Temps de lecture : 2min

Pourquoi les parabens sont-ils dangereux ?

Ecrit le 18.Sep.15 par Anne-Marie — Mis à jour le 21.Dec.20


Les parabens sont utilisés dans les cosmétiques actuels comme conservateurs, pour éviter le développement de bactéries et champignons.



Bien qu'ils soient fortement soupçonnés d'être des perturbateurs endocriniens, il faut se méfier car ils sont toujours utilisés et autorisés en cosmétique. Il faut donc continuer de faire la chasse aux cosmétiques qui en contiennent. Même si beaucoup de marques revendiquent des soins « sans paraben », sont-ils vraiment plus sûrs ? Voici quelques trucs et astuces pour ne pas prendre de risque avec ses cosmétiques !



Les vrais dangers du paraben : pourquoi faut-il l'éviter dans nos cosmétiques ?



Philippa Darbre, docteure et professeure en sciences biomédicales au Royaume-Uni, a été la première à faire le lien entre les parabens et le cancer du sein. Après de nombreuses études et recherches, elle est reconnue comme une des spécialistes des perturbateurs endocriniens.



En effet, une étude réalisée en 2008, montre la présence de parabens dans les tissus de patientes atteintes de cancer du sein, cela serait dû à l'application de cosmétiques pour le corps.



Les parabens, en application cutanée, pénètrent la peau pour venir se loger dans les tissus de l'organisme et sont capables de perturber la fonction cellulaire, par la sécrétion inhibitrice d'enzymes lysosomiales. Ils représentent donc un réel danger pour la santé.


Actuellement, les parabens n’existent plus que sous le terme « hytroxyparabenzoate », vous pouvez alors retrouver les deux substituts : le méthylisothiazolinone et le phénoxyéthanol. Même s'ils sont les plus connus, d'autres existent et sont très nocifs, retrouvez la liste complète des conservateurs dangereux pour les éviter.



« Sans paraben » mais pas sans danger!



L'argument marketing puissant des industriels « sans paraben » n'indique pas qu'il n'y a pas d'autres conservateurs… En effet, les marques peuvent en remplacement utiliser d'autres conservateurs tout aussi nocifs. Les crèmes cosmétiques nécessitent des conservateurs, alors pour ne pas utiliser les parabens, tant décriés par l'opinion publique, les industriels choisissent des substituts qui sont autant problématiques.





La solution : des crèmes sans conservateurs ?


La plupart des cosmétiques actuels sont des produits aqueux et nécessitent des conservateurs pour éviter que des bactéries ne se forment : elles se développent dans l'eau. Les produits huileux, eux, n'ont donc pas besoin d'être conservés.



Méfiez-vous donc des crèmes « sans conservateurs » : c'est une revendication marketing douteuse car si le soin n'en contient pas, il y a risque de prolifération de bactéries. S'il s'avère qu'il y a des conservateurs dans ce soin, la marque n'est pas très honnête…



Les conservateurs sont donc essentiels aux cosmétiques de type « crème » (émulsion).





Comment éviter les conservateurs dangereux dans les cosmétiques ?



Tous les conservateurs les plus problématiques d'un point de vue sanitaire, sont d'origine synthétique. Privilégiez les soins dont les formules sont 100% d'origine naturelle (aucune molécule synthétique) ou qui sont labellisés bio. Les cahiers des charges bio excluent les parabens et tous les conservateurs potentiellement dangereux, qu'ils remplacent par des conservateurs certes synthétiques, mais très sûrs (dehydroacetic acid,...).



Évitez les soins qui revendiquent une conservation uniquement à l'alcool ou aux huiles essentielles. Même si cette solution est naturelle, il faut que ces composés soient très concentrès pour avoir une action antimicrobienne, ce qui peut avoir des effets desséchant ou irritant pour la peau.



En suivant ces conseils, vous serez sûr d'utiliser des soins véritablement sains et bénéfiques à votre peau.