Votre panier

Nos suggestions pour votre peau

Choisissez votre miniature offerte

Vous bénéficiez d'une crème corps et de la livraison offertes !
Plus que pour bénéficier
 
livraison offerte
 
crème corps bio offerte

Choisissez votre miniature offerte

Nos suggestionspour votre peau

Votre miniature offerte

Crème nourrissante visage bio

Mini Whole Again

OFFERT

Gel nettoyant visage bio

Mini Gentle Angel

OFFERT

Crème pour les pieds bio

Mini Feet Good

OFFERT

Crème nourrissante corps bio

Mini Body Guard

OFFERT

Economisez 10% sur votre commande en vous abonnant à vos produits chouchous.

en savoir plus

Fraisde livraison

Commandes expédiées sous 48h.

Livraison sans signature - 5,90 € TTC - Gratuit dès 49€ d'achat (France, Belgique, Luxembourg)

Jusqu'à 9,90€ pour le reste du monde !

Mondial Relay - 3,90 € (France, Belgique, Luxembourg))

offerte dès 49€ d'achat.

Temps de lecture : 5MIN

Comment éviter les piqûres de moustique naturellement ?

Ecrit le 18.Jul.21 par Anne-Marie Gabelica — Mis à jour le 21.Jul.21


Un bzzzz suraigu la tête à peine posée sur l’oreiller ? Argh, piqûres de moustiques en vue ! Et la promesse de démangeaisons intenses, boutons inesthétiques et d’éventuelles surréactions ou cicatrices si vous grattez un peu fort… Bonne nouvelle : il existe des solutions pour éviter les piqûres de moustique naturellement !

repousser naturellement les moustiques

Avez-vous une peau à moustiques ?

Ça n’est pas dans votre tête : certains sont effectivement plus exposés aux piqûres de moustiques. Pourquoi vous ?

On a longtemps cru que c’était une histoire de taux de sucre dans le sang mais ce sont avant tout vos phéromones et infrarouges qui les attirent. Traduction ? L’été sera chaud, peut-être, mais quand c’est votre température corporelle qui l’est, tous les moustiques à la ronde sont pour vous ! Les femmes enceintes cible de choix des moustiques ? C’est parce que leur température est haute et qu’elles exhalent plus de CO2 : autant d’informations que les moustiques utilisent pour détecter notre présence.

Avec leur odorat très développé, les moustiques sont également attirés par les odeurs dégagées par notre sueur : acide lactique et urique, ammoniaque. Certains (il existe plus de 3000 espèces de moustiques dans le monde !) raffolent des odeurs de bactéries de nos pieds, chevilles, aisselles. Et c’est le soir et la nuit qu’ils les détectent le mieux… pour nous gâcher soirées d’été et sommeil.

Des études suggèrent aussi que notre groupe sanguin joue un rôle : les femelles moustiques, qui nous piquent pour assurer leur reproduction, adoreraient le groupe O plus dosé en protéines importantes pour la maturation de leurs œufs.

Enfin, moins on bouge en dormant (comme les bébés), moins on est poilu·e et plus on a de risques de se faire piquer : les moustiques trouvent plus aisément nos capillaires.

Autant dire que vous avez peu de prise sur tout ça. Alors, comment éviter naturellement les piqûres de moustiques ?



Pourquoi chercher à se protéger naturellement des piqûres de moustiques ?

Bien sûr, il y a l’option radicale : les insecticides. Après tout, à quoi servent les moustiques, à part gâcher nos étés ? Particulièrement sujet·te aux piqûres de moustiques, vous avez certainement déjà rêvé de leur éradication !

Bon, modifier l’équilibre de nos écosystèmes en faisant disparaître un animal, ça n’est pas trop notre credo. Mais on vous avoue un truc : même certains scientifiques estiment que la disparition pure et simple des moustiques ne serait pas une grande perte ! Leur rôle dans la propagation de maladies graves (chikungunya, dengue, Zika, fièvre jaune, encéphalite japonaise, fièvre du Nil occidental) ne serait absolument pas compensé par leurs quelques apports. Et d’autres les remplaceraient avantageusement en tant que nourriture, nettoyeurs d’eaux stagnantes et (tout) petits pollinisateurs (ils en font même moins que les mouches !).

Mais on n’a aucune certitude sur le sujet. Et ce n’est pas très réaliste : le moustique, sur terre depuis bien plus longtemps que nous, a montré d’extraordinaires facultés d’adaptation aux conditions climatiques (seules l’Antarctique et l’Islande lui échappent !), à l’urbanisation et résiste même à moult insecticides. Bref, les éradiquer de la surface de la terre n’est pas une option. Il faut donc composer avec eux… et tenter de leur échapper.

Pour cela, sous nos latitudes, oubliez les insecticides et même les répulsifs conventionnels, sprays à vaporiser dans l’air, sur les vêtements ou la peau. Plutôt efficaces, oui, mais à quel prix ! Ils contiennent majoritairement du DEET irritant et allergisant pour la peau, soupçonné de toxicité sur le système nerveux à haute dose avec des effets similaires aux pesticides. Mais bien moins encadrés car considérés comme des cosmétiques. Les prises à diffuser ? Bonjour la dépense d’énergie et les effets d’un produit libéré non-stop dans l’air pendant que vous dormez... Spirales à brûler ? Leurs dégagements peuvent être toxiques et a minima incommodants.

Bref, on oublie tout ça pour les enfants, les femmes enceintes, si vous souffrez d’asthme, allergies, avez la peau réactive… Mais attention, pas d’impasse dans les zones tropicales à risque de transmission de maladies : suivez les recommandations de votre médecin ou votre pharmacien·ne.

Même si, là aussi, privilégier quand c’est possible des mesures notamment physiquespour se protéger naturellement des piqûres de moustiques reste préférable


7 astuces écologiques pour éviter les piqûres de moustiques naturellement

Alors, quelles astuces sont vraiment efficaces pour se protéger naturellement des piqûres de moustiques ?

1. Empêchez physiquement les moustiques de vous approcher

Clairement la meilleure solution pour éviter les piqûres de moustiques naturellement !

Vêtements longs en soirée (et en journée dans les zones très infestées), de préférence clairs : la longueur d’onde des couleurs sombres attire les moustiques.

La nuit, rien de plus efficace que la moustiquaire de fenêtre et/ou de lit. Attention, pour bébé c’est si et seulement si elle est conçue spécifiquement pour le lit à barreaux ou la poussette, avec toutes les garanties de sécurité pour sa fixation ou sous surveillance : oubliez le système D, mieux vaut quelques boutons de moustiques et des nuits moins reposantes que prendre le risque d’un étouffement.

Moins écologique et pas toujours idéal (attention aux maux de gorge!), brancher un ventilateur : le courant d’air peut suffire à les expédier plus loin, masque les odeurs corporelles et disperse le CO2.


2. Supprimez vos pouponnières à moustiques

On offre parfois à notre insu aux moustiques les conditions idéales à leur prolifération : les eaux stagnantes sont les espaces de ponte de leurs rêves. Un simple bouchon de bouteille rempli d’eau peut accueillir 200 œufs de moustiques ! Et l’eau claire fait aussi bien leurs affaires qu’une eau croupie.

Bref, rangez avec soin les espaces extérieurs pour éviter toute retenue d’eau de pluie. Attention aux coupelles sous les pots de plantes, aux vases, aux jouets qui restent sous la pluie. Changez l’eau des gamelles et des pots à réserves d’eau en les frottant (les œufs peuvent rester en place), secouez régulièrement les bâches de protection, videz les gouttières encombrées… Un récupérateur d’eau ? C’est top, mais couvrez-le ! Jardin ou campagne, favorisez la biodiversité : poissons amateurs de larves de moustiques dans les étendues d’eau, nichoirs à chauve-souris (elles sont capables de dévorer 600 moustiques à l’heure ! )…


3. Une hygiène de vie anti-moustiques : un été frais et léger

Inutile de vivre dans le noir : les moustiques ne sont pas attirés par la lumière. En revanche, votre hygiène de vie peut vous transformer en véritable appeau à moustiques en augmentant votre température corporelle et accentuant vos odeurs.

Evitez les repas trop lourds le soir : la digestion, notamment des aliments gras et sucrés, augmente la température. Idem avec les soirées trop alcoolisées : l’éthanol dilate les vaisseaux et, en affluant vers les couches supérieures de l’épiderme, le sang augmente la température de la peau. Vous voilà super détectable pour les moustiques ! L’odeur de la sueur modifiée par la bière, notamment, les rendrait dingues 😉.

Meilleures pour la santé mais pas contre les piqûres, évitez les séances de sport intensives juste avant le coucher. Et veillez à ne pas trop transpirer la nuit : choisissez avec soin les matières de vos draps et vêtements. Enfin, prenez une bonne douche fraîche avant de vous coucher.



astuces naturelles pour éviter les piqures de moustiques

4. Des cosmétiques pour vous aider à éviter les piqûres de moustiques naturellement

Et pour cette douche, adoptez Bloom Bloom, notre savon saponifié à froid riche en Lavande et Lavandin que n’aiment pas du tout les moustiques.

Puis estompez les odeurs qui les attirent en appliquant un déodorant naturel avant de vous coucher.

Enfin, pour éloigner ceux qui piquent les pieds, une astuce : offrez-vous de longs massages avec notre crème de soin pour les pieds Feet Good. Du 2 en 1 : des pieds en pleine forme tout l’été et protégés des moustiques grâce à son huile essentielle de Menthe Poivrée. Répulsif anti-moustique reconnu, elle atténue l’émission de CO2 par la peau, rendant vos pieds moins détectables (en bonus, elle sera apaisante si vous vous êtes déjà fait dévorer).

La sélection

Savon surgras bio

Sold out

Déodorant solide bio

Sold out

Crème pieds bio

Sold out

éviter les piqures de moustiques naturellement

5. Jardinez malin

Ça n’est pas une protection 100% efficace mais installer des jardinières sur vos rebords de fenêtres avec des plantes réputées repousser les moustiques peut aider.

Les élues ? Lavande, œillets, tomates, géraniums, soucis, capucines ou pétunia, plantes aromatiques (basilic, menthe, romarin…), citronnelle…


6. Des astuces 100% naturelles et efficaces

Il existe des tonnes d’astuces naturelles anti-moustiques mais deux sont particulièrement efficaces :

• Pour l’intérieur : un citron ou une orange piquée d’une quinzaine de clous de girofle. Les moustiques feront demi-tour !

• Pour l’extérieur, une astuce zéro déchet : gardez votre marc de café, faites-le sécher puis mettez-y le feu dans un bol avec une allumette.

D’autres sont plus ou moins efficaces : frotter votre peau avec des feuilles de mélisse, des fleurs de camomille, du vinaigre de cidre dilué (attention, il peut être agressif pour la peau). L’odeur d’une gousse d’ail macérée dans l’eau chaude ou infusée ne vous rebute pas ? Vous pouvez en vaporiser.


7. Et les huiles essentielles ?

Enfin, certaines huiles essentielles sont reconnues comme efficaces contre les moustiques par l’Agence Européenne des produits chimiques (ECHA) : huile essentielle de Menthe, de Lavande, Lavandin. On ajoute souvent à la liste : le citronellal de la citronnelle de Java et de l’Eucalyptus citronné, le Lemongrass, le Géranium bourbon.

Pour les utiliser : une goutte dans votrehydrant corps ou diluée dans une huile végétale, vaporisation (diluée dans l’alcool) sur vos moustiquaires ou vêtements, diffusion... Deux limites : leur efficacité est temporaire et certaines ont de nombreuses contre-indications. Ne les utilisez que si vous maîtrisez le sujet et/ou sur avis professionnel.

Vous pouvez aussi opter pour un répulsif anti-moustiques du commerce à base d’huiles essentielles et notamment de Citriodiol, actif naturel de l’huile essentielle d’eucalyptus citronné… en faisant bien attention aux contre-indications (femmes enceintes et jeunes enfants notamment). Et, comme pour tous vos cosmétiques, en recherchant la composition la plus naturelle possible.

Malgré toutes vos précautions, vous continuez à vous faire piquer ? Hélas, ces astuces ne sont pas infaillibles… mais il existe aussi des astuces pour soulager naturellement les piqûres de moustiques 😉.

Les conseils d'Anne-Marie

Notre créatrice vous offre ses conseils personnalisés « Je veux restaurer l’équilibre naturel de votre peau pour des résultats concrets, sans compromis pour votre santé et la planète. »

Anne-Marie Gabelica oOlution

Notre vocation

Créer une beauté sans concession : des soins riches d’une diversité unique de plantes, 100% naturels, bio, vegan, made in France, sans huile de palme, sans ingrédients de remplissage et consignés.