Temps de lecture : 5min

6 conseils pour freiner l'apparition des premières rides

Ecrit le 12.Feb.20 par Anne-Marie — Mis à jour le 12.Jan.21


Vous guettez vos premières rides avec angoisse ? A priori, vous n'êtes pas seul.e : les soins anti-âge tirent tout le marché cosmétique ! Mais si vous espérez conserver éternellement le visage de vos 20 ans, renoncez tout de suite : le combat est perdu d'avance. Par contre, retarder l'arrivée de ces premières rides, c'est possible ! Sans chirurgie ni magie, mais en adoptant de bonnes habitudes suffisamment tôt.



Les premières rides, marques inévitables du temps



Le responsable de ces plis indélébiles à la surface de notre peau ? Le temps, qui dégrade la structure de notre derme.



Deux protéines forment l'essentiel des fibres de nos tissus conjonctifs et donc de notre peau : le collagène lui donne force, fermeté et souplesse tandis que l'élastine lui permet de retrouver sa forme initiale après avoir été étirée ou contractée. Grâce à elles, nous fronçons les sourcils, sourions, notre ventre s'arrondit pendant 9 mois (presque) sans que notre peau ne se brise ou se distende définitivement. Enfin, pour un temps...



Car dès nos 25 ans, notre production de collagène marque inexorablement le pas : les cellules qui le produisent, les fibroblastes, deviennent moins nombreuses et moins actives. Pour l'élastine, c'est encore pire : notre stock, complet à la puberté, ne se renouvelle pas. Eh oui, le processus de vieillissement s'enclenche tôt ! En parallèle, notre renouvellement cellulaire ralentit, nos vaisseaux sanguins alimentent moins bien l'épiderme et notre production de sébum chute. La peau s'affine, se relâche, s'assèche, gère moins bien agressions et étirements. Tout est réuni pour que nos mouvements répétés impriment leur marque. Bonjour ride du lion du froncement de sourcil ou pattes d'oie du sourire : vous accueillez vos premières rides d'expression.


Les principaux coupables de ce vieillissement ? Les radicaux libres qui détériorent protéines et lipides. Et donc nos cellules : ils les oxydent. Au départ, c'est un phénomène tout à fait normal : les radicaux libres sont des déchets de l'oxygène absorbé par nos cellules, ils apparaissent dès que nous respirons. Et ils sont utiles : ils éliminent nos cellules défectueuses. Armé en antioxydants, notre organisme les neutralise ensuite. Mais de nombreuses sources extérieures nous bombardent aussi de radicaux libres, et avec le temps, nos défenses vacillent. Aïe : ils prennent le dessus, nos cellules succombent en nombre. C'est le stress oxydatif, comme de la rouille qui submergerait notre organisme.



6 conseils pour mieux vieillir



Sur la peau, ses effets se manifestent plus ou moins tôt et sont plus ou moins visibles. Pour une large part, vous n'y pouvez pas grand-chose : c'est la loterie de la génétique. Les femmes, les peaux claires et sèches sont clairement dèsavantagées. Et s'il est possible de les freiner, les premières rides finiront tout de même par s'inviter sur votre visage.


Alors, pourquoi lutter ? Parce que nos sociétés valorisent le paraître jeune le plus longtemps possible ? Oui, mais pas seulement. Au-delà du vieillissement cutané, le déclin de notre collagène affecte tous nos tissus conjonctifs : tendons, muscles, organes... L'oxydation de nos cellules n'est pas seulement responsable de nos rides, mais de nombreuses maladies dites dégénératives : cataracte, Alzheimer, Parkinson, arthrite... Il ne s'agit donc pas seulement d'esthétique, mais de mieux vieillir. Avec un programme finalement assez simple à mettre en œuvre : vous protéger des radicaux libres et stimuler votre collagène.



1. Prudence et modération avec le soleil



Le soleil, on en a besoin. Pour notre peau, pour notre santé : sans ses UV, notre taux de vitamine D est dans les choux. Mais le coupable numéro 1 de l'apparition prématurée des premières rides, c'est lui ! UVA et UVB sont hyper oxydants et destructeurs pour le collagène et l'élastine. Bref, on se protège et on profite du soleil raisonnablement. Ayez également le réflexe lunettes de soleil, même en hiver, dès que la luminosité est importante : plisser les yeux favorise pattes d'oies et ride du lion.



2. Une hygiène de vie anti-radicaux libres



Certaines habitudes favorisent le vieillissement cutané aussi sûrement que le temps. Le tabagisme détruit les fibroblastes et développe des rides précoces autour de la bouche. Fumée et alcool, puissamment oxydants, détruisent la vitamine C indispensable à la synthèse du collagène, assèchent l'épiderme, réduisent son flux sanguin. L'abus de café n'est pas plus recommandé : il dessèche la peau, perturbe le sommeil et dope notre taux de cortisol, l'hormone du stress. Or fatigue et stress affectent l'élastine et la santé globale de l'épiderme. Le sommeil est primordial pour retarder l'arrivée des premières rides : le renouvellement cellulaire est noctambule ! Tout ce qui favorise sa qualité et sa durée est bon à prendre : yoga, méditation, oxygénation quotidienne, changer de literie... Et le sport ? Tout est question de dose : excessif, il est source de radicaux libres mais 2 ou 3 séances par semaine boostent le collagène.



3. Une assiette source de jouvence



Chaque saison offre de précieux nutriments contre les premières rides. Vitamine A, Soufre et Cuivre boostent la production du collagène. Vitamine E, lycopène, bêta-carotène sont d'excellents antioxydants. La plus indispensable ? La vitamine C qui joue sur ces 2 tableaux. Abusez des fruits et légumes frais : agrumes, kiwis, brocolis, épinards, haricots, choux, ail, aubergines, olives, tomates, fraises, betteraves, carottes... Bio pour vous préserver des pesticides et métaux lourds oxydants. Selon vos préférences, mettez également au menu abats et fruits de mer, noix et graines, céréales complètes et légumineuses.


Pour que ces nutriments circulent dans votre organisme, ne faites pas l'impasse sur les bons lipides, poissons gras et huiles alimentaires de qualité. Ils protègent en plus la membrane des cellules cutanées et renforcent l'élasticité de la peau. Enfin, buvez beaucoup : eau, tisanes, thé vert antioxydant. La dèshydratation est néfaste à l'élastine.


Côté don't, attention aux sucres et farines raffinés, presque aussi mauvais que le tabac pour l'épiderme. Ils s'accrochent aux fibres de collagène et d'élastine qui perdent leur souplesse et ne se renouvellent plus. Les rides s'installent et s'approfondissent. Gloups.



4. Une routine rigoureuse adaptée à votre peau



Lorsque les premières rides apparaissent, les dégradations de la structure cutanée sont déjà bien avancées. Pour les retarder, adoptez une routine rigoureuse, le plus tôt possible.



Nettoyez en profondeur et douceur votre peau, le matin et surtout le soir, même si vous ne vous maquillez pas. Afin de la débarrasser des toxines qui l'oxydent et faciliter le renouvellement cellulaire. Bannissez tout ce qui, en décapant le film hydrolipidique, exposerait un peu plus votre peau aux radicaux libres : nettoyants sulfatés, cosmétiques conventionnels bourrés de conservateurs et parfums synthétiques irritants. Limitez les nettoyages à l'eau calcaire.



Adoptez les bons gestes : appliquez vos produits avec de légers massages circulaires ascendants pour activer la micro-circulation. Le net regorge d'exercice faciaux pour améliorer le tonus musculaire du visage et stimuler la synthèse du collagène.



Surtout, hydratez matin et soir. Dès 20 ans, voire avant en fonction de votre peau, pour préserver son élasticité et favoriser la bonne santé du collagène et de l'élastine. Une crème adaptée à votre type d'épiderme apportera exactement ce qui manque à son film hydrolipidique et renforcera sa résistance aux oxydants.



5. Des actifs naturels retardateurs de temps



Votre crème hydratante peut même être une redoutable arme anti-premières rides si vous la choisissez riche de deux types d'actifs : des antioxydants et du bon gras. La solution ? Les huiles végétales ! Leurs nombreuses vitamines anti-radicaux libres pénètrent réellement la peau grâce à leurs acides gras essentiels en parfaite affinité avec elle. Parmi les plus efficaces : l'huile de Thé Vert, également anti-relâchement cutané, d'Abricot et son effet bonne mine, d'Onagre, Bourrache, Avocat. Et surtout la Rose Musquée, meilleure ennemie des premières rides avec son rétinol, sa vitamine E et ses squalènes particulièrement antioxydants, ses acides gras favorisant la synthèse du collagène. Ajoutez quelques huiles essentielles -Rose de Damas, Saro-, des extraits de Mûre, Figue de Barbarie ou encore de Centella Asiatica et Spiruline, qui stimulent collagène et élastine.



Chez oOlution, peaux sèches, mixtes ou grasses ont toutes droit à leur bouclier anti-radicaux libres : tous nos soins visages, riches en huiles végétales, ont une action antioxydante et détoxifiante.



6. Un soin anti-âge avant l'âge



Tant que les premières rides ne se sont pas installées, on a l'impression que notre peau lisse et élastique a le temps de voir venir. Pourtant, il ne faut pas les attendre pour adopter un soin spécifique anti-âge. Quand commencer ? Ça dépend ! De votre mode de vie, de votre hérédité (observez comment vieillit la peau de vos proches).



Vous pouvez commencer par enrichir votre crème hydratante en actifs anti-âge : quelques gouttes de notre synergie d'huiles végétales bio régénérantes et ressourçantes aidera votre peau à lutter contre les signes du temps. Vous pouvez également l'utiliser pure, en massage, avant votre hydratant. Puis Age Out, notre anti-âge global 100% naturel, prendra le relais en crème de nuit pour tous les types de peau. Ses 65 actifs végétaux antioxydants et anti-âge boostent le renouvellement cellulaire et retardent l'apparition des premières rides. Si vous préférez les textures huileuses, adoptez notre huile repulpante Plump it qui raffermit, illumine et tonifie la peau, mais attention : vous risquez de ne plus jamais vous en séparer !



Bien sûr, aucun pacte avec le diable : on ne vous promet pas la jeunesse éternelle, mais une peau renforcée qui résistera mieux aux attaques du temps. Un visage peut-être marqué, mais éclatant de santé et de bien-être ! Vous signez ?