peau sensible : 10 règles pour en prendre soin

Peaux sensibles : Les 10 commandements à suivre pour en prendre soin

Par le 22 décembre 2016

De plus en plus de personnes ont la peau sensible. Cela peut être dû à des facteurs internes comme une prédisposition génétique (généralement chez les peaux claires) ou un stress psychologique important. Mais les causes peuvent aussi être d’origine externe avec la peau qui devient plus sensible avec le temps. Un environnement rude et agressif : soleil, contact avec le calcaire (eau du robinet) ou l’utilisation de cosmétiques irritants et non adaptés à son type de peau contribuent à accentuer sa sensibilité. Qu’est-ce qu’une peau sensible et comment en prendre soin ?

 

 

 

Comment fonctionne une peau sensible ?

Une peau sensible possède une barrière cutanée déficiente et beaucoup plus poreuse que la normale. Imaginez la peau sensible comme une passoire qui laisserait pénétrer en profondeur des molécules habituellement stoppées par une barrière cutanée intègre. Etant donné que nous sommes quotidiennement exposés à des molécules potentiellement irritantes voire allergisantes, cela crée autant d’occasions pour qu’une peau sensible réagisse.
En plus de ces agressions chimiques, les peaux fragiles sont affectées par d’autres facteurs tels que : le froid, la pollution, l’eau calcaire, gommage trop fréquent, peeling,…

Ces différentes agressions qu’ont à subir les peaux sensibles se traduisent par une réaction le plus souvent immédiate : échauffement, picotement, rougeurs et démangeaisons surviennent causant même parfois des cloques et brûlures.

Si la réaction est liée à une forte exposition à une molécule et ne se reproduit pas lors d’une exposition ultérieure à plus faible dose, il s’agit d’une réaction d’irritation simple. Si en revanche, la réaction se produit à nouveau lorsque la peau est en contact, même à très faible dose, avec la substance ayant causé la première irritation, on considère alors que la peau a été sensibilisée et on peut alors parler d’allergie.

 

 

Une peau sensible est-elle toujours synonyme de peau sèche ?

Si l’origine de votre peau sensible est interne (facteur héréditaire), alors il y a de plus fortes chances que vous ayez une peau sèche (pour en être sûr(e), pensez à faire votre diagnostic de peau ici). Du point de vue génétique, peau sensible et sèche rime aussi avec peau de phototype clair.

Si l’origine de votre peau sensible provient plutôt de votre environnement ou des cosmétiques trop irritants que vous avez utilisé, vous pouvez très bien avoir un type de peau mixte ou gras, qui a été décapé suite à l’utilisation fréquente de cosmétiques non adaptés.

 

Et avoir une peau sensible, signifie que l’on est allergique ?

Une peau sensible est une peau facilement irritable. L’irritation dépend de la fréquence et de la quantité à laquelle est exposée une peau sensible. Plus le contact est fréquent avec des substances décapantes, irritantes tels que les sulfates très utilisés dans les gels douche, shampoings, et autres gels nettoyants, plus elle va réagir par des rougeurs, démangeaisons et sécheresses cutanées.

En revanche, on dit qu’une peau est allergique, lorsqu’au simple contact, quelle que soit la concentration du produit ou de la molécule, la peau réagit de manière extrêmement forte (rougeurs, gonflement, boutons, démangeaisons importantes). Dans ce cas, il faut consulter votre allergologue afin de trouver les molécules mises en cause.

L’Europe impose l’affichage des 26 allergènes les plus courant. Vous les retrouver systématiquement à la fin de la liste INCI lorsqu’ils sont présents dans vos cosmétiques.

 

Vous savez désormais faire la différence entre peau sèche, peau sensible et peau allergique. Découvrez maintenant les 10 commandements à suivre pour prendre soin des peaux fragiles. :)

 

1) Se démaquiller à l’huile végétale

Vous avez la peau sensible ? Ne cherchez pas à vous compliquer la vie ! Quoi de plus simple et de plus doux pour la peau que de se démaquiller à l’aide d’huiles végétales ? Oui ! Une huile végétale suffit amplement. Choisissez la bio, et de première pression à froid. L’huile d’Abricot (Prunus Armeniaca), l’huile d’Amande douce (Prunus Dulcis), l’huile d’Avocat (Persea Gratissima), l’huile de Pépin de Courge (Cucurbita Pepo Seed Oil) ou l’huile d’Onagre sont idéales pour les peaux sensibles et irritées.

Si vous choisissez une huile démaquillante du commerce (comme la nôtre, un jour peut-être… :) ), veillez à ce qu’elle ne contienne ni huiles minérales, estérifiées ou hydrogénées qui n’ont aucun acide gras essentiels pour les peaux sèches. Attention, il faut aussi éviter des tensio-actifs éthoxylés tels que le sorbeth-30 tetraoleate (famille des PEG).

 

2) Utiliser des lingettes lavables plutôt que des cotons jetables

La culture de coton est l’une des plus gourmande en eau. En plus d’être écologiques, les lingettes démaquillantes lavables sont plus économiques et saines pour votre peau car elles ne contiennent pas de résidus de pesticides ni de chlore (utilisé pour blanchir le coton). Contrairement au coton jetable qui décapent la peau tel une râpe, les lingettes lavables en tissus sont réutilisables et toutes douces pour tous les types de peaux !

 

 

3) Dire “non” aux produits irritants et décapants

Une peau sensible qu’il s’agisse du corps, du visage ou des cheveux, doit être traitée et nettoyée avec des produits doux. Autant dire qu’il vous faut fuir tous les produits contenant des agents sulfatés, et éviter : le Sodium Lauryl Sulfate (ce tensioactif sert également d’agent moussant et s’avère irritant, en plus d’altérer le film hydrolipidique). Évitez aussi le Méthylisothiazolinone et le Phénoxyéthanol, deux conservateurs cosmétiques soupçonnés de perturber la production d’hormones et d’irriter fortement la peau. Pensez à vérifier que votre coloration capillaire ne contiennent pas de PPD ou de résorcinol. Attention aussi aux bijoux fantaisie fabriqués avec du nickel très allergisant.

 

4) Éviter d’avoir une hygiène “excessive”

Une hygiène exagérée irrite davantage la peau. Plus vous nettoyez, frottez, décapez votre peau et plus elle se fragilise. Un nettoyage matin et soir suffit parfaitement.

 

5) Nettoyer son visage avec un savon saponifié à froid

Si vous utilisez du savon pour vous nettoyer, il vaut mieux miser sur un savon saponifié à froid pour un nettoyage plus délicat. L’avantage du savon saponifié à froid (SAF) est qu’il ne subit aucune chauffe. Cela lui permet de conserver tous les bienfaits des huiles végétales et beurres végétaux qui le composent. En plus, ce procédé de fabrication garantit la présence de glycérine, un puissant agent hydratant (“émollient”) naturel.

Si vous n’utilisez habituellement pas de savon, à signaler que le pH des savons saponifiés à froid est légèrement alcalin et peut n’être pas parfaitement toléré par les peaux les plus sensibles. Le fait aussi de devoir rincer le savon à l’eau qui est souvent calcaire peut aussi contribuer à l’inconfort d’une peau sensible. Si tel est votre cas, préférez un nettoyage avec des huiles ou laits démaquillants.

Pour reconnaître un savon de qualité, son premier ingrédient ne doit pas être “Sodium tallowate” (ingrédient d’origine animale qui montre s’il s’agit d’un savon industriel) et pas être “Sodium palmate” (dérivés à bas coût d’huile de palme). Un bon savon est à base d’une huile végétale de qualité, tel que l’huile d’Olive. Le premier ingrédient d’un savon à base d’huile d’olive est “Sodium olivate”.

Attention, éviter aussi tout savon contenant du triclosan (un perturbateur endocrinien) ou de la Lanoline qui peut être allergisante.

 

6) Ne pas utiliser de produits nettoyants exfoliants

Les produits exfoliants souvent composés de billes de polyéthylène en cosmétique conventionnelle sont à éviter. Il existe des exfoliants bio et naturels composés de grains de sucre/sel ou de noyaux de fruits en cosmétiques bio mais je vous recommande de les utiliser avec parcimonie si vous avez une peau normale, et à totalement les éviter si vous avez la peau sensible. N’allez pas râper votre peau sensible avec des produits gommants, votre peau est fragile, il faut en prendre soin avec douceur.

Ma recommandation pour les peaux sensibles : pas plus d’une à deux fois par an (et pas beaucoup plus pour les autres d’ailleurs !). 😉

 

 

7) Se rincer le visage à l’eau florale

Pour éliminer toute trace de calcaire après avoir nettoyé votre visage, rincez à l’aide d’une Eau florale de Camomille Romaine. Elle est en plus, parfaite pour calmer irritations et tiraillements. Séchez ensuite votre visage en tamponnant doucement avec une serviette. 😉

 

8) Savoir que la mention “testé dermatologiquement” n’est pas une garantie absolue

Très utilisées en marketing pour les cosmétiques, les mentions “Testé dermatologiquement” ou “Hypoallergénique” ne signifient pas qu’il n’y ait aucune chance que vous fassiez une réaction lors de l’utilisation du produit.

Elles indiquent tout simplement que le risque est simplement minimisé parce que la tolérance du produit a été évalué avant sa mise sur le marché. Ces mentions nécessitent de mener des tests d’usage du produit sur des volontaires humains rémunérés et heureusement plus de faire appel aux tests sur les animaux.

 

9) Appliquer des beurres végétaux en cas de déssèchement intense

Nous l’avons dit, ce qui distingue une peau sensible d’une peau normale, c’est sa barrière cutanée quasi-inexistante. Le rôle des huiles et beurres végétaux est donc d’apaiser ces petites sensations de picotements et tiraillements, mais aussi de reconstituer cette barrière protectrice pour la peau. Préférez-les tous les 2 bio, et vérifiez bien que votre beurre de karité est non raffiné pour qu’il ait gardé toutes ses propriétés. Rappelons qu’un beurre de karité raffiné perd 50 à 80% de ses bienfaits naturels ! Le beurre de karité raffiné est beaucoup plus blanc que le karité naturel non raffiné, qui possède une couleur jaune pâle.

 

10) Choisir une crème hydratante adaptée aux peaux sensibles

Un soin pour peaux sensibles doit être riche en huiles végétales. En revanche, les crèmes à base de rétinol ou d’acides de fruits sont à proscrire, car extrêmement irritantes. Votre crème hydratante idéale pour peau sensible doit contenir :

 

  • des actifs anti-inflammatoires : comme l’huile végétale de Pépins de courge (Cucurbita Pepo Seed Oil) qui est riche en acides gras essentiels et possède des propriétés anti-inflammatoires et anti-allergiques reconnues. Elle va participer à réduire les rougeurs et calmer les irritations. D’autres plantes sont aussi réputées pour leur propriétés anti-inflammatoires telles que l’Immortelle Bleue (Limonium Narbonense), le Calendula (Calendula Officinalis), le Coquelicot (Papaver Rhoeas), la Guimauve (Althaea Officinalis), la Brunelle (Prunella Vulgaris).
  • des actifs nourrissants : comme le beurre de cacao (Theobroma Cacao Seed Butter) et le beurre de karité naturel non raffiné (Butyrospermum Parkii Butter) parfaits pour les zones très sèches. Ils nourrissent et protègent l’épiderme contre les agressions extérieures.
  • des actifs réparateurs : comme l’huile végétale d’Avocat (Persea Gratissima Oil) ou l’huile de Macadamia (Macadamia Ternifolia Seed Oil) sont riches en acides gras essentiels. L’huile d’Avocat possède une action régénérante. Elle participe à la synthèse du collagène et de l’élastine de la peau en plus de nourrir et protéger les peaux sèches et sensibles.

 

 

Notre crème hydratante Whole again, possède plus de 65 actifs bio. En plus d’être végan et cruelty free, c’est le soin chouchou des peaux sensibles et irritées qui connaissent des sensations d’inconfort régulières.

Whole again crème visage peau sèche et sensible oolution

 

Vous savez désormais quels gestes adopter pour prendre soin de votre peau réactive. N’hésitez pas à partager avec nous vos astuces naturelles !

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 6 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Partager :
Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *