Image taches pigmentaires

Prévenir, atténuer et camoufler les taches pigmentaires

Par le 20 septembre 2019

De délicates taches de rousseur, un grain de beauté bien placé ont un charme certain. Mais certaines taches pigmentaires peuvent être mal vécues, notamment celles surnommées… « fleurs de cimetière ». Associées au vieillissement, elles nous éloignent de ce teint que l’on voudrait parfait. Au point d’être prêts à tout tenter pour les effacer. Attention ! Avant de vous jeter sur la première crème éclaircissante, prenez le temps de comprendre : pourquoi et quand apparaissent-elles ? Comment les prévenir ? Que faire (et ne pas faire !) une fois qu’elles sont là ?

 

Une grande diversité mais un ennemi commun

 

Les taches pigmentaires ne sont pas réservées aux peaux matures, aucun épiderme n’échappe à ces zones d’hyper-pigmentation localisée. Notamment les peaux très claires ou, au contraire, mates.

Leurs causes ? Certaines sont génétiques : les taches de rousseur (ou éphélides) des peaux très claires, les taches de naissance. Sans oublier les grains de beauté ou naevus. D’autres sont liées à des modifications hormonales : le fameux masque de grossesse, temporaire, ou le chloasma ou mélasma. La cicatrisation d’un bouton, d’une blessure, d’eczéma peut aussi provoquer des accumulations post-inflammatoires de mélanine sur les peaux plutôt mates. Ces taches foncées s’estompent avec le temps sans pour autant disparaître.

Toutes ces taches sont accentuées par les UV solaires. D’autres apparaissent carrément sous l’effet du soleil. Des taches irréversibles peuvent être causées par l’utilisation de produits dits photosensibilisants, lors de l’exposition solaire : contraception et traitement hormonaux, médicaments, parfums, cosmétiques…

Enfin, les fameuses taches dites « de vieillesse » : les lentigos. Définitives, elles apparaissent pourtant bien avant le 3ème âge ! Et même parfois avant la trentaine, sur les peaux claires ou fortement exposées au soleil. Localisées sur les zones les plus exposées – visage, mains, décolletés, bras- elles s’accentuent et deviennent inévitables avec l’âge. L’explication ? Des cellules productrices de mélanine, les mélanocytes, moins nombreuses, moins efficaces et moins bien réparties. Et donc une pigmentation irrégulière. A cause du vieillissement de nos cellules, oui. Mais aussi (et avant tout) sous l’effet de trop d’expositions répétées et intensives au soleil : sur-sollicité, notre système de protection naturel contre les UV vieillit prématurément.

 

Retarder ou prévenir leur apparition, c’est possible !

 

Selon la nature de vos taches, il est très difficile voire impossible de les faire disparaître. Mais certaines, non génétiques, sont évitables ou peuvent au moins être retardées.

Le conseil numéro 1, logiquement, est de faire très très (très !) attention au soleil : exposition raisonnable et protection rigoureuse, adaptée à votre peau. Enceinte, redoublez de vigilance. Dans l’obligation de suivre un traitement photosensibilisant ? Bannissez toute exposition directe aux UV et renforcez votre protection, même à l’ombre.

Pour éviter les taches inflammatoires, protégez avec soin vos cicatrices profondes et de moins de six mois : la peau y est plus fragile et exposée. Attention aussi aux griffures, piqûres qui vous semblent anodines, et surtout aux boutons d’acné. Interdiction de gratter, tripoter, percer au risque d’entretenir l’inflammation et retarder la cicatrisation.

La prévention passe également par les bons soins et gestes cosmétiques. Prudence avec certaines huiles essentielles (Agrumes, Céleri, Angélique, Verveine…) ou le mâcerat de Millepertuis, photosensibilisants. Mais les nettoyages trop agressifs, gommages trop fréquents, soins mal adaptés peuvent aussi faire apparaître ou accentuer des taches.

L’occasion de vous rappeler un élément clé pour la santé – beauté de votre peau : la douceur. La base, pour retarder l’apparition de taches indésirables : un nettoyage doux et profond + une hydratation quotidienne. Saine, plus costaude, votre peau saura mieux de défendre. Le top ? Un soin riche en acides gras essentiels formulé avec des huiles et beurres végétaux anti-oxydants qui retardent le vieillissement des cellules de la peau, avec un léger effet anti-UV : huile d’Argan, de Sésame, de Pépins de Raisin…  Selon les besoins spécifiques de VOTRE épiderme, notre Glow Up ou notre Whole Again ont tous les deux des vertus antioxydantes.

Et attention : le processus d’hyperpigmentation est en cours bien avant que les taches ne soient visibles à l’œil nu. Appliquer dès la trentaine un soin anti-âge comme notre Age Out, peut être une très bonne idée, spécialement si vous avez la peau claire.

Enfin, adoptez une bonne hygiène de vie : arrêt du tabac qui accélère le vieillissement de la peau en produisant des radicaux libres, alimentation riche en vitamine A , E, D (agrumes, kiwis, raisin, légumes verts, carottes, céréales, produits laitiers, poissons gras, soja…). Bref, faites équipe avec votre épiderme !

 

Les taches sont là ? Attention aux mauvaises solutions

 

Le marché des produits et soins anti-taches pigmentaires a explosé. Mais attention, beaucoup ont des effets secondaires indésirables voire dangereux.

Ne vous laissez pas tenter par les crèmes éclaircissantes vendues sur le net … et interdites en France. Leur principe ? Éclaircir les taches, en exfoliant et dépigmentant. Evidemment, les plus efficaces sont les plus dangereuses : à base d’hydroquinone (risques de cancers cutanés et pour la fertilité masculine) ou de sels de mercures, hyper toxiques pour l’organisme.

Les produits conventionnels autorisés, eux, sont généralement formulés à base d’acide ascorbique synthétique, peu onéreux et facile à conserver. Produit à partir de bactéries génétiquement transformées, il contient souvent des traces de métaux lourds, est peu efficace car mal assimilé par l’organisme. Autre ingrédient utilisé dans ces crèmes : l’EDTA, un conservateur qui a la propriété de freiner la production de mélanine. Et qui est surtout très irritant, toxique et polluant. Méfiance !

Pour des taches très prononcées et gênantes, consultez toujours un dermatologue qui pourra vous proposer, sous contrôle médical, des traitements à base de cortisone, une intervention au laser ou de la cryothérapie. Attention, ces solutions ne sont pas sans effets secondaires potentiels : brûlures, aggravation de l’hyper-pigmentation, dépigmentation non homogène, peau fragilisée, développement de la pilosité, boutons… Lutter contre vos taches classiques, vaut-il de courir ces risques ? Tournez-vous plutôt vers les trésors que nous offre la nature pour des soins respectueux de l’épiderme.

 

Les actifs naturels à la pointe de l’action anti-taches

 

De nombreux ingrédients naturels d’origine végétale ont en effet des vertus éclaircissantes et régulatrices de la mélanine. Utilisés en synergies, ils sont très efficaces et sans danger aucun pour notre peau et notre santé.

Pour atténuer efficacement les désordres pigmentaires, il est indispensable d’agir simultanément sur plusieurs fronts.  Réguler la production de mélanine avec des actifs inhibant la tyrosinase, l’enzyme qui la produit. Mention spéciale pour la Réglisse ou l’huile végétale de Pracachy – très hydratante et cicatrisante – et l’acide ascorbique naturel de la vitamines C. Extraits aqueux d’agrumes (Citron), fruits rouges (Cassis, Framboise, Mûre), huile végétale de Cresson sont doublement intéressants car également anti-oxydants et éclaircissants.

Pour estomper les taches, il faut également unifier le teint. Huile végétale d’Argousier ou huile essentielle d’Hélichryse atténuent les marques, réparent les épidermes matures ou abîmés.  L’extrait de Narcisse des Poètes éclaircit, unifie et renforce l’éclat.

Afin d’éviter les taches post-inflammatoires, l’huile essentielle de Lavande, l’huile de Rose Musquée, de Grenade ou d’Andiroba facilitent la cicatrisation. Calendula, Lin, Macadamia restructurent et atténuent les cicatrices existantes.

Enfin, pour lutter contre l’oxydation des cellules, grande responsable des désordres de pigmentation, et aider au renouvellement cellulaire, il faut des actifs riches en vitamine E antioxydante (huiles végétales d’Argan ou Bourrache, Café Vert ou Thé Vert, Baobab…) et vitamine A (huiles essentielles de Patchouli ou de Géranium Rosat). Certaines huiles sont en plus protectrices contre les UV : Coco, Macadamia, Roucou... L’extrait aqueux de feuilles d’Olive, riche en flavonoïdes est un très puissant antioxydant, doublé d’une puissante action antibactérienne : il prévient les imperfections cutanées.

Recherchez ces puissants actifs dans un soin spécifiquement formulé anti-taches. Idéalement un sérum.

 

Votre routine contre les taches

 

Car une fois les taches installées, vous avez besoin d’une action de fond, plus costaude. C’est exactement ce qu’apporte un bon sérum anti-tache, soin intensif, très concentré en actifs, plus puissant et ciblé qu’une crème. Appliquez-le en tapotant du bout des doigts, sans frotter, sur un épiderme soigneusement nettoyé. Évidemment, on le choisit le plus naturel possible, sans substance beûrk, et on l’utilise toute l’année, pas seulement en été. Attention, très fluide, le sérum ne remplace pas votre hydratant : une fois qu’il a pénétré, appliquez votre soin habituel.

Si vous souhaitez camoufler vos taches avec du maquillage, choisissez-le avec soin : minéral MAIS sans huiles minérales. Gardez la main légère pour ne pas étouffer votre eau. Étirez votre soin correcteur sur les zones sans taches et tapotez-le avec parcimonie sur les taches. Attention, c’est un exercice délicat qui peut vite aboutir à un teint peu naturel et des taches encore plus visibles…

Evidemment, une fois les taches apparues, protégez-vous encore plus rigoureusement du soleil. Les lentigos sont un message d’alerte : « Stop ! Ton capital soleil s’épuise ! ». Limitez au maximum l’exposition directe, faites-vous plaisir avec de chouettes chapeaux, prenez d’assaut les parasols et optez pour une crème solaire minérale sans nanoparticules indice SPF 50+ (sans oublier le dessus des mains). Faites attention par temps couvert, et tout au long de l’année : un petit soleil hivernal peut ruiner des mois d’efforts.

Enfin, gardez en tête que les cosmétiques ne sont pas magiques : vos taches peuvent être estompées, mais pas effacées… apprendre à les accepter est tout aussi essentiel ; )

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 7 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *