Votre panier

Nos suggestions pour votre peau

Choisissez votre miniature offerte

Vous bénéficiez de la livraison et d'une huile visage nourrissante offertes !
Plus que pour bénéficier
 
Livraison offerte
 
Huile visage nourrissante offerte

Choisissez votre miniature offerte

Nos suggestionspour votre peau

Votre miniature offerte

Crème visage hydratante bio

Mini Glow Up

OFFERT

Crème nourrissante corps bio

Mini Body Guard

OFFERT

Huile sèche corps et cheveux bio

Mini Oil Lala

OFFERT

Huile démaquillante bio

Mini Oil Right

OFFERT

10% de réduction sur vos produits et la livraison offerte en vous abonnant.

en savoir plus

Fraisde livraison

En raison d'un nombre de commandes important, les délais de livraison sont allongés. Julie alias superwoman fait au plus vite !

Livraison sans signature - 5,90 € TTC - Gratuit dès 49€ d'achat (France, Belgique, Luxembourg)

Jusqu'à 9,90€ pour le reste du monde !

Mondial Relay - 3,90 € (France, Belgique, Luxembourg))

offerte dès 49€ d'achat.

Temps de lecture : 5 min

Interview de Natasha, créatrice du blog Échos Verts

Ecrit le 02.Mar.21 par Anaïs Marty — Mis à jour le 18.May.21


Créatrice du blog écologique Echos Verts, Natasha Tourabi est l'auteure d'un livre qui est une vraie bible chez oOlution : 21 Éco-défis pour prendre soin de soi et de la planète, publiés aux éditions Ulmer. Ce guide est véritablement indispensable pour vivre de manière plus saine et responsable. Très pratique, il regorge aussi d'informations plus détaillées pour approfondir les sujets qu'il aborde, si l'on souhaite mieux comprendre l'impact de ses choix du quotidien. Notre fondatrice Anne-Marie Gabelica a d'ailleurs été heureuse de contribuer à la partie dédiée aux cosmétiques concernant les ingrédients à bannir.

Natasha, tu es la créatrice d'un blog qui est pour moi une référence en matière de vie saine, écologique et éthique : Échos verts. Peux-tu nous présenter les thématiques que tu y abordes ?

C’est un blog sur lequel je partage mes astuces, mes découvertes et mes réflexions sur tous les aspects de mon quotidien : alimentation végétale, locale et de saison, cosmétiques naturelles, garde-robe minimaliste et durable, idées de cadeaux utiles et écolo, ma maternité sans tabou… J’y aborde des sujets très variés, selon mes préoccupations, mes expériences et mon inspiration du moment et j’essaie de lier tout cela à des sujets de société plus généraux comme le capitalisme, le féminisme, le racisme, etc.

Comment t'est venue l'excellente idée de faire des Éco-défis ? Quelles ont été les réactions de ta communauté quand tu as commencé ?

Les éco-défis sont nés d’un souhait - aligner mon mode de vie à mes valeurs –, ainsi que d’un constat : il y a une dizaine d’année, ma manière de vivre et de consommer étant loin d’être exemplaire, j’ai réalisé que je ne pourrais pas révolutionner mes habitudes du jour au lendemain. Alors plutôt que de me laisser submerger voire décourager par l’ampleur de la tâche à accomplir, j’ai décidé d’explorer des alternatives plus saines, éthiques et écologiques dans différents domaines de mon quotidien mois après mois. Ainsi sont nés les éco-défis mensuels/saisonniers lancés sur Échos verts en juillet 2013. Cette initiative a eu beaucoup de succès et plusieurs centaines de lecteur·rices s’inscrivaient chaque mois pour suivre les éco-défis, échanger leurs questionnements, leurs bons plans mais aussi leurs difficultés sur la thématique choisie. Les éco-défis sont un peu devenus la marque de fabrique du blog… et même le titre de mon livre !

 


21 éco-défis

Qu'est-ce qui t'a donné envie d'écrire ton livre : 21 Éco-défis pour prendre soin de soi et de la planète ?

 

L’envie d’écrire un guide écologique est née lorsqu’un premier éditeur m’a contactée fin 2014… Bien qu’il n’ait pas donné suite, ce premier échange a planté une petite graine dans mon esprit et m’a permis de réaliser que mon expérience et mes connaissances dans le domaine de l’écologie du quotidien avaient toute leur place dans un livre. Quelques années plus tard, en 2017, une autre éditrice m’a contactée ; le contact est bien passé, elle m’a donné carte blanche et j’ai signé mon tout premier contrat d’édition… contrat que j’ai dû annuler quelques mois plus tard après avoir réalisé que j’avais à faire à une maison d’édition dont la direction était malhonnête ! Je me suis donc retrouvée avec un plan détaillé et le début d’un gros manuscrit sur les bras… qui a été accueilli avec beaucoup d’intérêt et d’enthousiasme par les éditions Ulmer l’année suivante. Entre temps, j’avais contacté d’autres maisons d’éditions et plusieurs étaient intéressées par mon projet à condition que je le divise par deux ou encore que je renonce à l’écriture inclusive. N’étant pas prête à faire de compromis sur ces points-là, je suis heureuse d’avoir tenu bon jusqu’à croiser le chemin d’un éditeur engagé, ouvert à l’idée de publier un guide écolo à la fois informatif et pratique de 320 pages et le tout premier livre en langue inclusive de son catalogue !

 

À travers 21 éco-défis pour prendre soin de soi et de la planète, j’ai souhaité promouvoir une approche holistique de l’écologie du quotidien, en invitant les lecteurices à considérer l’impact de leurs choix sur le vivant dans son ensemble – pas seulement l’environnement mais aussi les humain·es, les autres animaux… et elleux-mêmes ! J’avais aussi à cœur de présenter des faits et chiffres clairement sourcés permettant à chacun·e de comprendre l’intérêt du minimalisme, du véganisme, des produits bio, locaux, équitables, etc.

A ton avis, qui sont les personnes qui apprécieront le plus ton livre ? Des écolos avertis ou des personnes qui aimeraient faire mieux mais ne savent pas toujours comment s'y prendre ?

J’ai conçu ce livre avec le souhait qu’il puisse être utile au plus grand nombre et je pense qu’il intéressera notamment :

  • ∙Des personnes pas du tout sensibilisées à l’écologie – la première partie permettant de comprendre les conséquences de nos choix sur l’environnement, les humain·es et les autres animaux, j’aime à penser que cette lecture éveillera les consciences sur l’importance de faire des choix sains, éthiques et écologiques au quotidien.
  •  
  • ∙Des personnes sensibilisées qui ne savent pas par où commencer – les éco-défis sont structurés de manière à ce que chacun·e se sente guidé·e tout au long de son cheminement.
  •  
  • ∙Des personnes sensibilisées qui ont déjà entamé leur cheminement mais qui se sentent démotivées ou perdues – elles devraient y trouver de nouvelles pistes pour approfondir leur réflexion et progresser dans différents domaines.
  •  

Au départ, je ne pensais pas que ce livre intéresserait les personnes engagées dans une démarche « écolo » depuis de longues années, mais plusieurs des retours que j’ai eus jusqu’à présent m’ont prouvé le contraire. Il faut dire que même moi qui m’applique à réduire mon impact négatif sur le vivant dans son ensemble depuis des années, l’écriture de ce livre a enrichi mes connaissances et je n’ai pas fini de relever complètement certains éco-défis. Par ailleurs, de nombreux·ses fidèle·s lecteur·rices de mon blog étaient ravi·es de constater qu’il ne s’agit aucunement d’un « copier-coller » de mon blog et que j’y aborde chaque thématique de manière plus approfondie ainsi que de nouveaux sujets. Enfin, certaines personnes déjà très avancées dans leur cheminement sont reconnaissantes d’avoir sous la main un livre riche en informations, en faits et en chiffres sur lesquels s’appuyer lors de leurs échanges avec leur entourage.

Quelles ont été les premières réactions de tes lecteurs ? As-tu des retours qui t'ont surprise ?

Tous les avis que j’ai reçus jusqu’à présent sont très positifs et m’ont vraiment confortée dans l’intérêt de ce livre. J’avais peur qu’il soit perçu comme un « énième guide écolo », comme un condensé d’astuces pratiques ou bien comme je le disais précédemment, comme un simple « copier-coller » de mon blog. Heureusement, cela n’a globalement pas été le cas et je suis agréablement surprise de voir qu’il est lu et apprécié par des personnes de différentes générations et avec des sensibilités diverses – des lycéen·nes comme des personnes à la retraite, des écolos « confirmé·es » comme des personnes qui ne s’étaient jamais intéressées au sujet.

Ton livre explique concrètement comment adopter une beauté plus saine et écologique, et je te remercie encore de m'avoir (très modestement) permis de contribuer à cette partie. Quels sont pour toi tes ingrédients beauté favoris ?

Ce fut un privilège de pouvoir enrichir mon ouvrage grâce à ton expertise, merci Anne-Marie ! Si l’on parle d’ingrédients plus ou moins bruts, alors je dirais les huiles végétales ainsi que les eaux florales. On en trouve une belle diversité fabriquée à partir de végétaux locaux aux vertus variées. J’apprécie leur côté multi usage : les huiles végétales comme les eaux florales s’appliquent aussi bien sur le visage que sur le corps, les cheveux et le cuir chevelu. Personnellement, j’apprécie particulièrement l’huile de prune ainsi que l’eau de rose - je trouve leur odeur divine !

Je suis curieuse : quels sont les soins oOlution que tu apprécies plus particulièrement et pourquoi ?

J’ai découvert oOultion en 2014 et j’ai donc pu tester plusieurs de vos produits depuis. Si aucun ne m’a déçue, je dirais que nos préférés sont les suivants (je dis « nos » car mon mari et notre enfant utilisent également certains produits oO !) :

  • ∙La crème Glow Up pour mon mari qui l’utilise plusieurs fois par semaine depuis 6 ans. Je l’ai également utilisée un temps avant de lui préférer Whole Again, plus adaptée à ma peau très sèche depuis quelques années.
  • ∙Le Loving Balm, particulièrement apprécié sur mes lèvres sèches, sur mon visage en hiver et sur la peau de notre enfant.
  • ∙L’eau florale, Flower Power. J’aime m’en vaporiser le visage après l’avoir nettoyé et souvent, elle laisse ma peau suffisamment douce, me permettant ainsi de me passer de crème ou d’huile. Notre enfant aussi l’adore !

∙Enfin, l’huile sèche Oil Lala dont j’aime beaucoup l’odeur et que j’applique sur mes jambes et en toute petite quantité sur mes cheveux lorsqu’ils sont trop secs.

Que penses-tu de notre démarche d'indépendance par rapport aux labels de cosmétiques bio ?

Je comprends et j’admire beaucoup votre démarche !

 

Je la comprends parce qu’aujourd’hui, les labels sont problématiques à plusieurs niveaux : ils ne sont pas forcément très rigoureux, ce qui laissent certain·es consommateur·rices mal informé·es penser qu’un produit labellisé bio est forcément composé d’ingrédients 100 % bio, naturels, sains, etc. alors que ce n’est pas toujours le cas. Par ailleurs, je trouve cela déplorable qu’une entreprise responsable doive payer l’obtention de ce type de label alors qu’à côté, des entreprises peu vertueuses polluent l’environnement et notre santé sans en payer les conséquences ! Ce fonctionnement n’est absolument pas logique…

 

Par ailleurs, j’admire votre démarche car je suppose qu’il est plus facile de vendre, aux personnes soucieuses d’utiliser du bio, un produit labellisé bio qu’un produit bio sans label… Les consommateur·rices doivent faire preuve d’un minimum de volonté pour creuser les engagements d’une marque et lorsqu’iels sont habitué·es à juger la qualité d’un produit en se fiant uniquement à un label, iels peuvent malheureusement passer à côté de marques encore plus vertueuses comme oOlution. Néanmoins, le succès d’oOlution et la réputation de vos produits aujourd’hui montrent qu’à partir du moment où la qualité et l’éthique sont au rendez-vous, il est tout à fait possible de s’implanter dans le marché du bio sans label !

Qu'essaies et essayeras-tu de transmettre à ta fille pour qu'elle mène sa vie de femme le plus librement et de façon la plus responsable possible ?

J’espère lui transmettre une image de femme libérée des diktats de la société patriarcale dans laquelle nous évoluons. Je ne me maquille pas, je m’épile rarement, je ne teins pas mes cheveux blancs… et j’espère que cela lui donnera le sentiment qu’elle a le choix : le choix de se maquiller ou pas, de s’épiler ou pas, de se teindre les cheveux ou pas, etc.

 

J’espère par ailleurs lui transmettre l’idée que son genre ne détermine pas sa personne et ses possibilités et que malgré les nombreuses inégalités et discriminations que subissent encore toutes les femmes à travers le monde, elle a le droit d’être qui elle veut, de s’habiller comme elle le veut, de se comporter comme elle le veut, de faire ce qu’elle veut de sa vie…

J’espère également lui transmettre le désir de respecter le vivant dans son ensemble, en lui expliquant par exemple pourquoi je ne mange pas/n’utilise pas d’animaux ou tout produit issu de leur exploitation, pourquoi je ne cueille pas de fleurs, pourquoi je privilégie le chocolat équitable et n’en mange qu’avec parcimonie…

 

Enfin, j’espère lui transmettre ma vision d’anthropologue, en lui donnant envie d’apprendre à connaître et comprendre les humain·es dont elle croisera le chemin, sans les juger à cause de leurs différences, qu’elles soient physiques, sociales ou culturelles.

Tu es professeure d'anthropologie, quelles initiatives tu rêverais de voir mises en place pour éduquer nos enfants à un mode de vie plus sain et responsable au sein de l'Ecole ?

J’aurais tellement de choses à dire à ce sujet… Cela fait maintenant une douzaine d’année que je suis professeure et après avoir enseigné dans 3 contextes différents (en Angleterre, au Canada et à présent en Allemagne), dans le public comme dans le privé, et étant moi-même un « produit » du système scolaire classique français, j’ai été exposée à divers programmes, méthodes, philosophies… et surtout, à d’innombrables problématiques affectant aussi bien le potentiel d’apprentissage et d’épanouissement des élèves que le potentiel d’enseignement et d’accompagnement des professeur·es.

 

De manière générale, je rêve d’écoles « de la vie » : d’école où l’on apprend des compétences nécessaires à notre bien-être comme la méditation, l’équilibre nutritionnel, des compétences nécessaires à notre « survie » comme la reconnaissance des plantes sauvages comestibles et médicinales, le jardinage, l’équilibre alimentaire, la cuisine, des compétences nécessaires à notre confort comme la couture, le bricolage, des compétences nécessaires à notre vie en société comme la communication non-violente, l’écoute active, le développement de l’intelligence émotionnelle, etc. Et de manière générale, je rêve d’écoles où l’on ne serait pas noté·es, classé·es, comparé·es et où la compétition et les hiérarchies seraient remplacées par l’expression du potentiel individuel et une réelle volonté d’entraide et de partage.

Si tu devais rencontrer l'ado que tu étais, que lui dirais-tu à la lumière de ton vécu ?

Je lui dirais que je l’admire pour avoir tracé son chemin, loin de nombreux diktats sociétaux et familiaux, d’avoir su être à l’écoute de ses besoins, se protéger de certains maux et s’éloigner de ce et de celleux qui pouvaient lui être nuisible à certaines périodes de sa vie. Je lui dirais que grâce à sa sensibilité, elle a su poser les bases d’une vie saine et épanouie et que malgré tous ses doutes, elle a su trouver sa place dans ce monde.

Et pour finir, quels sont les 3 gestes écolo les plus importants pour toi au quotidien ?

Compte tenu de l’impact de nos choix alimentaires sur l’environnement, les humain·es, les autres animaux et notre propre santé, et du fait qu’on mange plusieurs fois par jour, mes gestes écolo les plus importants se situent tous dans mon assiette :

  • ∙Manger végétalien
  • ∙Manger des fruits et légumes locaux et de saison
  • ∙Manger bio.

 

Ce sont 3 critères sur lesquels je ne fais aucun compromis à la maison. S’il m’arrive de consommer des produits hors saison et cultivés de manière conventionnelle lorsque je mange à l’extérieur, mon alimentation reste 100 % végétale chez moi comme ailleurs.



Merci de tout cœur pour ton intérêt pour mon travail ainsi que pour ton soutien et ton amitié toutes ces années ma chère Anne-Marie !

Les conseils d'Anne-Marie

Notre créatrice vous offre ses conseils personnalisés « Je veux restaurer l’équilibre naturel de votre peau pour des résultats concrets, sans compromis pour votre santé et la planète. »

Anne-MarieGabelicaoOlution.png

Notre vocation

Créer une beauté sans concession : des soins riches d’une diversité unique de plantes, 100% naturels, bio, vegan, made in France, sans huile de palme, sans ingrédients de remplissage et consignés.