img-huile-repulpante

Quelles huiles végétales pour repulper ma peau ?

Par le 22 janvier 2020

Visage fatigué, froissé au réveil par les marques de l’oreiller. Rides plus visibles, ovale moins net, traits tombants qui se creusent… Le relâchement cutané a beau être inévitable, ça n’est pas toujours le top pour le moral ! Vous ne seriez pas contre un petit coup de fouet pour votre épiderme, mais les crèmes pétrochimiques ou la chirurgie esthétique non, vraiment, très peu pour vous. Bonne nouvelle : les huiles végétales répondent présentes pour un effet repulpant et tonifiant au naturel.
 

Mais qu’arrive-t-il à ma peau ? 

 
Tôt ou tard, on y passe tous : la peau se relâche et la gravité fait son œuvre. Le visage perd en volume, nos traits s’affaissent. Gloups. L’explication ? Le tonus musculaire s’affaiblit, les masses graisseuses se déplacent et, surtout, la structure de la peau se modifie. En vieillissant, et sous l’effet des hormones, nos fibroblastes se raréfient et leur activité ralentit. Les fibroblastes ? Ce sont les cellules chargées de produire les principaux composants de notre peau : le collagène et l’élastine. Autrement dit, les protéines qui assurent le soutien de nos tissus, leur fermeté et leur élasticité. Comme si cela ne suffisait pas, notre taux d’acide hyaluronique chute également. Or ce glucide complexe constitue à la fois un réservoir d’eau et une sorte de ciment élastique entre les cellules de la peau. Essentiel, lui aussi, à la tonicité et l’aspect lisse et bombé de l’épiderme.

Là-dessus, la vascularisation de notre derme s’appauvrit, notre production de sébum chute et notre renouvellement cellulaire ralentit. Résultat : une couche cornée affinée, moins protégée, qui retient moins bien l’hydratation. Le tout encore aggravé par la diminution des mélanocytes et donc une moindre protection contre les radicaux-libres des UV. La totale ! 

Des facteurs externes peuvent en plus accélérer ce processus : une alimentation déséquilibrée -notamment trop riche en sucres raffinés-, l’abus de caféine ou d’alcool, un yoyo prise / perte de poids, le stress, le tabagisme ou la surexposition aux UV qui altèrent et inhibent la synthèse du collagène et de l’élastine. 

Pourtant, même avec une hygiène de vie au top nous ne sommes pas égaux : la loterie génétique compte pour beaucoup et les peaux sèches et féminines vieillissent plus précocement. Si le processus du vieillissement cutané s’enclenche dès 25 ans pour tout le monde, ses effets seront visibles avant 30 ans chez certain.e.s mais pas avant 50 ans et/ou la ménopause pour d’autres. A partir de là, par contre, personne n’y échappe…
 

Des cosmétiques pour annuler les effets du temps ? 

 
Un processus inéluctable et universel, donc. Mais pas toujours facile à accepter dans nos sociétés qui valorisent le paraître jeune. L’industrie cosmétique le sait bien : les soins anti-âges sont leurs produits phares, généralement parmi les plus onéreux. Ils tirent tout le marché, entretenant le mythe du rajeunissement possible à coups d’acide hyaluronique, de Q10, botox en gel, extrait de météorite, effet lifting ou autre actif révolutionnaire. Renaissance, activateur de jeunesse, revitalisation : les marques rivalisent d’inventivité. 60 millions de consommateurs les pointe régulièrement, dénonçant des arguments marketing mensongers, pleins de rides effacées, de 15 ans de gagnés ou d’ovale du visage de nos 20 ans retrouvé. Alors que la plupart de leurs actifs, comme l’acide hyaluronique, présentent des molécules trop grosses pour pénétrer l’épiderme ! Et si elles ne font pas beaucoup de bien, ces crèmes conventionnelles risquent surtout de vous faire du mal : perturbateurs endocriniens et autres substances au mieux allergisantes y foisonnent, y compris dans les soins des plus grandes marques de luxe : phénoxyéthanol, filtres solaires chimiques bourrés de nanoparticules… Bref, on oublie !

Et les liftings ou les injections ? Efficaces mais onéreux, non dépourvus de risques et d’effets secondaires, avec un résultat plus ou moins naturel, surtout lorsque le contraste entre le visage et le corps est criant. Un choix tout à fait personnel… 

En dehors de ces solutions extrêmes, nous serions donc condamnés à regarder notre visage s’affaisser sans rien faire ? Non ! Si vous cherchez à aider votre peau à se défendre contre les agressions du temps, à lui redonner éclat et en tonicité, sans pour autant courir après un rajeunissement illusoire, il existe des armes tout à fait naturelles, efficaces et douces : les fabuleuses huiles végétales. A condition de les choisir de qualité : pures, bio, de première pression à froid.
 

Quelles huiles pour repulper ma peau ? 

 
Les huiles riches en Oméga 6, notamment en acide linoléique, sont des alliées de choix pour les peaux matures. Cet acide gras non synthétisé par l’organisme est essentiel pour la cohésion des cellules et donc la tonicité de la peau. Il entre dans la composition des céramides qui constituent le ciment naturel de notre peau et jouent un rôle de premier plan dans la couche protectrice de l’épiderme. Intéressant pour compenser nos carences en acide hyaluronique qui, lui, ne peut être qu’animal ou synthétique. Ainsi, l’huile d’Onagre est top pour restructurer et atténuer les rides. L’Argan, très nourrissante et antioxydante, revitalise et tonifie. L’huile de Kukui nut, restructurante, est top pour rendre l’ovale du visage plus net.

Les rétinoïdes, dérivés de la vitamine A, sont également très efficaces pour redonner de l’élasticité et repulper les peaux matures. Ils stimulent le collagène et épaississent la peau en boostant le renouvellement cellulaire, préviennent les rides. On les trouve notamment dans l‘huile d’Inca Inchi ou de Rose Musquée. La vitamine A est de plus antioxydante, comme la vitamine E : à rechercher particulièrement pour lutter contre les signes du temps ! 

Enfin, les phytostérols, très similaires aux stérols cutanés, sont réparateurs : ils régénèrent l’épiderme et favorisent son élasticité, renforcent son film hydrolipidique et donc son hydratation. On les trouve dans les huiles de Cerise ou de Sésame. Ou encore dans le beurre de Karité qui coche toutes les cases pour repulper efficacement la peau : vitamines A, D, E, F, acides gras essentiels mais aussi latex naturel. 

Mais si nous devions établir un podium des actifs anti-âge naturels, nous récompenserions le Raisin : l’huile végétale extraite de ses pépins, riche en acide linoléique et vitamine E, restructure, régénère en renforçant le film hydrolipidique et protège les membranes cellulaires par sa puissante action antioxydante. Puis le macérât de Pâquerette, excellent tenseur et galbant, qui lutte contre le relâchement cutané en tonifiant les vaisseaux sanguins et resserrant les tissus. Enfin, le macérât de Figue de Barbarie, particulièrement raffermissant et régénérant, considéré comme l’actif anti-âge naturel le plus efficace. Merci à sa teneur exceptionnelle en vitamine E, Omega-6 et stérols et qui en fait un puissant antioxydant, tonifiant, assouplissant, régénérant et ce dès quelques semaines d’application. Très émollient, il permet d’assouplir la peau et l’aide à retenir son hydratation. 
 

Quelle routine pour une peau plus jeune plus longtemps ?

 
Les besoins des peaux matures sont nombreux : utiliser ces huiles en synergies permet d’y répondre. Selon vos préférences et vos besoins, vous pouvez les rechercher dans une crème anti-âge ou en mélange, à utiliser pur ou pour enrichir votre crème hydratante. 

Notre suggestion de routine repulpante ? Le matin, ajoutez 2 ou 3 gouttes de notre synergies de 15 huiles végétales bio régénérantes et ressourçantes à votre crème hydratante. Le soir, appliquez notre soin anti-âge global Age Out : c’est la nuit que le renouvellement cellulaire s’active, votre peau en retirera le plus de bienfaits. Appliquez vos soins avec de petits massages circulaires, pendant 2 minutes, après avoir soigneusement nettoyé votre peau : vous activerez la micro-circulation, stimulerez la production de collagène et les muscles du visage. Tout ce qu’il faut pour raffermir l’épiderme.

Et la prévention ? Quand doit-on commencer ? C’est variable, selon votre type de peau, votre style de vie et votre bagage génétique : observez la façon dont la peau de vos proches a vieilli ;). Le plus important est de nettoyer et hydrater rigoureusement votre peau dès 20 ans, voire avant, notamment si vous suivez un traitement contre l’acné. C’est le secret d’une peau éclatante à court terme, mais aussi le moyen de retarder les effets du temps. 

Enfin, protégez-vous rigoureusement des UV, qui accélèrent le vieillissement et face auxquels les peaux matures sont plus démunies. Veillez à ce que votre alimentation soit riche en acides gras essentiels, vitamines et minéraux

Surtout, gardez en tête que le vieillissement cutané est un processus naturel normal… et inéluctable. Les huiles végétales sont un excellent allié pour repulper et donner un coup de fouet à votre peau, oui. Elles n’effaceront cependant pas le temps qui passe. Et s’il ne s’agissait pas de rajeunir ou paraître plus jeune, mais plutôt de bien vieillir ? En acceptant ces changements, en étant bienveillant.e avec vous-même et sans oublier de vous amuser ! Bonne humeur et positivité sont des soins sacrément repulpants ;).

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 7 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *