consommation-collaborative

Consommation collaborative : échanger et partager autour de soi

Par le 11 décembre 2014

Réenchantons Noël avec le calendrier de l'Avent oO !

Échange, partage, prêts entre particuliers… entrons dans l’économie collaborative

 

Un Noël éthique, écolo et solidaire, c’est un Noël où l’on partage avec les autres, où l’on fait preuve de solidarité. Les occasions de le faire sont nombreuses autour de nous, et elles sont souvent juste là, à deux pas de chez nous. Pour autant, nous préoccupons nous suffisamment de savoir ce que l’on pourrait faire ensemble pour se simplifier la vie ?

 

À l’heure où les initiatives de consommation collaborative se font de plus en plus nombreuses, et puisqu’on ne peut dissocier Noël des valeurs de partage et d’échange, on a pensé que c’était le moment idéal pour vous en parler.

Je donne, je reçois

Devenir un Share Voisins

 

Le mouvement des Share Voisins est une initiative visant à promouvoir l’entraide locale, entre voisins. Pour devenir un share voisin, il suffit de s’inscrire en ligne sur le site et de mettre à disposition les objets que l’on est disposé à prêter. Il peut s’agir de n’importe quoi : électro-ménager, outils de jardinage, DVD, vélo… L’idée est de prôner l’entraide via l’emprunt plutôt que la consommation. Ainsi, chaque share voisin reçoit un petit sticker à sur sa boite aux lettres ou près de chez lui pour indiquer à tous qu’il est membre du mouvement. Et puisque l’initiative repose sur l’implication de chacun, il existe d’autres formes d’engagements pour les plus motivés ! En effet, chacun peut devenir ambassadeur des Share Voisins s’il le souhaite et contribuer à généraliser ce système d’entraide autour de chez lui.

 

 

L’équipe de Share Voisins vient tout juste de lancer une campagne de crowdfunding pour faire évoluer le mouvement, aujourd’hui constitué de plus de 8500 share voisins. Objéctif : 7000€, qui devraient leur permettre de développer leur site internet, créer une application mobile et organiser un tour de France pour faire en sorte que le mouvement prenne racine sur tout le territoire. Et en plus, de délicieux cookies faits maisons sont là pour récompenser les donateurs (peut-être pas aussi délicieux que nos coOkies à nous, mais délicieux quand même !).

 

Partage ton frigo

Partage ton frigo

 

Vous avez peut-être entendu parler des frigos en libre service qui envahissent les rues de Berlin, dernière innovation allemande en matière d’entraide et de lutte contre le gaspillage. Nous n’en sommes pas encore là en France, mais peut-être pas si loin. Partage ton frigo est une application mobile/réseau social qui vise à faire du « zéro-gaspillage convivial ». Le principe : chaque inscrit peut renseigner le contenu de son frigo en ligne pour le mettre à disposition des habitants de son immeuble/quartier/entreprise afin de mutualiser les ressources alimentaires tout en évitant de jeter de la nourriture. Il est même possible d’organiser des « apéro frigo » ou encore de « hacker un frigo » pour le transformer en propriété collective. Je donne, je reçois.

 

Partagez votre frigo et trouvez ceux autour de vous sur le site de Partage ton frigo.

 

Utilise la machine du voisin

La machine du voisin

 

Dans le même esprit que les deux initiatives ci-dessus, il y a La machine du voisin. Le projet met en relation des Voisins possesseurs de machines à laver et des Sans Machine Fixe – personnes qui n’ont pas de machine à laver. Les prêteurs de machine fixent le prix de location de leur machine à laver comme bon leur semble – deux ou trois euros symboliques la plupart du temps, et n’ont qu’à indiquer la capacité de leur machine ainsi que sa consommation énergétique pour pouvoir la mettre à disposition sur le site. Les Sans Machine Fixe eux n’ont plus qu’à trouver un voisin plus près de chez eux que la laverie pour aller faire leur lessive, et pourquoi pas papoter autour d’un café. Donnant, donnant :)

 

Désormais, le site propose même de louer/emprunter sèches-linge, fer à repasser et machines à café. Devenez emprunteur ou loueur de machines sur le site de La machine du voisin.

 

Faire du covoiturage avec BlaBlaCar

BlaBlaCar c’est une plateforme de covoiturage incontournable. Partager son véhicule sur un petit ou un long trajet, c’est faire des économies d’énergie en plus de rendre service à quelqu’un. Les économies se font aussi dans le porte-monnaie, puisque le paiement du trajet par les passagers permet de rentabiliser le prix de l’essence. Le prix du trajet est défini par le conducteur, qui fixe également l’heure de départ et le nombre de places disponibles dans son véhicule. Un moyen sympathique de réduire l’impact environnemental du trajet en remplissant la voiture, qui permet également d’avoir de la compagnie pour discuter sur la route :)

 

Inscrivez-vous sur le site de BlaBlaCar.

La gratuité contre l’hyper-consommation

Participer à une gratiferia

Gratiferia de Noël

 

Connaissez-vous les Gratiferias, ces foires du gratuit venues d’Espagne pendant lesquelles n’importe qui peut prendre ou déposer ses objets gratuitement, sans aucune contrepartie ou réciprocité en retour. L’idée est de sortir du mode de pensée qui consiste à croire que tous les services doivent être payant. En proposant des objets gratuits, on envisage une autre façon de consommer fondée sur le partage et la générosité.

 

Il n’existe pas vraiment de plateforme commune à toutes les initiatives de Gratiferias, cependant vous pouvez facilement trouver des supports d’informations à l’échelle locale tels que la page Facebook Gratiferia 86 ou le site Gratiferia Jura. À vous de trouver celles près de chez vous ! 😉

 

Pour faire connaissance

Inviter ses voisins chez soi

Si cela peut sembler anodin, c’est pourtant un geste de courtoisie chaleureux que beaucoup ne prennent plus la peine de faire. Si les « fêtes des voisins » restent courantes en France, elles n’ont généralement lieu qu’une à deux fois dans l’année et ne sont pas systématiques d’une ville à une autre. Tout particulièrement dans les grandes villes, où la proximité avec son voisinage est loin d’être une priorité pour tous. Faire connaissance avec ses voisins, créer des liens, animer la vie du quartier… les bienfaits sont pourtant nombreux !

 

N’hésitez donc pas à faire le premier pas en proposant à vos voisins de passer diner ou prendre un café. Vous n’avez a rien à y perdre, et ce sera peut-être l’occasion d’élargir votre cercle d’amis ! Vous pouvez même les impliquer dans l’initiative en proposant de faire la cuisine tous ensemble, ou en vous répartissant les tâches des courses, du choix des boissons, de la préparation du dessert… Si vous êtes en manque d’inspiration, on a de bonnes idées pour vous. Le tout est de laisser une porte ouverte 😉

 

#RéenchantonsNoël

Réenchantons Noël ensemble !

 

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Raphaël Francisco
Profondément curieux, Raphaël est à l’affût des initiatives positives et innovantes qui contribuent à nous faire avancer vers le monde de demain. Révolté par les incohérences de notre société, il débusque les mauvais tours des lobbies industriels peu scrupuleux qui jouent de la désinformation pour servir leurs intérêts financiers. Sa vocation : faire sa part pour une société plus humaine, solidaire et écologique.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *