Secrets d'un démaquillage plus doux

Les 3 secrets d’un démaquillage naturel plus doux

Par le 02 novembre 2013

Si tu es de ceux qui déploient des trésors de créativité lors des soirées déguisées et autres Halloween, ou si tes activités professionnelles te poussent simplement à te maquiller tous les jours, tu as certainement déjà vécu des sessions de démaquillage exceptionnellement intenses ! On s’est donc dit qu’on pourrait échanger quelques astuces pour un démaquillage quotidien plus apaisant et plus responsable.

 

Comment bien se démaquiller ?Ce midi dans LA QUOTIDIENNE je vous parlais du démaquillage, une étape essentielle de notre routine beauté ! Tour d’horizon des bons & mauvais gestes avec l’aide de la belle Lucie que je remercie encore une fois :)
Les 3 secrets d’un rituel démaquillage plus doux pour la peau et la planète sont dans cet article sur le bloOg d’Oolution : http://goo.gl/yWTEfu

Posted by Anne-Marie Gabelica on lundi 12 octobre 2015

 

Notre peau est sans arrêt sujette à diverses agressions de notre environnement telles que la pollution ou les variations de températures, et elle s’encrasse. Lorsqu’on se maquille, on bouche les pores de la peau, lui empêchant de respirer normalement. Une peau maquillée étouffe donc d’avantage qu’une peau non maquillée. Se démaquiller est une étape essentielle du quotidien pour avoir une belle peau et lui garantir une bonne santé cutanée.

 

Avant de te délivrer nos conseils pour un démaquillage sain et efficace, on se doit de te mettre en garde contre une « tendance » très marketing… Méfie-toi de la dernière nouveauté qui fait fureur en ce moment : la brosse nettoyante. Qu’elle soit automatique ou manuelle, cet ustensile ne fera qu’agresser ta peau d’avantage ! N’oublie jamais que la peau est fragile, elle a besoin de douceur mais certainement pas d’être décapée. Selon nous, ces instruments sont à déconseiller.

Maintenant que tu sais tout cela, rentrons dans le vif du sujet. :)

 

3 gestes simples à adopter pour un démaquillage naturel et en douceur

 

Secret n°1 : Choisis une huile ou une gelée démaquillante adaptée…

 

Les huiles et gelées démaquillantes sont plus efficaces que les produits aqueux pour se démaquiller. Pourquoi ? Tout simplement parce que le maquillage est plutôt de nature graisseuse (il est lipophile), il sera donc forcément mieux absorbé par une texture grasse telle qu’une huile ou une gelée. Si leur efficacité est indéniable, il faut cependant s’assurer de choisir un produit bien adapté à ta peau.

Pour les peaux sèches, nous recommandons les huiles de tournesol, avocat ou coco qui sont particulièrement riches et réconfortantes sur une peau fragile. À l’inverse, il est préférable d’utiliser une huile très légère comme l’huile de jojoba si tu as la peau plutôt grasse. Pour une peau mature, on penche plutôt pour une huile de bourrache, d’onagre ou d’argan.

 

Que ta préférence aille pour les huiles ou les gelées démaquillantes, tâche de privilégier des produits à base d’huiles végétales naturelles qui sont beaucoup plus intéressantes pour ta peau que les huiles estérifiées et hydrogénées.

 

…et remplace les disques de coton jetables par des lingettes lavables réutilisables ou une éponge konjac

 

Contrairement aux idées reçues, les disques de coton sont loin d’être idéaux pour se démaquiller. Leur surface légèrement abrasive peut finir par irriter ta peau, surtout si elle est sensible. En plus de cela la fabrication du coton non bio est la culture qui utilise le plus de pesticides au monde !

Le mieux pour ta peau et la planète est donc d’utiliser des lingettes lavables fabriquées à partir de matières végétales bio comme le lin, le chanvre, le bambou ou le coton (bio bien-sûr !). Réutilisables, ces lingettes sont à la fois plus douces et plus économiques à utiliser. Elles évitent aussi le gâchis lié à l’utilisation quotidienne des cotons jetables. L’important est de bien humidifier ta lingette puis de l’essorer avant de t’en servir pour appliquer son huile ou ta gelée démaquillante. Nous ne proposons pas de lingettes démaquillantes réutilisables (pour l’instant ?) chez oOlution, mais tu trouveras ton bonheur chez nos amies de Lamazuna ou des Tendances d’Emma. :)

 

Une autre nouveauté plutôt bonne cette fois a également trouvé sa place dans bon nombre de salles de bains : l’éponge konjac. Inventée au Japon, cette éponge 100% naturelle permet de démaquiller le visage tout en ayant une action exfoliante très douce. Une alternative toute en douceur idéale pour les adeptes du gommage ! Note cependant que l’éponge konjac a une durée de vie allant de 1 à 3 mois, puisqu’il s’agit d’un produit naturel qui se dégrade au fur et à mesure des utilisations. Pense à la laver une fois par semaine avec du savon de Marseille ou n’importe quel autre savon saponifié à froid pour la désinfecter.

 

Secret n°2 : Évite les démaquillants contenant du sodium lauryl sulfate

 

Le sodium lauryl sulfate est présent dans la plupart des gels et eaux démaquillantes. Il s’agit d’un tensioactif utilisé en cosmétique pour l’effet nettoyant et moussant qu’il confère au produit et aussi pour son faible coût. Le hic, c’est que ce composant irrite et assèche la peau, mieux vaut donc éviter de s’en appliquer sur le visage pour terminer la journée. De plus, ce tensioactif n’est pas biodégradable, il n’a donc rien à faire sur ta peau (et dans les rivières) !

Avant d’acheter un produit nettoyant pour la peau, ou pour tes cheveux aussi d’ailleurs, regarde donc la liste des ingrédients. Si tu vois que le produit contient du sodium lauryl sulfate (ou sodium laureth sulfate), repose-le tout de suite sur son étagère…. Ta peau te diras merci ! :)

 

Notre petit conseil : privilégie un savon naturel saponifié à froid pour nettoyer ta peau ! La méthode de fabrication par pression à froid permet de conserver la glycérine, qui a d’excellentes propriétés hydratantes en plus de nettoyer parfaitement.

 

Secret n°3 : Rince ta peau avec de l’eau florale…

 

Plutôt que de rincer ta peau fraichement nettoyée avec l’eau du robinet qui est bien souvent surchargée de calcaire, on te conseille d’opter pour une eau florale qui a elle aussi de nombreuses vertus. Par exemple, l’eau florale de rose ou de bleuet. L’eau de rose est à privilégier pour les peaux sensibles, elle garde la peau hydratée et sent tellement bon ! L’eau de bleuet est plutôt conseillée aux personnes ayant des cernes ou poches, elle va permettre de les limiter en activant la micro-circulation de la peau.

 

… ou à l’eau fraîche !

 

Si tu es habituée à te démaquiller avec un gel rinçable, évite de le faire à l’eau chaude. Mieux vaut pour ta peau te rincer à l’eau fraîche qui va favoriser la micro-circulation au niveau de ton visage. Ainsi, la fraîcheur de l’eau t’aide à avoir un joli teint. En plus, tu fais aussi des économies d’énergies. Penses-y lorsque tu rinces ton visage : une eau plus fraîche, pour un teint plus frais ! 😉

 

Voili voilou, on espère que ces conseils pratiques amélioreront le confort de ta peau pendant et après ton démaquillage. Et aussi qu’ils te feront réaliser des économies que la Terre appréciera beaucoup ! :)

À retenir :

  • Le maquillage est mieux absorbé par un démaquillant gras (huile ou gelée) que par un démaquillant aqueux.
  • Les disques de cotons ont une surface abrasive qui irrite la surface de la peau et ont un impact très néfaste sur l’environnement.
  • Les lingettes lavables réutilisables ou l’éponge konjac sont idéaux pour un démaquillage tout en douceur.
  • Attention au Sodium Lauryl/Laureth Sulfate et autres détergents sulfatés présents dans la majorité des produits démaquillants.
  • Pour le rinçage, privilégier une eau florale ou tout simplement de l’eau fraiche.

PS : Pour accompagner ce moment de douceur et de bien-être que devrait être le démaquillage, on a pensé à une chanson…

 

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 6 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


2 commentaires sur “Les 3 secrets d’un démaquillage naturel plus doux

  1. Bonjour, en ce qui me concerne, j’utilise de l’hydrolat (uniquement) pour me nettoyer le visage le matin et parfois le pschitt est trop violent pour moi au réveil hahaha!) et en lisant cet article _je me ballade sur le Bloog aujourd’hui_ je me rends compte que je n’ai toujours pas trouvé la lingette démaquillante idéale pour l’hydrolat, je veux dire un coton ultra-fin qui n’absorbe pas la totalité du produit! une suggestion? j’utilise déjà les cotons à démaquiller des Tendances d’Emma
    bonne journée!
    Val alias https://www.facebook.com/Valair-en-vrac-161302477581352/

    1. Bonjour Val,
      Nous vous conseillons d’humidifier votre coton avant l’application afin de ne pas perdre votre produit, cela empêche l’hydrolat d’être absorbé par le coton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *