Votre panier

Nos suggestions pour votre peau

Choisissez votre miniature offerte

Vous bénéficiez de la livraison et du nettoyant mains offerts !
Plus que pour bénéficier

Choisissez votre miniature offerte

Nos suggestionspour votre peau

Votre miniature offerte

Crème visage hydratante bio

Mini Glow Up

OFFERT

Crème nourrissante corps bio

Mini Body Guard

OFFERT

Huile sèche corps et cheveux bio

Mini Oil Lala

OFFERT

Huile démaquillante bio

Mini Oil Right

OFFERT

Economisez 10% sur votre commande en vous abonnant à vos produits chouchous.

en savoir plus

Fraisde livraison

En raison d'un nombre de commandes important, les délais de livraison sont allongés. Julie alias superwoman fait au plus vite !

Livraison sans signature - 5,90 € TTC - Gratuit dès 49€ d'achat (France, Belgique, Luxembourg)

Jusqu'à 9,90€ pour le reste du monde !

Mondial Relay - 3,90 € (France, Belgique, Luxembourg))

offerte dès 49€ d'achat.

Temps de lecture : 5 min

Peut-on vraiment recycler ses produits cosmétiques ?

Ecrit le 20.Jan.21 par Anne-Marie Gabelica — Mis à jour le 20.Jan.21


Convaincu.e de la nécessité de revoir nos modes de consommation pour préserver la planète, vous avez petit à petit modifié vos habitudes. Du bio et du naturel dans votre assiette comme à la salle de bain, du vrac dès que possible. Une poubelle de tri dans la cuisine, peut-être même un seau à compost. Mais pour vos cosmétiques, vous êtes perplexe. Poubelle jaune ? Ordures ménagères ? Et, dans le fond, ça change quoi ? Bref, recycler ses cosmétiques est-ce réellement possible ? On fait le point?

recycler ses cosmétiques de salle de bain

Recycler ses cosmétiques : le guide du tri dans la salle de bain

L'emballage cosmétique : souvent incontournable.

Vous connaissez l'adage du Zéro Déchet : le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas. Oui, dès que c'est possible, limiter les emballages ou privilégier le vrac est la meilleure solution. Mais cela n'est hélas pas toujours possible. Non, le packaging, ça n'est pas QUE du marketing et des déchets. En partie, certes, mais il n'a parfois rien de superflu. Notamment en cosmétique.

Le film plastique autour de l'étui habillant un flacon lui-même entouré d'un film plastique, c'est non, bien sûr. Mais la majorité des cosmétiques ne peuvent se passer d'une phase aqueuse, surtout s'ils veulent hydrater : plus ou moins liquides, sensibles aux contaminations bactériennes, à l'oxydation = packaging incontournable ! Les cosmétiques solides ? au top pour éviter les déchets... Mais pas toujours pour notre peau ni même l'environnement. On dit mille fois oui aux savons solides saponifiés à froid 100% naturels, aux déodorants solides parfois en recharge ou sans emballage. Côté shampoings, hum : leurs tensio-actifs bien trop agressifs pour la peau comme le si courant SCI sont souvent polluants à produire et pas toujours biodégradables. On est loin de la solution idéale ! Alors, si l'emballage est souvent incontournable, quelles solutions pour recycler ses cosmétiques ?

Recycler ses cosmétiques : les bons reflexes

L'enjeu est de taille : d'après Zéro Waste Week, l'industrie cosmétique produirait quelques 120 milliards d'emballages par an ! Or, si le tri est enfin devenu un réflexe dans nos cuisines, à la salle de bain il est encore rare d'avoir plus d'une poubelle. Et puis, on ne sait pas toujours très bien si et/ou quels cosmétiques mettre au recyclage. Résultat : dans le doute, direction le bac des ordures ménagères. Ensuite ? Ils sont brûlés... Quand tout va bien. Parfois rejetés dans la nature. Dans tous les cas, ils polluent notre environnement, notre air, nos océans. Alors qu'en réalité, beaucoup de nos cosmétiques peuvent rejoindre le bac de recyclage.

  • Les règles à suivre pour bien recycler ses cosmétiques ?
  • Ne mettre au recyclage que des récipients vides (inutile de les nettoyer, ils le seront ensuite). Il reste un fond d'huile rancie, de produit mal refermé oublié au fond d'un tiroir (on sait bien que ce n'est jamais le cas avec les soins oOlution ^^) ? Une odeur ou couleur suspecte ? C'est selon leur composition :
  • - S'ils contiennent des matières plastiques = aux ordures ménagères (c'est le cas de beaucoup de cosmétiques conventionnels : traquez les ingrédients en -oxane, -one, -plymer)
  • - Les produits naturels aux compositions 100% cleans et biodégradables = cuvette des toilettes.
  • - Attention aux vernis à ongles = déchetterie ou collecte spéciale déchets toxiques obligatoire (eh oui...)
  •  

Un cosmétique encore utilisable ne vous convient pas/plus ? Réfléchissez à une autre utilisation : le donner s'il est en flacon airless, recycler un lait hydratant en nettoyant pour le cuir, des restes d'huile après-soleil en soin capillaire après l'été...

Opter pour la bac recyclage pour : les flacons en aluminium (sauf s'ils contiennent un gaz propulseur inflammable : dans ce cas c'est la déchetterie ou retour en magasin), emballages cartons, notices.

Mettre les récipients en verre dans... le bac à verre (hors vernis).

Pour le plastique, ça se complique : cherchez le chiffre dans un triangle à 3 flèches, symbole du recyclage. 1,2,4 ? PET, PEHD et PP sont recyclables. Mais seulement pour les flacons. Les autres ? Pots, sticks et sprays en plastique, tube ou écorecharges en plastique souple, emballages de maquillage (rouge à lèvres, gloss, mascara, fards à paupières, eyeliner) sont recalés dans les ordures ménagères. Ou à rapporter en point de collecte Terracycle (mais il n'en existe qu'un peu plus de 550 en France à l'heure actuelle...)

• Enfin, pompe mécanique ou ressort en métal ? Direction les ordures ménagères pour l'ensemble. Sauf s'il est possible de les retirer : dans ce cas, jetez les différentes pièces dans les bacs correspondants. Chez oOlution, tous nos flacons sont recyclables : ils ne contiennent aucune pièce métallique.

Attention, les consignes peuvent légèrement varier localement : rapprochez-vous de votre mairie.

les reflexes pour recycler ses produits cosmétiques

Recycler ses cosmétiques : écologique, vraiment ?

  • C'est bien beau de savoir où déposer ses flacons et tubes. Mais concrètement, que leur arrive-t-il ensuite ? S’appliquer à mettre dans le bac à recycler ses cosmétiques est-ce si efficace pour l’environnement ?

     

  •  
  • Recycler ses cosmétiques : une réponse insuffisante.

  • On ne va pas se mentir, le recyclage est une réponse insuffisante au fléau des déchets que nous produisons toujours plus nombreux. Pourquoi ?

    Parce que, on l’a vu, on ne peut pas recycler tous les cosmétiques.

    Parce que recycler ses cosmétiques ne règle pas le problème de la fabrication : extraction des matières premières, transformation, moulage, transport, décoration énergivores et polluants. Pire, on en rajoute lors du recyclage : transport, impact environnemental des centres et méthodes de tri, re-pollution et consommation d’énergie lors de la transformation, re-transport…

    C’est le gros problème du verre, en particulier. Hyper lourd à transporter, énergivore à broyer et à fondre, casse importante : l’écobilan d’un cycle fabrication + recyclage est loin d’être vert. Le plastique recyclable ? C’est mieux. Un procédé plus complexe mais à basse température, moins énergivore, qui émet moins de CO2. Ce n’est pas pour autant la solution parfaite : au bout de 2 ou 3 cycles, le plastique perd ses qualités.

    Ajoutons encore de nombreuses erreurs de tri qui peuvent rendre non-recyclable un container entier, le constat est clair : le recyclage des cosmétiques c’est faute de mieux.

 

Réutiliser et réduire ses déchets cosmétiques.

 

Recycler ses cosmétiques n’est pas totalement satisfaisant mais il reste 2 R pour agir : Réduire et Réutiliser.

Réutiliser : les contenants en verre (après les avoir fait bouillir 10 minutes pour l’hygiène), flacons et pots en plastique (lavage à l’eau savonneuse et désinfection, à l’alcool à 70° par exemple). Pour vos recettes home-made, pour décorer, stocker du vrac, bricoler… Nettoyée, la brosse de votre mascara fait une très bonne brosse à sourcils ou pour les coins inaccessibles de votre robinetterie...

 

Réduire vos déchets en en faisant un critère de choix de vos cosmétiques :

  • • Excluez les soins suremballés, les matières problématiques comme l’aluminium, toxique et hyper polluant à extraire et recycler, les aérosols, les plastiques non recyclables…
  • • Privilégiez des soins polyvalents qui évitent de multiplier pots et tubes. Chez oOlution, nos soins cosmétiques bio sont tous riches de très nombreux ingrédients naturels pour couvrir les besoins de votre peau.
  • • Étudiez sites et chartes, interrogez les marques sur leurs emballages : origine, fabrication, solutions possibles voire proposées pour leur fin de vie…

 

Chez oOlution, c’est une question que nous avons intégrée dès notre création, sur laquelle nous ne cessons d’avancer. Nos solutions ?

  • Nous avons opté dès le départ, lorsque c’était possible, pour des emballages en PP ou PE sans métal 100% recyclables. Après de nombreuses études, ils se sont imposés comme ayant l’impact environnemental le plus faible.
  • Puis nous sommes allés plus loin en lançant la première consigne cosmétique à domicile. Avec chacune de vos commandes, vous recevez une enveloppe T vous permettant de nous renvoyer gratuitement vos contenants. Flacons, pots et couvercles sont nettoyés par des personnes en situation de handicap, désinfectés et reconditionnés puis re-remplis avec vos futurs soins : une économie réellement circulaire ! Les contenants qui ne peuvent être réutilisés - tubes et pompes, flacon abîmés- intègrent la filière Terracycle. Leur avenir ? Dans une logique d’upcycling, ils sont transformés en objets durables afin de retirer tous les avantages du plastique, matériau durable, robuste et léger : meubles de jardin, sièges auto, bac de tri…
  •  

Et si vous nous connaissez, vous vous en doutez : nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin. Toujours plus audacieux dans nos engagements, nous avons un rêve, une ambition : des emballages 100% biodégradables. L’aventure continue !

  •  

Les conseils d'Anne-Marie

Notre créatrice vous offre ses conseils personnalisés « Je veux restaurer l’équilibre naturel de votre peau pour des résultats concrets, sans compromis pour votre santé et la planète. »

Anne-Marie Gabelica oOlution

Notre vocation

Créer une beauté sans concession : des soins riches d’une diversité unique de plantes, 100% naturels, bio, vegan, made in France, sans huile de palme, sans ingrédients de remplissage et consignés.