Temps de lecture : 3min

Argile blanche ou Kaolin, quels bienfaits pour la peau ?

Ecrit le 09.Aug.20 par Anne-Marie — Mis à jour le 14.Jan.21


Moins connue que sa sœur verte, l’argile blanche ou Kaolin a pourtant plus d’un intérêt pour notre épiderme. Origine, bienfaits, utilisation : on vous dit tout !



Le Kaolin : un ingrédient naturel et écologique



L’argile blanche est un minéral, une roche sédimentaire très tendre et friable de la famille des phylosilicates, comme le talc ou le mica. On la trouve sous forme de poudre très fine, obtenue par simple séchage doux et broyage. Son appellation INCI : Kaolin, en référence au village chinois de sa découverte, ou CI77004 quand elle est utilisée comme colorant naturel.



Mais votre Kaolin ne provient pas forcément de l’autre bout du monde ! Bretagne, Auvergne, Drôme… : les gisements français ne manquent pas. Le Kaolin peut être un ingrédient cosmétique VRAIMENT écolo, 100% naturel ET local.



Evidemment, il est autorisé en bio. Mais inutile de rechercher un label : comme l’eau, non-issu de l’agriculture, il ne peut être certifié bio. Pour vous assurer de sa qualité, vérifiez qu’il est pur, non mélangé à un autre minéral ou type d’argile. Et réellement 100% naturel : exempt de tout colorant et traitement chimique, il doit avoir l’aspect d’une poudre un peu grasse à l’odeur neutre (méfiez-vous des pâtes d’argile toutes prêtes). Des analyses doivent obligatoirement avoir mesuré sa teneur en métaux lourds avant mise sur le marché. Enfin, si possible, vérifiez que son procédé d’extraction respecte l’environnement.



Vous l’aimez déjà ? Attendez d’en savoir plus sur ses bienfaits.



Un actif doux purifiant pour les peaux les plus délicates



Le Kaolin a de nombreuses vertus connues depuis… le paléolithique. Les hommes préhistoriques se soignaient à l’argile blanche ! Son secret ? Sa composition : riche en sels minérauxmais pas trop. Et faisant la part belle à ceux qui régénèrent, protègent, équilibrent : magnésium, silicium, alumine, zinc, calcium, sélénium. Avec en plus un pH idéal pour rééquilibrer celui de la peau, le Kaolin est beaucoup plus doux que les autres argiles. Non-allergisant et sans aucune contre-indication en usage cosmétique : il convient à tous les épidermes.



La liste de ses propriétés est longue. Absorbant, il capte l’humidité, matifie l’épiderme et est légèrement astringent. Un super équilibrant ! Adsorbant, sa teneur en alumine lui confère des vertus antiseptiques et détox : il décolle de notre peau et emporte avec lui les indèsirables, impuretés, bactéries, excès de sébum… Et en échange il laisse sur place ses précieux minéraux. Pas mal, comme deal, non ?



Légèrement exfoliant, il élimine en douceur les cellules mortes et favorise le renouvellement cellulaire.



Enfin, apaisant et anti-inflammatoire, il adoucit et assouplit, répare et cicatrise : son silicium est un booster de collagène. Idéal en après-épilation, coups de soleil, conditions climatiques extrêmes ou toute autres sources d’irritation.



Conclusion logique : il est particulièrement utile aux peaux abîmées, fragilisées, sensibilisées, dévitalisées. Qu’elles soient sèches, matures, grasses ou acnéiques. Bref, toutes celles qui ont besoin à la fois d’être réconfortées et assainies.



Quelles utilisations pour le Kaolin ?



En DIY, il est facile à utiliser sous forme de pâte d’argile : mélangé avec de l’eau, ou, mieux, avec une synergie d’eaux florales apaisantes ou d’huiles végétales adaptée à votre épiderme.



Appliquez-la en masque apaisant, assainissant et réparateur pour le corps, le visage (en évitant le contour des yeux) ou le cuir chevelu. Pas plus d’une fois par semaine et 10 minutes maxi : il doit être enlevé à l’eau, sans frotter, avant d’être sec. Mais aussi pour soulager et cicatriser l’érythème fessier de bébé : le Kaolin est très bien toléré par l’épiderme des tout-petits.



Deux verres de Kaolin dans un bain (ni trop chaud ni prolongé au risque de voir ses effets anéantis) apaisent peaux atopiques, eczéma ou psoriasis. En dentifrice ou bain de bouche, le Kaolin assainit dents et gencives en éliminant les bactéries, réduit les inflammations et blanchit les dents.



Dans vos cosmétiques, recherchez-le comme pigment dans votre maquillage minéral, surtout pour votre peau grasse ou acnéique : elle appréciera son effet anti-inflammatoire et matifiant.



Enfin, le Kaolin est un candidat idéal pour formuler un déodorant 100% naturel, capable de réguler la transpiration et d’assainir l’épiderme délicat de nos aisselles, souvent agressé par l’épilation. Eh oui, il est l’un des secrets de l’efficacité et de l’exceptionnelle douceur de notre déodorant Keep Cool !



En résumé : écologique, sain, respectueux de la peau, aux multiples bienfaits le Kaolin est un basique de la cosmétique naturelle !