Votre panier

Nos suggestions pour votre peau

Livraison à domicile offerte
Plus que pour bénéficier
 
Livraison offerte en point relais
 
Livraison offerte à domicile

Complétez votreroutine

Votre échantillon offert

OFFERT

OFFERT

OFFERT

OFFERT

Vous avez un code promo ? Ajoutez le à la prochaine étape.

Fraisde livraison

Livraison sans signature - 5,90 € TTC - Gratuit dès 59€ d'achat (France, Belgique, Luxembourg)

Jusqu'à 11,90€ pour le reste du monde !

Mondial Relay - 3,90 € (France, Belgique, Luxembourg))

offerte dès 39€ d'achat (France, Belgique et Luxembourg).

Temps de lecture : 5MIN

Quel est le déodorant pour homme le plus efficace ?

Ecrit le 03.Jul.24 par Anne-Marie GABELICA — Mis à jour le 03.Jul.24


Dans la gamme des produits de soin masculins, le déodorant pour homme est un incontournable. Faites un tour dans un supermarché ou une parapharmacie : leurs packagings gris, noirs ou bleu marine rivalisent de promesses de fraîcheur ultra longue durée et de confiance inébranlable. Difficile de s’y retrouver et de choisir le meilleur ! D’autant plus que si on y regarde d’un peu plus près, l’utilité même de formuler des déodorants pour homme ne saute pas aux yeux… On vous en dit plus ?

deodorant_pour_homme_utile_ou_marketing

Le déodorant pour homme : nécessité ou pur marketing ?

Au-delà de slogans accrocheurs à base de virilité affichée ou de la fameuse taxe rose, différencier les déodorants hommes des déodorants femmes a-t-il une justification scientifique ? Mmmh, pas si sûr…

Côté peau des aisselles : une question d’habitudes

La peau des aisselles des hommes et des femmes a globalement la même structure anatomique. Avec quelques petites nuances :


• La pilosité : Les hommes peuvent avoir une pilosité plus dense dans la région des aisselles, entraînant plus facilement une accumulation de sueur et de bactéries, et donc des odeurs de transpiration et une humidité accrue.

Mais pour y remédier, c’est avant tout du côté de l’hygiène corporelle qu’il faut regarder… Et il existe des hommes peu poilus comme des femmes à la pilosité développée !


• La sensibilité de la peau : la peau peut être plus sensible dans la région des aisselles, soumise au frottement des vêtements. Et notamment en cas de rasages fréquents ou d'épilation, avec les irritations ou poils incarnés associés. Dans ce cas un produit plus doux et hydratant se justifie pour la protection et l’apaisement de la peau.

Dans les faits, les aisselles féminines sont souvent plus sensibles et épilées que celles des hommes, oui. Mais la question centrale reste : peau sensible ou non ? Epilation, rasage ou naturel ? Ces questions ne sont pas absolument conditionnées par le sexe. Et puis, en réalité, toutes les aisselles méritent la protection de soins les plus respectueux de l’épiderme, non ?


Bref, au niveau de nos aisselles, il n’existe pas de différences femme / homme justifiant l’existence de déodorants genrés. Qu’en est-il de notre transpiration ?



Côté sudation : plus de différences entre deux individus qu’entre Femmes et Hommes

Dans la peau humaine, masculine comme féminine, ce sont les glandes sudoripares eccrines et apocrines qui sont responsables de la production de sueur :

• Les glandes eccrines, présentes en grande quantité sur tout le corps et responsables de la régulation thermique, produisent une sueur inodore.

• Les glandes apocrines, localisées principalement dans les zones axillaires et génitales, produisent une sueur riche en protéines et lipides, stimulée par le stress, les émotions fortes, l’excitation sexuelle. C’est elle qui peut devenir malodorante lorsqu'elle est dégradée par les bactéries cutanées.

 

Et cela fonctionne de la même façon quel que soit notre sexe.

La seule différence : les hommes peuvent avoir tendance à transpirer davantage lors d’une activité physique intense ou dans des conditions environnementales chaudes. La raison ? Leur densité de glandes sudoripares et leur métabolisme de base (la quantité d'énergie que le corps utilise pour maintenir ses fonctions vitales au repos) légèrement plus élevés. De quoi justifier l’existence des déodorants pour hommes ?

Eh bien, en réalité, les variations de quantités de transpiration peuvent être bien plus grandes entre deux femmes qu’entre un homme et une femme. Le sexe n’est qu’un facteur parmi de nombreux autres, individuels : âge, niveau d’activité physique, métabolisme lié à la masse musculaire et à la masse corporelle, conditions environnementales, régime alimentaire, état de santé… Se demander si on est sportif ou non, si on a une transpiration excessive ou normale est plus pertinent que de choisir un déodorant homme ou femme par principe !


On résume ? Entre la transpiration et l’épiderme d’un homme et d’une femme il existe beaucoup de similarités, avec quelques variations. En tout cas, pas de quoi justifier des formulations de déodorants radicalement différentes. Bon, à la rigueur, même si une distinction transpiration plus ou moins abondante et/ou peau plus ou moins sensible paraîtrait plus pertinente, on peut comprendre que les déodorants pour hommes mettent en avant une efficacité supérieure. Sauf que lorsque l’on se penche de plus près sur leur composition, le marketing genré n’est pas leur seul problème…




La sélection

Déodorant solide bio

Sold out

Déodorant solide bio sans parfum

Sold out

 

Les déodorants pour hommes : quelles différences ?

Concrètement, quelles différences constate-t-on dans les rayons entre les déos pour hommes et ceux pour femmes ? Elles peuvent varier en fonction des marques et des gammes, mais il existe des tendances générales pour vous inciter à l’achat.

Celles qui sautent aux yeux se situent bien sûr du côté du marketing et du packaging : bleu, noir, gris, design épuré, géométrique et typographie angulaire versus couleurs vives ou pastels, fleurs et polices arrondies. Format plus large pour les hommes, plus discret pour les femmes. Ajoutez des messages axés sur la puissance, la performance côté masculin, sur la douceur et la féminité de l’autre : le marketing des déodorants est le royaume des clichés de genre.


Et la composition des déodorants n’y échappe pas. Les principales différences ?

• Les parfums et fragrances : on trouve des déodorants sans parfum pour les deux sexes, mais ceux pour femmes ont généralement des parfums doux, floraux ou fruités, tandis que les déodorants pour hommes misent sur les notes boisées et épicées.

• Douceur vs fraîcheur : beaucoup de déodorants pour femmes sont spécifiquement formulés pour les peaux sensibles, avec des ingrédients apaisants tels que l'aloe vera ou la camomille. Côté déodorants pour hommes on retrouve souvent la menthe fraiche ou l'eucalyptus pour une sensation de fraîcheur avant tout.


Surtout, au-delà de ses composés aromatiques, l’efficacité d’un déodorant se mesure à sa capacité à agir sur les bactéries responsable des odeurs corporelles et réduire l’humidité liée à la transpiration : c’est la différence entre un parfum et un déodorant. Et trop souvent un problème de taille. Car l’efficacité « hors norme » revendiquée par les déodorants masculins est généralement due à un cocktail :

• D’ingrédients synthétiques et potentiellement nocifs qui ne font que masquer les odeurs de transpiration au lieu de les éliminer à la source.

• et d’ingrédients antitranspirants (ou antiperspirants) en concentrations élevées. Leur rôle ? Rendre crédible la promesse des déodorants hommes de rester frais toute la journée, voire plus. Comment ? En réduisant voire en bloquant la production de sueur... Et ça n’est jamais une bonne idée.

 

Choisir le meilleur déodorant pour homme : quels critères ?

Ce que vous dites de Keep Cool, notre déodorant naturel

PARFAIT
J'en ai testé des
déodorants naturels et celui-ci est parfait : à la fois efficace et pas trop agressif pour la peau. L'odeur est assez neutre pour pouvoir être utilisé par une femme ou un homme.

Les déodorants pour hommes : attention danger ?

Début 2023, 60 Millions de Consommateurs a testé et établi un classement de 22 déodorants de différents formats (déodorants en spray, stick, à bille…) et marques : de A, déodorant sans réserve d’utilisation, à E, utilisation déconseillée. Résultat : les déodorants pour homme sont les moins bien notés. Et pas qu’un peu : aucun n’a obtenu plus de D.


Ce qu’on leur reproche ? « Des substances irritantes ou problématiques », et notamment :

• de l’alcool, particulièrement irritant, qui apparaît parfois en première position sur la liste INCI (les premiers ingrédients de la liste INCI sont présents en plus grande quantité dans la formulation d’un produit cosmétique),

• Et, surtout, les sels d’aluminium, utilisés dans les antitranspirants et les déodorants pour leur pouvoir astringent.


En effet, les sels d’aluminium permettent de formuler des déodorants capables de réduire nettement la transpiration, en resserrant les pores. Problème : ils sont également suspectés de divers effets néfastes sur la santé, et pas des moindres : anémies, pathologies intestinales, maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson), atteintes osseuses, cancers... A ce jour, les effets de l'aluminium absorbé par voie cutanée restent incertains, les études se contredisent, et aucune réglementation stricte n'existe sur leur concentration dans les déodorants.

Quoi qu’il en soit, le principe de précaution est de mise et bannir les sels d’aluminium de vos déodorants ne peut être qu’une bonne idée ! Parce que :

1. La peau des aisselles est particulièrement perméable à tout ce qu’on lui applique.

2. Elle est également très sensible. Or, les sels d'aluminium agissent en créant une légère inflammation pour rétrécir les pores. Le risque ? Des irritations cutanées et des pores encrassés

3. Les aisselles sont également une zone critique en raison de la présence de glandes mammaires, de nombreux vaisseaux sanguins et d'un réseau dense de ganglions lymphatiques, au rôle clé dans le système immunitaire.

4. L’aluminium s’accumule dans l’organisme et on ne sait pas à partir de quelle dose l’exposition est critique… pas plus que le taux de sels d’aluminium dans les déodorants d’usage quotidien n’est affiché ! Et le déo est loin d’être l’unique source d’aluminium dans notre environnement.

5. Enfin, le principe-même de leur fonctionnement est problématique : ils entravent le processus naturel de la transpiration, indispensable au bon fonctionnement de notre organisme, à notre santé et même… à notre survie ! Notre sueur contribue en effet à maintenir notre température corporelle autour des 37°C, en transférant dans l’air les trop-pleins de chaleurs lorsqu’elle s’évapore, à éliminer toxines et déchets. Et elle joue un rôle-clé pour l’hydratation de la peau et l’efficacité de notre film hydrolipidique.

6. Enfin, l’environnement n’est pas en reste : l’extraction et la transformation de l’aluminium est une catastrophe écologique. Au programme : déforestations, rejets toxiques (les fameuses boues rouges mais aussi des gaz fluorés), processus industriels énergivores…

 

 

Comment choisir un déodorant homme efficace et sain ?

Vous l’avez compris : opter pour une formule sans sels d’aluminium est essentiel pour choisir un bon déodorant pour homme. Mais c’est loin d’être le seul point de vigilance.

Alors, comment reconnaître un déodorant pour homme efficace et qui agisse dans le plus grand respect de la peau, de la santé et de l’environnement ?

1) Les autres ingrédients à éviter

Déjà, vous pouvez rayer de votre liste tous les déodorants pour homme conventionnels : avec eux vous êtes quasi sûr d’avoir affaire à des sels d’aluminium toxiques. Entre autres.

Bien sûr, toutes nos recommandations sur les ingrédients cosmétiques à éviter sont plus que valables pour le choix de votre déodorant homme. Et particulièrement :

• les conservateurs et parfums synthétiques, irritants, allergisants, potentiellement perturbateurs endocriniens et polluants : carton plein !

• l’alcool dénaturé, très fréquent pour ses propriétés antibactériennes et pour aider à l’évaporation rapide du déodorant sur la peau, mais très desséchant et perturbant pour le microbiote cutané,

• les silicones : irritantes, non biodégradables, hyper polluantes à produire et, pour certaines, avec des effets cancérigènes et de perturbation endocrinienne suspectés,

• les huiles minérales, elles aussi polluantes, comédogènes et sans aucun bienfait pour la peau.

 

2) Choisir les bons actifs naturels, efficaces et sans danger

La solution : miser sur un déodorant formulé avec des actifs naturels. Mais pas n’importe lesquels ! Naturel n’est pas synonyme de sans danger et certains ingrédients d’origine naturelle et astuces DIY très tendances ne sont pas forcément recommandables.

Oubliez la pierre d’Alun qui vous expose elle aussi aux sels d’aluminium (on vous en dit plus dans cet article : Pierre d’alun : danger pour la santé ou déodorant miracle ?), le talc qui contient trop souvent des traces d’amiante.

Certains peuvent être délicats à manier seuls : le bicarbonate pur est irritant pour les peaux sensibles, ainsi que les huiles essentielles si on ne maîtrise pas précisément leurs dosages et contre-indications. En revanche, ils sont très efficaces en synergie avec d’autres actifs :

• Des poudres capables d’absorber l’humidité et d’atténuer les odeurs : les argiles, l’Hydroxyde de Magnésium (obtenu à partir de minéraux et composés marins), les poudres végétales telles que l’Arrow Root (une fécule issue de rhizome de plantes) ;

• La Cire de Carnauba qui régule naturellement la transpiration pour des aisselles sèches plus longtemps. Intégrée à la formulation d’un déodorant naturel, elle facilite en plus son application grâce à sa texture agréable et lisse et contribue à sa résistance à l’eau et à la sueur.

Le top ? Les associer à des huiles et beurres végétaux bien choisis : doux et apaisants pour la peau sans être graissants car formidablement absorbés, certains ont de précieuses vertus antiseptiques et antifongiques.

 

deodorant_bio_naturel_homme_unisexe

Keep Cool, notre déodorant naturel bio unisexe

Vous les retrouvez bien sûr parmi les 39 ingrédients naturels de notre déodorant solide. Keep Cool doit son efficacité à :

• Ses actifs absorbants et régulateurs : poudre d'Arrow Root, Argile blanche, Hydroxyde de Magnésium, huile de Melon du Kalahari, Bicarbonate de Soude.

• L’Argile Verte et l’extrait de Cresson purifiants : détoxifiants, antibactériens et antiseptiques, anti-inflammatoires, ils sont aussi précieux pour lutter contre les bactéries responsables des mauvaises odeurs que pour apaiser la peau.

• Pas moins de 19 plantes protectrices mobilisées pour prendre soin de vos aisselles en adoucissant, nourrissant et protégeant leur épiderme : beurre de Karité, huile d’Amande Douce, de Coco, de Thé Vert... Certaines comme l’huile d’Argan ou le Calendula, particulièrement anti-inflammatoires, sont précieuses pour apaiser et prévenir les irritations.

Déodorant sans sels d’aluminium, sans alcool, 100% naturel, bio, garanti sans aucun ingrédient toxique ni même controversé, respectueux des peaux les plus sensibles notamment avec sa version sans parfum : Keep Cool coche toutes les cases ! Et dans sa version fraîcheur agrume, il est bien entendu parfumé à 100% au naturel, sans aucune trace de phtalates, sans perturbateurs endocriniens et formulé pour minimiser les risques de réaction.


On résume ? La seule véritable différence entre les déodorants hommes et femmes réside dans… leur packaging et des ingrédients franchement à éviter, que l’on possède ou pas un chromosome Y ! Homme, femme, ado, les règles de choix du meilleur déodorant restent les mêmes : privilégier des déodorants naturels qui offrent une protection efficace contre les odeurs corporelles sans compromettre la santé ou l'équilibre naturel de la peau.

 

Trouvez le menu sur-mesure de votre peau

En 2 min top chrono, notre fondatrice vous dévoile :
- les vrais besoins de votre peau,
- une routine 100% naturelle adaptée,
- plein de conseils pour en prendre soin ;)

Nourrir sa peau comme on nourrit son corps

Nous créons une cosmétique à la hauteur de nos assiettes : généreuse, équilibrée, 100% naturelle, bio, végane, fabriquée en France, sans huile de palme, sans ingrédients de remplissage et consignée.

Vous aimerez aussi

Déodorant : pourquoi faut-il passer au naturel ?

Déodorant : pourquoi faut-il passer au naturel ?

Décryptage : le sel d’aluminium et les déodorants

Décryptage : le sel d’aluminium et les déodorants

Anti-transpirant ou déodorant, quel est le meilleur pour ma peau ?

Anti-transpirant ou déodorant, quel est le meilleur pour ma peau ?