maquillage-bio

Maquillage bio : comment le choisir ?

Par le 22 juillet 2020

Modifié le 06 août 2020

Si le bio représente encore une toute petite part du marché du maquillage, se maquiller 100% bio est aujourd’hui possible. Tant mieux : les produits de maquillage sont loin d’être des cosmétiques anodins ! Mais marques et produits se diversifiant, leur (bon) choix devient plus compliqué… Faisons le point.

 

Le maquillage : des cosmétiques problématiques

 

On applique nos produits de maquillage sur des zones particulièrement perméables et sensibles : l’épiderme délicat de notre visage, nos yeux si fragiles à la peau encore plus fine, notre bouche aux muqueuses perméables qui mange notre rouge à lèvres… Et on les garde de longues heures sur la peau ! 

 

Or, conventionnels, leurs compositions laissent franchement à désirer. Très exposés à l’oxydation et aux contaminations bactériennes, ils font largement appel aux conservateurs synthétiques, allergènes, cancérigènes, perturbateurs endocriniens… Pour leur texture et leur tenue, ils abusent des huiles minérales et silicones, polymères polluants et occlusifs peu chers et faciles à intégrer. Les parfums synthétiques irritants et allergisants servent de paravent discret mais fréquent à l’odeur de leurs ingrédients chimiques : méfiance, même si votre fond de teint ne vous semble pas particulièrement parfumé. 

 

Fondamentaux dans leur formulation pour assurer couvrance, couleurs et effets, les pigments, colorants et nacres sont quasi toujours synthétiques en conventionnel. Nous nous maquillons avec des dérivés de minerais ou déchets industriels ! Oui, mais ils sont bon marché, faciles à produire et utiliser, alors… Au menu : dérivés du pétrole ou de goudron de houille pleins de métaux lourds cancérigènes et allergisants, d’aniline toxique utilisée dans l’industrie du caoutchouc, colorants à l’éosine photosensibilisants, colorants azoïques sources de COV cancérigènes… Le tout hyper modifié par la chimie lourde afin d’obtenir les nuances souhaitées. 

 

Bref, pas très réjouissant pour la planète, notre santé et notre peau. Et pour les épidermes sensibles, réactifs, gras, sujets aux allergies de contact ou aux imperfections, c’est encore plus compliqué : le maquillage peut lourdement aggraver leurs difficultés. Alors, faut-il renoncer au maquillage ? Non !

 

Le maquillage bio & naturel : la solution ?

 

Un (bon) maquillage bio et naturel offre des alternatives saines aux composants synthétiques. 

 

Sa phase grasse ? Des cires et huiles végétales. Ses pigments ? Principalement d’origine minérale (oxydes métalleux, terres d’ocre) : dans la liste INCI ils commencent par CI75 ou CI77. Sa conservation ? Assurée par les huiles elles-mêmes et d’autres extraits de plantes antibactériennes et antioxydantes. Les poudres de teint minérales peuvent même totalement se passer de conservateur ! Le parfum ? Des huiles essentielles et eaux florales. Autrement dit, des ingrédients naturels et biodégradables, respectueux de la santé et de l’environnement. Et en grande affinité avec notre épiderme qui les reconnaît et les accepte : les risques de réaction sont minimisés. Bio, ils nous préservent en plus des résidus de pesticides. Enfin, bien sûr, exit tout ingrédient pétrochimique. Même maquillée, notre peau respire. 

 

Problème réglé ? Pas tout à fait. On choisit notre maquillage pour l’image qu’il renvoie de nous : rendu et tenue sont primordiaux. Et sur ces sujets, le maquillage bio a longtemps souffert d’une image négative. Qu’en est-il ? 

 

Certaines limites sont réelles… et on s’en réjouit ! Est-ce vraiment nécessaire de se tartiner de composés synthétiques toxiques pour qu’un rouge à lèvres tienne 48h ? Les fonds de teint bio minéraux sont moins couvrants ? Non seulement ils nous préservent des pigments synthétiques, mais permettent à notre peau de respirer, retrouver sa santé et… in fine de se passer de trop de couvrance. Le mascara waterproof ? Des composés chimiques assurent son imperméabilité et une fixation quasi définitive. C’est la double peine : aux substances indésirables s’ajoute un démaquillage immanquablement trop agressif. Pour le reste, les performances du maquillage bio n’ont rien à envier à leurs homologues synthétiques : palette de couleurs étendue, textures fluides et agréables sans silicones, tenue tout à fait satisfaisante avec une peau qui respire et la possibilité d’un démaquillage en douceur. Un bon mascara bio, par exemple, tiendra toute la journée grâce à des cires végétales de qualité comme la cire de Carnauba. Une cire qui apporte en plus plein de choses à notre épiderme…

 

Et le maquillage devient soin 

 

Car le maquillage bio ne se contente pas de ne pas agresser notre épiderme (ce qui est déjà beaucoup). Ses ingrédients sont de véritables actifs. Voilà une différence essentielle avec le conventionnel : avec le maquillage bio, vous ne jouez pas seulement sur les illusions

 

Pas de composants inertes et occlusifs mais des nutriments, vitamines, antioxydants, bons acides gras... Un rouge à lèvre à base d’huiles et beurres végétaux aide à prévenir le desséchement. Un liner contenant des hydrolats de Bleuet ou Camomille est apaisant pour les yeux. Un mascara formulé naturellement avec des huiles végétales bien choisies renforce vos cils : ils seront plus beaux, même sans maquillage ! C’est autre chose qu’une gaine conventionnelle de silicones sous lequel ils se dénutrissent et finissent par se clairsemer, non ? 

 

Une poudre de teint, un blush ou un fard à paupières à base de poudre minérale peuvent même avoir des vertus traitantes  contre l’acné grâce à l’oxyde de zinc anti-inflammatoires, au Kaolin régulateur de sébum… On est loin du cercle vicieux du maquillage conventionnel qui exige d’en rajouter une couche au fur et à mesure qu’il abîme notre peau, nos ongles, nos cils ! Mais attention, le maquillage le mieux formulé ne peut remplacer votre routine : un fond de teint riche en huiles végétales ne fait pas office d’hydratant. Enfin, tout sain qu’il soit, même avec le maquillage bio, un démaquillage soigneux quotidien reste la règle.

 

Votre maquillage bio naturel l’est-il vraiment ? 

 

Pour tenir ces promesses, votre maquillage doit être de qualité, sa composition irréprochable. Les marques de luxe ou de pharmacie vous rassurent ? Hélas, elles n’apportent aucune garantie. Seul le maquillage bio 100% naturel est vraiment respectueux de votre peau et de l’environnement. Et il reste rare. 

 

Attention au greenwashing, avec la classique mise en avant DU composant bio naturel noyé dans une liste d’ingrédients synthétiques polluants nocifs. Ce fond de teint affiché minéral ? Regardez de plus près : le dioxyde de titane ou le mica s’accompagne trop souvent de silicones, parfums synthétiques et conservateurs pétrochimiques. Piège supplémentaire, avec le maquillage : ne confondez pas rendu naturel et composition naturelle. Cela semble évident, mais le marketing déborde d’imagination pour entretenir la confusion ;). 

 

Les labels ? Votre maquillage bio labellisé contient obligatoirement un pourcentage minimal d’ingrédients naturels d’origine végétale ou minérale. Avec Ecocert, par exemple, 95% des ingrédients doivent être naturels / d’origine naturel et 10% issus de l’agriculture biologique. Oui, seulement… Cela n’empêche pas les marques de faire mieux, mais sans garantie. Un produit non labellisé peut en réalité être plus bio et naturel que son équivalent porteur d’un label ! La seule façon de vous en assurer : décortiquer étiquettes et chartes. Pour vous guider : Comment reconnaître des cosmétiques vraiment naturels ? 

 

Allez plus loin ! 

 

Vérifier que ses ingrédients sont bio et naturels, c’est bien. Mais insuffisant. D’autres points méritent toute votre attention.

 

Un maquillage bio naturel peut vous exposer au talc, desséchant et irritant. Et aux nanoparticules : prudence avec les pigments ou poudres minérales des poudres libres et fonds de teint, les fards à effets nacrés ou irisés par autre chose que le mica, les rouges à lèvres longue tenue… 

 

Et même si le maquillage bio est plutôt bien toléré, veillez à le choisir en fonction de votre peau. Peau sèche ? Pas de poudres minérales seules mais toujours associées aux bons gras végétaux. Allergique au parfum, prenez garde aux huiles essentielles.

 

Enfin, quid de l’origine et l’impact environnemental et social des ingrédients ? Certains composants parfaitement naturels sont dévastateurs pour la biodiversité. Votre mascara labellisé bio contient-il de l’huile de palme ? Votre fard à paupière exploite-t-il des enfants avec son mica d’Inde ? Emballage, utilisation des ressources et énergies, compositions raisonnées : il y aurait peu de sens à faire du bien à votre peau sans chercher à préserver la planète, non ? Enfin, le bien-être animal n’est pas forcément intégré par les labels bio : vérifiez les chartes, recherchez un label Cruelty Free ou Vegan afin d’éviter les ingrédients d’origine animale mais aussi les tests sur les animaux.  Interdits au sein de l’UE ils restent hélas fréquents pour le maquillage fabriqué ou commercialisé sur certains marchés comme la Chine. 

 

Oui, il y a tout cela derrière votre mascara ou votre fard à paupières… Alors, même si cela n’est pas toujours facile, même si trouver les teintes et rendus qui vous conviennent a parfois été long, cela vaut le coup de revoir vos habitudes, non ? Et puis, aujourd’hui, le maquillage bio offre les mêmes possibilités que le conventionnel : vous devriez pouvoir y passer sans tout remettre en cause. La santé et l’éclat en échange d’un rouge qui ne tient « que » la journée ? On signe !

 

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 7 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *