acne-cosmetique-1070x390

Acne adulte : suivez-vous bien ces règles d’or pour en finir ?

Par le 17 février 2015

40 ans toujours des boutons : j’en peux plus !

On nous avait promis la fin des boutons et points noirs à la fin de notre puberté, et voilà que cette satané acné a élu résidence sur la peau de notre visage, dos ou encore décolleté. En France, l’acné touche 40% des femmes de plus de 25 ans*. Tour d’horizon des causes les plus courantes de l’acné et des solutions naturelles pour retrouver une peau saine. Bien évidemment, ces conseils s’adressent aussi à celles et ceux qui expérimentent encore les joies de l’acné juvénile !

 

Les causes de l’acné adulte

 

Héréditaire : pour des raisons héréditaires, les glandes sébacées peuvent se révéler un peu trop sensibles aux changements hormonaux. C’est ce qui concerne la grande majorité des personnes souffrant d’imperfections à répétition. Merci maman et papa !

 

Les menstruations : si vous ne notez pas les dates de vos cycles, l’apparition d’un énorme bouton a au moins le mérite de vous dire que ça y est, c’est la période ! Peu avant les règles, les ovaires produisent de la progestérone qui stimule l’activité des glandes sébacées, terrain propice aux imperfections.

La pilule : On peut observer deux effets possibles liés à la contraception. Soit la pilule contient du Nortestosétrone et risque de provoquer une acné. Soit elle contient plutôt un œstrogène et un progestatif antihormone mâle  qui vont atténuer les effets de l’acné. Mais dès l’arrêt de la pilule, le problème revient de plus belle. Dans ce cas, nous conseillons de ne pas paniquer et d’attendre 6 à 12 mois pour un retour à la normale. Tout en suivant les conseils dispensés dans cet article.

Le stress : De nombreuses cellules nerveuses sont situées près des glandes sébacées qui augmentent la production de sébum en cas de stress. L’acné étant elle-même une source de stress, on a vite un serpent qui se mord la queue. Alors mieux vaut éviter de focaliser sur les boutons et préférer pratiquer une activité sportive ou de relaxation.

 

40 ans toujours des boutons : NON MERCI !1/3 des femmes de plus de 25 ans sont concernées par l’acné adulte en France ! Je partage mes conseils pour en finir dans LA QUOTIDIENNE et sur le bloOg d’Oolution : http://goo.gl/Q2IhYP :)

Posted by Anne-Marie Gabelica on lundi 28 septembre 2015

 

Acné de contact

 

Il y a mille et une déclinaisons de l’acné et dans bien des cas, l’acné ne provient pas de dérèglements hormonaux mais du contact de la peau avec des substances irritantes ou des gestes maladroits. C’est ce qu’on appelle l’acné de contact dont les formes les plus courantes sont :

 

Acné cosmétique : ah, tiens tiens ! Nos cosmétiques nous fileraient des boutons ? Ce sera notre sujet du jour : repérer les pièges et adopter les bons gestes.

 

Acné chlorique, ou chloracné : intoxication due aux agents chlorés eux-même contaminés par des dioxines. La chloracné sévère est un trouble rare et plutôt réservée aux travailleurs dans certains environnements. Mais nous verrons un peu plus loin pourquoi elle peut venir de notre salle de bain.

 

Qu’est-ce qui provoque l’acné cosmétique ?

En tout premier lieu, notons qu’une peau acnéique n’est pas nécessairement une peau grasse, de même qu’une peau grasse ne sera pas forcément acnéique. La première chose à faire est donc de bien déterminer son type de peau, cela évitera de choisir des soins non adaptés.

 

 

Si celle-ci est grasse, mixte à grasse, ou mixte à grasse à tendance déshydratée, alors notre article sur le soin des peaux grasses vous sera fort utile.

 

Un nettoyage trop agressif

Nous le répétons inlassablement, quel que soit le type de peau, il faut opter pour un nettoyage tout en douceur. Même sur une peau acnéique, le sébum est nécessaire, cessons la chasse aux sorcières : gommages à grains ne feront qu’aggraver le problème !

 

Nettoyants agressifs et gommages à grain : stop à l’obsession hygiéniste

La peau n’est pas impure : si elle doit être lavée pour une bonne hygiène, rien ne sert de la récurer ! Nous avons étudié les compositions de quelques produits nettoyants à destination des peaux acnéiques vendus en grande surface et en parapharmacie. Les plus malins avaient retiré les détergents sulfatés les plus connus pour les remplacer par d’autres tensio-actifs tout aussi douteux (PEG 40, polysorbate, etc.). Mais nous avons bel et bien retrouvé un florilège de sodium lauryl/laureth sulfate… Pour rappel ces détergents sulfatés sont des substances très efficaces pour mousser et récurer un sol de garage, mais pas pour soigner votre peau. Ils vont en effet détruire le film hydrolipidique, celui la même qui est chargé de protéger et réguler la peau… Quoi de plus normal qu’une peau qui se défend en produisant davantage encore du sébum dont on cherche à la débarrasser, alors qu’elle en a tant besoin ?

Retrouvez ici notre article complet sur les détergents sulfatés et leur dangers en cosmétiques.

 

Optez pour la cosmétique biologique et naturelle : la très grande majorité des produits labellisés bio vous garantit une composition sans détergents sulfatés et tensio-actifs agressifs, voire dangereux. Prenez le temps d’étudier les différences de cahier des charges chez les labels bio.

 

Un autre geste qui peut causer des dommages : la fausse bonne idée du gommage à grain. L’une des formes de l’acné cosmétique est l’acné dite mécanique, qui peut justement être développée suite à une agression mécanique de la peau. Les gommages enzymatiques (gommages par action chimique), eux, sont déjà plus doux. Mais nous vous conseillerons tout de même d’attendre que votre peau soit régulée et apaisée avant de vous y mettre.

 

 On opte plutôt pour une solution douce : le bon vieux sauna facial et son acolyte le masque à l’argile verte ont fait leur preuve. Pour le premier, placez vous tête recouverte d’une serviette au dessus d’un bol d’eau chaude contenant quelques goûtes d’huile essentielle de tea-tree, lavande, sauge ou citron.  Pour le deuxième, préférez la version en poudre à mélanger soi-même, car les versions toutes prêtes peuvent être pleines de conservateurs peu recommandables.

 

Des ingrédients occlusifs et comédogènes dans nos soins

En cosmétique conventionnelle, pour donner une illusion d’hydratation, les industriels ont majoritairement recours aux silicones, huiles et cires minérales (paraffine). Je dis illusion d’hydratation car ingrédients synthétiques ou dérivés de pétrochimie bons marchés n’apportent aucun bienfait à la peau. Tout au plus, le film inerte et imperméable qu’ils déposent sur la peau permettra de retenir l’eau (l’hydratation), mais ne l’hydratera pas à proprement parler. C’est pour cela qu’on les appelle agents occlusifs, et qu’on leur reproche d’être comédogènes : ils bouchent les pores et finissent par asphyxier la peau. S’ils ne posent pas de problème réel pour la santé, leur rejet dans la nature après le nettoyage a un impact environnemental certain puisqu’ils ne sont pas biodégradables. Autant de bonnes raisons de les éviter définitivement.

J’en profite pour vous ôter d’un doute : ces ingrédients sont utilisés par tous, de la grande surface à la parfumerie de luxe, en passant par la parapharmacie. La parapharmacie est même très friande d’agents émollients issus des huiles minérales dont les silicones. D’ailleurs, ne vous fiez pas à une mention « oil-free » qui ne signifie pas l’absence d’huile minérale.

Retrouvez notre article complet sur les huiles minérales en cosmétiques.

 

Le maquillage

Dans cette logique, gare au maquillage conventionnel ! En particulier les produits destinés au teint (fonds de teint, poudres compactes) qui sont plein d’huiles et de cires dérivés du pétrole. On préférera… le maquillage minéral qui n’a rien à voir lui avec la pétrochimie mais est d’origine naturelle.

Pour camoufler un bouton, on peut utiliser un anti-cernes après l’avoir désinfecté (Huile essentielle de Tea-tree diluée dans de l’huile végétale). Pour matifier sa peau au cours de la journée, on peut appliquer un peu de poudre libre avec un pinceau que l’on nettoie toutes les semaines à l’eau et au savon.

 

 

Traiter l’acné cosmétique

Il existe plusieurs façons de traiter l’acné. Dans certains cas, l’acné nécessite une prise en charge médicale. Nous vous conseillons donc de prendre rendez-vous avec un bon dermatologue pour identifier les causes de votre acné et discuter avec lui de la solution la plus adaptée (et méfiez-vous s’il vous propose un traitement interne au bout de 5 minutes de consultation !). Quoi qu’il en soit, nos conseils au naturel ne sauraient vous faire de mal et seront un très bon complément.

 

Commencer par un nettoyage doux au naturel

 

L’option testée et approuvée par l’équipe oO pour le nettoyage de peau : les hydrolats. Une eau florale de camomille apaisante par exemple suffira à retirer les impuretés dues à la pollution de l’air et aux résidus de maquillage. Il y a également l’option du savon 100% naturel saponifié à froid qui contient encore sa glycérine et ne desséchera pas la peau. Un gel nettoyant doux est aussi une solution pour purifier votre visage sans l’agresser. Si vous portez du maquillage au quotidien, une huile végétale d’amande douce ou de jojoba retirera votre maquillage waterproof à merveille. Complétez votre nettoyage par un pshitt d’hydrolat de lavande vraie, rose ou hamamélis : ses propriétés astringentes garderont votre peau saine toute la journée. Oui, c’est aussi simple que cela. Deux solutions naturelles et économiques douces pour la peau et l’environnement !

 

Un geste pour la planète et pour la peau : les personnes dont le travail les expose au goudron et au chlore développent assez facilement de l’acné de contact. Le chlore est un agent toxique pour la peau, or il est couramment utilisé pour blanchir les disques démaquillants présents dans nos salles de bain… Ceux-ci ont un impact environnemental très important : très gourmands en eau, leur production emploie une grande quantité de pesticides… Pour des morceaux de coton finalement jetés après une utilisation. Passez aux lingettes démaquillantes réutilisables, là encore, votre peau et la planète vous diront merci.

 

 

Bien choisir les actifs de sa crème hydratante

Votre peau, si elle souffre d’acné (et c’est probablement le cas si vous lisez ces lignes) a besoin d’être assainie et apaisée. Comment se forme un bouton ? Au départ, un simple point noir : le pore est bouché par l’excès de sébum et prend cette teinte foncée par oxydation. Un milieu fertile au développement des bactéries, qui auront tendance à transformer à cause d’une inflammation un point noir en bouton rouge et douloureux, ou en pustule à pointe blanche.


Du côté des actifs, il vous faudra alors rechercher :

 

Des actifs anti-bactériens : ce qui était au départ de simples pores obstrués se propagent sur le visage à cause des bactéries (c’est pour cela que l’on conseille de ne pas trop se toucher le visage par exemple)

 

Des actifs anti-inflammatoires : un bouton est au départ un comédon en état d’inflammation, c’est ainsi qu’il devient gros, douloureux et laisse des traces

Des actifs riches en vitamine E : elle permet d’apaiser la peau, l’aide à se défendre grâce à ses propriétés anti-oxydantes et surtout accélère la cicatrisation des marques résiduelles. Vérifiez donc que votre crème contient par exemple des extraits de Mimosa Tenuiflora, Centella Asiatica.

 

Toutes ces propriétés se trouvent dans les acides gras essentiels, riches en omega 3-6 et 9, dont est composé… le sébum. Il faudra donc choisir des soins formulés à partir d’huiles végétales riches de ces acides gras que le corps assimile parfaitement.  Vous les retrouverez dans des soins tout prêts, comme notre Check Matte, spécialement formulé pour terrasser les imperfections.

Vous pouvez aussi fabriquer votre propre sérum anti-acné fait maison : un mélange d’huiles végétales et quelques gouttes d’huiles essentielles suffiront. Attention avec les huiles essentielles, commencez en douceur et tâchez de suivre une recette conseillée par un spécialiste !

Quelques exemples d’huiles à privilégier dans vos soins ou sérums maison :
Huile végétale de chanvre, noix du Brésil, lin, nigelle etc.

Huile essentielle de lavande vraie, arbre à thé, carotte etc.

 

 

3 conseils pour des résultats optimaux

 

Choisir des ingrédients biologiques : nous vous conseillons bien évidemment de privilégier des huiles bio. Mieux encore, de première pression : vous aurez ainsi la garantie d’huiles qui ont encore toutes leurs vertus. A éviter donc, les huiles hydrogénées et estérifiées dont la transformation ont fait perdre une partie des bienfaits.

 

 

Penser synergie et variété des actifs : la peau est un organe complexe qui nécessite de multiples apports pour bien fonctionner. C’est pourquoi nous conseillons toujours de miser sur des sources d’actifs variées. Mais pas la peine de se lancer à la maison dans des mélanges trop sophistiqués (parce que cela serait bien trop cher et parce qu’une partie des huiles pourrait se périmer avant utilisation), chaque huile renferme un complexe intéressant d’agents actifs.

 

Que faire d’une lésion déjà installée ?

 

En ce qui concerne les points noirs, on l’a vu, ils sont le terreau idéal à la prolifération des bactéries. Mieux vaut s’en débarrasser à l’aide d’un tire comédon bien stérilisé (chez le dermatologue ou à la maison). Mais les pustules peuvent apparaître sans être passées par la case départ (point noir) et sans que vous ne touchiez 20 000 francs. C’est typiquement le signe d’une peau agressée et fragilisée.

 

Que faire alors ? Éviter de le triturer sera un bon début ! Ne cherchez pas à l’assécher notamment en le vidant, mais plutôt à l’assainir. Vous pouvez par exemple utiliser de l’huile essentielle d’arbre à thé dont les propriétés anti-bactérienne éviteront que ce bouton n’aille contaminer le reste de la peau. Il vous faudra ensuite faire preuve de patiente et faire un travail de profondeur (comme adopter la routine beauté conseillée dans cet article…).

&nbps;

La beauté est dans l’assiette

On le dit souvent, notre alimentation est une puissante alliée beauté. D’abord, aussi bénéfiques appliqués sur la peau qu’avalés, les acides gras essentiels sont toujours les héros de notre histoire. On les retrouve dans les fruits oléagineux (noix, noisettes) et les huiles végétales. Certains oligoéléments sont également utiles pour lutter contre l’acné. Le sélénium stimule les défenses immunitaires, son action couplée à la vitamine E (que vous trouverez aussi dans les fruits oléagineux et huiles végétales) est reconnue comme efficace contre l’acné. Il suffit d’une noix du brésil par jour pour subvenir à nos besoins en sélénium, c’est simple !  Le zinc enfin va lui favoriser la cicatrisation des lésions, on le retrouve dans les lentilles, les haricots secs, le soja sans OGM ou encore les champignons.

 

Y-a-t-il des aliments qui causent l’acné ? Les avis des spécialistes divergent : mais des études récentes mettent en évidence le rôle des produits raffinés (pain blanc, sucreries) dans la formation d’acné, ils stimuleraient la production de sébum.

 

 

Des questions sur l’article ? Un petit conseil à demander ? N’hésitez pas à échanger avec nous via les commentaires, nous répondrons avec plaisir !

 

Sources

* An epidemiological study of acne in female adults: results of a survey conducted in France

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 7 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


35 commentaires sur “Acne adulte : suivez-vous bien ces règles d’or pour en finir ?

  1. Bonjour,
    J’ai 43 ans, la peau fine, sèche, déshydratée avec de l’acné ! le top!! mes boutons partent très difficilement et bien que je n’y touche pas, ils me laissent des cicatrices rouges profondes voire des petites bosses… je ne sais plus quelle routine adopter… j’ai essayé beaucoup de choses et soit, ma peau continue à faire des boutons et microkystes, soit elle est très fragilisée par les divers soins que je lui prodigue, même les sérums à base d’huiles essentielles qui finissent par me piquer ou dessécher la peau. Que faire??? je cherche autant une routine de soins que de démaquillage. Ah! j’oubliais, je supporte mal les frottements répétés dûs au coton… bref ! merci pour vos conseils , je suis preneuse 😉 !!!

    1. Bonjour Lila,
      Merci pour votre message ! C’est effectivement bien difficile de se débarrasser de l’acné…
      Concernant votre routine démaquillage, vous pouvez vous référer à cet article dans lequel nous partageons tous nos conseils : http://www.oolution.com/bloog/blog/2013/11/02/3-secrets-demaquillage-doux-peau-ecolo/
      Pour hydrater votre peau, notre soin matifiant/régulateur Check Matte, enrichi en actifs anti-bactériens pour lutter contre la prolifération des imperfections, semble être adapté à vos besoins : http://www.oolution.com/10-creme-matifiante-visage-check-matte-actifs-vegetaux-bio-peau-mixte-grasse-acne.html
      Nous donnons d’avantage de conseils pour prendre soin des peaux grasses dans cet article que vous pouvez également consulter : http://www.oolution.com/bloog/blog/2015/02/05/comment-prendre-soin-peau-grasse/
      N’hésitez pas à revenir vers nous si vous avez d’autres questions suite à ces lectures, nous vous conseillerons avec grand plaisir. :)
      Bien à vous,
      L’équipe oOlution

      1. Merci de votre réponse mais comme je l’indiquais , j’ai de l’acné mais la peau sèche ! C’est bien là la difficulté car la plupart des crèmes faites pour lutter contre l’acné , ne sont pas assez hydratantes/nourrissantes pour ma peau

  2. bonjour, je viens d’avoir 50 ans et j’ai toujours cet acnés sur tout le corps et même sur le cuir chevelu. ce sont des boutons qui s’emplis de sébum et me donnes des douleurs lorsque j’essaye de les enlevés. aussi, j’ai une peau très grasse. quel traitement dois-je suivre? merci.

    1. Bonjour, merci pour votre message. Vous pouvez commencer par suivre les conseils que nous donnons dans l’article, et si le problème persiste éventuellement consulter un dermatologue.

    1. Bonjour et merci pour votre commentaire !
      C’est un plaisir pour nous que de pouvoir apporter des solutions aux personnes qui en ont besoin. N’hésitez pas si vous avez des questions, nous sommes là :)

  3. Avant que j’ai ses l acnés au visage à tout moment de la journée j’avais le visage huile sa c’était à âgé de 15 ans apparition de mes première l acné sur le nez sa sortais gros sur le nez mais je le cassais toujours et au menton aussi maintenant c’est sur tous mon visage sa sort avec des pus blanc je sais que c’est parce que je suis trop graisses avec des bactéries aussi svp j’ai besoin d’un bon remède tous le mondes me disent que sa va aller jusqu’à maintenant que j’ai 23 ans c’est toujours là encore sa sort seulement souvent quand j’ai la fièvre que tous mon corp chaufe aussi la tête ou quand sa durée trois à quarte jours tous mes boutons vont après que je guéri pendant deux à trois jours les mêmes l acnés apparaît encore plus fort svp aide moi j’ai même utilisé des comprimés que mon conseils des amis comprimés anti bactérienne quand je le utilise sa part un peut après sa revient encore même en l utilisant aide moi svp

    1. Bonjour et merci pour votre message.
      Tout d’abord, ne touchez surtout pas vos boutons d’acné ! En effet, plus on y touche et plus l’acné prend de l’ampleur car c’est une façon de propager les bactéries et les impuretés qui en sont responsables. L’apparition de l’acné, notamment chez l’adulte, peut-être la conséquence de mauvaises habitudes, quelles soient alimentaires ou autre. En effet, cela peut-être dû à votre façon de manger (si vous consommez d’aliments trop riches en graisses ou en sucres), à votre sommeil (dormez-vous assez longtemps ?) ou aux produits cosmétiques que vous utilisez ! Nous avons tendances à utiliser des produits très agressifs et décapants lorsque l’on a la peau grasse avec une tendance acnéique, mais cela ne fait que l’agresser et ainsi activer la production de sébum. Nous vous conseillons donc faire attention aux soins que vous apportez à votre peau et de la traiter en douceur. Vous pouvez utiliser un simple hydrolat pour nettoyer votre peau, comme celui-ci de Tea tree qui est une plante reconnue pour ses vertus contre l’acné. Votre peau sera nettoyée et bénéficiera des bienfaits de l’Arbre à thé. Pour le soin hydratant, nous avons un soin spécifiquement conçu pour les peaux mixtes à grasses à tendances acnéiques : Check Matte. Ce soin multi-action est fait pour hydrater la peau et réguler la production de sébum. Ainsi il matifie (empêche les brillances sur votre visage), lisse et affine votre grain de peau (resserre les pores pour éviter que les impuretés ne s’y logent) et lutte contre les imperfections grâce à son action anti-bactérienne et anti-inflammatoire ! Si vous vous maquillez, pensez à ajouter un soin démaquillant sur votre liste (de préférence bio) !

      1. Vraiment merci beaucoup à vous oolution et je suis très ravi d’avoir eux de votes aide et j’espère vraiment que ses conseillé porterons les fruits je vais de se part me mette au boulot je vous s’informe de quelconque signe d’amélioration merci une fois encore d’avoir répondus à mon crier de détresse tous le plaisir est pour moi à la prochain

        1. Nous sommes ravis d’avoir pu vous apporter un peu d’aide :)
          Surtout faites preuve de patience, votre peau à besoin de temps pour se régénérer et s’adapter à votre nouvelle routine de soin. N’hésitez pas à nous donner des nouvelles et à nous dire si vous constatez une amélioration.

  4. Salut toujours Diomande tous c’est deux produits que vous m’avez prescrire TEA TREE et CHECK MATTE ne n’arrive pas à les trouve quand je suis dans certains pharmacie ses pharmaciennes me répond qu’elles non jamais vue sa ou jamais attendus parle de sa certains mes disent que c’est anglais même je c’est pas si vraiment se produit est arrivé en Afrique surtout précisément le Gabon svp dit te moi le nom des produites pharmaceutique que long peux trouvé dans les pharmacies africains précisément le Gabon ou je vie merci une fois encore d’avant

    1. Coucou Diomande,
      Nous vendons nos produits quasi-exclusivement sur internet mais nous livrons à l’étranger et même au Gabon ! Pour le Tea Tree vous en trouverez également sur internet, il me semble d’ailleurs qu’Aroma-Zone livre également à l’étranger. De plus nos produits sont français :)
      Concernant les type de soins que nous vous avons proposé, beaucoup ne sont pas disponibles en pharmacies. En effet, les pharmacies délivrent encore peu de soins bio et nous ne connaissons pas les produits vendus habituellement dans les pharmacies africaines, nous ne pouvons donc vous aider… Nous sommes navrés.

  5. Bonjour,
    Voilà mon problème. J’ai 25 ans et je n’ai jamais eu d’acné de toute ma vie, pour vous dire, j’ai toujours eu une peau parfaite, je n’ai jamais eu besoin de me maquiller. Seulement depuis un peu plus de 2 ans maintenant j’ai des boutons qui poussent sans arrêt. Tout a commencé lors de mes études supérieurs. Beaucoup de stress, et un jour l’apparition d’un bouton rouge qui me démangeais énormément (un peu comme un bouton de moustique) au niveau de la tempe… Bien sûr je l’ai gratté et je me souviens que pendant mes examens blanc, mes joues me chauffaient énormément le visage. Bref, j’ai du laisser traîner le problème pendant 10 mois avant que mon dermato me diagnostique une acné Rosacée. J’ai donc eu des antibiotiques (tolexine gé) que j’ai du arrêter au bout de 2 mois car gros mal de tête… Mon dermato m’a donc donné de l’effizinc à la place en plus de la crème rosex (qui paradoxalement me donnait des boutons…j’ai donc arrêté la crème). Six mois plus tard, des cicatrices, des boutons, des rougeurs… Mon dermato me propose 3 séances de laser. J’ai accepté. Seulement quand elle m’a dit qu’il en faudrait une 4eme, là j’ai dit stop. Mon cas est de pire en pire. J’ai l’impression d’avoir tout essayé et depuis les séances de lasers j’ai des petits points rouges sur le visage qui ne partent pas malgré la crème cicatrisante avène…
    Certes je suis quelqu’un de très anxieux, mais pourquoi maintenant ? J’ai toujours été de nature stressée… Comment retirer ces cicatrices ? Aujourd’hui j’ai perdu mon ordonnance et ça fait 3 jours que je n’ai pas pris l’effizinc, du coup j’ai une poussé de bouton, c’est terrible… Je perds espoir et confiance en moi. Aidez moi…
    Audrey

    1. Coucou Audrey,
      Merci pour votre message. Malheureusement les causes de l’acnée rosacée sont encore mal définies. Pire encore, cela peut se déclarer n’importe quand ! Nous n’avons pas de réponses à vous fournir concernant les causes de votre acnée rosacée, mais nous vous conseillons de bien hydrater et nourrir votre peau. Vous pouvez utiliser des huiles végétales ou encore du beurre de karité pur. Certaines huiles végétales sont riches en vitamines A (huile d’amande douce, huile d’avocat ou encore l’huile d’olive), ce qui en plus de nourrir votre peau favorisera la cicatrisation. Nous pouvons également vous proposer notre soin Whole Again, spécialement formulé pour réparer les peaux fragiles, nous le conseillons en cas d’eczéma, de psoriasis ou encore de couperose. C’est un soin hydratant et réparateur qui agit en profondeur. Nous vous invitons également à lire notre article sur les cicatrices, et à favoriser les soins doux et réparateur en plus d’un éventuel traitement médicamenteux. N’hésitez pas à vous renseigner sur les soins naturels, ceux-ci pourraient peut-être vous offrir une alternative intéressante.

    2. Audrey, je vous conseille de voir un médecin homéopathe ! J’ai bien une amie que j’ai cru que c’était elle qui parlait dans votre commentaire 😉 au bout de 9 mois, tout a disparu ! Presque zéro acné mais vrmt des traces de rosacée :) ! Elle a pris en plus des médicaments homéopathiques des compléments alimentaires à base de bardane et pensée sauvage. D’ailleurs g eu de l’acné suite aux stress des études doctoralse et c elle qui m’a tout conseillée, merci à elle <3 j'espère que vous auriez des résultats ! Que Dieu vous aide à supporter et à guérir ^^

  6. Bonjour mes chers, Tout d’abord je vous remercie pour votre reactivite, j’ai 25 ans m peau etait parfaite, mais des que j’ai commencé les etudes superieur 1-2-3 boutons m’accompagnent toujours, bref j’ai eu une poussee d’acne il y a 6 mois mon dermato m’avait prescrit , tetralysal 3 boites pendant 3 mois et creme cutacnyl 5% les boutons sont partis au bout d’un mois et demi, mais pas definitivement, aujourd’hui je souffre encore des boutons pas trop 3 a 4 mais ca me derange comme meme , j’ai essayee le masque a l’argile vert avec de l’eau de rose mais j’ai eu l’impression que ca aggraver mon etat, je voulais savoir est ce que tel masque pourrait irriter mon visage, et pourquoi les boutons reviennent a la meme place apres avoir parti ??

    1. Bonjour Souha,
      Merci pour votre message. Bien que les masques à l’argile soient très appréciés lorsque l’on a une peau à tendance grasse ou de l’acné, il faut savoir que celui-ci à un pouvoir très absorbant. Si vous le laissez poser trop longtemps, l’argile va absorber toute l’eau que contient la peau de votre visage et potentiellement l’irriter. En ce qui concerne votre acné, il existe plusieurs facteurs qui peuvent entrer en ligne de compte : le stress, la fatigue ou encore votre alimentation. Nous vous conseillons d’éviter tout traitement (qu’il soit cosmétique ou médicamenteux) agressif et irritant ! Car contrairement à ce que l’on croit souvent, un peau mixte à grasse à tendance acnéique à besoin d’être traité en douceur : utilisez un nettoyant doux (un hydrolat par exemple), hydratez toujours votre peau et utilisez des soins anti-acné plutôt naturels (comme le tea tree par exemple). Plus votre peau se sentira agressée et plus celle-ci produira du sébum et des comédons.

  7. Bonjour,

    J’ai 26 ans et arrêté la pillue depuis 6 mois donc bonjour les boutons qui débarquent ! C’est pas une grosse acnée mais quand même quelques un et surtout points sur le metos et boutons sur le front et le dos aussi … J’a i la peau à tendance désydratée et senseible je rougies extrêmemnt vite chaud frois etc ! le nez les joues toute de suite trés gouges c’est trés moche surtout quavec mes cernes plutot creuses … :/ § jE NE SAIS PLY JE NE SIS PLUS QUOI FAIRE ET CE QUE DOIS TRAITER LOL MERCI DE VOTRE AIDE PR2CIEUSE§§

    1. Bonjour Sonia, je vous propose de faire notre diagnostic de peau offert sur notre site afin de découvrir les soins qui vous seront le plus adaptés : http://www.oolution.com/module/quizform/peau .
      Avec votre peau fragile, il vous faut un soin destiné aux peaux sensibles (http://www.oolution.com/fr/11-creme-ultra-riche-visage-whole-again-actifs-vegetaux-bio-peau-tres-seche-fragile.html) et pour votre acné légère, un soin qui sera anti-inflammatoire, anti-bactérien et régulateur (http://www.oolution.com/fr/10-creme-matifiante-visage-check-matte-actifs-vegetaux-bio-peau-mixte-grasse-acne.html).

  8. Bonsoir, n’ayant jamais eu aucun bouton pendant mon adolescence, je croyais y avoir échappé. Après ma première grossesse j’avais 20 ans ça a commencé. Pdt pratiquement 14 ans j’ai essayé tout ce qui existait à la pharmacie ( crèmes, lotions…) sans résultat. Je n’avais pas beaucoup de bouton une quinzaine au max à chaque poussée mais ils étaient très douloureux. Un jour, il y a 18 mois environs, je suis allée voir un autre Dermato, il m’a prescrit la Diane 35 que j’ai commencé à prendre avec arkogelules orties et pensée sauvage et exfoliac global6 sur les boutons que j’avais et à partir de 6 mois je n’avais pratiquement plus rien. Aujourd’hui j’ai retrouvé ma peau de bébé!!!! Je suis heureuse d’en avoir fini avec cette horreur. L’acné c’est vraiment démoralisant et gênant.

    1. Bonjour Sabrina, merci pour votre retour d’expérience. L’acné adulte n’est pas une chose facile à vivre et surtout lorsque l’on en a jamais eu en étant adolescent. Soyez tout de même vigilante avec la pilule contraceptive car elle peut avoir des effets secondaires sur le long terme. Toutefois nous sommes heureux que votre acné soit guérie ! Belle journée :)

  9. Bonjour très chers, je vous remercie de votre réactivité;
    j’ai 26ans j’ai des boutons depuis mon adolescence donc 12ans c’est vrai que parfois ça disparait. moi maintenant je voudrais des produits pour enlever les cicatrices parce que j’en ai pleines sur les joues. Jusqu’ici j’ai des parfois qui me sortent parfois sur le visage; le dos; la poitrine.
    en espérant que vous aurez une réponse à ma préoccupation, portez vous bien

    1. Bonjour Stéphanie !
      De manière générale, les huiles végétales et beurres végétaux sont des alliés incontournables pour améliorer la cicatrisation. Pensez par exemple à l’huile végétale de rose musquée. Le gel d’Aloe Vera peut également convenir sur des cicatrices récentes. En revanche, les cicatrices plus anciennes sont plus difficiles à faire partir. N’hésitez pas à consulter notre article sur les cicatrices : http://www.oolution.com/bloog/blog/2016/03/25/attenuer-naturellement-cicatrices/. :)

  10. Bonjour, j’ai 32 ans et toujours des problèmes de microkystes situés sur la zone T avec une peau très réactive, je travail souvent dehors. Suivant vos conseils j’ai fait le diagnostic de peau à deux reprises, qui en conclu à une peau sèche et fragile. Je ne sais pas quels soins lui apporter, une crème pour peau sèche sera je pense trop riche et une crème pour peau mixte à grasse ne l’hydrate pas assez. J’aimerais bien pouvoir enfin me débarrasser de ces microkyste persistants. Merci de votre réponse

    1. Bonjour Laure, merci d’avoir effectué notre diagnostic de peau :)
      Pour votre type de peau, je vous conseille d’appliquer Check matte en soin de jour qui va traiter les petites imperfections sur votre zone T, et d’utiliser un soin plus riche le soir comme Whole again pour apaiser votre peau réactive. Si vous souhaitez tester notre gamme, n’hésitez pas à commander notre kit d’essai qui est 100% remboursé dès la première commande : http://www.oolution.com/fr/54-kit-essai-creme-visage.html. Il est composé de 5 doses d’essai refermables de 5ml :). Vous pouvez également opter pour un format voyage de 15ml dans un premier temps pour tester Check matte et Whole again :)

  11. Merci pour votre article. j’ai 45 ans et de l’acné depuis des années. Accompagnée bien sur d’énormes complexes et de problèmes d’auto-estime récurrents. Ce problème a sur le psychique des conséquences insoupçonnées. Qui finissent par devenir tellement routinières que l’on apprend à vivre comme si fatalement, tout le monde ne voyait que cela. Je confesse que de mon coté, ce problème est aggravé par une compulsion auto-destructrice de grattage acharné permanent. Je suis donc régulièrement, pour ne pas dire en permanence, défigurée. Je pense que cela part d’un dépit et d’une colère contre ce fléau, et plus l’acné apparaît (période des règles ou de stress, de doute), plus je m’acharne sur elle. Je crois que toute ma personnalité s’est modelée au fil des années sur base de ce complexe asphyxiant. Je redoute de me voire en photo et de pleurer sur le spectacle que je donne à mes enfants, d’un visage dévasté. Les remarques de la famille, toujours les mêmes depuis des années qui vont de « Tu es encore arrangée » au « tien, ça va mieux ta peau pour le moment » , qui ont le même effet destructeur. Les miroirs que j’évite, et allez savoir pourquoi, j’en remplis ma maison car j’adore la lumière qu’ils propagent, l’accroissement qu’ils confèrent aux pièces et couloirs… Il m’arrive même très fréquemment d’éviter les rencontres sociales avec des amis ou des événements par honte que l’on me dévisage.
    Oui, parce que je ne suis pas du tout maquillage, je déteste ça, je n’ai aucune patience pour ce genre de rituel et ma peau ne le supporte de toute façon pas. Je suis donc acné nature!!! Quelle allure!
    Je suis évidemment passée par la panoplie des produits chimiques et des crèmes toutes plus inutiles et irritantes les unes que les autres, y compris par les antibiotiques (que je proscris) mais sans céder aux pilules contraceptives (le beabat des médecins incompétents). Ensuite j’ai abandonné toute tentative .
    Rapprochée depuis quelque temps et lentement de mon coeur nature, je procède à un revirement décisif vers les produits naturels et respectueux de l’environnement et en fabrique déjà certains.
    J’ai trouvé cet article d’une précision et d’une pertinence éclairante. Il touche au plus profond une cohérence justifiée. Semble d’une telle évidence que l’on peine à croire d’être passé à coté toutes ces années. Sans doute par manque d’accès aux informations qui pourraient nuire aux affaires de grandes entreprises et corps de métiers.
    Je vais essayer et rapporterai des nouvelles.
    Merci pour ces informations généreuses et non payantes (chose rare de nos jours.)
    Sarah

    1. Bonjour Sarah,
      Tout d’abord merci pour votre message très touchant. C’est en effet une situation très compliquée à vivre pour certaines personnes. Qu’elle soit d’origine héréditaire, hormonale ou cosmétique, l’acné cause aussi des dégâts sur le moral. Malheureusement l’utilisation de cosmétiques conventionnels aux ingrédients chimiques a dû agresser encore davantage votre peau sensible au fil des années, sans parler de la pilule contraceptive ou des antibiotiques totalement néfastes pour la santé…
      Gardez courage et sourire ! Réapprenez à vous aimer, et essayez de ne pas tenir rigueur des paroles maladroites de vos proches, même si c’est plus compliqué que cela en a l’air. Parlez-en à vos amis, à vos proches, surtout ne vous renfermez pas sur vous-même. Votre passage aux cosmétiques naturels et faits maison est un énorme changement positif ! :) La peau met du temps à réparer, mais avec votre changement de routine beauté, nous sommes sûrs qu’elle se portera beaucoup mieux avec le temps. Nous sommes heureux que vous ayez pu trouver quelques clés et conseils dans notre article. Donnez nous des nouvelles. A très bientôt ! :)

  12. Bonjour,
    Depuis toujours, et même avec les différents changement que j’ai pu faire, tester… Depuis l’adolescence (aujourd’hui j’ai 24 ans) j’ai toujours des points noirs sur le nez (trop visibles à mon goût).
    Ils ne se développent pas en bouton, mais ils sont là, toujours et encore.
    Je ne me maquille que très rarement le visage, seulement les yeux et les lèvres. J’ai une peau mixte, assez sensible sur les joues. J’hydrate beaucoup ma peau et j’utilise pas de corps gras sur la partie médiane de mon visage. Je n’utilise pas de soins agressifs pour ma peau car elle fait facilement des rougeurs. Avec toute l’attention que j’ai pour ma peau je ne comprends pas pourquoi mes pores ne sont pas plus fins sur mon nez. Avez-vous des conseils à me donner ?
    Je vous remercie par avance.

    1. Bonjour Pauline, merci pour votre commentaire. Il est vrai que les points noirs sont très difficiles à éliminer ! Vous pouvez tester le bain de vapeur en faisant chauffer de l’eau dans une casserole. Retirez ensuite la casserole du feu et ajoutez-y 2 ou 3 gouttes d’huiles essentielles de votre choix. Approchez votre visage et couvrez-le d’une serviette pour ouvrir vos pores. Cela pourra vous aider à éliminer les points noirs. Autre astuce également : le masque à l’argile. Vous pouvez effectuer un masque à l’argile (attention à ne pas le laisser poser trop longtemps et à ne pas le laisser sécher sur votre visage si vous avez la peau sensible). Pensez également à nettoyer votre visage matin et soir à l’aide d’un savon doux saponifié à froid, choisissez-le avec des actifs végétaux comme la lavande, le romarin ou le tea tree. :)
      Enfin vous pouvez vous démaquiller à l’aide d’huiles végétales : l’huile de Jojoba est formidable pour tous les types de peaux. N’ayez pas peur d’en appliquer sur la zone T, car elle imite le sébum et évite justement sa surproduction. Enfin, en termes d’hydratation notre soin Check matte permet de lisser et d’affiner le grain de peau (resserre les pores), s’il n’est pas assez hydratant, vous pouvez opter pour Glow up :)
      Voilà, on espère avoir pu vous donner quelques conseils 😉

  13. Bonjour,
    Merci pour cet article. Pour ma part, je suis très mitigée… Car à une trentaine d’années, je souffre d’acné depuis l’âge de 11 ans ! Il s’agissait au départ bien évidemment d’acné juvénile. Après de nombreux traitements recommandés par des dermatologues, on m’a proposé le Roaccutane à l’âge de 14 ans seulement. Mon acné devenait de plus en plus grave et avait des conséquences néfastes sur mon épanouissement personnel, ma santé psychologique, etc. Ce dernier a bien fonctionné, bien que les effets secondaires ont été tellement difficiles à supporter que j’ai foiré une bonne partie de ma scolarité en 3ème. Par la suite cependant, plus d’acné… Jusque l’âge de 20 ans où malheureusement, de l’acné inflammatoire (nodulo-kystique) est apparu sur la partie inférieure de mon visage. Rebelote les dermatologues, les traitements, etc. On me propose notamment la Diane 35 (j’avais testé d’autres pilules auparavant). Fiasco total mais je continue tout de même. Un jour, mon acné était devenue tellement inflammatoire que ma dermatologue m’a envoyée aux urgences. Résultats : plusieurs semaines de traitements avec de la Pyostacine et d’autres traitements (dont une nouvelle cure de Roaccutane !). Plus tard, on me propose l’Androcur : traitement génial pour ma peau mais qui me fait prendre plus de 10kgs ! Mon corps en était déformé. J’ai dû tout stopper. Une gynécologue m’a fait passer une batterie d’examens : j’ai un petit dérèglement hormonal (probable syndrome des ovaires polykystiques). Pour cela, j’essaie de rééquilibrer avec du bourgeon de framboisier et accessoirement du bourgeon de cassis. J’ai dépensé énormément d’argent dans les cosmétiques (crèmes, huiles : nigelle, jojoba, HE, comprimés à base de plantes, zinc, régime spécial, etc, etc !), qu’ils soient bio ou non aucun résultat, je me suis même mise en danger financièrement. Très honnêtement, j’ai suivi tous les conseils possibles en phytothérapie et j’ai même testé Check matte (j’ai testé aussi Glow Up), aucun résultat. J’ai utilisé des produits très chers issus de la Slow Cosmétique. Je ne sais absolument plus quoi faire… Cette acné est douloureuse, au point que je dois parfois prendre du Paracétamol. Je ne bois pas, ne fume pas, je fais attention à mon hygiène. Depuis quelques mois, j’ai repris les cyclines, le Cutacnyl, les gélules de bardane et pensée sauvage (traitements déjà suivis X fois), l’effet est très, très moyen. Les boutons sont gros, douloureux donc, et me défigurent. C’est un cercle vicieux, que mes règles soient présentes ou non, la situation est problématique ! Je ne parviens pas à retrouver une vie sociale normale et je ne crois plus en rien. Les conseils cités plus hauts ne m’évoquent rien car je les suis déjà depuis un bout de temps ! Ma petite sœur a le même problème que moi. Bref. Si vous avez une alternative à me proposer, je serais heureuse de les recevoir car cette situation me rend très, TRÈS malheureuse… Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *