Votre panier

Nos suggestions pour votre peau

Choisissez votre miniature offerte

Vous bénéficiez de la livraison + cure cheveux D-LAB offertes
Plus que pour bénéficier
 
livraison offerte dès 60€
 
cure cheveux D-LAB offerte dès 75€

Choisissez votre miniature offerte

Nos suggestionspour votre peau

Votre miniature offerte

Eau florale bio

Mini Flower Power

OFFERT

Huile démaquillante bio

Mini Oil Right

OFFERT

Crème pieds bio

Mini Feet Good

OFFERT

Crème corps bio

Mini Body Guard

OFFERT

-10% sur vos soins et la livraison offerte sur toutes vos commandes avec l'abonnement !

en savoir plus

Fraisde livraison

En raison d'un nombre de commandes important, les délais de livraison sont allongés. Julie alias superwoman fait au plus vite !

Livraison sans signature - 5,90 € TTC - Gratuit dès 49€ d'achat (France, Belgique, Luxembourg)

Jusqu'à 9,90€ pour le reste du monde !

Mondial Relay - 3,90 € (France, Belgique, Luxembourg))

offerte pour tout achat.

Temps de lecture : 5MIN

Collagène : comment le stimuler naturellement ?

Ecrit le 15.Dec.21 par Anne-Marie Gabelica — Mis à jour le 15.Dec.21


Premières rides et ridules, perte de fermeté : parmi les principaux responsables de l’apparition des signes de l’âge sur notre visage, le collagène. Ou plutôt les effets du temps -entre autres -sur sa structure, sa qualité, sa production. Un processus inéluctable mais dont on peut retarder et atténuer les manifestions. Découvrez les habitudes, soins et routine cosmétique à adopter pour stimuler naturellement votre collagène.

stimuler son collagène naturellement

Notre collagène vieillit ? Nous vieillissons aussi !

Le collagène, allié-jeunesse du corps humain

Savez-vous précisément ce qu’est le collagène ? Une protéine fibreuse produite par des cellules dédiées, les fibroblastes. Avec sa collègue l’élastine, il constitue l’essentiel des fibres de nos tissus conjonctifs : cartilages de nos articulations, muqueuses, fibres musculaires, tendons, épiderme, cornée oculaire... Son rôle ? Leur donner force et souplesse, la capacité de s’étirer sans casse. Pendant quelques années du moins.

Quotidiennement, nos fibres de collagène sont attaquées, rigidifiées ou détruites mais aussi remplacées. Sauf qu’avec les années, nos fibroblastes vieillissants sont de moins en moins nombreux et efficaces : la production de nouvelles fibres se dégrade en quantité comme en qualité. Aïe. Le processus s’enclenche dès la vingtaine, à 40 ans, c’est la chute libre.

Bien sûr, le collagène n’est pas l’unique responsable du vieillissement cutané, de l’apparition de nos rides, du relâchement de nos traits. Notre stock d’élastine qui assure l’élasticité de la peau, notre taux d’acide hyaluronique et notre production de sébum se tarissent eux aussi.Renouvellement cellulaire et microcirculation sanguine deviennent moins performants.

Structure et défenses mises à mal, notre peau résiste moins bien aux agressions extérieures et c’est le cercle vicieux…


Une coalition anti-collagène quotidienne

Car fibroblastes et collagène sont exposés à ces agressions. Particulièrement aux radicaux-libres dont nous sommes cernés. Si bien que notre organisme finit par ne plus pouvoir les contrer : le stress oxydatif gagne et détériore nos cellules. Ses principales victimes ? Les lipides et protéines. Dont notre collagène.

Et toute notre peau finit par s’en ressentir. En profondeur, la structure de notre derme se dégrade. Et un derme qui manque de collagène, cela se voit en surface : rides, affaissement des traits, ovale plus flou sur le visage, cellulite plus visible ou vergetures plus fréquentes sur le corps, les fibres cutanées résistant moins aux étirements.

Ce vieillissement de la peau est inévitable et inéluctable. Alors, à quoi bon lutter ? Déjà parce que sans pour autant refuser de se voir vieillir, prendre soin de son collagène c’est conserver une peau en bonne santé plus longtemps. Surtout, la dégradation de nos fibres de collagène impacte notre organisme bien au-delà de quelques rides et traits moins dynamiques. Les tissus conjonctifs, majoritairement composés de collagène, constituent 80% des tissus notre organisme, jouant un rôle de protection, liaison, soutien, cohésion… Les risques liés à la dégradation du collagène ? Arthrose et douleursarticulaires, pertes de souplesse des tendons et ligaments, cataracte, os moins résistants, vaisseaux sanguins et artères moins toniques…

Bref, se soucier de son collagène n’est pas qu’une question d’apparence. Et s’il est illusoire de vouloir arrêter le temps à nos 20 ans, il est possible de le protéger et même le stimuler naturellement.


5 clés pour stimuler naturellement son collagène

Bien sûr, il y a les solutions radicales de médecine esthétique : lifting pour retendre la peau, injections de comblement, botox. Un coût élevé pour un effet tenseur court dans le temps, pas toujours très naturel et aux effets secondaires potentiellement lourds.
Il existe beaucoup mieux pour prendre soin de votre collagène !


1. Une alimentation pro-collagène

Pour tout problème cutané, votre premier réflexe doit être de vous pencher sur votre assiette. C’est particulièrement vrai pour votre collagène.

Essayez de vous défaire de mauvaises habitudes alimentaires destructrices des fibres de collagène :

• Les excès de sucre, responsables du phénomène de glycation qui rigidifie les fibres de collagène et produit des radicaux-libres. Sucre au sens large : gâteaux et sucreries, sucre du café mais aussi céréales et farines raffinées, pains de farine blanche, jus de fruits industriels…

• Certains alcools, les aliments cuits trop fort, grillés ou frits, le lait trop chauffé ont le même effet.

Les aliments apportant du collagène sont rares (jaune d’œuf, bouillon d’os, gélatine). Mais hors problème de santé, inutile de prendre des compléments alimentaires (souvent du collagène hydrolysé d’origine animale - bovin ou issu de peau de poisson- et à manier avec prudence). De nombreux nutriments stimulent la production du collagène :


alimentation pro collagène

• Sur le podium : acides aminés, vitamine A, Soufre, Cuivre, Zinc, Silicium qui boostent les fibroblastes, les antioxydants (vitamine E, bêta-carotène, polyphénols, lycopène, sélénium …) protecteurs contre les radicaux-libres et la vitamine C qui agit sur ces deux leviers.

• Les meilleurs amis de notre peau sont toujours les fruits et légumes colorés frais de saison et bio ainsi que les fruits de mer, légumineuses, céréales complètes, graines, abats.

• Pour que ces nutriments pro-collagène circulent et soient bien assimilés, il faut de bons lipides au menu : huiles végétales, oléagineux, poissons gras. L’huile de foie de morue ou le foie de veau aident même à restaurer les fibres de collagène (et vous pourrez compensez avec du chocolat antioxydant 😉).


2. Un menu cosmétique booster de collagène

Pour protéger et stimuler votre collagène, c’est à la fois dans l’assiette et dans vos soins cosmétiques qu’il vous faut les bons nutriments.


Une routine cosmetique stimulante pour le collagène

Les incontournables :

• Des actifs antioxydants,

• De bons acides gras essentiels protecteurs du collagène,

• Des actifs qui stimulent les fibroblastes : vitamine C, rétinoïdes dérivés de la vitamine A, acide hyaluronique naturel végétal, calcium des algues corallines... Le Bakuchiol ? Antioxydant, stimulant pour la synthèse du collagène et le renouvellement cellulaire, alternative naturelle au Rétinol... mais exploité à partir d’une plante menacée de disparition. Pour nous c’est un grand non !

Coté huiles végétales, la Rose Musquée ou l’Inca Inchi sont riches en retinoïdes, le Baobab en vitamine C, le Jojoba, le Thé vert ou l’Argan antioxydantes. L’avocat est un puissant booster de collagène. La Bourrache a en plus un effet protecteur anti-UV, tout comme l’Onagre qui est même capable de restructurer les fibres de collagène.

Certaines huiles essentielles aident à relancer la production de collagène : Ciste, Immortelle, Rose de Damas, Petit-grain bigarade... Tout comme d’autres extraits de plantes : Spiruline, Centella asiatica, Gingko Biloba, Mimosa tenuiflora, Lys…

Nourrissez votre peau comme vous : elle aussi a besoin de menus équilibrés ET diversifiés. Recherchez ces actifs dans des soins naturels, sains et riches. Bien sûr, vous les retrouvez dans toute notre gamme de soins anti-âge, anti-rides et anti-taches ains que dans notre soin vergetures protecteur et réparateur No Stretch.


La sélection

Crème anti-âge

Sold out

Huile repulpante bio

Sold out

Crème anti-vergetures

Sold out

3. Une routine de soin protectrice et stimulante pour votre collagène

Avec eux, adoptez une routine rigoureuse et régulière :

 

• un démaquillage et un nettoyage doux mais soigneux afin de débarrasser votre épiderme des impuretés et particules de pollution, sources d’oxydation. Jamais d’impasse le soir, même s’il est tard.

l’hydratation, matin et soir, avec une crème hydratante adaptée à votre peau riche en antioxydants (bonne nouvelle, c’est le cas de tous nos soins oOlution).

• et les soins anti-âge ? Il n’est jamais trop tôt pour s’y mettre : lorsque les premiers signes de faiblesses de vos fibres de collagène sont visibles, le processus est déjà bien avancé. Selon votre mode de vie et votre hérédité (comment la peau de vos parents a-t-elle vieilli ?), enrichissez plus ou moins tôt votre routine :

- quelques gouttes de sérum booster fermeté dans votre crème hydratante habituelle, pour commencer,

- puis notre crème anti-âge global Age Out en crème de nuit,

- ajoutez avant/après quelques gouttes de notre huile repulpante Plump it. Vous pouvez commencer par des cures ponctuelles lorsque votre peau semble perdre du tonus puis l’adopter en routine anti-âge quotidienne.

- Et n’oubliez pas le contour des yeux !

Votre peau a tendance aux imperfections ? Nos soins à l’acide hyaluronique, repulpants et équilibrants, sont pour vous.


massage stimulant pour le collagène

4. Bougez vos fibres de collagène !

Profitez de l’application de vos soins pour booster votre micro-circulation et vos fibroblastes par de légers mais prolongés massages circulaires ascendants. Encore mieux : passez à la vitesse supérieure avec de véritables séances de massage facial. Pas besoin d’accessoires, vos mains suffisent avec idéalement quelques gouttes d’huile raffermissante. Hop, 2 à 3 minutes de petits massages et mouvements plus amples, tapotements, palper-rouler quotidiens. Vos fibroblastes exprimeront leur satisfaction en produisant plus de collagène.

Et mettez au sport… visage compris ! Il existe des tonnes d’exercices de gym faciale pour tonifier les muscles du visage et agir directement sur les fibroblastes et leur production de collagène. Choisissez-en 3 – 4 à réaliser régulièrement. Côté corps, de la mesure : une activité douce et régulière, c’est oui (avec plein d’autres effets positifs : tonus musculaire, oxygénation…) mais en excès, elle dope le cortisol destructeur du collagène.


5. Pour prendre soin de votre collagène, prenez soin de vous

Comme toujours quand on parle soins de la peau, ne compter que sur vos cosmétiques aussi efficaces soient-ils est illusoire. Une mauvaise hygiène de vie peut ruiner tous vos efforts ! Les principaux ennemis du collagène ? Les sources de radicaux-libres et les dopants du cortisol :

• les UV, première source de radicaux-libres qui rigidifient et altèrent vos fibres de collagène : protégez votre peau du soleil, restez raisonnable sur les expositions solaires.

alcool et tabac détruisent les fibroblastes et la vitamine C indispensable à la synthèse du collagène.

• la caféine perturbe le sommeil et dope notre cortisol tout comme le stress et la fatigue. Un sommeil suffisant et de qualité est essentiel : c’est la nuit que le renouvellement cellulaire est le plus actif. Et détendez-vous !

Evidemment, ces excellentes habitudes ne vous ferons pas rajeunir. Mais un collagène au top, c’est la certitude de mieux vieillir avec une peau et des articulations en forme plus longtemps. Un programme plutôt motivant, non ?


Trouvez le menu sur-mesure de votre peau

En 2 min top chrono, notre fondatrice vous dévoile :
- les vrais besoins de votre peau,
- une routine 100% naturelle adaptée,
- plein de conseils pour en prendre soin ;)

Anne-MarieGabelicaoOlution.png

Nourrir sa peau comme on nourrit son corps

Nous créons une cosmétique à la hauteur de nos assiettes : généreuse, équilibrée, 100% naturelle, bio, végane, fabriquée en France, sans huile de palme, sans ingrédients de remplissage et consignée.

Vous aimerez aussi

Acide hyaluronique : les dessous de cet ingrédient-star !

Acide hyaluronique : les dessous de cet ingrédient-star !

Le bakuchiol, véritable actif anti-rides naturel ?

Le bakuchiol, véritable actif anti-rides naturel ?