les piqures de moustiques

5. Des solutions système D

Rien de tout ça sous la main ? Passez au système D. Certaines astuces naturelles peuvent vraiment vous soulager mais leurs effets seront plus éphémères : compresse de vinaigre de cidre (à diluer pour ne pas agresser votre peau), sachets de thé usagés refroidis, glaçons (en protégeant votre peau avec un tissu) ou au moins eau froide. Vous pouvez aussi frotter doucement vos boutons avec une gousse d’ail coupée, des feuilles fraîches de basilic ou de menthe, une peau de banane côté chair ou encore du concombre ou une pomme de terre coupée.

En balade sans rien de tout ça ? Regardez autour de vous, il y a peut-être des pissenlits ou, encore mieux, du plantain, une mauvaise herbe très courante dans les talus et les fossés, antihistaminique naturel et anti-inflammatoire : cherchez des feuilles en forme d’oreilles de lapin, des fleurs blanches en épis (si vous avez des enfants, demandez-leur de vous montrer les fleurs avec lesquelles il fabriquent de mini-catapultes 😉). Utilisez le suc de leurs feuilles en les froissant puis appliquez-les sur vos piqûres.


6. Quand consulter ?

On a une grande chance, sous nos latitudes : il y a très peu de risques de développer une maladie grave suite à une piqûre de moustique, même si de très très rares cas de dengue ou chikungunya ont été recensés en France métropolitaine. Dans l’immense majorité des cas, les piqûres de moustiques restent bénignes et les démangeaisons disparaissent en quelques jours.

Parfois, vos piqûres de moustique peuvent tout de même dégénérer et il vaut mieux toujours demander a minima un avis en pharmacie :

• A force de gratter vous avez provoqué des lésions, la zone gonfle et chauffe ? Attention à la surinfection : un traitement antibiotique peut être nécessaire.

Œdème douloureux et chaud ? C’est peut-être la manifestation d’une réaction allergique aux piqûres de moustique nécessitant éventuellement un traitement à base de corticoïdes et antihistaminiques. S’il s’accompagne de fièvre, nausées, difficultés respiratoires, consultez en urgence. Dans certains cas un plan de désensibilisation peut vous être proposé.


Enfin, dernier conseil : la patience ! Au fur et à mesure de la belle saison votre organisme va s’habituer et ses réactions seront de plus en plus modérées (sauf si vous changez non-stop de région avec des espèces de moustiques très différentes : il en existe plus de 3000 dans le monde et quasiment 70 rien qu’en France)… Jusqu’à tout reprendre à zéro l’année prochaine 😉.


Les conseils d'Anne-Marie

Notre créatrice vous offre ses conseils personnalisés « Je veux restaurer l’équilibre naturel de votre peau pour des résultats concrets, sans compromis pour votre santé et la planète. »

Anne-Marie Gabelica oOlution

Notre vocation

Créer une beauté sans concession : des soins riches d’une diversité unique de plantes, 100% naturels, bio, vegan, made in France, sans huile de palme, sans ingrédients de remplissage et consignés.