masque-de-grossesse

Masque de grossesse : 7 gestes simples pour l’éviter

Par le 26 août 2020

Modifié le 31 août 2020

Depuis que vous êtes enceinte, un masque vous préoccupe particulièrement, d’une toute autre nature que ceux qui font l’actualité du moment. Le redouté masque de grossesse. Pas de panique : en adoptant les bons réflexes, tout ira bien !

 

Le masque de grossesse : qui, quoi, quand, pourquoi ? 

 

Avant tout on se détend. Le masque de grossesse n’est pas une fatalité :  il concerne moins de 15% des femmes enceintes.

 

Et quand bien même : il n’est ni définitif, ni douloureux, ni dangereux. Rien à voir avec un mélanome. Rassurée ? 😊

 

Donc, ce masque de grossesse, késaco ? Également appelé mélasma, il est la manifestation d’un désordre pigmentaire. Votre mélanine s’accumule anormalement sur certaines zones de peau : parfois les mains, les avant-bras, plus souvent la ligne nombril-pubis mais encore plus fréquemment sur de grandes zones du visage. Rien de trop gênant jusque-là.

 

Mais attendez que le soleil s’en mêle, que quelques UV atteignent votre peau... Hop, votre mélanine s’active pour protéger l’organisme des radicaux-libres qu’ils produisent : votre peau bronze. Mais sur les zones où la mélanine est en excès, elle fonce anormalement, de façon plus prononcée. Et forme une sorte de masque irrégulier. D’où son nom…

 

Mais pourquoi pendant la grossesse ? Parce qu’on retrouve ici les responsables de pas mal de nos désordres cutanés : nos hormones. Or, enceinte, c’est un feu d’artifice ! Notamment pour nos œstrogènes, au sommet pendant 9 mois.

 

Et devinez qui est dopé par ces œstrogènes ? Bingo, nos mélanocytes, les cellules qui produisent la mélanine. Aïe.

 

En contrepartie, c’est à elles que le masque de grossesse doit son appréciable particularité : contrairement aux autres taches pigmentaires (de rousseur, de vieillesse, de naissance…), il finit par s’effacer avec le retour de nos hormones à des niveaux plus raisonnables. Ouf !

 

Prévenir le masque de grossesse, c’est possible !

 

Même temporaire, vous vous en passeriez bien, de ce satané masque de grossesse. Et on vous comprend ! Les cosmétiques ne faisant pas de miracles sur les taches pigmentaires installées, il faut agir en prévention. Avec les bons gestes, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour l’éviter. Ou l’atténuer s’il commence à se dessiner.

 

  • Dans le doute, ne vous abstenez pas

 

Le masque de grossesse ne concerne pas la majorité des femmes enceintes. Peau mate, précédents dans votre famille proche : vous êtes a priori plus à risque. Mais ce n’est que statistique. Impossible de savoir avec certitude si vous êtes sujette ou non au masque de grossesse… tant qu’il n’est pas apparu !

 

Bref, prenez dans tous les cas toutes les précautions requises pour le prévenir. Et dès les premiers mois de votre grossesse : le risque, bien que maximum au deuxième trimestre, existe tout au long de ces 9 mois.

 

  • Soleil et chaleur ? Non merci

 

La meilleure prévention contre le masque de grossesse ? Agir sur ses causes. Côté hormones, c’est compliqué. Mais il reste leur complice : le soleil.

 

Enceinte, redoublez de prudence face aux UV. Fuyez devant l’ennemi : pas d’exposition au soleil directe non inévitable.

 

Vous ne pouvez pas faire autrement ? Chapeaux, lunettes de soleil et crème solaire minérale indice de protection 50+ impérative ! En décortiquant sa composition : elle peut être problématique, notamment pendant la grossesse. Mais les dangers du soleil sont bien plus graves ! Renouvelez fréquemment son application et ne lui faites pas une confiance excessive : aucune protection solaire ne peut bloquer 100% des UV. Sachant qu’une petite balade printanière en ville peut suffire à activer un masque de grossesse… vous ne gagnerez pas, face au soleil.

 

Enfin, mauvaise nouvelle : même sans UV directs, une chaleur intense peut suffire à activer vos mélanocytes. Ce n’est définitivement pas l’année pour une destination plage sous les Tropiques ! Evitez également les bains trop chaud, le sauna ou le hammam, de toute façon déconseillés pendant la grossesse. En cas de canicule, essayez de rester au frais le plus possible (vos jambes apprécieront).

 

  • Ne mettez pas votre peau à nu face aux UV

 

Côté cosmétique, commencez par éliminer les mauvaises habitudes : tout ce qui fragilise le film protecteur de votre épiderme l’expose aux sources de radicaux-libres activateurs de la mélanine. Regardez d’encore plus près que d’habitude la composition de vos cosmétiques, notamment celle de vos produits lavants. Fuyez notamment les trop irritants agents sulfatés et conservateurs synthétiques. Attention aux composants photosensibilisants : alcool, parfums, certaines huiles essentielles… Vous ne ferez pas seulement du bien à votre peau, vous préserverez aussi la santé de votre bébé.

 

Soyez douce dans vos gestes : appliquez vos soins à la main avec des petits massages légers, évitez les cotons. Et oubliez les gommages qui affinent trop l’épiderme.

 

  • Adoptez une routine (encore plus) rigoureuse 

 

Votre peau a besoin d’être nettoyée au moins une fois par jour, en douceur mais profondeur : il faut la débarrasser des toxines qui oxydent les cellules et empêchent leur bon renouvellement. Choisissez votre nettoyant visage en fonction de votre peau et de vos préférences mais ne faites jamais l’impasse. Même si vous ne vous maquillez pas.

 

Pour renforcer votre épiderme, nourrissez et hydratez-le deux fois par jour avec de bons acides gras : huiles et beurres végétaux. Pour l’aider face aux radicaux-libres, privilégiez ceux riches en vitamine E antioxydante et en vitamine A qui booste le renouvellement cellulaire : Argan, Bourrache, Thé Vert, Baobab, Coco, Roucou, Macadamia, Olive…

 

Tous nos soins visage répondent à ces critères : choisissez celui qui correspond à votre type de peau et à son état. Attention, il peut changer avec la grossesse : n’hésitez pas à refaire un diagnostic.

 

  • Misez sur les bons actifs avec un sérum anti-taches

 

Les actifs d’origine végétale offrent des nutriments particulièrement intéressants contre le mélasma, sans aucun danger pendant la grossesse et l’allaitement :

  • Certains sont capables de réguler la mélanine en agissant sur l’enzyme qui la produit : Réglisse, huile végétale de Pracachy…
  • D’autres peuvent atténuer le masque de grossesse qui se dessine, en éclaircissant et uniformisant le teint : vitamine C ou carotène, à retrouver dans les extraits d’agrumes ou de fruits rouges, de Narcisse, l’huile végétale de Cresson, de Grenade…

 

 

Le plus efficace ? Les utiliser en synergie dans un sérum anti-tache à action ciblée sur la prévention et le traitement des taches pigmentaires. Appliquez-le avant votre hydratant, sur votre visage parfaitement nettoyé.

 

Vérifiez toujours qu’il est clairement indiqué comme compatible avec la grossesse. C’est le cas de notre Light Up : ses huiles essentielles ont été choisies et dosées pour une utilisation en toute sécurité par les femmes enceintes et allaitantes. Jolie idée cadeau pour votre amie qui vous a annoncé sa grossesse : vous le retrouverez en duo avec l’hydratant de votre choix dans notre coffret Anti-taches.

 

  • Adoptez une hygiène de vie anti-masque de grossesse

Enfin, renforcez votre routine par votre hygiène de vie.

 

Le mot d’ordre : soyez zen ! Pas toujours facile pendant la grossesse, les sources d’inquiétude ne manquent pas. Mais le stress dope notre cortisol… qui dope les œstrogènes… qui dopent la mélanine. Argh ! Dormez, aérez-vous, choisissez une activité qui vous fait du bien : danse, yoga, natation, balades, lecture, sophrologie… Pensez à vous !

 

Votre assiette peut aussi influencer votre masque de grossesse. L’anémie est cause de stress, attention à votre taux de fer (généralement surveillé pendant la grossesse). Pour que votre organisme gère au mieux ses surplus d’œstrogènes et leurs effets, il lui faut des organes émonctoires au top : une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes frais bio de saison, une hydratation suffisante sont essentielles.

 

Attention aux sucres raffinés, viandes rouges, charcuteries qui surchargent le foie. Aidez votre flore intestinale avec des aliments probiotiques (yaourts, fromages, légumes fermentés ou pains au levain…) et votre épiderme avec moult béta-carotène, vitamine A et omega-3.

 

  • Le mélasma est là ? Mesure et patience…

 

Un masque de grossesse prononcé est apparu malgré tout sur votre visage ? Conservez cette routine, accentuez votre utilisation du sérum. Mais rien de plus. Et patientez… Surtout, pas de traitements ou produits radicaux ! Les crèmes dépigmentantes, même autorisées, sont déjà à fuir en temps normal et encore plus enceinte pour cause de perturbateurs endocriniens, EDTA irritant et toxique, acide ascorbique synthétique plein de métaux lourds et OGM. Entre autres.

 

Les traitements médicaux ? Laser, lumière pulsée … : aucun médecin digne de ce nom ne vous les conseillera enceinte. Votre masque de grossesse pourrait en ressortir plus visible voire définitif et, de toute façon, réapparaîtra tant que ses causes seront là. Le seul traitement efficace ? Votre accouchement 😉. Bien sûr, si votre masque de grossesse persiste au-delà de quelques mois après la fin de l’allaitement, consultez : votre contraception ou un dysfonctionnement thyroïdien peuvent être en cause.

 

Gardez en tête que la grossesse bouleverse votre organisme : vous ne reconnaîtrez peut-être pas votre peau pendant ces 9 mois. Mais pour elle comme pour votre bébé, adopter des soins doux, sains et respectueux est encore plus important que d’ordinaire…

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 7 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *