Journée de la femme : 2 militantes écologistes qui nous inspirent

Journée de la femme : 2 militantes écologistes qui nous inspirent

Par le 08 mars 2014

Comme chaque année, le 8 mars, les femmes du monde entier sont mises à l’honneur à l’occasion de la Journée de la Femme. Une tradition perpétuée en France depuis 1982 pour faire valoir les droits des femmes et qui trouve sa source en Russie. La date a été choisie en 1921 pour rendre hommage aux femmes, premières à manifester lors de la révolution Russe de 1917. Depuis, la journée est devenue un symbole de la lutte pour l’égalité des sexes dans notre société.

 

Afin de célébrer cette journée cruciale, on a choisi de vous parler de deux femmes qui nous inspirent chez oOlution : Laetitia Barriera et Evguenia Tchirikova. L’une est française, l’autre russe – le hasard fait bien les choses 😉 – et toutes les deux se distinguent par un activisme écologique exemplaire. Engagées pour défendre la planète, ces deux femmes ont su se dresser contre les plans d’urbanisation des pouvoirs en place dans leur région afin de défendre des écosystèmes menacés. Pour aller au bout de leurs idées et dépasser leur engagement individuel, elles ont toutes deux organisé des actions groupées en associations : l’art de concilier engagement écologique et mobilisation citoyenne.

 

 

Laetitia Barriera

Laetitia Barriera

 

Depuis quatre ans Laetitia Barriera, agricultrice de la région Niçoise, lutte contre le projet d’Écovallée lancé en 2008 par Christian Estrosi, maire de Nice. Visant à aménager la plaine du Var, le chantier d’écovallée a pour objectif de transformer 10 000 hectares de forêt en technopole de « l’économie verte ». Du greenwashing à la française qui, en réalité, menace de construire sans complexe sur des zones abritant des espèces protégées et, au passage, de priver la population niçoise de sa seule source d’agriculture locale. Cerise sur le gâteau, les tracés de construction de cette « écovallée » empiètent sur les propriétés de 115 habitants de la plaine, majoritairement agriculteurs, qui subissent depuis le lancement du projet des pressions politiques visant à les exproprier.

 

Pour s’y opposer, Laetitia Barriera a réuni agriculteurs, citoyens et associatifs de la plaine du Var derrière un projet : l’association « Les jardins partagés de Terra Segurana ». Mettant à disposition des parcelles de terres d’habitants menacés d’expropriation comme jardins partagés pour l’agriculture et le jardinage, l’association cherche à revaloriser les liens naturels entre la terre fertile et la nourriture saine. En plus de protéger les exploitants de l’expropriation (la loi interdit l’expropriation de jardins partagés), cette alternative associative défend la célébration de la vie plutôt que le bétonnage. Les jardins partagés de Terra Segurana souhaitent proposer une consommation locale aux habitants de la région et favoriser l’insertion professionnelle sur les métiers de l’agriculture.

 

C’est un très beau projet écologique que porte Laetitia Barriera, cherchant à éveiller les consciences sur la protection de milieux naturels tout en proposant des alternatives pour une économie locale. Chez oO, on adhère complètement à ce type d’initiatives citoyennes et écologiques qui militent pour une vie plus saine, solidaire, en accord avec la nature et l’humain.

 

 

Evguenia Tchirikova

Evguenia Tchirikova

 

Maman de deux enfants, cette native de Moscou ne s’est engagée dans l’écologie qu’assez récemment, en 2007. C’est lors d’une balade dans la forêt de Khimki – forêt primaire de chênes et bouleaux de la région de Moscou – qu’elle découvre des croix rouges sur les arbres, représentant le tracé d’une autoroute sur 600km de forêt entre Moscou et St Petersbourg. Après plusieurs courriers envoyés au gouverneur de la région, elle apprend qu’il s’agit d’un projet commandité en très haut lieu à Moscou et décide de lancer une pétition pour protéger la forêt.

 

Réunissant des milliers de sympathisants derrière sa cause, EvgueniaTchirikova se heurte rapidement à la réponse « en force » de l’état oligarque : menaces anonymes, militants passés à tabac, menacés de prison… Un contexte qui, alors que les mouvements écologistes sont presque inexistants en Russie, propulsent Evguenia comme chef de file d’un mouvement citoyen contestataire et écologiste. En 2011, elle co-fonde l’association Nacha Zemlia (Notre Terre) qui vise à former un parti écologiste en Russie. Reconnue pour son engagement innovant et particulièrement courageux à la vue du contexte politique russe, elle se voit remettre le prix Goldman pour l’environnement en 2012. Il s’agit actuellement de la plus grande récompense qui existe pour les acteurs de l’écologie puisque le prix est accompagné d’une prime de 125 000€.

 

Voilà une preuve de courage qui nous a bluffé chez oOlution, d’autant plus lorsqu’on sait que cet acte de contestation est porté par une mère qui expose avec elle sa famille aux menaces et pressions de son gouvernement. Evguenia Tchirikova est pour nous un véritable modèle d’inspiration, une femme comme on aimerait en voir plus. En fin de compte, malgré la corruption et l’oligarchie, il y a bien des gens qui se dressent contre l’ordre établi au nom du respect de la Terre. On comprend finalement pourquoi la journée de la femme a été inventée en hommage aux femmes russes ! 😉

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 7 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *