Free palm oil cosmetics

oOlution is the first range of skin care guaranteed to be completely free of palm oil derivatives. These derivatives have no beneficial effect on the skin, and we view them as ingredients of inadequate quality for our cosmetics. We have totally excluded them from our products.

Palm oil is omnipresent in our lives – principally in food, as it is used in huge quantities in industrial food production. What people tend to be less aware of is that palm oil is also omnipresent in body care products: 24% of the world production of palm oil is for the cosmetics industry!

Palm oil derivatives have no beneficial effect on the skin, and we view them as ingredients of inadequate quality for our cosmetics. We have totally excluded them from our products.

What’s wrong with palm oil?

Palm oil production companies are taking over vast swathes of jungle in Southeast Asia (and increasingly in Africa), destroying thousands of hectares of forests to turn them into palm plantations. This mass deforestation causes serious environmental problems. Intensive palm oil monoculture also leads to serious social problems. Multinational companies use a variety of means to expropriate land from small farmers or indigenous communities. And to top it off, the consumption of palm oil has been linked to health issues such as increased risk of cardiovascular disease.

oO is involved in projects to help communities threatened by the advance of palm oil. In Sumatra in Indonesia, in partnership with a local NGO and the movement forest&life, oO is participating in a reforestation programme that will plant 75,000 trees. Different species of tree will be planted according to the principle of agroforestry in order to provide food and a source of supplementary revenue for the Manggarai Pekon community. These trees will also assure the provision of water in the region. 

Palm oil derivatives in cosmetic products

Des centaines d'ingrédients cosmétiques sont dérivés d'huile de palme et ont diverses fonctions : stabiliser les formules (émulsionnant...), modifier la texture (huiles estérifiées...), ils occupent même une très large portion de la composition des crèmes. Repérer ces dérivés dans nos cosmétiques habituels est très compliqué car leurs noms sont généralement très éloignés de « palme ».

Voici pour vous aider à détecter ces ingrédients une liste des plus courants. En jetant un coup d'oeil sur vos crèmes, vous verrez donc qu'elles contiennent au moins un des ces ingrédients quasiment toujours issus d'huile de palme :

- Glycérine (celle contenue dans nos formules est issue d'huile de Colza)
- Caprylic Capric Triglyceride
- Coco Caprylate Caprate
- Decyl Oleate
- Dicaprylyl Ether
- Isopropyl Palmitate
- Octyldodecanol
- Oleyl Erucate
- Oleyl Linoleate
- Octyldodecanol…

Des cosmétiques sans huile de palme, c'est possible ?

Vu le nombre impressionnant d'ingrédients issus d'huile de palme, il paraît a priori très difficile de s'en débarrasser. Tant et si bien que tous les professionnels auxquels nous avons parlé du projet nous ont dit que c'était même impossible. On s'est donc battu pour prouver qu'une autre cosmétique est possible. Parce qu'on ne peut admettre que les produits cosmétiques, même ceux labellisés bio, contribuent à la déforestation...

Les soins oO sont les seuls au monde à être garantis 100 % sans huile de palme et tous ses dérivés. Comment on a fait ?

  1. On a passé à la loupe le moindre de tous les ingrédients d'origine naturelle à notre disposition.
  2. On a éliminé systématiquement tous ceux à base d'huile de palme, même partiellement.
  3. On a enquêté pour débusquer des ingrédients palm-free.
  4. On a testé les ingrédients palm-free ainsi retenus... avec plus ou moins de succès.
  5. On a recommencé jusqu'à ce que le résultat avec ces ingrédients nous satisfasse parfaitement.

Si ce n'est pas issu de palme, ça vient d'où ?

Certains de nos ingrédients proviennent du blé, d'autres du colza, d'autres de lantanus... L'idée pour nous étant de ne surtout pas utiliser des ingrédients provenant d'une seule origine végétale. Nous ne voulons pas faire d'un végétal une nouvelle huile de palme. Nous nous battons au contraire pour sortir de l'uniformisation, nos formules biodiversifiées le montrent très clairement.

Pour aller plus loin

Nous avions fait un blog commencé en avril 2010 sur le sujet, il explique les ravages de la palme. Si tu veux en savoir plus, voici quelques articles qui t'intéresseront :
- Vivre sans huile de palme - J'ai tenu mon pari : ne plus consommer d'huile de palme et ses dérivés pendant un an.
Et la palme est décernée à…
A star is born

Si, en plus d'utiliser oO, vous voulez vous engager encore plus contre l'huile de palme, voici quelques associations qu'on aime pour leur courage et leur persévérance à faire vaciller les industriels de la palme : PWAC ; Cultural Survival ; Rainforest Action Network ; Wildlife Conservation Society.