co-bâtir

Cô-batir la société de demain : entrepreuneuriat durable et solidaire

Par le 15 décembre 2014

Réenchantons Noël avec le calendrier de l'Avent oO !

Entrepreneurs et consommateurs unis pour une société plus heureuse

Un Noël éthique, écolo et solidaire, c’est un Noël pour lequel on s’interroge sur nos modes de consommation et aussi notre rôle dans la construction économique de la société. Face à l’évident constat de l’échec des modèles d’entreprises « classiques » capitalistes, les entrepreneurs et consommateurs d’aujourd’hui s’organisent pour co-bâtir un monde de demain plus juste pour chacun de ses acteurs, et plus résilient par son impact positif sur la planète. Enfin, les questions écologiques et sociales ne sont plus des dommages collatéraux mesurés par la Responsabilité Sociétale des Entreprise mais le fondement même d’une nouvelle économie. Un système qui fait ses preuves et de nouveaux adeptes chaque jour : économie circulaire et économie sociale et solidaire permettent de passer d’une société de consommation à une société de collaboration.

Petit tour d’horizon pour découvrir comment vous trouverez votre place dans l’ère de l’économie collaborative.

 

 

L’économie circulaire, nouveau modèle pour une nouvelle prospérité

schema de l'économie circulaire

 

L’économie circulaire est une nouvelle façon de penser l’utilisation des ressources de façon plus durable et aussi plus efficiente. Ce que l’on a appelé « progrès » qu’est survenue l’ère industrielle repose sur schéma linéaire : extraction des ressources naturelles, transformation en biens de consommation puis déchet. Ici le concept repose sur un schéma circulaire où le gaspillage des ressources est exclu en pensant les produits dans l’ensemble de leur cycle de vie. L’innovation est désormais au service du développement durable avec des solutions pour revaloriser les déchets des uns transformés en ressource pour d’autres. Autre élément important de l’économie circulaire,  l’économie du partage. De plus en plus de citoyens, par engagement écologique mais aussi parce qu’ils y trouvent leur compte d’un point de vue financier mutualisent leurs biens pour privilégier l’usage et le réemploi plutôt que la possession.  Les entrepreneurs ont bien compris ce changement profond, et construisent les plateformes pour rapprocher les citoyens, telles que BlablaCar pour le co-voiturage : facile, pratique et économique. Une nouvelle idée de la prospérité et du progrès à long terme donc.

Entrepreneurs, devenez adhérent et participez à des ateliers pour savoir comment opérer la transition vers l’économie circulaire sur le site de l’Institut de l’Économie Circulaire.

 

 

 

Participez à l’Économie Sociale et Solidaire avec Make Sense

make sens, plateforme communautaire de l'entrepreneuriat social

 

Make Sense est une plateforme communautaire initiée par Chloe, Christian et Lorena qui se définissent comme « community developers ».  L’idée, aider les « entrepreneurs sociaux », acteurs de l’ESS (économie sociale et solidaire) à réussir leurs projets pour trouver des modèles économiques innovants et efficaces en réponse aux défis sociaux et environnementaux d’aujourd’hui. Chacun peut participer en choisissant un projet et aider l’entrepreneur à relever un défi particulier de communication comme trouver une idée de guerilla marketing ou définir une identité visuelle.  Le but, s’assurer que ces belles initiatives aient un impact assez fort pour réussir le changement qu’elles veulent apporter. Si vous êtes créatif et astucieux et avez l’envie d’agir, organisez un atelier brainstorming appelé « Hold’Up d’idées » avec d’autres SenseMakers bénévoles.

 

Devenez SenseMaker et découvrez comment vous pouvez aider un entrepreneur social sur le site de Make Sense

 

Fab Labs : bidouille et savoirs partagés

atelier solidaire fab lab de saint ouenExemple d’un Fab Lab solidaire à Saint Ouen

Les Fab Labs sont des « ateliers de fabrication numérique » solidaires dans lesquels est mis à disposition de tous un ordinateur qui commande des « machines-outils » capables de produire une grande variété d’objets, d’un meuble à une prothèse. De nombreux plans de conceptions et volontaires passionnés sont disponibles gratuitement pour les débutants. A l’origine des FabLab, la philosophie open source : volonté de partager librement les savoirs et technologies dîtes « ouvertes ». Ainsi qu’une approche Do It Yourself orientée vers les technologies, celle du mouvement des « Makers ». S’adressant aussi bien aux entrepreneurs, bricoleurs, étudiants ou juste curieux, ces espaces permettent de fabriquer ses outils ou bibelots à la carte. Chacun peut devenir un « hacker » et construire/inventer librement. Une belle façon de se réapproprier des connaissances, développer son sens de la débrouille et exprimer sa créativité. Et une nouvelle façon de penser l’objet non pas comme un bien de consommation mais comme un lien du vivre ensemble.

Trouvez le Fab Lab le prêt de chez vous et commencez à fabriquer vote quotidien !

 

 

Libres et militantes : les coopératives auto-gérées et SCOP

Les entreprises construites sur le modèle capitaliste enrichissant un patron, des actionnaires au détriment des salariés ont fait leur temps sans avoir réussi à prouver ni leur utilité sociale ni leur efficacité économique. Les citoyens ne voulant plus subir et désireux de construire une économie où chacun trouvera sa place de manière plus juste et épanouie,  s’organisent en coopératives autogérées ou en SCOP (Société Coopérative ou Participative). Au centre du principe coopératif : l’égalité de statut et la gestion collective. Sur un modèle horizontal donc, tous les travailleurs (qui ne sont plus des salariés, le principe de dominance économique étant aboli) sont rémunérés de façon égale, avec une voix et des responsabilités égales. Les travailleurs se sentent ainsi plus impliqués, au service d’une cause commune épanouissante et utile avec à la clé : liberté et autonomie. Par exemple, la Coopérative Alimentaire de la Goutte d’Or est un véritable succès. Dans ce magasin, chacun peut accéder à un prix juste et abordable à une nourriture locale et biologique de qualité. Comme pour les AMAP, les circuits sont courts et chaque acteur a été rémunéré de façon juste dans le respect d’une agriculture durable.

Un projet en tête ? Découvrez et comprenez l’auto-gestion en 10 questions sur le site Autogestion.coop ou sur le site des SCOPs

 #RéenchantonsNoël

Réenchantons Noël ensemble !

 

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 7 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *