Votre panier

Nos suggestions pour votre peau

Choisissez votre miniature offerte

Vous bénéficiez de la livraison à domicile + du sérum imperfections offerts
Plus que pour bénéficier
 
livraison à domicile offerte dès 60€
 
Sérum imperfections offert dès 75€

Choisissez votre miniature offerte

Nos suggestionspour votre peau

Votre miniature offerte

Huile démaquillante bio

Mini Oil Right

OFFERT

Crème anti-âge bio

Mini Age Out

OFFERT

Crème corps bio

Mini Body Guard

OFFERT

Crème visage nourrissante bio

Mini Whole Again

OFFERT

C'est pour offrir ? Emballez votre cadeau

en savoir plus

Fraisde livraison

En raison d'un nombre de commandes important, les délais de livraison sont allongés. Julie alias superwoman fait au plus vite !

Livraison sans signature - 5,90 € TTC - Gratuit dès 49€ d'achat (France, Belgique, Luxembourg)

Jusqu'à 9,90€ pour le reste du monde !

Mondial Relay - 3,90 € (France, Belgique, Luxembourg))

offerte pour tout achat.

Temps de lecture : 5MIN

Pourquoi oOlution soutient l’association Kalaweit ?

Ecrit le 26.Jan.22 par Anne-Marie Gabelica — Mis à jour le 02.Sep.22


L’un de nos moteurs, chez oOlution ? Notre engagement contre l’huile de palme, constant depuis notre création. En étant la première marque cosmétique à avoir exclu toute goutte d’huile de palme de nos soins. Et en soutenant l’association Kalaweit. Cap sur Sumatra et Bornéo, à la découverte de cette association qui lutte contre les ravages de la déforestation en Indonésie.


Kalaweit, association pour la sauvegarde de la biodiversité en Indonésie

Kalaweit et oOlution : notre combat commun pour la biodiversité

Comme pour Kalaweit, la préservation de la forêt primaire indonésienne et de ses grands singes est l’une des grandes causes qui ont motivé la naissance d’oOlution. Le rapport entre vos crèmes hydratantes, la forêt indonésienne, les gibbons ou les orangs-outans ? L’huile de palme.

L’huile de palme : les dérives de la surconsommation

Un arbre super productif, des rendements exceptionnels : en soi l’huile de palme est plutôt écolo… tant que sa consommation reste locale. Et raisonnable.

Et voilà le problème : notre insensée surconsommation mondiale d’huile de palme. Quelques chiffres ? Un quart du marché mondial toutes huiles végétales confondues, un triplement en 20 ans et surtout une concentration à 85% sur une toute petite région du globe, l’Indonésie et la Malaisie. Là où se trouvent les forêts parmi les plus riches en biodiversité et indispensables à la santé de notre planète.

Face à de tels enjeux économiques, l’argument ne fait pourtant pas le poids. Une demande toujours plus forte, des palmeraies intensives qui épuisent les sols : la pression est permanente pour convertir toujours plus de terres en palmeraies. Depuis les années 60, la moitié des forêts primaires de la région ont disparu. 70% sur les îles les plus touchées dont Bornéo et Sumatra.

Et cela continue : chaque minute l’équivalent de 3 terrains de football de forêt indonésienne est rayé de la carte…


L’industrie de l’huile de palme : une catastrophe locale et mondiale

Les conséquences ? Un désastre écologique et humain. A l’échelle de la région et de la planète.

Les forêts indonésiennes sont de précieuses forêts primaires, les 3èmes du monde après l’Amazonie et le bassin du Congo ! Et quand ces véritables puits à CO2 brûlent, non seulement elles ne jouent plus leur rôle régulateur du bilan carbone de la planète mais elles polluent. Un autre 3ème rang mondial pour l’Indonésie, bien moins glorieux : celui des pays émetteurs de CO2…

Et savez-vous ce que Kalaweit signifie ? Gibbon en Dayak, l’ethnie majoritaire à Bornéo. Car avec la disparition de ces forêts primaires, une des faunes les plus diversifiées au monde est menacée. Tout particulièrement les gibbons qui vivent quasi exclusivement en haut des arbres et ont besoin de vastes territoires. Mais aussi 192 autres espèces, considérées en danger critique à cause de l’huile de palme, de la chasse, du braconnage : des grands singes -orangs-outans, macaques …- aux insectes et reptiles en passant par les tigres, rhinocéros, léopards ou éléphants, quasiment disparus de l’archipel.

Côté humain, le bilan n’est pas plus réjouissant : populations locales exploitées, expropriées, privées de cultures vivrières, mises en danger par les glissements de terrain et incendies, la pollution, les produits phytosanitaires. Bref, un condensé ce que nous infligeons de pire à notre planète...


Ici et là-bas : notre part de colibri…

Ce qui réunit Kalaweit et oOlution ? Notre refus de nous résigner. Chacun dans notre domaine, nous cherchons à faire notre part.

Changer la cosmétique

Chez oOlution, nous avons commencé par interroger notre métier et son impact.

Si la responsabilité de l’industrie alimentaire est dénoncée depuis longtemps, on sait moins que, des crèmes hydratantes aux shampoings, en passant par le maquillage ou les gels douche, l’huile de palme est aussi un ingrédient cosmétique quasi-omniprésent. L’industrie cosmétique consomme 25% de l’huile de palme mondiale ! Même des gammes naturelles et bio contiennent très souvent de la forêt primaire indonésienne en tube. Et qu’elle soit estampillée huile de palme responsable ne change hélas pas grand-chose…

Irremplaçable, mission impossible… les oiseaux de mauvaise augure ne nous ont jamais fait dévier de notre objectif. Il nous a fallu 3 longues années de R&D, mais nous avons réussi : oOlution, première gamme de cosmétiques sans aucun dérivé d’huile de palme est née. Nos formulations ont permis à ce jour d’éviter la consommation de plus de 7700 litres d’huile de palme !

Mais dès le départ, nous avions envie d’aller plus loin dans notre engagement pour notre planète et contre les ravages de l’huile de palme. La découverte de Kalaweit nous en a donné l’occasion.


Kalaweit oeuvre pour protéger les gibbons

Protéger la nature

L’association Kalaweit se bat depuis 1998 pour la sauvegarde de la biodiversité sur Bornéo et Sumatra.

En secourant dans ses centres de soins les animaux victimes de nombreux trafics : gibbons, bien sûr, mais aussi macaques, tigres, pangolins, ours, crocodiles, binturongs, serpents, oiseaux, loris… Plus de 65% des animaux secourus l’ont été grâce à des signalement via Kalaweit FM, la radio de l’association créée pour sensibiliser les jeunes au respect de la nature. Les choses bougent !

Mais tous les animaux secourus ne peuvent hélas être réintroduits dans leur milieu naturel : certains ne seraient pas capables de survivre seuls, d’autres sont handicapés, porteurs de maladies humaines. Ou parce que les territoires sécurisés manquent.

C’est là que l’autre volet de l’action de Kalaweit, inscrit sur le (très ) long terme, est particulièrement précieux : l’association protège préventivement la forêt et sa biodiversité en y créant des micro-réserves privées. Des zones sanctuarisées, protégées des trafics et de la déforestation liée à l’exploitation du bois, des minerais et bien sûr de l’huile de palme.

Le principe ? Kalaweit rachète des terrains à leur propriétaires qui en gardent l’accès pour la cueillette, la collecte de latex, de rotin… Mais chasse et coupes y sont absolument prohibées : des gardes forestiers recrutés dans les villages limitrophes y veillent, en association avec les autorités. Et chaque parcelle rachetée est désormais à l’abri de tout risque de rachat par les exploitants d’huile de palme.


Petit à petit, les réserves de Kalaweit gagnent du terrain, grâce aux donateurs. Dont nous (et vous !) faisons partie.



La rencontre Kalaweit - oOlution

Pourquoi et comment soutenir Kalaweit ?

Mais pourquoi Kalaweit ? Les ONG œuvrant pour la reforestation sont nombreuses ! Si nous avons choisi de lier notre action aux combats de Kalaweit c’est parce que leur démarche de préservation des forêts existantes est de loin la plus efficace.

Reboiser, restaurer, c’est bien. Mais empêcher la déforestation est bien plus efficient pour préserver la biodiversité. Une forêt primaire n’est pas un simple ensemble d’arbres : c’est un écosystème d’exception, préservé, complexe et unique, une canopée très haute et dense qui a mis des millénaires à se constituer.

Les forêts replantées (ou forêts secondaires) ? Dans le scénario le plus optimiste, elles mettront des siècles à retrouver leur richesse et leur capacité à absorber le CO2... si elles y parviennent un jour. Et dans tous les cas, impossible de réparer suffisamment vite pour rattraper les dégâts de la déforestation.

A l’inverse, les actions de Kalaweit portent leurs fruits très concrètement ! Nous avons récemment partagé à Paris la joie de son fondateur, Chanee, de voir revenir le tigre dans la réserve de Sumatra. Et même une naissance de tigreau ! Sans programme spécifique : la sanctuarisation de la réserve a suffi à ces félins pour retrouver un habitat accueillant et sécurisé (allez voir sur le site de Kalaweit les vidéos dans lesquelles Chanee partage son bonheur à ce sujet 😊).


A ce jour, nous avons permis à Kalaweit d’ajouter 13 hectares à ses réserves.
C’est une immense
fierté. Et c’est grâce à vous !

En nous faisant confiance pour prendre soin de votre peau, vous avez doublement participé à la sauvegarde des forêts indonésiennes, au sauvetage des gibbons, au retour du Tigre de Sumatra : vous avez dit non à l’huile de palme et nous avez permis de reverser à l’association une partie de notre chiffre d’affaires.

Merci !

Soyez sûr·e·s que nous ne comptons pas nous arrêter à ces 13 hectares : nous participons régulièrement à l’action de Kalaweit et vous en tenons informé·e·s via notre newsletter et nos réseaux sociaux.

Vous aimeriez faire encore plus et aider directement Kalaweit ? N’hésitez pas à vous informer sur leur site, à les contacter et en parler autour de vous !


Trouvez le menu sur-mesure de votre peau

En 2 min top chrono, notre fondatrice vous dévoile :
- les vrais besoins de votre peau,
- une routine 100% naturelle adaptée,
- plein de conseils pour en prendre soin ;)

Anne-MarieGabelicaoOlution.png

Nourrir sa peau comme on nourrit son corps

Nous créons une cosmétique à la hauteur de nos assiettes : généreuse, équilibrée, 100% naturelle, bio, végane, fabriquée en France, sans huile de palme, sans ingrédients de remplissage et consignée.

Vous aimerez aussi

Consommation mondiale d'huile de palme : la fin de la forêt primaire ?

Consommation mondiale d'huile de palme : la fin de la forêt primaire ?

L'huile de palme responsable : vérité ou mensonge ?

L'huile de palme responsable : vérité ou mensonge ?

Pourquoi j'ai voulu créer les premiers cosmétiques sans huile de palme ?

Pourquoi j'ai voulu créer les premiers cosmétiques sans huile de palme ?