Votre panier

Nos suggestions pour votre peau

Livraison à domicile offerte
Plus que pour bénéficier
 
Livraison offerte en point relais
 
Livraison offerte à domicile

Complétez votreroutine

Votre échantillon offert

OFFERT

OFFERT

OFFERT

OFFERT

Vous avez un code promo ? Ajoutez le à la prochaine étape.

Fraisde livraison

Livraison sans signature - 5,90 € TTC - Gratuit dès 59€ d'achat (France, Belgique, Luxembourg)

Jusqu'à 11,90€ pour le reste du monde !

Mondial Relay - 3,90 € (France, Belgique, Luxembourg))

offerte dès 39€ d'achat (France, Belgique et Luxembourg).

Temps de lecture : 5 min

Pierre d’alun : danger pour la santé ou déodorant miracle ?

Ecrit le 06.Dec.22 par Anne-Marie Gabelica — Mis à jour le 06.Dec.22


La pierre d’alun… Dénoncée par certains pour ses dangers, elle est pourtant citée par d’autres comme alternative saine, écolo et très efficace aux déodorants conventionnels bourrés de sels d’aluminium. Qui croire ? La pierre d’alun est-elle ou non le bon déodorant naturel que l’on nous vend ?
Avant de lui confier nos aisselles, regardons de plus près : quels sont les vrais dangers de la pierre d’alun pour notre santé ?

danger-pierre-alun

La pierre d’alun, déodorant parfait ?

La pierre d’alun a un nom rassurant, vous ne trouvez pas ? Qui sonne VRAIMENT naturel et semble ne faire référence à aucune substance controversée.

Plébiscitée par de nombreux déodorants bio, la pierre d’alun a d’ailleurs été le refuge de nos aisselles lorsque la possible toxicité des produits antitranspirants ou déodorants contenant de l’aluminium (entre autres !) a été mise en cause médiatiquement. De quoi nous convaincre a priori que la pierre d’alun est sans danger.

Il faut dire qu’à première vue, la pierre d’alun a de sacrés atouts pour prévenir les auréoles et masquer les odeurs de transpiration :

 

• Une efficacité longue durée même par températures élevées

Antiseptique, elle contre la prolifération des bactéries responsables des mauvaises odeurs. Ses propriétés astringentes régulent en douceur la transpiration excessive en resserrant les pores de la peau.

 

• Une bonne tolérance cutanée

La pierre d’alun est sans danger côté allergies et bien tolérée par la plupart des épidermes. Attention cependant en cas de peau très sensible ou irritée : des démangeaisons et rougeurs sont possibles sur la durée.

 

• La pierre d’alun est hyper pratique et simple d’utilisation

On l’applique humidifiée sous les aisselles propres et sèches, comme un stick déodorant. Et on peut même l’utiliser facilement contre la transpiration des pieds, l’emporter facilement partout bien mieux qu’un spray ou un aérosol, sans crainte des contrôles aériens. Inodore, elle ne laisse aucune trace blanche sur les vêtements.

 

• La pierre d’alun est très économique

Elle a apparemment tout du déo développement durable : une seule pierre, qui se passe de packaging, dure des années.

Enfin, cerise sur le gâteau, la pierre d’alun est plutôt esthétique dans la salle de bain, avec ses faux airs de cristal. De prime abord, on frôle la perfection.


La sélection

Déodorant solide bio

Sold out

Déodorant solide bio

Sold out

La pierre d’alun : pas si naturelle

Vous enfilez déjà vos chaussures de marche à la recherche de votre futur déodorant

dans la montagne ? Pas si vite ! Son nom est trompeur : la pierre d’alun n’existe pas à l’état brut dans la nature. Pas si naturel que ça, notre déo miracle… On est même à la limite du greenwashing.

 

En réalité, on trouve sur le marché deux types de pierres d’Alun.

• Des pierres d’alun synthétiques, fabriquées de A à Z à partir d’ammonium alum ou même de sulfate d’ammonium de synthèse, sous-produit de l’industrie chimique du nylon.

On est loin de notre rêve de pierre naturelle ramassée au bord du chemin ! Ce sont elles qui composent généralement les déodorants à base de pierre d’alun. Des anti-transpirants, en réalité… tout comme la pierre d’alun elle-même. Et ce n’est franchement pas recommandé : la sudation est un processus naturel physiologique, l’entraver un vrai danger pour notre santé.


• Mais la pierre d’alun dite naturelle ne l’est pas vraiment non plus…

Pour la fabriquer, on extrait de carrières des roches riches en potassium d’alum : bauxite, Alum-K, kalunite, alunite. En Chine, notamment, dans de désastreuses conditions sociales et environnementales.
Ensuite, l’extraction des cristaux d’alun, leur purification puis re-cristallisation exigent plusieurs traitements chimiques. Chauffés plusieurs jours à très haute température pour les débarrasser de leurs impuretés, maintenus plusieurs mois dans l’eau pour les rendre poreux puis filtrés et taillés sous différentes formes avant d’être polis : un écobilan bien moins réjouissant pour ces pierres d’alun reconstituées

 

 

Comment reconnaître la vraie pierre d’alun naturelle ?

• Les pierres d’alun d’origine naturelle sont appelées Potassium Alum. Elles sont translucides.

• Les pierres d’alun de synthèse ont pour appellation INCI Ammonium Alum ou Aluminium Alum. Et plus une pierre d’alun est opaque et plus elle est synthétique.

Mais au final, synthétique ou pseudo naturelle, cela importe peu. Car le terme alun le suggère : quelle que soit son origine, la pierre d’alun contient toujours de l’aluminium... aux dangers avérés pour la santé.


Pierres d’Alun & danger pour la santé : toutes à jeter ?

Eh oui, c’était trop beau pour être vrai : le miracle de la pierre d’alun contre la transpiration est lui aussi imputable aux sels d’aluminium. Pour une alternative inoffensive aux dangereux antitranspirants et déodorants conventionnels, autant dire que c’est raté.

 

La pierre d’alun : quels dangers pour notre santé ?

Les risques liés aux sels d’aluminium ? Hydroxyde d'aluminium, phosphate d'aluminium, sulfate de potassium ou sulfate d’aluminium, tous sont soupçonnés de favoriser troubles hormonaux, maladie d’Alzheimer, anémies et, appliqués sous les bras près des glandes mammaires, des tumeurs, cancers du sein

Ça commence à ne vraiment plus sentir très bon du côté de notre déodorant idéal…

Que l’on utilise une pierre synthétique ou plus naturelle, ou même sous forme de poudre d’Alun de Potassium, une fine couche d’aluminium est toujours déposée à la surface de la peau. Une nuance, cependant. Les recommandations du rapport de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM, ex AFSSAPS) précisent qu’il faut absolument éviter les pierres d’Alun de synthèse mais les pierres d’origine naturelle ne seraient pas aussi dangereuses.

 

 

 

Les dangers de la pierre d’alun, un sujet polémique

La nocivité de leurs sels d’aluminium n’a en tout cas pas été démontrée… mais leur innocuité non plus !

Des débats restent à trancher par manque d’études sur le sujet :

• certains auteurs suggèrent que l'hydroxyde d'aluminium déposé par la pierre d’alun est en partie soluble dans le lactate de notre sueur, facilitant son absorption,

• les fabricants soulignent quant à eux que leur concentration en alumium et le taux réellement déposé sur la peau sont en-deçà des limites conseillées. Et que, contrairement au chlorhydrate d'aluminium des anti-transpirants, le potassium alum des pierres d’Alun d’origine naturelle n’est pas absorbé par la peau. Une histoire de structure moléculaire et de charge ionique négative…

 

Les fabricants eux-mêmes recommandent la prudence face aux dangers probables de la pierre d’alun

Cependant, eux-mêmes recommandent dans le même temps sur leurs étiquettes de ne pas utiliser de pierre d’alun quand la peau est très perméable : après épilation, après rasage ou en cas de lésion de la peau de type microcoupure. Ah. Légère contradiction avec la promotion habituelle des vertus de la pierre d’alun

Elle est en effet souvent conseillée pour ses propriétés hémostatiques afin de stopper le saignement des petites coupures après le rasage, comme solution apaisante après le feu du rasoir ou encore pour prévenir les poils incarnés... Et même pour traiter naturellement les inflammations dues aux aphtes, aux boutons d’acné ou piqûres d’insectes, pour soulager les coups de soleil !

Notre peau est pourtant rarement plus perméable que dans ces différents cas de figure…


Quelles alternatives naturelles pour éviter les dangers de la pierre d’alun ?

Alors, quelle solution privilégier pour neutraliser les odeurs corporelles indésirables ?

Quand faut-il bannir l’usage de la pierre d’alun comme déodorant ?

Face à un déodorant plein de sels d’aluminium, de conservateurs et parfums synthétiques, perturbateurs endocriniens tout aussi nocifs (comme tous les autres produits cosmétiques conventionnels…), on préférera bien sûr se tourner vers une pierre d’alun dite naturelle.

Pour vérifier la composition de votre déodorant, aidez-vous de notre guide des ingrédients cosmétiques à éviter.

Un doute ? Zappez !

Mais on reste encore loin du meilleur déodorant possible…

Il est préférable, à notre avis, d’éviter TOUTES les pierres d’Alun par principe de précaution. Particulièrement sur peau lésée et pendant la grossesse ou en cas d’insuffisance rénale.

Pourquoi ?

Parce que si l’aluminium pénètre effectivement notre barrière cutanée, les doses ingérées ne seraient pas énormes, certes. Mais quotidiennes, sur une zone à l’épiderme particulièrement fin et perméable. Et ajoutées à quantité d’autres sources d’aluminium, d’exposition quotidienne elles aussi, notamment via notre alimentation : bonjour l’effet cocktail


Quel déodorant naturel choisir ?

Bref, autant ne pas en rajouter quand on a le choix. Et c’est d’autant plus facile que des solutions déodorantes efficaces naturelles et réellement sans danger existent, bien plus intéressantes que la pierre d’Alun.

Utilisées seules, cependant, certaines ne sont pas toujours idéales pour les peaux sensibles et réactives : le bicarbonate de soude est irritant même mélangé avec de l’huile de coco ou du Karité, certaines huiles essentielles ont en plus des contre-indications comme la Palmarosa, la Menthe, la Sauge…

D’autres solutions plus douces ne suffisent pas à lutter seules contre une transpiration abondante et contre les mauvaises odeurs : eaux florales, poudres végétales et minérales comme les argiles absorbantes

Sans parler des fausses bonnes idées comme les talcs dont certains sont cancérigènes.

 

Keep Cool : le déodorant 100% naturel et 100% sans danger

La solution ? Notre déodorant 100% naturel oOlution! Un déodorant sans sels d’aluminium ni aucun autre ingrédient controversé, à la composition garantie sans pierre d’alun, même naturelle.

Keep Cool associe les qualités des meilleurs actifs déodorants naturels, régulateurs, purifiants, antibactériens et anti-odeurs à des plantes protectrices, apaisantes et hydratantes pour prendre le plus grand soin de vos aisselles. Il les laisse fraîches et sans odeurs indésirables sans pour autant bloquer les sécrétions de vos glandes sudoripares. On ne le dira jamais assez : transpirer est naturel et nécessaire !

Solide, il est tout aussi pratique qu’une pierre d’Alun, sans les dangers associés. Et avec sa texture baume sans alcool, ses huiles, beurres et cires végétales, le confort est au rendez-vous même après le rasage ou sur peau tout juste épilée : aucun risque d’irritation.

Keep Cool est un déodorant naturel qui convient à tous les types de peaux, mais nous avons aussi pensé aux épidermes les plus intolérants, avec une version de notre déodorant solide sans parfum.

Des aisselles au naturel sans odeurs désagréables ? Une véritable sensation de fraîcheur sans sels d’aluminium et aucun ingrédient toxique ? C’est enfin possible !


Trouvez le menu sur-mesure de votre peau

En 2 min top chrono, notre fondatrice vous dévoile :
- les vrais besoins de votre peau,
- une routine 100% naturelle adaptée,
- plein de conseils pour en prendre soin ;)

Nourrir sa peau comme on nourrit son corps

Nous créons une cosmétique à la hauteur de nos assiettes : généreuse, équilibrée, 100% naturelle, bio, végane, fabriquée en France, sans huile de palme, sans ingrédients de remplissage et consignée.

Vous aimerez aussi

Décryptage : le sel d’aluminium et les déodorants

Décryptage : le sel d’aluminium et les déodorants

Déodorant : pourquoi faut-il passer au naturel ?

Déodorant : pourquoi faut-il passer au naturel ?

Anti-transpirant ou déodorant, quel est le meilleur pour ma peau ?

Anti-transpirant ou déodorant, quel est le meilleur pour ma peau ?