taches-brunes

Taches brunes ou de soleil, comment les éviter ?

Par le 31 août 2020

Modifié le 01 septembre 2020

Les taches brunes ? Vous ne vous sentez pas concerné.e. Vous n’avez pas un âge avancé et, de toute façon, elles seront inévitables, non ? Erreur ! Vous pourriez les voir apparaître bien plus tôt que vous ne le croyez… à moins d’adopter de bonnes habitudes.

 

Les taches brunes : pourquoi ? 

 

Votre teint plus ou moins clair ? La couleur de vos yeux et cheveux ? Déterminés par la nature et la concentration d’un pigment dans votre organisme, la mélanine. Mais ce n’est qu’une conséquence de sa mission principale : vous protéger des dangers des UV. En les absorbant avant qu’ils ne pénètrent vos cellules et y détériorent votre ADN.

 

Des UV atteignent votre peau ? Mobilisation immédiate de vos mélanocytes : activez la production de mélanine ! Votre épiderme fonce, dans les limites de votre phototype. Plus il est foncé, plus il est riche en mélanine et résistant aux rayonnements UV.

 

Votre bronzage n’est pas qu’un témoignage de vos bonnes vacances ensoleillées : c’est un bouclier défensif. Qui s’estompe progressivement avec le retour à des niveaux normaux d’UV.

 

Mais un jour, des taches beiges lisses, isolées ou groupées, apparaissent, contrariant l’uniformité de votre hâle. L’été fini, votre bronzage s’efface mais elles restent là et brunissent. Sur vos mains, vos bras, votre visage, votre décolleté. Indélébiles.

 

Que se passe-t-il ? Si on les appelle parfois taches de vieillesse, on devrait plutôt parler de taches de vieillissement cutané. Eh oui, on a l’âge de nos artères, certes, mais aussi celui de nos cellules cutanées. Qui parfois vieillissent très prématurément, bien avant la trentaine.

 

Les responsables ? Les radicaux-libres. Leur principale source ? Les UVA solaires.

 

A force d’assauts répétés, ils finissent par avoir raison du bon fonctionnement de nos mélanocytes. Leur production devient anarchique, la mélanine ne se répartit plus uniformément mais s’accumule par endroits. Et forme, donc, ces taches brunes.

 

Contre les taches de soleil, une seule option : la prévention

 

Inévitables, alors, ces taches de soleil ? A terme, oui. Mais éviter leur apparition trop précoce est possible, en se protégeant efficacement de leur cause exclusive : le soleil. Même si vous êtes mat.e de peau : vos taches seront plus tardives et moins visibles, mais vous n’y échapperez pas pour autant.

 

  • Préserver son capital soleil dès le plus jeune âge

 

Un capital soleil nous est donné à la naissance : en fonction de votre phototype, votre organisme a la capacité de résister aux UV jusqu’à une certaine limite. Qui lui est propre et impossible à quantifier a priori. Il s’épuise progressivement, au gré des expositions.

 

Comment savoir que son niveau devient critique ? Avec les premières taches brunes… qui préparent leur arrivée dès l’enfance, dans l’ombre des premiers bains et coups de soleil. Leur impact est maximal avant l’âge de 12 ans, lorsque les défenses de l’épiderme ne sont pas complètement opérationnelles.

 

Bref, pour les enfants, pas de demi-mesure : zéro exposition au moins jusqu’à 3 ans. Chapeau, lunettes, vêtements, parasol et crème solaire la plus saine possible pour ces épidermes fragiles et perméables.

 

  • Bronzez raisonnablement

 

Les coups de soleil et le bronzing à outrance sont les attaques les plus évidentes contre ce capital soleil. Vous pensez « pour moi c’est trop tard, autant en profiter » ? Détrompez-vous ! Quelle que soit votre histoire avec le soleil, préserver votre capital reste important à tout âge. Ne grillez pas sur la plage sans protection et encore moins avec un accélérateur de bronzage.

 

Oubliez les cabines à UV : elles ne préparent pas votre peau au soleil et ne sont pas moins dangereuses que lui, bien au contraire. Vos séances UV à 20 ans se paieront par un photovieillissement accéléré : vous devrez faire très jeune une croix sur votre teint homogène. Sans parler des risques de mélanome.

 

Renoncer à votre teint doré toute l’année est inconcevable ? Roucou, Carotte, Abricot sont des autobronzants naturels parfaitement sains. Et soignez votre peau : c’est LE secret bonne mine, bien plus qu’un hâle artificiel.

 

>>>> En savoir plus : Préparer sa peau au soleil : info ou intox ? et  Comment avoir un teint lumineux même en hiver ?

 

  • Exposition = protection

 

La meilleure protection contre les UV est physique : ombre, chapeau, vêtements, limitation des sorties… Mais ce n’est pas toujours possible ni suffisant. Montagne, bord de mer, exposition prolongée, soleil intense : la crème solaire est OBLIGATOIRE. En optant toujours pour l’indice le plus fort, seul gage d’efficacité.

 

Peau claire, mature, grains de beauté nombreux ou taches de rousseur, cicatrices ou boutons ? Prudence renforcée ! Sous nos latitudes, soyez particulièrement vigilant.e d’avril à octobre, y compris par temps voilé : les nuages ne filtrent qu’une petite partie des UV.

 

Alors oui, les crèmes solaires peuvent être très problématiques pour l’environnement et la santé. Mais les risques liés au soleil, au-delà des taches brunes, sont malgré tout bien plus graves qu’une crème pas 100% clean. Bien sûr, l’idéal serait de trouver LE soin solaire efficace, sain, respectueux de la santé et de l’environnement… Bientôt, peut-être ? Stay tuned !

 

>>>> En savoir plus : Comment choisir sa crème solaire

 

  • Faut-il se protéger toute l’année ? 

 

Le réflexe protection solaire estivale est de plus en plus ancré dans les mœurs. Tant mieux ! Mais une exposition aux UV même douce mais répétée, quotidienne, finit par être tout aussi néfaste. Et quelques rayons au cours d’une balade hivernale suffisent à activer les taches brunes. D’ailleurs, leurs zones de prédilection sont celles exposées quasiment toute l’année…

 

Comment les protéger au quotidien ? Oubliez les soins hydratants ou fonds de teint avec filtre UV. Ils ne vous offriront pas la protection minimale requise, seulement les effets indésirables des filtres solaires, très irritants sur la durée. Et une peau irritée devient… plus vulnérable aux radicaux-libres. Aïe.

 

>>> en savoir plus : Quels sont les dangers des filtres solaires dans nos crèmes ?

 

Alors, doit-on intégrer une crème solaire à sa routine quotidienne ? Tout dépend… Oui, si votre peau est à risque, si vous travaillez en extérieur dans une région ensoleillée. Sinon, privilégiez la protection physique et renforcez les défenses naturelles de votre épiderme contre les dégâts des UV. Comment ? Avec les anti-oxydants.

 

  • Misez sur les anti-oxydants

 

Dans votre assiette, fruits et légumes frais bio vous garantissent des apports en vitamines E et C, lycopène et bêta-carotène. Zappez ou limitez tabac, alcool, caféine, puissants oxydants.

 

Et côté salle de bain ? Chez oOlution, la protection anti-radicaux libres, c’est dans notre package de base. Tous nos soins, visages ou corps, contiennent de précieux actifs végétaux antioxydants et détoxifiants capables de neutraliser et contrer leurs effets.  Certains ont même une légère action anti-UV.

 

On insiste sur le légère : huile de Coco, d’Olive, de pépins de Framboise ou Germe de Blé ne remplacent en aucun cas une protection solaire. Mais si vous soignez bien votre peau et son film protecteur par ailleurs, ils doivent suffire pour un café en terrasse au soleil d’hiver.

 

  • Une routine anti-taches

 

Car oui, votre routine quotidienne, toute l’année, a un rôle central dans la préservation du capital soleil de votre peau.

 

Pour se renouveler et se débarrasser des radicaux-libres, votre épiderme doit être nettoyé de ses toxines, matin et soir, avec un nettoyant adapté à ses besoins.

 

Pour mieux résister aux UV, il lui faut également un film protecteur hydrolipidique en pleine forme. Outre des antioxydants, recherchez dans vos hydratants visage et corps de bons acides gras végétaux : huile de Thé Vert, Abricot, Onagre, Bourrache, Avocat, Karité… Riches en vitamine E, ils cochent toutes les cases !

 

En période critique, appliquer un sérum anti-taches avant votre hydratant est tout indiqué. Hérédité et âge jouent un rôle important dans l’apparition des taches de soleil : passez à la vitesse supérieure en l’intégrant toute l’année à votre routine.

 

Bien sûr, bannissez les ingrédients irritants et décapants (aka les ingrédients synthétiques) qui fragilisent et exposent un peu plus votre épiderme aux UV. Attention aux composants photosensibilisants, synthétiques ou naturels : parfums, huiles essentielles, conservateurs, alcools, et même certaines huiles végétales comme le Millepertuis.

 

Vos mains, enfin, méritent une attention particulière : exposées en permanence, elles sont souvent les premières touchées par les taches brunes. Nos bras sont couverts une partie de l’année. Pour notre visage, le réflexe crème solaire/chapeau/lunettes est bien ancré. Mais elles, on ne pense à les chouchouter que contre le froid.

 

Offrez-leur toute l’année un soin 100% naturel riche en actifs à action anti-UV (Olive, Mûre, Carotte, Cresson, Physalis…) comme notre Happy Hands. Et n’oubliez pas la crème solaire lorsque c’est nécessaire.

 

Avec ces bonnes habitudes, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour que vos taches de soleil soient réellement des taches de vieillesse. Si elles apparaissent malgré tout, n’abandonnez pas, elles peuvent encore s’étendre : protégez-vous.

 

Et même plus rigoureusement. Sans être dangereuses, les taches brunes sont une alerte de votre organisme, signe que votre peau est plus vulnérable aux UV : « Hé ! Ton capital soleil s’épuise ! Faudrait peut-être songer à mieux nous protéger, non ? ». Ecoutez-le : préservez votre santé !

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 7 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *