soin-de-bebe

Prendre soin de bébé : nos conseils

Par le 05 août 2020

Modifié le 03 août 2020

Un bain par jour ou par semaine, un lait de marque-qui-sent-bon-le-bébé ou une huile ? Que faire avec ces plaques sèches et ces boutons ? Conseils de belle-maman, de la maternité, échantillons offerts en pharmacie : au secours ! Vous ne savez plus comment vous y prendre avec l’épiderme de votre tout-petit. Pas de panique : prendre soin de bébé n’est pas si compliqué.  
 

 

Un épiderme en construction, exposé et fragile

 

 
L’épiderme du tout-petit a les grandes caractéristiques de toute peau humaine. Avec une nuance qui change tout : il est en construction. 
 

Une couche cornée encore peu épaisse, des glandes sudorales et sébacées pas assez opérationnelles : il n’a pas de barrière protectrice efficace. La peau de bébé est aussi plus fragile dans ses couches profondes : ses fibres de collagène sont moins épaisses.
 

Ajoutez une flore cutanée pas encore formée, un pH moins acide : elle est plus vulnérable aux bactéries. Ce teint clair ? Des mélanocytes peu nombreux qui produisent très peu de mélanine protectrice anti-UV
 

En résumé, une peau particulièrement exposée, perméable et vulnérable. Et mise à rude épreuve entre macération dans les couches, maladies infantiles à éruptions cutanées, frottements intensifs en portage et position allongée…
 

Bref, elle a besoin de soins spécifiques au moins jusqu’à 3 ans : le temps que ses mécanismes de protection soient opérationnels. D’autant que nos premières années peuvent avoir des répercussions toute notre vie ! L’exposition solaire durant l’enfance multiplie par exemple sérieusement les risques de mélanome grave à l’âge adulte. Et nos choix cosmétiques aussi peuvent avoir de sacrés impacts, à moyen ou long terme… 
 

 

Des cosmétiques 100% sûrs pour prendre soin de bébé

 

 
La règle est simple : pour prendre soin de bébé, on n’utilise que des ingrédients sûrs, à l’innocuité démontrée, sur lesquels on a un recul suffisant. Au moindre doute, c’est non ! Les points de vigilance ?

 

  • Zéro ingrédient potentiellement toxique

 

Un produit bien toléré chez l’adulte peut être toxique pour les tout-petits, à des seuils très bas. La peau de bébé représentant une surface bien plus grande par rapport à son poids, un même soin se retrouvera en concentration beaucoup plus importante dans son organisme. Et son métabolisme immature n’a pas la capacité de filtrer et éliminer efficacement les substances toxiques : elles ont alors tout loisir d’impacter ses organes en construction. 
 

Exit tous les composants synthétiques. Tensioactifs et conservateurs, notamment, trop souvent toxiques, cancérigène et perturbateurs endocriniens. D’autant plus que c’est l’accumulation sur la durée qui fait le danger : imaginez, en commençant dès la naissance… Soyez particulièrement vigilant.e.s aux produits appliqués sur le siège et les parties génitales et bannissez les produits lavants sans rinçage, notamment les lingettes pré-imprégnées. 
 

>>> en savoir plus : Les 6 conservateurs dangereux en cosmétique à éviter absolument 
 

   Les 13 perturbateurs endocriniens à éviter en cosmétique

 

  • Fuyez les composants irritants et sensibilisants

 

 
Ils mettent à mal la construction des protections naturelles de la peau, favorisent la pénétration des toxiques et la survenue d’allergies. Avec des conséquences potentielles à vie. 
 

Attention notamment aux agents lavants sulfatés, alcools gras et solvants (Methyl/Propyl/Caprylyl-alcohol…). Et bien sûr aux conservateurs synthétiques.
 

>>> en savoir plus : Tout comprendre sur les allergies aux cosmétiques

 

  • Pas de parfum pour bébé

 

Les parfums méritent un focus particulier. Synthétiques, ils sont hyper allergisants et exposent bébé aux phtalates et éthers de glycol toxiques, cancérigènes et perturbateurs endocriniens. Naturels, ils sont souvent composés d’huiles essentielles : interdites aux moins de 3 mois, avec parcimonie et avis professionnel au-delà. Beaucoup contiennent des allergènes et/ou sont potentiellement toxiques pour bébé. Bref, optez toujours pour le sans parfum pour prendre soin de bébé. 
 

>>> en savoir plus : Cosmétiques sans parfum : quelle différence ?

 

  • « Cosmétiques bébé » : des garanties insuffisantes 

 

A priori il est facile de trouver les bons cosmétiques pour bébé : des rayons leur sont dédiés en pharmacie ou supermarché. Hélas… Ils ne sont pas particulièrement contrôlés et même les marques pédiatriques conventionnelles historiques ne sont pas exemptes de perturbateurs endocrinien et ingrédients pétrochimiques décapants. Une longue liste de « sans » (parabens, PEG, huiles minérales…) vous rassure ? Regardez de plus près : leurs remplaçants sont parfois pires ! En 2016, 90% des cosmétiques estampillés bébés testés par l’ONG WECF contenaient des ingrédients « à risque élevé … Plus qu’un cosmétique bébé, recherchez des produits à la composition transparente et clean

>>> en savoir plus : Quelle huile végétale pour la peau de bébé ?

  • Le naturel : oui, en y regardant de près

 

La solution ? Comme souvent : des cosmétiques 100% naturels formulés avec des huiles, beurres végétaux et hydrolats pour l’essentiel. Des ingrédients qui offrent toutes les garanties : 

  • une extrême tolérance pour une action douce mais réelle
  • une efficacité au top sans additifs
  • l’absence de métaux lourds, solvants et pesticides lorsqu’ils sont issus d’ingrédients bio.

 

Enfin, ils sont souvent comestibles : important pour bébé qui porte tout à sa bouche ! 
 

Attention, les labels bio ne garantissent pas forcément une formulation adaptée à bébé. Il faut décortiquer les étiquettes et interroger les marques sur la possibilité d’utiliser leurs soins pour les tout-petits : sans cette information, abstenez-vous toujours. 
 

>>> Pour vous aider : Comment reconnaître des cosmétiques vraiment naturels ?

 

Une véritable routine cosmétique naturelle permettra à la peau fragile de votre bébé d’être protégée des agressions extérieures pour ses premières années. Prendre soin de bébé requiert donc de respecter quelques règles qui vous permettront de traiter avec soin les petits maux de bébé et de bien soigner sa peau.
 

 

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 7 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *