Orang outant fermant les yeux

Pourquoi j’ai voulu créer les premiers cosmétiques sans huile de palme ?

Par le 19 mars 2019

Depuis l’adolescence, je suis passionnée par les Primates et en particulier les Orangs-outans ! Des créatures magnifiques et paisibles, dont de nombreux reportages montraient qu’ils sont en voie d’extinction. Si j’avais compris que c’était la déforestation qui provoquait cela, je ne savais pas à l’époque quelles étaient les causes réelles de cette déforestation galopante.

 

Après des études en biochimie et mon diplôme d’ingénieur agronome en poche, j’ai rejoint un grand groupe de cosmétiques pendant près de 7 ans. Cela m’a permis de découvrir bien des choses sur le rapport que nous entretenons avec la beauté, mais aussi sur les aspects plus cachés de cette industrie. J’ai compris que le marketing omniprésent dans ce secteur permettait en effet de détourner l’attention des consommateurs de la chose la plus importante au sujet de nos produits de beauté : leur composition !

 

Si beaucoup de marques se vantent d’être naturelles, en réalité bien peu de leurs ingrédients le sont vraiment. Pire, la plupart des ingrédients présents dans nos cosmétiques présentent de vraies interrogations en terme de santé publique. De la même façon, si beaucoup de marques se vantent d’être responsables, lesquelles se posent la question de l’impact de leurs ingrédients sur l’environnement ?

 

C’est pendant que je travaillais pour une marque, pourtant certifiée bio, que je me suis aperçue que tous les produits cosmétiques sans exception contiennent des ingrédients dérivés d’huile de Palme. J’ai alors réalisé que l’industrie pour laquelle je travaillais était impliquée dans la déforestation massive de l’Asie du Sud Est. Choquée, j’ai donc décidé de tout quitter pour essayer de proposer une alternative. En avril 2010, je me suis donc fixée pour mission de créer la première gamme de soin qui soit, entre autres, garantie dans aucun dérivé d’huile de Palme.

 

A l’époque, je n’imaginais absolument pas le nombre d’obstacles auxquels j’allais me confronter. L’huile de Palme est en effet présente dans tous les produits cosmétiques sous forme de centaines d’ingrédients différents (émulsionnants, détergents, conservateurs, colorants…). Ces ingrédients sont tellement omniprésents que quand j’ai commencé à développer oOlution et que je disais vouloir des produits 100 % d’origine naturelle mais sans aucun dérivé d’huile de Palme, personne dans l’industrie ne pensait que cela puisse être possible. Il a donc fallu complètement repenser la façon de concevoir un produit cosmétique.

 

Nous avons commencé par retirer tous les ingrédients dérivés d’huile de Palme et qui n’ont aucune utilité pour la peau : les huiles estérifiées et hydrogénées. Très peu chères, celles-ci permettent aux industriels de réduire très considérablement leurs coûts de revient. Nous avons fait le choix de les remplacer à 100 % par de véritables huiles végétales de première pression. Beaucoup plus qualitatives, ces huiles végétales sont bénéfiques à la peau du fait des acides gras essentiels qui les composent.

 

Ensuite, nous avons dû trouver des émulsionnants qui soient garantis non dérivés d’huile de Palme. N’en trouvant pas, j’avais même contacté des fabriquant d’émulsionnants pour leur proposer de réaliser une production spéciale pour moi à partir d’huile de tournesol française, quitte à ce qu’il me reviennent plusieurs fois plus cher. Mais malgré mon insistance, aucun n’a accepté. Rien que de trouver notre émulsionnant, nous a pris à l’époque des mois (heureusement aujourd’hui cela ne prendrait plus si longtemps) !

 

Puis, nous avons dû nous assurer que 100% des ingrédients choisis pour nos soins n’avaient à aucun moment de la production nécessité d’huile de Palme. Travail très méticuleux qui là aussi nous a pris beaucoup de temps. Enfin, il a fallu procéder à des centaines d’essais avant de réussir à créer des soins pour le visage, qui en dépit de ces contraintes très fortes, soient aussi agréables et stables que les produits classiques.

 

Au final, il nous a fallu plus de 3 ans de recherche et développement pour parvenir à montrer qu’il est possible de faire autrement. oOlution est ainsi la 1ère gamme de soins visage au monde à être garantie sans aucun dérivé d’huile de Palme, pour le plus grand respect de la biodiversité. Les orangs-outans, le tigre de Sumatra et des millions d’autres espèces vivantes sont en voie d’extinction à cause de l’usage excessif de l’huile de Palme par les industriels de l’agro-alimentaire et des cosmétiques. S’il est important que vos produits cosmétiques ne soient pas testés sur animaux, le fait qu’ils ne contiennent pas de dérivés d’huile Palme doit l’être tout autant.

 

Notre démarche de préservation de la biodiversité et d’éco-conception de nos produits (réduire les impacts environnementaux à la source et sur tout leur cycle de vie), a été récompensée fin 2013 par un prix du Ministre de l’Écologie. Ça été un incroyable honneur et un vrai encouragement pour continuer notre combat !

 

De plus, grâce à chaque commande passée sur www.oolution.com, nous avons pu préserver pas moins de 5 hectares de forêts gravement menacées de déforestation par les planteurs de palmiers à huile en Indonésie. Et j’espère que non allons encore pouvoir en préserver de plus en plus avec le soutien de toutes les personnes qui prennent soin d’elles avec nos soins.

 

Nous avons tous le pouvoir d’agir ! En refusant les produits basé sur l’huile de Palme, nous pouvons mettre la pression sur les marques et les forcer à envisager une diversification des huiles à partir desquelles ils fabriquent leurs ingrédients. Pas plus qu’il n’existe actuellement de vraie filière d’huile de Palme durable (la RSPO n’étant qu’une pure opération de greenwashing), il n’existe pas une unique alternative durable à l’huile de Palme. Actuellement beaucoup d’industriels tendent à remplacer l’huile de Palme par du beurre de Karité ce qui risque d’aboutir à la même catastrophe environnementale.

 

C’est en réalité tout un système industriel qui est à revoir, non plus basé sur l’uniformisation des ressources mais leur diversification. En cela imitons la Nature qui a toujours évolué dans le sens d’une plus grande diversification pour une meilleure adaptation. C’est là, à mon sens, le plus grand et passionnant défi que l’huile de Palme pose à notre monde au XXIème siècle !

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 7 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *