couverte-age

Anti-âge : ce qui marche vraiment

Par le 31 août 2015

Anti-âge : la vérité, toute la vérité, rien que la vérité

On nous pose vraiment énormément de questions sur les soins anti-âge. Nous avons le sentiment que beaucoup d’hommes et de femmes se sentent accablés et déçus par l’offre infinie de produits anti-âge, ainsi que par le décalage entre les couvertures aux milles promesses des magasines et la réalité qu’ils peuvent constater. Une bonne fois pour toute, nous avons décidé de lever le voile sur les chimères du marketing et vous donner les clés pour vraiment comprendre les besoins de votre peau et les ingrédients qui les combleront. Nous répondons donc à toutes vos questions, et vous proposons un rituel beauté respectueux et réaliste pour refaire de votre peau une amie.

 

Myth Buster : commençons par démêler le vrai du faux

 

L’actif miracle ou la molécule révolutionnaire

Ceux qui suivent le blog régulièrement connaissent notre position sur les allégations d’un actif fabuleux qui suffirait à lui seul à combler tous les besoins de la peaux et gommer toutes nos imperfections. Prenons l’exemple de l’alimentation : la pomme est un aliment excellent pour la santé. Mais serions-nous en bonne santé si l’on ne mangeait que des pommes ? Non, évidemment. Il en va de même avec la peau qui est un organe complexe aux multiples besoins : il lui faut de multiples nutriments issus de sources diversifiées. Disons le clairement, toute idée d’actif UNIQUE qui serait un miracle n’est que pur marketing qu’il s’agisse d’une orchidée-sauvage-du-desert-machin ou de bave d’escargot, au gré des modes.

 

C’est encore plus vrai dans la cosmétique anti-âge. Avez-vous déjà eu le sentiment que l’on essayait de vous embrouiller la tête avec des noms de molécules compliqués qui auraient des effets dermo-liftant-quelque-chose ? Vous ne comprenez pas tout à fait l’action qu’elle est supposée avoir ni en quoi cela est supposé améliorer l’aspect de votre peau mais tout cela a l’air très impressionnant, conçu par des gens qui savent de quoi ils parlent. Les marques se sont déclarées une guerre de dépôt de nom de marques qu’ils font sonner comme des brevets afin de les faire passer pour des découvertes scientifiques incroyables. Ne vous laissez pas tromper par une mention TM, elle signifie simplement à une marque concurrente qu’il y a chasse gardée sur un nom vendeur.* De manière générale méfiez-vous d’une trop grande scientifisation du discours marketing car les publicitaire connaissent bien le pouvoir évocateur de ces termes :

 

 

Bien souvent en cosmétique conventionnelle le principe actif ne représente en effet que 2 à 3% de la formule. L’émulsion est crée par l’eau et le corps gras, certainement une huile minérale (dérivé de pétrole) n’ayant aucune propriété active pour la peau, si ce n’est de créer une couche inerte sur la peau qui va au mieux limiter la déperdition d’eau (d’hydratation donc). Parfois ce corps gras est une huile végétale raffinée (moins pire pour l’environnement, mais elle aura perdu tous ses bienfaits). Cette émulsion constitue 95% de la formule. Jusque là, aucun bienfait pour la peau. Ensuite, ajoutez quelques parfums et conservateurs de synthèses dangereux pour la santé. Enfin, vous remarquerez que l’actif fabuleux que l’on vous a vendu sur la publicité ne se retrouve en fait qu’en dernière place dans la liste des ingrédients : sa concentration est dérisoire. Alors que paie-t-on vraiment, comment expliquer que certaines crèmes anti-âge de « luxe » peuvent afficher des prix exorbitants si la qualité n’est pas au rendez-vous ?

3 minutes pour faire le tri dans les huiles en cosmétique

 

 

Est-ce qu’un soin anti-âge plus cher est vraiment plus efficace sur les rides ?

Au vu de ce que vous venez de lire vous vous êtes en droit de vous poser la question. Avez-vous une idée de ce que vous payez réellement dans un soin anti-âge ? Capital a réalisé une petite enquête* en décortiquant les coûts d’une crème anti-âge de la cosmétique dite conventionnelle, vendue en parfumerie de luxe, et l’autre vendue en supermarché. Surprise, ce qui influence le plus le coût de revient n’est pas le contenu du flacon… Une même formule sera amenée à se retrouver dans les deux flacons, avec un prix de vente très différent.

 

Crème anti-âge de supermarché

Matière première : 2%
Packaging : 1%
R & D : 2%
Marketing : 60%
Distribution : 20%
Marge nette : 15%

 

Crème anti-âge en parfumerie de luxe

Matière première : 5%
Packaging : 10%
R & D : 5%
Marketing : 15%
Distribution : 50%
Marge nette : 15%

Comment expliquer cela ? Prenez une multinationale qui vend des millions de flacons de cosmétique dans le monde. Elle possède une multitude de marques, du supermarché à la parfumerie de luxe. Désireuse de booster ses ventes de crèmes anti-âge, elle confie à ses laborantins de dégoter un nouveau principe actif qu’elle pourra faire valoir sur une campagne de publicité. Cela coûte de l’argent en Recherche & Développement et en tests cliniques douteux pour gagner le droit de promettre sur le flacon « 50% de fermeté de la peau en plus ». Bien entendu, l’objectif est de couvrir l’ensemble de la population pour ne perdre aucune part de marché. L’innovation est d’abord présente en parfumerie de luxe, et quelques mois plus tard, se décline pour le grand public avec la même formule. La différence : la part des coûts investie en packaging, publicité et en mode de distribution selon la cible. Que ce soit la crème de supermarché ou la crème de « luxe », cela fait cher payé le bain de pétrole

 

Le mal-être comme argument d’achat

Pour enfoncer le clou, les messages publicitaires répétés où l’on vend des crèmes anti-rides avec des égéries d’à peine 20 ans (non, ce n’est pas exagéré, regardez les dernières campagnes à succès) achèvent de créer un climat extrêmement stressant sur les femmes qui partent en guerre contre leur peau. Comment en effet s’accepter dans un climat de jeunisme à outrance ?

Résultat, elles jonglent d’une crème à l’autre prêtes à payer le prix fort, toujours déçues de ne pas voir de changement. Stop, prenons une pause pour nous interroger sur ce dont a vraiment besoin notre peau et comment le lui apporter. On cherche tellement à nous en mettre plein la vue avec des actifs miracles pour mieux nous détourner de la formule que finalement, on ne sait plus dire ce que la crème va combler comme besoin exactement.

 

Qu’arrive-t-il à la peau lorsqu’elle vieillit ?

Passé un certain âge, la production en collagène et élastine diminue. La structure dermique s’affaisse et l’on observe les rides et ridules se creuser. Le renouvellement cellulaire ralentit et les peaux mortes s’accumulent sur la peau, c’est la raison pour laquelle elle devient plus terne. Les tâches brunes quant à elles sont dues à une augmentation de la mélanine (responsable de la pigmentation de la peau, c’est elle qui donne un joli bronzage) et en même temps une moins bonne répartition dans l’épiderme. Beaucoup de personnes nous racontent n’avoir ressenti le besoin d’hydrater leur peau qu’avec l’âge, celle-ci se mettant à tirailler et à devenir inconfortable. Le rôle du soin anti-âge sera de fournir les actifs permettant de réactiver et combler les déficiences de la peau vieillissante.

 

Anti-âge bio et naturel : est-il vraiment plus efficace alors ?

La réponse à cette question relève du bon sens. Reprenons notre affaire de formule en cosmétique. Dans une crème hydratante, la base de la formule est l’émulsion : c’est ce qui constituera 90% de son efficacité. Quelle différence avec la cosmétique conventionnelle ? En cosmétique bio et naturelle, l’utilisation d’huiles pétrochimiques est interdite. Une bonne nouvelle pour l’environnement mais aussi pour la peau.

 

Bienfaits des huiles végétales pures

 

À la place nous retrouvons donc des huiles végétales (encore faut-il les choisir de qualité). Les huiles végétales sont déjà des principes actifs en soi : riches en acides gras essentiels indispensables au bon fonctionnement de la peau mais aussi en vitamines E et A, indispensables dans un soin anti-âge. Elles ont de nombreuses propriétés déterminent sa qualité : émollientes, anti-bactériennes, anti-inflammatoires, anti-oxydantes, etc. Finalement, même le meilleur actif de la planète ne servira à rien s’il est noyé dans une huile de mauvaise qualité ! C’est pourquoi il est assez malhonnête d’attirer notre attention sur un actif star présent en infime quantité pour mieux « cacher la misère ».

 

Que peut-on vraiment attendre d’un soin anti-âge ?

S’il est basé sur une formule naturelle avec des ingrédients de qualité, vous pouvez en effet attendre des résultats de votre soin anti-âge. Vous verrez une amélioration sur le confort et la souplesse de la peau, l’éclat du teint et même l’aspect des rides et les tâches brunes. Il est cependant bien entendu absurde de s’attendre à un effet semblable à des injections de toxine botulique ou d’acide hyaluronique. Nos conseils conviendront à celles et ceux qui choisissent de prendre soin de leur peau en douceur, avec une approche holistique de la beauté.

 

Votre routine beauté anti-âge au naturel

Prévenir l’apparition des premières rides et tâches : quelques conseils de bon sens

Tout commence par votre hygiène de vie. Certes, ce sont les gènes qui détermineront en majorité la vitesse et la façon dont la peau vieillit. Mais le mode de vie joue lui aussi énormément. Ce qui est certain, c’est que les meilleurs services que vous pourrez rendre à votre peau sont ceux-ci :

Appliquez votre soin hydratant tous les jours, religieusement. Choisissez-le riche en actifs anti-oxydants pour aider la peau à se défendre et ralentir l’apparition des signes de l’âge.

Adoptez une attitude responsable avec le soleil qui est un facteur du vieillissement de la peau très important.

– Adoptez un mode de vie le plus sain et équilibré possible : dormez convenablement pour laisser la peau se régénérer dans la nuit avant d’affronter une nouvelle journée. Bien entendu, la cigarette est une véritable ennemie de la peau.

Soignez votre alimentation ! Une alimentation équilibrée riche en acides gras essentiels et vitamines sera aussi voire plus efficace que n’importe quel soin.

– N’oubliez pas de vous amuser et de rester bien dans vos baskets ! Un visage souriant paraît plus lumineux , ça ne peut en tous cas pas faire de mal… 😉

Assurez-vous donc que votre soin anti-âge contienne bien ces ingrédients :

Des huiles végétales pures (non estérifiées ni hydrogénées) qui vont apporter les acides gras essentiels et les céramides qui forment le ciment de la peau. Elles apporteront également une grande partie des vitamines A et E.

Des extraits de plantes assez diversifiés pour créer une synergie d’actifs sur-mesure : les ingrédients végétaux auront été sélectionnés pour stimuler le renouvellement cellulaire, agir comme anti-oxydants ou encore réactiver la production de collagène pour plus de souplesse.

 

Mais au fait, quel est le bon âge pour commencer ?

Aucune peau ne vieillit de la même manière, ce processus varie d’une personne à l’autre aussi bien au niveau de l’aspect de la peau que de l’expérience psychique que l’on fait du vieillissement. Ainsi, notre réponse à cette question est très simple : on commence quand on en ressent le besoin, que cela commence à nous trotter dans la tête.

 

Age Out : « l’anti-âge qui ne raconte pas n’importe quoi »

Vous l’avez compris, notre dada chez oOlution, c’est vous proposer ce qu’il y a de mieux et de plus respectueux pour la peau. Dans la famille des soins oO, Age Out a été formulé pour rendre la peau mature plus résiliente : elle retrouve son éclat, sa fermeté et son élasticité.

 

Soin anti-âge biologique et naturel

 

Envie de s’avoir ce qu’en ont pensé nos clients et clientes ? C’est par ici !

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 6 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


7 commentaires sur “Anti-âge : ce qui marche vraiment

  1. tres bon article, j’ai beaucoup aimé, je le partage sur ma page Lavande et Coquelicot !
    En effet on ne peut pas penser qu’avec seulement 1 ingredient notre peau va changer (surtout qu’en effet il se trouve souvent en fin de compos )!

    1. Merci beaucoup Audrey !! On apprécie votre soutien <3
      N'hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions sur les anti-âge ou d'autres sujets !
      Belle journée.

  2. Merci pour cet article très intéressant. Je vais avoir 27 ans, et je ne ressent pas du tout le besoin de mettre de la crème anti-rides ou « 1ères rides »….mes amies ont eu leur première crème de ce type à 25 ans! Pour ma part, étant blonde à peau claire, je ne m’expose que très peu au soleil, et je m’hydrate avec des crèmes bios et de l’huile d’abricot. Le tout avec un hydrolat (rose de damas ou fleur d’oranger) en lotion avant la crème. Et cela me suffit! certes oui j’ai des rides d’expressions qui apparaissent, mais ça ne me gêne pas. Du moment que ma peau est bien nourrie et hydratée, pas besoin de mettre des choses bizarres dessus! Je passe parfois pour une extraterrestre aux yeux de certaines, mais je suis contente de voir que je ne suis pas la seule de cet avis. Merci pour cet article.

    1. Bonjour Camille et merci pour votre commentaire !
      Eh bien vous avez tout à fait raison. L’important est de se sentir bien dans sa peau et dans ses baskets ! Mettre une crème anti-âge n’est pas une obligation. A vrai dire, on en met si on en ressent le besoin et à l’âge que l’on veut ! Votre routine beauté est simple et naturelle et si elle convient à votre peau, que demander de plus ! :)
      A bientôt ^^

  3. Bonjour,
    J’ai 28ans et commence seulement à utiliser de la crème anti-rides. Comme je préfère les produits naturels, j’ai choisi sur les conseils de mon esthéticienne les cosmétiques Beauté Bio de Corinne Costa Cosmétiques. J’ai vu sur leur site que ces produits sont fabriqués en France et qu’ils n’effectuent pas de test sur les animaux. Pour l’instant je suis très contente de ces produits, mais comme je les utilise depuis peu, je ne connais pas encore leur efficacité sur le long terme. Les connaissez-vous svp ?

    1. Bonjour Léa, vous avez tout à fait raison de privilégier des produits naturels et bio pour prendre soin de vous. C’est un gage de sûreté pour éviter les perturbateurs endocriniens. Malheureusement nous ne connaissons pas cette marque donc nous ne pouvons vous donner un avis dessus, nous sommes vraiment navrés :(

  4. Bonjour à tous,
    Je me permets de reposter un commentaire suite à celui déposer en février pour vous faire part de mon opinion après 6 mois d’utilisation des produits Costa Cosmétiques.
    Déjà, premier point positif, j’ai fini mon pot à la fin du mois de mai seulement. J’étais contente qu’il me dure aussi longtemps ! De plus, depuis que j’utilise la gamme Beauté BIO, ma peau ne me tiraille plus du tout (j’ai une peau à tendance sensible). Enfin, j’avais quelques petites ridules (très fines) et j’ai l’impression qu’elles ont quasiment disparu. Est-ce que c’est parce que ma peau manquait d’hydratation ou alors parce que ces produits sont vraiment efficaces contre les rides, je ne saurai vous le dire, mais en tout cas, ça a fonctionné pour moi. Du coup, je pense continuer à utiliser cette gamme. Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *