Votre panier

Nos suggestions pour votre peau

Choisissez votre miniature offerte

Vous bénéficiez d'un sérum éclat + savon agrumes + coffret corps offerts !
Plus que pour bénéficier
 
sérum éclat offert dès 40€
 
sérum + savon offerts dès 75€
 
sérum + savon + coffret corps offerts dès 145€

Choisissez votre miniature offerte

Nos suggestionspour votre peau

Votre miniature offerte

Lait démaquillant bio

Mini Milky Way

OFFERT

Baume réparateur bio

Mini Loving Balm

OFFERT

Masque purifiant bio

Mini Smooth Operator

OFFERT

Huile repulpante bio

Mini Plump It

OFFERT

-10% sur vos soins et la livraison offerte sur toutes vos commandes avec l'abonnement !

en savoir plus

Fraisde livraison

En raison d'un nombre de commandes important, les délais de livraison sont allongés. Julie alias superwoman fait au plus vite !

Livraison sans signature - 5,90 € TTC - Gratuit dès 49€ d'achat (France, Belgique, Luxembourg)

Jusqu'à 9,90€ pour le reste du monde !

Mondial Relay - 3,90 € (France, Belgique, Luxembourg))

offerte dès 49€ d'achat.

Temps de lecture : 5 min

Les femmes qui construisent oOlution : Noellie Pittet, La Moins Bonne de tes Copines

Ecrit le 26.Mar.21 par Anne-Marie Gabelica — Mis à jour le 18.May.21


Qui dit mois de mars, dit journée internationale du droit des femmes. Oui nous disons bien droit des femmes et non « de la femme ». « La femme » n’existe pas, les femmes sont plurielles dans leur nombre et dans leurs identités et chacune mérite d’être visible et représentée. C’est un mois sous le ton de la sororité, car c’est un moment pour se soutenir, se réunir et se joindre sous un même combat. Nous entendons ici une sororité qui comprend toutes les femmes mais aussi tout.e.s les alli.é.e.s du mouvement.

 

Chez oO, le futur et les droits des femmes et de leur.e.s allié.e.s est une cause qui nous tient à cœur. C’est pourquoi au lieu d’une journée, nous avons voulu dédier tout le mois à la mise en valeur de ce mouvement.

 

Nous sommes entouré.es de femmes incroyables, et c’est pourquoi nous souhaitons vous interviewer aujourd’hui, pour mettre en valeur le parcours d’une personne qui nous aide à construire un monde un peu plus juste chaque jour.

Noellie Pittet

Peux-tu te présenter et nous raconter un peu ton parcours ?

Je m’appelle Noellie, plus connue sur les réseaux sous le nom de La Moins Bonne de tes Copines. Je me suis lancée sur Instagram en Mai 2018 avec la volonté profonde de gagner en visibilité pour soutenir mes projets, principalement ceux liés à l’écriture. Après deux bonnes années à alimenter mon compte, j’ai décidé de quitter mon job chez Too Good To Go et faire de ma passion mon métier, notamment avec la sortie de mon premier roman 387 jours. Depuis, je continue de montrer ma cellulite, danser en culotte, pousser l’autre à se sentir bien dans son corps, écrire des choses vulgaires, être ambitieuse et croire que tout est possible.

Qu’est-ce qui t'a donné envie de te lancer et de monter ton propre projet ?

Les réseaux sociaux sont un moyen incroyable de pouvoir se faire connaître, lorsque vous ne l’êtes pas du tout. Mes parents ne sont en aucun cas du milieu, ma mère est directrice d’un centre de loisirs et mon père est assureur, personne dans mon entourage ne travaille dans le milieu de l’édition, ou plus largement “du divertissement”. Pour pouvoir espérer vivre de ma passion, je devais créer mon univers seule. Pleine d’ambitions et nourrie aux rêves, j’ai compris qu’Instagram pouvait m’ouvrir des portes, ou plus encore, les construire.

Y’a-t-il des engagements qui te tiennent particulièrement à cœur et comment cela se ressent-il dans ton quotidien ?

Mon combat est celui de mon quotidien, en étant ce que je veux que chaque femme puisse être : libre. Sur mon compte, je montre qu’une femme peut vivre seule et être heureuse, qu’elle peut avoir 30 ans et être célibataire, qu’elle peut manger du chocolat en tablette sans culpabiliser, qu’elle peut être sans maquillage et être belle, qu’elle peut rêver d’être présidente et le devenir, qu’elle peut parler fort ou pas du tout, rire aux éclats ou rester discrète, être vulgaire ou distinguée. Ce combat s’étend dans mes écrits. Mon livre, 387 jours, raconte l’histoire d’une sexologue, qui n’a pas eu de relations sexuelles depuis 387 jours. La femme, qu’importe ses origines, ses ambitions, ses valeurs, sa taille, sa couleur de peau, doit être considérée comme un être humain avant d’être considérée par son sexe. Plus que le défendre, c’est de cette manière que je vis, sans jamais m’imposer de limites sous prétexte que “je suis une femme”.

(Bon je me bats aussi pour les animaux, mais c’est pas encore le mois des droits des animaux je crois ? C’est Gégé qui demande…)

Qu’est-ce que tu aimerais encore améliorer pour progresser dans ce sens ?

Tout. Chaque regard, en commençant par le mien, se pose sur une femme et non sur un être humain. Encore aujourd’hui, les normes de la société me freinent parfois. “Une tournée en van toute seule dans la france pour promouvoir ton roman ? Trop risqué. Fêter tes 30 ans et ne pas avoir de mec depuis plusieurs années ? Ca craint meuf. Si je prends un deuxième chien, tu crois qu’on va me prendre pour une vieille fille ? J’en ai peur.”

Ce genre de questions, que peut-être aucun homme se pose (après tout, je ne suis pas dans leurs têtes…), qui te bloquent et se fixent dans le coin de ta tête pour faire douter un peu plus ton cœur. Ce sont ces clichés, normes, diktats de la société qu’il faut faire évoluer. Celles qui bloquent les actions de la femmes, mais aussi celles qui les rabaissent, stigmatisent et les mettent en danger...

Quelles sont les valeurs que tu veux retranscrire à travers ta démarche ? Le vivre simplement ensemble. Vivre en tolérance, en acceptant et respectant l’autre, en respectant la nature qui nous entoure, la planète qui nous supporte, les individus qui la peuplent, sans superficialité.

Selon toi, le fait d’être une femme a-t-il eu un impact sur tes choix et la manière dont tu t'es construite ? Est-ce que cela a été une force, ou est-ce que tu as senti certains murs se dresser contre toi ?

Je ne saurai jamais si cela a été une force, car il faudrait avoir été un homme pour comparer. Ce qui est certain c’est que d’autres y ont vu une faiblesse, comme j’ai pu le notifier avant. J’ai eu la chance d’être éduquée et élevée comme un être humain, avant de l’être comme une femme. Ce sont mes ambitions, ma personnalité, mes envies qui ont été nourris, avant tout autre chose.

Si tu avais un message à faire passer, quel serait-il ? Acceptons-nous en respectant tout ce qui nous entoure.

Une dernière petite question : est-ce que tu te retrouves dans ce que défend oOlution ? :)

Serais-je vraiment en train de prendre du temps à répondre à vos questions si tel n’était pas le cas ? :)

oOlution est une marque qui allie à la fois la volonté d’entreprendre tout en défendant des valeurs d’acceptation de soi et de respect de tout ce qui l’entoure (planète, compo des produits, animaux etc). En résumé, tout ce que j'aime (et ma peau est vachement plus belle grâce à vous !)

Trouvez le menu sur-mesure de votre peau

En 2 min top chrono, notre fondatrice vous dévoile :
- les vrais besoins de votre peau,
- une routine 100% naturelle adaptée,
- plein de conseils pour en prendre soin ;)

Anne-MarieGabelicaoOlution.png

Nourrir sa peau comme on nourrit son corps

Nous créons une cosmétique à la hauteur de nos assiettes : généreuse, équilibrée, 100% naturelle, bio, végane, fabriquée en France, sans huile de palme, sans ingrédients de remplissage et consignée.