fermete

Peau en manque de fermeté : que faire pour raffermir ma peau ?

Par le 19 novembre 2020

Modifié le 19 novembre 2020

Les rides d’expression, le teint moins frais au réveil, on s’en passerait mais on fait avec. En revanche, ces traits qui s’affaissent, cet air perpétuellement fatigué même après 9 heures de sommeil… Argh ! C’est sûr, quand la fermeté de l’épiderme se fait la malle, ça met un coup au moral. Que faire ?

 

Temps + gravité = adieu, fermeté cutanée

 

Rassurez-vous (ou pas) : tous les épidermes perdent progressivement de leur fermeté. En cause, deux lois physiques incontournables : le temps et la gravité. S’y ajoute un peu de génétique, pour une véritable coalition anti-fermeté.

 

Avec le temps, notre peau vieillit. Parfois bien plus vite que notre état civil si on ne prend pas soin d’elle ! L’activité des cellules, de moins en moins nombreuses, ralentit avec les changements hormonaux. Eh oh, les fibroblastes, où sont nos réserves de collagène, d’élastine ? Comment garder des tissus cutanés fermes et élastiques si vous vous endormez ? Et vous, cellules en charge de l’acide hyaluronique, un effort : la cohésion des cellules cutanées, la tonicité de l’épiderme dépendent de vous ! Hélas, pas besoin d’atteindre un âge canonique pour voir ces indispensables de la fermeté cutanée faire défaut : on vit sur nos stocks d’élastine dès la puberté, le collagène se renouvelle au ralenti dès 25 ans… 

 

Renouvellement cellulaire, vascularisation, mélanocytes et sébum marquent également le pas. Un cocktail explosif qui fragilise notre épiderme, notamment face aux radicaux-libres, dévastateurs pour les lipides et protéines dont font partie collagène et élastine.

 

La peau, déjà moins tonique, a de moins en moins les moyens de se défendre des attaques contre sa fermeté. Etirements, agressions : elle n’encaisse plus. Là-dessus, d’inévitables pertes de tonicité musculaire et de volume, des masses graisseuses qui se déplacent, quelques variations de poids… La gravité aidant, vous connaissez le résultat : traits affaissés, ovale moins net, peau moins pulpée. Les paupières tombent, les joues font relâche. 

 

Plus ou moins tôt, plus ou moins vite. Mais on y passe tou.te.s. Il ne reste plus qu’à s’observer devenir flou.e.s dans le miroir, alors ? Mais non ! Lutter contre la gravité, le temps, la génétique, c’est peine perdue, certes. En tout cas sans bistouri ou injections. Mais retarder, limiter leurs effets, c’est possible. 

 

Un plan d’action solide pour une peau ferme 

 

Et ça n’est même pas très compliqué : il suffit d’un peu de rigueur, de persévérance… et de suivre nos conseils 😉.

 

  1. Excès ou fermeté, il faut choisir

 

Commencez par identifier vos habitudes néfastes à la fermeté de votre peau. Et notamment les sources de radicaux-libres. Eviter la pollution c’est compliqué, mais on peut se protéger de l’ennemi numéro 1 du collagène et de l’élastine : les UV solaires. Premier secret fermeté : protection maximale et exposition modérée. Bien sûr, bannissez les cabines de bronzage. 

 

Deuxième marche du podium : le stress et son hormone néfaste à l’élastine, le cortisol. Les solutions ? Avant tout, dormir suffisamment. Yoga, méditation, sophrologie ne vous parlent pas ? Dansez, courez, chantez, dessinez, baladez-vous, faites-vous masser… Le sport ? Oui, avec modération : il booste le collagène. Excessif, il est source de radicaux-libres. Bref, trouvez votre truc pour dompter votre stress. 

 

Mais surtout pas l’une de ces mauvaises habitudes qui affaissent votre visage autant que les années : le tabac, grand ennemi des fibroblastes, l’alcool oxydant et destructeur de vitamine C dont a impérativement besoin la synthèse du collagène. Les excès de sucres et farines raffinés rigidifient les fibres de collagène et d’élastine, caféine et théine sont les amies du cortisol.

 

Evitez également douches et bains chauds prolongés, gommages et nettoyants trop agressifs (agents sulfatés, conservateurs et parfums synthétiques…) qui rendent notre peau vulnérable. 

 

2. Mangez, raffermissez ! 

Une peau ferme c’est avant tout une alimentation diversifiée et équilibrée. Riche en vitamine A, Cuivre et Soufre pour le collagène. Et en vitamine E, polyphénols, lycopène, bêta-carotène, sélénium, zinc, cuivre, manganèse : de super antioxydants, au top pour la synthèse de l’acide hyaluronique. Sans oublier la vitamine C qui cumule tous ces bienfaits.

 

Pour les trouver, mettez de la couleur dans vos assiettes :  les végétaux colorés de chaque saison, fruits rouges et agrumes en tête, cochent toutes les cases. Dans un autre registre, le bon chocolat, riche en cacao et peu sucré, est une excellente source d’antioxydants (youpi !). Fruits de mer, abats, huile de foie de morue revivifient les fibres cutanées. Pour le tonus musculaire : fer et protéines des œufs, viandes maigres, poissons, acide ursolique des pommes. Et mangez du (bon) gras : huiles végétales variées, oléagineux, poissons gras protègent de l’oxydation, renforcent élasticité et film hydrolipidique. 

Enfin, buvez : eau, infusions, thé vert antioxydant préservent vos fibres d’élastine.

 

3. Des soins boosters de fermeté

 

Côté salle de bain, pour maintenir ou retrouver sa fermeté, votre épiderme a besoin d’antioxydants protecteurs, de bons acides gras pour son élasticité et son film hydrolipidique. Ajoutez quelques nutriments capables de doper collagène, élastine et acide hyaluroniques. La réponse à toutes ces exigences ? Les huiles végétales ! 

 

Les meilleures alliées de la fermeté cutanée ? Les championnes anti radicaux-libres : Thé Vert, Bourrache, Inca Inchi. Les phytostérols de la Cerise ou du Sésame renforcent l’élasticité des tissus et le film hydrolipidique. Squalènes ultra antioxydants, rétinol repulpant et acides gras pro- collagène : la Rose Musquée est en haut du podium, avec le macérât de Pâquerette qui tonifie vaisseaux sanguins et tissus. Enfin, l’acide linoléique compense la chute de notre acide hyaluronique bien mieux que ses imitations synthétiques (ou d’origine animale) : Onagre, Argan, Kukui Nut, Raisin raffermissent vos traits. 

 

Vous les retrouvez toutes dans notre sérum huileux repulpant Plump it, parmi 35 huiles végétales bio renforcées par 21 huiles essentielles raffermissantes et réparatrices : Rose de Damas, Géranium Rosat, Lavande… Son utilisation ? Seul ou avant/mélangé à votre soin de nuit, selon les besoins de votre épiderme : c’est là que votre peau, parfaitement nettoyée, sera la plus réceptive. En cure de fond, quand vous en ressentez le besoin, puis intégré à une routine anti-âge globale avec notre Age Out lorsque votre peau en aura besoin. On prend les paris : une fois goûté à son effet tonifiant et illuminateur, vous ne pourrez plus vous en passer ! 

 

Bien sûr, les conseils habituels restent plus que jamais d’actualité : jamais d’impasse sur le nettoyage – maquillage, surtout le soir, même si vous ne vous maquillez pas. Et sur l’hydratation bi-quotidienne. En choisissant toujours des soins adaptés aux besoins de votre peau et riches en antioxydants, comme tous les soins oOlution.

 

Notre astuce en plus : appliquez vos soins avec de légers massages circulaires prolongés. Vous améliorerez votre micro-circulation, stimulerez votre collagène. Et tonifierez les muscles de votre visage. 

 

4. La gym faciale :  et 1 et 2 et 3, plus hautes les bajoues !

 

Car visage et cou concentrent, entremêlés, un tiers de nos muscles. Et tout comme un ventre relâché se raffermit avec des exercices physiques, la fermeté du visage s’entretient en… le mettant au sport. Pas de panique : la gymnastique faciale est à la portée de tou.te.s. Et inutile d’aller en salle, de s’équiper : ZERO excuse !  

 

Le principe : faire travailler les muscles du visage en alternant tension et relâchement par séries de 10, comme pour les abdos-fessiers. Avec moins de transpiration, mais un tonus musculaire retrouvé, une micro-circulation activée, élastine et collagène dopés. 

 

Il existe une multitude d’exercices, ne soyez pas trop ambitieux.se : sélectionnez-en 3 ou 4 à faire régulièrement, c’est la clé. D’abord tous les jours puis espacez les séances avec les premiers effets visibles. Vous avez atteint la fermeté souhaitée ? Gardez au moins une séance d’entretien par semaine. Grosse fatigue, hiver, soirée bien arrosée, vacances au soleil… : repassez au rythme soutenu dès que votre reflet le suggère. 

 

La plupart des exercices fonctionnent sur le même principe :  étirement – maintien 5 à 10 secondes – relâchement. 

 

Notre sélection : 

 

Pour redessiner l’ovale du visage, travaillez votre muscle digastrique, d’une oreille à l’autre sous les mandibules :

 

  • tirez la langue le plus loin possible vers l’avant (et non vers le bas),
  • appuyez la pointe de la langue  sur le palais, à l’arrière des dents,
  • assis.e, coude sur la table, poing sous le menton : repoussez votre poing en ouvrant la bouche.

 

Activez également le muscle masséter qui relie les mâchoires : mâchoire inférieure ouverte au maximum, essayez de la remonter tout en appuyant sur vos molaires inférieures avec les index.

 

Pour remonter pommettes et joues, sollicitez zygomatiques et muscle orbiculaire de la bouche avec des exercices rigolos : forcez très exagérément des sourires, relevez votre lèvre supérieure mâchoires fermées pour montrer vos crocs comme un chien.

 

Contre l’affaissement des paupières ? Clignez très fort 5 secondes de chaque œil en alternance puis écarquillez les yeux le plus fort possible.

 

N’oubliez pas le cou et son grand muscle, le platysma : prononcez des suites de A-E-I-O-U-Y en exagérant l’articulation. Ou avancez la mâchoire inférieure tout en étirant la bouche au maximum (et là, on veut vos plus beaux selfies !). 

 

Le meilleur, le plus complet des exercices ? Un indice : il est excellent pour les muscles du visage mais aussi pour la tension, les abdos, contre le stress, pour évacuer les toxines. Le rire : de bon cœur, à gorge déployée… assurément le meilleur moyen de bien vieillir 😉.

 

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 7 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *