Huiles estérifiées en cosmétique

Pourquoi éviter les huiles hydrogénées en cosmétique naturelle

Par le 03 juillet 2013

Pourquoi éviter les huiles hydrogénées en cosmétiques

Les huiles sont un composant essentiel d’une formule cosmétique de type crème. Parmi celles ci, on a vu que les huiles les plus répandues sont d’origine pétrochimique et que d’autres huiles omniprésentes dans nos crèmes sont les huiles estérifiées, généralement toutes issues d’huile de palme.

 

 

Aujourd’hui, nous nous penchons sur les huiles hydrogénées. Plus connues dans l’alimentation où elle font débat, on sait peu qu’elles sont aussi très nombreuses à composer nos cosmétiques…

Pourquoi utilise-t-on des huiles hydrogénées ?

La grande majorité des huiles (végétales ou synthétiques) sont liquides à température ambiante. Or pour élaborer leurs produits, les industriels ont souvent besoin de corps gras plus visqueux. Coup de chance ! En extrayant des huiles végétales à haute température pour augmenter les rendements – au détriment de la qualité – les industriels se sont aperçus que les huiles qui en résultaient était moins liquides.

 

 

Ce changement étant dû à une réaction appelée hydrogénation. De liquide à température ambiante, une huile devient (semi-)solide une fois hydrogénée. C’est exactement sur ce principe que l’on fabrique la margarine, qui est ainsi une sorte d’huile végétale solidifiée. L’hydrogénation peut être complète ou non, aboutissant à une huile hydrogénée (consistance solide) ou partiellement hydrogénée (semi-solide).

 

Tout comme les huiles estérifiées, les huiles hydrogénées présentent 2 avantages majeurs pour les industriels : elles sont beaucoup moins chères que des huiles végétales et plus stables par rapport à l’oxydation.

 

Au final, l’hydrogénation c’est un cadeau du ciel pour les industriels… mais moins pour notre santé !

 

Les huiles hydrogénées dans notre alimentation, quels risques ?

L’hydrogénation partielle d’huiles végétales provoque la formation d’acides gras trans. Naturellement présents en petites quantités dans la viande et les produits laitiers, ils sont impliqués avec les acides gras saturés, dans la survenue de pathologies cardio-vasculaires. Les acides gras trans provoquent en effet l’augmentation du mauvais cholestérol (LDL) et la diminution du bon cholestérol (HDL). Plus récemment, il a aussi été établi que les acides gras trans sont impliqués dans l’augmentation des cancer du sein. En somme, les huiles hydrogénées n’ont rien pour plaire !

Pourtant à l’heure actuelle en France, rien n’oblige les industriels à signaler les acides gras trans dans leurs produits, tout juste peut-on lire sur les étiquettes : « matières grasses hydrogénées ». Ceci alors que les acides gras trans sont d’ores et déjà interdits au Danemark, au Canada en Californie et à New-York !

 

Les huiles hydrogénées dans nos cosmétiques

Des effets néfastes sur la peau ?

Aucune étude à ce jour n’a été menée pour investiguer les effets des huiles hydrogénées sur la peau. Néanmoins, une étude très intéressante conduite à Harvard a mis en évidence qu’une forte consommation d’acides gras trans est corrélée à des signes d’inflammation dans tout l’organisme. Avec des dizaines d’études ayant démontré que certains acides gras (les omega 3) ont de puissantes propriétés anti-inflammatoires pour la peau, ne devrait-on pas aussi s’interroger sur les effets pro-inflammatoires des acides gras trans contenus dans les huiles hydrogénées ? Il serait d’ailleurs très étonnant qu’un effet anti-inflammatoire détecté sur tout l’organisme, ne se vérifie pas sur la peau…

 

On pourrait par ce type d’étude déterminer si oui ou non des cosmétiques très riches en huiles hydrogénés favorisent un état inflammatoire de la peau ? Cette donnée serait très intéressante car l’inflammation, en entraînant la production de radicaux libres, provoque le vieillissement accéléré des zones où elle se produit. Huile hydrogénée et rides pourrait donc très bien former un couple très…solide !

 

Comment repérer les huiles hydrogénées?

Des centaines d’huiles hydrogénées différentes sont utilisées en cosmétique, si bien qu’il est impossible de toutes les énumérer ici. Dans la liste d’ingrédients, tu pourras néanmoins les repérer par des mots tels que : HYDROGENATED ou DIHYDROGENATED ou BIS-DIHYDROGENATED ou PEG (nombre)-HYDROGENATED ou encore SQUALANE (= SQUALENE hydrogéné).

 

Choisir des cosmétiques bio : une garantie ?

Les restrictions mises en place pour les huiles hydrogénées par les labels bio sont à l’heure actuelle totalement inexistantes. On espère donc que ça va vite changer !

 

Bon alors les huiles hydrogénées, on garde ou pas ?

En l’absence d’étude sur les effets des huiles hydrogénées on ne peut pas affirmer qu’elles sont mauvaises pour la peau. On a vu cependant qu’au niveau de l’organisme, ces huiles ont un vrai effet néfaste car elles favorisent l’inflammation. Par précaution, chez oOlution on exclut donc totalement les huiles hydrogénées de nos formules !

 

Pour nous en plus, elles n’ont rien à faire dans des cosmétiques car sont inutiles à la peau. D’ailleurs, avec les huiles minérales et estérifiés, on les considère comme des ingrédients de remplissage qui ne servent à rien d’autres qu’à diminuer le coût de revient des formules…

 

A la place dans les formules oOlution, nous n’utilisons QUE des huiles végétales pures parce qu’elles sont dotées de multiples vertus pour la peau. Toutes nos huiles végétales sont issues de l’Agriculture Biologique ou de Récolte Forestière Durable, et exclusivement obtenues par première pression à froid.

 

En un mot : huiles minérales, estérifiées ou hydrogénées, du balai !!! Viva la calidad ! Vive les huiles végétales bio :)

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 6 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


3 commentaires sur “Pourquoi éviter les huiles hydrogénées en cosmétique naturelle

  1. Hello, bravo pour votre article très fascinant! Mon compagnon et moi essayons d’avoir une alimentation équilibrée au quotidien. j’avoue que quelquefois ce n’est pas facile!!! mais la santé passe avant tout par là. Au plaisir de vous lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *