Image imperfections

Les 5 astuces pour éviter les boutons, et les faire disparaître !

Par le 23 septembre 2019

Vos 15 ans sont bien loin. Pourtant, vous avez l’impression de revivre votre adolescence, et pas pour le meilleur : teint brouillé, pores obstrués, rougeurs, boutons… Les imperfections vous gâchent la vie. Pas de panique ! Récurrentes ou ponctuelles, vous pouvez les traiter et même les prévenir naturellement.

 

Mais qu’arrive-t-il à ma peau ?

 

Contrairement aux idées reçues, les imperfections ne sont pas réservées aux peaux grasses et acnéiques. Peau sèche, mixte, sensible : toutes peuvent connaître la joie des boutons et points noirs, à un moment ou à un autre. Leurs causes ? Une association de malfaiteurs.

Yoyo hormonal, stress, fatigue, alimentation déséquilibrée, soins cosmétiques inadaptés, cigarette ou pollution et hop, votre épiderme active ses réflexes défensifs. La production de sébum s’affole sur une peau fatiguée qui se renouvelle difficilement et finit par épaissir. Coucou rougeurs et brillances, teint terne et brouillé. Et lorsque des bactéries s’en mêlent, tout s’emballe : inflammations, points noirs, boutons… La totale ! La solution ? Adopter ces 5 bonnes habitudes.

 

1. Une bonne hygiène de vie peut sauver votre peau

 

D’abord, n’attendez pas tout de la cosmétique. Pour un plan anti-imperfections efficace, adapté aux besoins réels de VOTRE peau, il faut comprendre pourquoi votre épiderme souffre. Et votre hygiène de vie est la première chose à revoir.

Penchez-vous sur votre assiette : les imperfections sont souvent le signe d’un épiderme débordé par sa fonction émonctoire. Car la peau, tout comme le foie ou les reins, contribue à débarrasser l’organisme des déchets toxiques. Graisses, alcools, additifs, résidus de pesticides sont également évacués via les glandes sébacées et sudoripares. Et il arrive un moment où trop c’est trop. Pores bouchés, boutons et peau luisante sont autant de SOS de votre épiderme pour repenser votre alimentation. Limitez fritures, alcool, sucre, viande rouge, plats industriels. Abusez des fibres, vitamines, minéraux avec des fruits et légumes frais et bio, drainants et détoxifiants. Buvez au moins 1,5 litres d’eau par jour.

Dormez suffisamment pour booster le renouvellement cellulaire et diminuer le stress qui excite les glandes sébacées. Sport, activités de plein air, yoga, méditation, sophrologie aident aussi à retrouver un équilibre bénéfique pour votre peau.

Enfin, méfiez-vous du soleil. Exposer vos imperfections aux UV risque d’entraîner des taches pigmentaires tenaces et provoquer un bel effet rebond à la fin de l’été. Protection maximale !

 

2. Laisser votre peau respirer en paix

 

Bien sûr, c’est toujours LE jour où on voudrait être au top qu’un bouton bien rouge pointe son nez. Ce n’est pas un hasard : le stress favorise les imperfections. Et vous, vous ne voyez que ça. Du coup, vous optez pour une opération camouflage. Mais attention, ne faites pas n’importe quoi…

Déjà, on reste fort.e dans sa tête, et on résiste à la tentation de percer, triturer. Le risque ? Rendre les imperfections plus visibles, entretenir l’inflammation, provoquer des cicatrices irréversibles, disperser les bactéries. En résumé, empirer les choses. Le bon réflexe : une goutte d’huile essentielle de Lavande Vraie ou de Tea Tree pour accélérer la cicatrisation et enrayer inflammation et infection.

Surtout, on laisse RESPIRER sa peau en fuyant les ingrédients occlusifs. Si vous voulez masquer vos imperfections, gardez la main légère et optez pour un correcteur ou fond de teint à base de pigments minéraux et ingrédients naturels, exempt d’huiles minérales hyper comédogènes.

D’une façon générale, traquez ces ingrédients synthétiques dans TOUS vos soins et produits de maquillage : huiles minérales, donc, mais aussi silicones, cires minérales (parrafinum liquidum, petrolateum…). Dérivés du pétrole, hyper fréquents en cosmétique conventionnelle même haut de gamme,  inertes, ils ne servent à rien. Ah si, pardon : ils déposent une couche étanche sur la peau qui l’empêche de respirer et finit par boucher les pores. L’exact inverse de ce que l’on cherche à faire.

 

3. Pas de gommage sur mon visage

 

Les croyances ont la peau dure… bien plus que votre épiderme ! Halte aux fake news : aider votre peau à respirer n’exige pas un récurage. Au contraire, la plus grande douceur est requise. Un nettoyage énergique peut certes éliminer le surplus de sébum à l’instant T. Mais également le film hydrolipidique. Résultat : les glandes sébacées se remettent aussi sec en ordre de bataille, augmentent leur production pour défendre l’épiderme agressé. La peau surgraisse, et s’expose encore un peu plus aux imperfections. Vous allez alors récurer de plus belle… Beau cercle vicieux.

Surtout, prudence avec les gommages à grains que les magazines féminins brandissent à la moindre imperfection. Ils ne vous débarrasseront pas de vos boutons. Au contraire, vous ne ferez qu’aggraver les choses et provoquer des microkystes en entretenant l’inflammation. Vous risquez même d’activer une acné mécanique. Si VRAIMENT vous ne pouvez vous en passer, essayez le gommage enzymatique. Le mieux ? Des exfoliants doux et naturels : argiles, rhassoul, avoine…

 

4. Pour le nettoyage, douceur rime avec profondeur

 

Ne tombez pas pour autant dans l’excès inverse en y touchant le moins possible. Quel que soit l’état de votre épiderme il est IN-DIS-PEN-SA-BLE de le démaquiller et le nettoyer bi-quotidiennement.

En profondeur, afin d’ôter toutes traces de pollution, cellules mortes, excès de sébum et bactéries. Mais aussi en douceur : fuyez à tout prix les nettoyants conventionnels bourrés de tensioactifs agressifs. Votre produit mousse beaucoup ? Méfiance ! Il contient certainement des agents sulfatés, SLS et SLES, polluants, que l’on retrouve dans les nettoyants industriels… Et attention, un label bio n’est pas une garantie suffisante : recherchez surtout les produits les plus naturels possibles, comme la gamme oOlution qui vous garantit 100% de composants bio d’origine naturelle.

Adoptez des produits adaptés à la nature de votre peau. Commencez par un démaquillage à l’huile ou au lait, selon sa sensibilité, et complétez avec un gel nettoyant purifiant régulateur comme notre Gentle Angel.  Il nettoie en profondeur sans dessécher tous les épidermes, même sensibles.

Pour parfaire le tout, terminez avec un pschitt d’hydrolat aux vertus apaisantes, astringentes, antibactériennes. Enfin, pour un maximum de douceur, bannissez les cotons blanchis au chlore, qui favorisent inflammations et comédons. L’idéal ? Un massage tout doux du bout des doigts ou des lingettes lavables.

 

5. Hydrater, cibler, renforcer

 

Enfin, une routine ciblée et puissante, avec un soin de fond, pourra prévenir les imperfections. Les bons réflexes ?

Une peau à imperfections n’a pas besoin d’être asséchée. Au contraire. Elle doit être hydratée et ses défenses renforcées : c’est la seule façon de l’amener à relâcher la pression et donc sa production de sébum. Vous craignez d’ajouter du gras sur vos imperfections ? Erreur ! N’ayez pas peur des soins à base d’huiles végétales de qualité, ce sont les plus efficaces pour rééquilibrer la peau. Certaines, comme l’huile de Jojoba, sont même sébo-régulatrices, cicatrisantes et astringentes. L’important est de choisir un hydratant adapté aux besoins de votre épiderme : plus riche pour une peau sèche ou mature, léger et fluide pour une peau mixte à grasse.

Mais au préalable, utiliser un sérum anti-imperfections va littéralement booster l’efficacité de votre routine. Véritable concentré d’actifs, soin hyper puissant, un sérum est ciblé pour un besoin spécifique.

Contre les imperfections, il doit avoir une action purifiante – anti-inflammatoire et antiseptique -, cicatrisante et régénérante. Les actifs stars pour couvrir ces besoins ? Ceux que vous retrouvez dans notre sérum Game Over : huile végétale de Calendula et huiles essentielles de Lavande et de Citron, associées à des huiles assainissantes (Andiroba et Grenade), régénérantes (Argan, Bourrache), des actifs sébo-régulateurs et cicatrisants (huile de Jojoba, hydrolats d’Epilobe ou d’Achillée Millefeuille, huile essentielle d’Ylang Ylang). Tout ce qu’il faut pour soigner et renforcer tous les types de peau.

En cas d’imperfections fréquentes, optez pour une application au quotidien, en ciblant les zones concernées. Des poussées isolées ? Votre Game Over est un « traitement de choc » efficace ET respectueux pour rééquilibrer votre épiderme. Enfin, pensez à l’utiliser en préventif si votre peau est sensible aux changements de saisons, aux repas plus riches de fin d’année, aux excès des vacances ou si les imperfections attaquent au rythme de votre cycle menstruel. Intégrez alors votre sérum à votre routine 10 jours avant l’apparition des désordres cutanés. C’est en apprenant à connaître votre épiderme que vous serez le plus efficace.

 
En résumé :
Pour lutter contre les imperfections :

  • on traite son épiderme avec respect et douceur, en faisant une croix sur le gommage et fuyant les ingrédients comédogènes,
  • on adopte une routine ciblée et costaude avec un nettoyant purifiant doux et un sérum anti-imperfections,
  • et on n’oublie pas d’aider notre peau avec une bonne hygiène de vie.
   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 7 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *