Prendre soin d'une peau grasse : bons gestes & règles d'or

Prendre soin d’une peau grasse : bons gestes & pièges à éviter

Par le 05 février 2015

Soigner une peau grasse n’est pas facile, entre nettoyants trop agressifs et soins matifiants qui oublient d’hydrater : difficile de trouver le bon équilibre. Nous avons régulièrement des retours de personnes qui vivent mal ce type de peau. Alors pour une belle peau, on commence par s’accepter ! Les imperfections passagères ne sont pas une fatalité si on évite une routine trop agressive et quelques idées reçues.

 

Pour les personnes qui passent par ici qui ont davantage un problème d’acné que de peau grasse, nous avons aussi écrit un article traitant de l’acné adulte causée par une mauvaise utilisation des cosmétiques.

Les règles d’or pour prendre soin d’une peau grasse

 

Peaux grasses : Quelles solutions ?Hier midi dans LA QUOTIDIENNE, je vous donnais mes solutions naturelles pour prendre soin des #peaux #grasses. :)
Pour plus d’info sur le sujet retrouvez mon article ici : http://goo.gl/L1Lvt8

Posté par Anne-Marie Gabelica sur mardi 12 avril 2016

 

Les spécificités d’une peau grasse

 

D’abord, comprendre, et le mot magique est… sébum !  Le sébum est fondamental dans le bon fonctionnement de la peau : il est ce qui maintient le film hydro-lipidique qui protège la peau et lui donne sa souplesse. Il lui permet notamment de maintenir un bon niveau d’hydratation en retenant l’eau. La peau grasse provient d’un défaut de régulation des glandes sébacées qui produisent trop de sébum, d’où l’aspect « luisant » tant redouté. D’ailleurs, c’est sur la zone T que se concentrent les follicules pileux par lesquels s’écoulent le sébum : d’où la peau mixte pour certaines personnes.

 

Pourquoi la peau grasse a-t-elle tendance à être plus prône aux imperfections ? Cette surproduction finit par boucher les pores et la peau ne respire plus, il lui suffit d’un rien pour provoquer des imperfections :

 

  • – microkystes ouverts : comédon ouvert que l’air oxyde et donne une couleur noire, ce sont les points noirs
  • – microkystes fermés : le comédon, est recouvert d’une pellicule, ce sont les petites boules blanches
  • – pores dilatés : les petites ouvertures du follicule pileux se dilatent pour répondre à la trop grande production de sébum
  • – acné : les imperfections s’inflament et les bactéries se développent, apparaissent alors les pustules rouges ou blanches et douloureuses

 

Les différents états de la peau grasse

 

La peau grasse est un type de peau, pas un état : on conserve le même type de peau toute sa vie. Ce qui signifie qu’il est important de savoir différencier une peau grasse déshydratée d’une peau sèche par exemple pour en prendre soin au mieux. Oublions tout de suite tout espoir de changer de type de peau… Ce que l’on peut faire, c’est bien la comprendre pour mieux l’entretenir.

 

Les différents états de la peau grasse :

 

  • – peau grasse « normale » : elle brille et fait des imperfections de temps en temps mais sans gêne particulière
  • – peau grasse déshydratée : le film hydro-lipidique est fragilisé et la peau n’arrive plus à retenir l’eau, une sensation d’inconfort et de tiraillement survient
  • – peau grasse sensible et réactive : elle peut l’être par nature ou a été fragilisée et irritée par des soins inadaptés, et a tendance à développer de l’acné
  • – peau mixte : grasse sur la zone T, sèche sur les joues, jackpot !

 

Tu ne sais pas où te situer ? Nous t’aidons à déterminer ton type de peau grâce à notre diagnostic de peau offert accompagné de plein de bons conseils.

 

 

Prendre soin d’une peau mixte à grasse

 

1 . Un nettoyage doux et respectueux de la peau

 

Ce qu’il faut éviter : le cercle vicieux du nettoyage trop agressif

 

Pour se nettoyer le visage, les personnes à la peau grasse apprécient généralement les gels et mousses nettoyants pour la sensation de fraicheur et propreté qu’ils procurent. Mais restons vigilants : plus il mousse, plus il y a de chances que le nettoyant contienne des détergents sulfatés très efficaces pour décaper un sol mais inadaptés à la peau. Les détergents sulfatés contiennent des tensio-actifs qui éliminent les lipides essentiels à la protection de la peau puisqu’ils forment le film hydro-lipidique qui retient l’eau (l’hydratation). La peau est alors incapable de s’auto-réguler : bonjour excès de sébum, peau qui brille et boutons, le tout avec une sensation d’inconfort puisque la peau est déshydratée. Le serpent qui se mord la queue en somme. Même le meilleur sérum au monde n’y fera rien. Ces détergents vous les connaissez tant ils ont mauvaise presse, notamment avec les plus connus : les SLS (Sodium Lauryl Sulfate) et SLES (Sodium Laureth Sulfate) par exemple.

Bon à savoir : la cosmétique certifiée bio ne garantit pas nécessairement l’absence de sulfates, le label Ecocert notamment autorise le sodium lauryl sulfate. Pour savoir quel label vous garantit la meilleure composition possible, nous avons dressé un tableau comparatif des labels bio.

 

Envie d’en savoir plus (il y a du croustillant ) ? Découvrez notre article sur les détergents sulfatés et leurs dangers.

 

Remettre en question nos habitudes : la question du gommage

 

A en croire certains magasines féminins, la peau grasse est impure et il faudrait la récurer à grand renfort de gommages exfoliants à grains, aidés de brosses tournoyantes à moteur (bravo au génie marketing ayant réussi à inventer ce besoin). Peau grasse ne rime par forcément avec acné, sauf si on l’irrite avec des produits décapants qui provoquent des inflammations. Le risque, c’est alors de provoquer une acné dite mécanique. L’action des gommages à grain, par exemple, va irriter la peau puis provoquer un état d’inflammation, qui se manifestera par l’apparition de boutons et mycrokystes.

 

Si vous tenez vraiment à votre gommage, optez alors pour une option plus douce : le gommage enzymatique (chimique) avec la plus grande modération. Et pour les forcenés des accessoires dans la salle de bain : une éponge konjac (100% naturelle) nettoiera les petites peaux mortes avec plus de douceur qu’une brosse (se brosser le visage, quelle drôle d’idée).

Le bon geste 

 

Que faire alors ? Il y a mille et une façons de se nettoyer le visage en douceur tout en gardant ses habitudes :

 

Si tu apprécies les nettoyants moussants :

 

Opte pour des gels aux tensio-actifs doux, sans sulfates (il suffit d’éviter les produits avec « sulfate » dans la liste INCI, voir notre article cité plus haut pour plus de détails). Pour une option économique et écologique, il y a d’excellentes gammes de savons surgras à base d’huiles végétales saponifiées à froid. Attention, ce n’est pas juste un détail : seule la saponification à froid te garantit un savon qui a gardé ses propriétés hydratantes et émollientes.

 

Si tu apprécies nettoyer ton visage avec des laits ou une eau micellaire :

 

Tu craqueras pour un nettoyage à l’hydrolat : une eau florale qui délasse la peau comme les sens. Carotte, citron, lavande vraie, hamamélis… Les eaux florales sont pleines de propriétés utiles et sont sans risque pour la peau, et il y en a pour toutes les préférences de senteurs. Il est aussi possible de les utiliser en tonique. L’eau florale de lavande par exemple est excellente en tonique pour les peaux grasses en raison de ses propriétés astringentes.

 

Le geste écolo qui sauve ta peau : si tu optes pour un nettoyant qui nécessite du coton, pense à utiliser des lingettes lavables réutilisables. Les disques de coton à usage unique sont très nocifs pour l’environnement car ils gaspillent les ressources. Et il sont très souvent traités au chlore, or la peau le supporte très mal. Cela peut provoquer des inflammations et l’apparition de comédons… Encore un bon chemin vers l’acné : la chloracné.

2. Choisir un soin adapté et utile à la peau

 

Ce qu’il faut éviter : les compositions inertes, inutiles et comédogènes

 

Déjà entendu parler d’ingrédients occlusifs (qui bouchent les pores et asphyxient la peau) ? Les plus célèbres sont les silicones, suivis des huiles et cires minérales (parrafinum liquidum, petrolateum, etc.). Ils sont parfois mis en avant comme atout marketing (rappelez-vous de la mode des silicones dans les produits capillaires avant qu’ils ne soient pointés du doigt). Des composants dérivés du pétrole présents dans la grande majorité de la cosmétiques conventionnelle, et même dans la parfumerie de luxe. Que se passe-t-il lorsqu’on les applique sur la peau ? Ils viennent simplement déposer une couche imperméable et inerte sur la peau : c’est à dire qu’ils n’ont aucune action bénéfique, aucun effet hydratant. Certes, le fini velouté d’un silicone et l’effet émollient d’une huile minérale font bonne illusion, mais une fois nettoyée, la peau n’en a tiré aucun bénéfice. Pire, au jour le jour ces couches successives se lavent de plus en plus mal : les pores se bouchent et les imperfections suivent de très près.

Bien sur elles sont très pratiques pour les industriels : très peu coûteuses, elles servent d’agent émollient et… elles remplissent le flacon à bas prix !

 

Le geste écolo qui sauve ta peau : mauvaises pour ta peau, elles le sont encore plus pour l’environnement ! D’abord lors du processus d’extraction, puis lors de leur rejet dans la nature puisqu’elles ne sont pas biodégradables. Voilà une bonne raison de passer au bio ! Tous les labels bio en cosmétiques interdisent les silicones et huiles minérales.

 

Vigilance : On en retrouve beaucoup dans le maquillage, notamment dans les fonds de teint et poudres compactes. Alors attention à choisir du maquillage d’origine naturelle.

 

Si cet aperçu sur la composition de tes cosmétiques t’intrigue, tu peux lire notre article complet sur les huiles minérales en cosmétiques ou la scandaleuse aberration./p>

Le bon geste : des huiles végétales de première qualité

 

En ce qui concerne la crème hydratante, il en existe des plus ou moins bonnes destinées aux peaux mixtes à grasses. Lesquelles privilégier ? Celles qui conjuguent efficacité matifiante et hydratation grâce à la qualité de leur composition.

 

La peau mixte à grasse a autant besoin d’hydratation que les autres. La barrière lipidique doit être protégée et renforcée pour permettre à la peau de se réguler correctement. Concrètement : il lui faut du corps gras ! Il ne faut donc pas avoir peur de choisir des soins à base d’huile, bien au contraire. Elle aidera à matifier et réguler la peau du moment qu’elle est bien choisie :

 

  • – non comédogène : une huile qui résiste bien à l’oxydation notamment. Quelques exemples :  amande douce, argousier, nigelle, onagre ou macadamia.
  • – sébo-régulatrice : L’huile de jojoba par exemple est excellente car elle ressemble beaucoup au sébum (sébum mimétique). Avec cet apport, la peau comprend qu’elle en a assez et évite d’en produire trop. Adieu peau qui brille !
  • – non estérifiées ou hydrogénées : des processus qui font perdre toute utilité à l’huile car elle est vidée de ses nutriments (on vous dit tout sur les huiles estérifiées et les huiles hydrogénées).

 

Un petit podcast pour comprendre en 3 minutes les différences entre bonnes et mauvaises huiles en cosmétique :

 

 

Et pour éviter les imperfections, la peau doit rester la plus saine possible. Il faut privilégier les actifs qui apaisent la peau, et qui faciliteront la cicatrisation en douceur en cas de comédon. La composition de vos soins doit donc contenir des actifs :

 

  • – anti-inflammatoires : la peau reste sereine
  • – anti-microbiens : pour que la peau puisse se défendre si une imperfection survient.
Par exemple, la propolis ou l’aubépine sont de bonnes alliées.

Que faire en cas d’imperfections ?

 

Toujours bon à rappeler, le sempiternelle : surtout ne pas triturer les boutons ! Pour isoler le problème et éviter que l’inflammation ne se propage : une goutte d’une huile essentielle anti-bactérienne (arbre à thé par exemple) appliquée de manière ciblée. Il faut ensuite être patient, mais si vous choisissez votre soin d’après nos conseils, votre peau aura plus de facilité à cicatriser.

 

En ce qui concerne les points noirs et mycrokystes, soyons clairs : ils ne peuvent être retirés que mécaniquement. Un cosmétique n’y fera rien – une bonne raison de plus pour jeter ce gommage à grain… Le mieux est de prendre rendez-vous avec un dermatologue équipé d’un tire comédon et d’huile de coude. Ou alors le faire soi-même, mais il faudra un petit peu d’entraînement avant de pouvoir repartir sur de bonnes bases !

 

S’il y a donc deux règles d’or à retenir : nettoyer la peau avec douceur, et choisir un soin hydratant d’origine naturelle et avec des ingrédients actifs. Ne jamais s’arrêter à la promesse marketing que donne le flacon. Seules une bonne compréhension de la peau et quelques connaissances sur les ingrédients permettent de faire de bons choix en toute conscience.

Que propose oOlution ?

Maintenant que vous savez tout ça, jetez un œil à la composition de notre soin visage pour peau mixte à grasse Check Matte, qui conjugue efficacité matifiante avec confort et hydratation. Nous l’avons aussi enrichi en actifs anti-bactériens et anti-inflammatoires pour prévenir la survenue des imperfections et les marques résiduelles.


 

La liste d’ingrédients complète est sur sa fiche produit, en voici un petit aperçu :

 

Huiles végétales pures et bio de : Jojoba, Onagre, Kendi (Kukui nut), Melon du Kahalari, Perilla, Macadamia, Argan, Fruit de la passion, Thé vert, Bourrache, Andiroba, Lin, Coco, Amande douce, Sésame, Raisin, Grenade, Rose Musquée, Baobab, Noix du Brésil, Rose musquée, Moringa, Mogongo, Marula…

 

Extrait bio de : Baobab, Immortelle Bleue, Chlorella Vulgaris, Spiruline, Prêle, Guimauve, Olive, Marron d’Inde, Bardane, Bleuet, Pensée sauvage, Alfalfa, Cacao, Ginseng panax, Thé vert, Prunella vulgaris, Cresson, Tournesol, Calendula, Vigne, Carotte, Goji, Echinacée Pourpre, Mûres, Physalis, Pourpier, pulpe de Baobab, Mimosa Tenuiflora, Bouleau, Achillée Millefeuille, Alchémille, Chardon-Marie, Capucine, Genévrier, Reine des prés, Eglantine, Réglisse, Epilobe, Goji, Physallis, Pourpier…

 

Retrouvez mon intervention dans la Quotidienne !

 

_________________________________________________________

Crédit photo : Jo Andre Johansen

Crédit illustration : Lemon Liu

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 7 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


35 commentaires sur “Prendre soin d’une peau grasse : bons gestes & pièges à éviter

  1. Bjr, je suis de la Tunisie votre blogue est très interessant, j aimerais savoir qu elles sont les produits bio qui peuvent être efficace pour la peau, et qu elles sont les bon gestes et produits ou préparations pour faire disparaître les tâches pigmentaires? Et autres choses que me conseillez vous comme pour faire estomper les rides pour les peaux matures? Merci

    1. Merci pour votre message Imene !
      Je vous conseille de consulter notre article sur les anti-âge, il vous apportera les réponses que vous cherchez au sujet des tâches pigmentaires et des rides : http://www.oolution.com/bloog/blog/2015/08/31/anti-age-quest-ce-qui-marche-vraiment/
      Concernant le choix de vos cosmétiques bio en général, cet article peut également vous aider : http://www.oolution.com/bloog/blog/2015/04/18/guide-routine-beaute-green-healthy/
      N’hésitez pas à laisser un autre commentaire si vous avez la moindre question ! :)

      1. Bonjour j’aimerais savoir comment trouver votre produit check mat.je suis de Montréal au Québec. J’ai la peau grâce et j’aimerais essayer votre produit .merci pour votre réponse.

        1. Bonjour, merci pour votre commentaire ! Nous n’avons pas de point de vente mais vous pouvez commander directement sur notre site internet car nous livrons bien au Quebec ! :) .

  2. Bonjour !
    Article vraiment très intéressant !
    Jai actuellement une peau mixte à grasse a tendance déshydratée et avec des imperfections ! Et pour tout vous dire je ne m’en sors pas , j’ai compris pas mal de choses grâce à vos conseils .
    Je vais acheter votre crème Check matte cependant , j’ai lu la routine soin pour se démaquiller et nettoyer la peau , auriez vous des produits spécifiques à me conseiller concernant les hydrolats ? Des marques bio fiables ? Car je n’ai pas envie de me tromper encore une fois , c’est vraiment dur de trouver de bons produits ! Merci d’avance et encore félicitations pour tout ce que vous proposez !

    1. Bonjour Charlotte !
      Merci beaucoup pour votre soutien, c’est très important pour nous et cela nous touche beaucoup. :)
      Concernant les hydrolats, nous n’avons pas de marque à vous recommander en particulier… Peut-être des eaux florales de rose, de bleuet ou de lavande par exemple, veillez surtout à les choisir bio. N’hésitez pas à faire un tour sur les sites Slow Cosmétique, Happy Léon, Doux Good ou encore Terre d’Alice, vous y trouverez sans doute de bons produits. 😉

  3. Bonjour,

    article très intéressant, je vais tester tout de suite les produits conseillés! :)
    pour le maquillage, avez vous un fond de teint ou des poudres en particulier à conseiller?

    Merci d’avance!

  4. Salut ! Superbe article!

    J’en viens à la conclusion que j’ai une peau mixte. En effet, j’ai constaté que mon visage est plutôt gras au niveau du front et du nez, mais mes joues sont plutôt sèches. Et voilà mon problème, le zone T de mon visage est beaucoup plus clair que la zone normal de mon visage. Et lorsque que je me regarde dans le miroir où lorsque je prends une photo, je constate que mon visage est plutôt foncé par rapport à mon corps qui est plutôt clair.
    Quel produit dois-je utiliser afin de retrouver mon teint normal? J’habite à Montréal, est-ce possible de commander vos produits?

    Merci d’avance !

    1. Bonjour Jean Samuel,
      Merci pour votre commentaire ! N’hésitez pas à faire votre diagnostic de peau sur notre site, il sera de bon conseil : http://www.oolution.com/module/quizform/peau
      Concernant votre teint, des produits maquillants existent pour l’unifier mais il semble compliqué de changer le teint de votre peau. Peut-être devriez-vous consulter un.e spécialiste à ce sujet qui sera plus à même de déterminer la solution adéquate ?
      Bien à vous,
      L’équipe oOlution

      1. Bonjour,

        Merci pour votre réponse. J’ai fait le diagnostique, et concernant le teint de mon visage je pense que ce sont des tâches pigmentaires, c’est dommage que vous n’ayez pas de place à Montréal

  5. Bonjour,
    Super article, très intéressant, j’ai moi même une peau grasse (ou mixte car j’ai la zone T qui brille, un peu les joues mais pas les extérieurs).
    Je suis très intéressée par les lingettes réutilisables mais je ne me maquille pas beaucoup en revanche je nettoie ma peau tous les matins et soirs avec une eau micellaire, est-ce aussi possible de les utiliser pour uniquement le nettoyage? J’ai vu qu’il en existaient des bi faces avec une face plus douce, ce serait sûrement mieux pour moi je pense?
    Merci pour votre réponse et pour cet article :)
    Joelle

    1. Bonjour Joelle,
      Merci pour votre intérêt !
      Vous pouvez tout à fait les utiliser pour le nettoyage. N’hésitez pas à solliciter Lamazuna ou les Tendances d’Emma, pour leur poser des questions sur les lingettes, ils sauront vous répondre :).
      Belle journée à vous,

      L’équipe oOlution

  6. Je ne suis pas convaincu.Il y en a marre de vos eaux micellaires. Pour une peau grasse, ça ne marche pas . Certes, la peau retrouve son hydratation; mais le problème, c’est qu’elle devient épaisse(zone grasse non réguler). Encore un énième spécialiste qui suit la tendance du moment,sans savoir grand chose là-dessus.

    1. Bonjour Anitha,
      Nous ne comprenons pas bien votre commentaire, puisqu’à aucun moment nous n’avons parlé des eaux micellaires dans notre article. Ce n’est pas un produit que nous recommandons.
      Notre propos, c’est de conseiller des hydrolats type eaux florales aux personnes habituées aux nettoyants plutôt liquides tels que les eaux micellaires. Il s’agit donc d’une alternative, et non d’encourager l’usage de ce type de produits.

  7. Bonjour, je viens de vous découvrir dans la quotidienne vos solutions sont très intéressante mais hélas aucun produit de référencer hormis les hydrolats. Avez vous des exemples nettoyant sans sulfate que je recherche sans succès ou des boutiques qui vendent des savons a froid. Votre crème hydratante a l’air bien mais je suis allergique a l huile de jojoba. Ma peau est triste je sais que ma peau grasse a besoin de ce type de produit mais au rayon des parapharmacie je ne trouve rien. Dois je me retourner vers les produits pour peau atopique? En espérant avoir un début de réponse merci.
    PS j ai la peau noire.

    1. Bonjour, merci pour votre message ! Vous pouvez vous orienter vers les site Slow Cosmetique, Vegan Mania, Doux Good ou Happy Leon, vous y trouverez sans doute des soins naturels qui correspondent aux besoins de votre peau, sans huile de jojoba. 😉

  8. Toujours sympa de trouver de bonnes infos et complètes.

    J’ai le type de peau: bébé avec les inconvénients (irritations, urticaires…) et les avantages (peau ultra douce, jalousie de ma femme, vieillissement très lent, pas de rides)

    Je suis un homme de 45 ans, aucune rides, imberbe ( je suis le grand ado de ma femme depuis 20 ans, lol)
    J’aurai voulu savoir si des échantillons était possibles, ma peau est hypersensible et ultra réactive.

    Dernier test en date, un gel douche aux ingrédients « bio » hypoallergénique Ni…a for Men.
    Résultat: sensation de brulures, urticaire, démangeaisons ( heureusement qu’il était bio le produit, cela aurait donné quoi autrement…)

    Actuellement, je me lave avec les mêmes produits que mes enfants ( truc kids, 0%, hypo truc, et savon d’alep)

    1. Bonjour Fred,
      Merci pour votre commentaire ! Nous avons justement notre kit d’essai pour les peaux sensibles et réactives. Celui-ci coûte 18 €, mais si vous êtes convaincu, il vous est totalement remboursé lors de votre prochaine commande :)
      Nous vous conseillons d’éviter les produits contenants des agents sulfatés (sodium lauryl sulfate), malheureusement très nombreux dans nos produits du quotidien… N’hésitez pas si vous avez besoin de plus de conseils à nous contacter directement sur notre site !

  9. slut,jai lu et apprécié cet article édifiant sur la peau grasse.seul bémol c’est que je suis au cameroun comment me procurer votre kit

    1. Coucou Yolande,
      Merci pour votre message. Sachez que nos expédions nos colis à l’étranger, même au Cameroun ! Vous pouvez tout à fait vous rendre sur notre site commander notre kit d’essai et nous nous feront un plaisir de vous l’envoyer pour que vous puissiez découvrir nos soins 😉

  10. Bonjour Anne-Marie ! Merci pour tous vos conseils si précieux !
    J’ai souvent entendu dire que notre peau avait besoin de changer régulièrement de crème sous peine de « s’habituer » aux actifs et qu’elle soit moins performante. Qu’en pensez-vous ? Quelles solutions proposez-vous ? De plus, peut-on appliquer un sérum avant vos crèmes ?
    Les huiles végétales bio me tentent également mais je ne sais pas comment les intégrer dans ma routine beauté, en plus de vos soins par exemple ! Pouvez-vous m’éclairer svp ?
    Merci 😉

    1. Bonjour Julie,
      Merci pour votre message ! Il est vrai que nous entendons cela assez souvent mais il n’en est rien. La peau ne s’habitue pas réellement aux actifs d’un soin, c’est plutôt que les besoins de celle-ci évoluent. La peau est un organisme vivant dont les besoins changent selon ce que vous lui apportez et les conditions extérieures bien entendu. Si un soin ou une crème vous paraît inefficace, c’est que ceux-ci ne répondent pas aux besoins de votre peau.
      Vous pouvez tout à fait utiliser un sérum avant d’utiliser nos crèmes. Concernant les huiles végétales bio, si vous désirez les utiliser en plus de nos soins, nous vous conseillons d’appliquer le soin qui vous correspond et ensuite l’huile végétale de votre choix (à l’aide d’un coton ou simplement avec vos mains, un petit geste un peu plus écologique 😉 ).

  11. Bonjour,
    Merci infiniment pour vos cobseils,mais svp j’ai une question comment bien choisir un écran solaire pour peau grasse? Et aussi Teinté ou bien invisible ?
    Merci d’avance .
    :*

  12. Bonjour, j’ai adoré votre article! On voit bien que vous êtes une vraie militante du naturel. Je suis déçue d’apprendre qu’il n’est pas possible de retirer les points noirs que manuellement. Il y a 2 ans, j’avais vu une vidéo que voici : https://vimeo.com/100106120 Je suis un peu perdue, leurs explications semblent tellement convaincantes…
    Aussi, cette question peut paraître bizarre, mais je me demandais s’il fallait bien nettoyer son visage À TOUS LES JOURS et même l’hydrater. Cela ne risque-t-il pas de modifier l’équilibre naturel de la peau?
    Merci beaucoup pour votre aide :)
    Sarah

    1. Bonjour Sarah et merci pour votre commentaire :)
      Il faut savoir que dans certain cas de figure votre peau peut se suffire à elle même, si vous ne ressentez pas le besoin de la nettoyer ou de l’hydrater c’est totalement envisageable.Il est préférable d’écouter sa peau pour connaître ses besoins.
      La nettoyer tous les jours n’est pas indispensable, sauf si vous êtes habituée à vous maquiller ou si vous vivez dans une ville polluée. Dans ce cas là, le nettoyage participe à l’élimination des résidus de maquillage, poussières, pollution, toutes les agressions qu’elle doit combattre. Il existe des solutions moins abrasives que l’eau du robinet, comme les lotions à base de plantes et fleurs, les hydrolats.
      Belle journée à vous,

  13. Je ne suis pas d’accord quand il ya ecrit qu’on conserver le même type de peau toute notre vie. Avant ma grossesse j’avais la peau très sèche et après ma grossesse je me suis retrouver avec la peau grasse. Et ce changement n’a pas choquer les dermatologues que j’ai vu.

    1. Bonjour Marjo et merci pour votre commentaire :)
      Les perturbations hormonales ont tendance à renforcer notre type de peau. Il est possible qu’avant votre grossesse votre peau était de type mixte avec un état déshydraté très marqué. C’est pourquoi après votre grossesse votre peau est devenue grasse car le type mixte à été renforcé. Ces hormones décidément ! Quelles ont été vos astuces pour rebondir?
      Très belle journée à vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *