Cosmétiques zéro déchet : pour une routine beauté écologique

Cosmétiques zéro déchet : pour une routine beauté écologique

Par le 13 janvier 2016

On dit parfois que le diable se cache dans les détails. Cette maxime s’applique parfaitement à l’impact écologique de notre routine beauté. Inspirées par le mouvement Zéro Déchet, de nombreuses marques ont su innover et toucher un large public grâce à des produits au packaging fun, et dont l’utilisation pratique n’enlève rien au plaisir de prendre soin de soi. Si vous n’êtes pas (encore ?) prêt-e à devenir le ou la prochain-e Bea Johnson, vous pouvez sans doute d’ors et déjà changer quelques détails de votre routine beauté pour limiter son impact sur l’environnement. La bonne nouvelle : cela vous permettra également de faire des économies ! Un geste pour la planète, et pour le porte-monnaie. :)

 

L’impact écologique insoupçonné des cosmétiques : stop au gâchis

 

Une étude Ipsos* commandée par l’éco-organisme Eco-Emballages (mars 2010) a montré que 75.000 tonnes d’emballages de produits cosmétiques et d’hygiène sont jetées chaque année en France (2% de l’ensemble des déchets ménagers).

 


Quelques chiffres :

  • 75 000 tonnes d’emballages de produits cosmétiques et d’hygiène sont jetées chaque année (soit 2 % de l’ensemble des déchets ménagers)
  • 84 % des Français disent trier leurs emballages en général dans la maison
  • 55 % des Français déclarent trier systématiquement les déchets dans la salle de bain
  • 21% de ceux qui prétendent trier leurs emballages dans la salle de bain le font « correctement ».

 

Produits de beauté zéro déchet : les bonnes alternatives

 

Il y a quelques conseils pratiques très simples à appliquer pour se mettre en zéro déchet en matière de cosmétiques. Il suffit de lister les produits jetables présents dans votre salle de bain et les remplacer par leurs alternatives rechargeables. Les incontournables :

 

Les incontournables d'une salle de bain écologique

 

Les lingettes démaquillantes lavables plutôt que les disques de coton jetables

 

On vous parlait déjà de l’effet très irritant des disques de coton jetables dans notre article sur l’acné adulte. En effet, pour obtenir cette couleur blanche les cotons jetables sont souvent traités au chlore qui est connu pour provoquer une acné de contact. Côté pratique, les lingettes lavables réutilisables permettent un démaquillage très doux et efficace. Souvent vendues avec une filet de machine (vous savez, comme pour les sous-vêtement délicats), un petit tour et hop, toutes propres !

Par ailleurs, la culture de coton est extrêmement énergivore car très gourmande en eau. Il faut 5263 litres d’eau pour obtenir un kg de coton. En moyenne, une femme utilise plus de 2000 cotons jetables par an… On vous conseille donc d’opter pour des carrés démaquillants lavables sans plus tarder ! Ceux des Tendances d’Emma et de Lamazuna nous ont particulièrement séduits chez oO. 😉

 

Le déodorant solide

 

Celui là, c’est notre chouchou. Il existe des déodorants solides sous forme de « savon » solide, tels que ceux de Lamazuna, ou sous forme de « crème » solidifiée. La plupart des déodorants crème sont vendus avec une petite spatule qui permet de prélever le produit de manière hygiénique. On prend donc une noisette avec la spatule, qu’on étale au doigt, la pâte se transforme ensuite en crème qui va même hydrater la peau. En effet, les meilleures marques enrichissent leurs déodorants de beurres végétaux riches en acides gras : coco, cacaco ou karité très souvent. Du côté des senteurs, on retrouve de très belles notes naturelles : ylang-ylang, eucalyptus, bergamote etc. Adepte de DIY, des recettes très faciles de déodorant solides sont disponibles sur internet !

 

La cup féminine plutôt que les tampons et serviettes hygiéniques

 

Il y a quelques mois, vous avez peut-être entendu parler d’une mannequin ayant perdu une jambe à cause d’un choc toxique lié à l’utilisation d’un tampon. Autre avantage indéniable de la cup féminine – ou moon cup : elle est très économique. Son prix varie autour des 20€ et elle peut s’utiliser plusieurs années. À en moyenne 4€ la boîte de tampons ou le paquet de serviettes, difficile de résister aux économies.

Certes, il y a un tour de main à prendre, mais celles qui l’ont essayée autour de nous l’ont adopté. À vous maintenant ?

 

Shampoings solides

 

Ils ont la même forme qu’un pain de savon. Sur cheveux mouillés, on passe le shampoing solide un peu partout et on commence à nettoyer ! Les shampoings solides en cosmétique bio sont aussi une alternative plus douce pour la peau et le cuir chevelu. Les tensio-actifs utilisés sont souvent très doux. Mais attention, cela ne dispense pas de regarder la liste des ingrédients : non aux sulfates ! Pratiques, les shampoings solides s’emmènent aussi très facilement en voyage grâce à leur format qui ne prend que très peu de place dans la trousse de toilette. Envie d’aller plus loin encore ? Le no poo, ou le low poo ne cessent de faire des adeptes. Un peu de poudre de rasshoul ou d’argile nettoient également les cheveux efficacement, tout en douceur.

 

Le retour du savon

 

Longtemps boudé et jugé obsolète, le savon fait un retour fracassant. Bien sûr, on le choisit 100% d’origine naturel pour s’assurer qu’il soit sans détergents sulfatés irritants et allergisants. Encore mieux : le savon saponifié à froid (SPF) a conservé toute sa glycérine (agent émollient) pour une peau bien hydratée.

 

La brosse à dent écolo et le dentifrice solide

 

Il y a des brosses à dents biodégradables, ça, c’est incontournable. Une autre option est de s’initier au siwak dont les propriétés contre la plaque dentaires ont été reconnues.

 

Le rasoir

 

En matière de rasage il y a bien-sûr le rasoir à tête rechargeable qui est un bon début. L’art du barbier est décidément une tendance qui dure… Comme le savon, la rasoir coupe-chou aiguisable fait un grand retour ces dernières années. C’est aussi une très jolie idée de cadeau, pour soi ou pour un proche. Autrement, on peut toujours laisser libre court à nos poils !

 

L’oriculi, alternative aux cotons tiges

 

Si l' »outil » peut paraitre intimidant dans un premier temps, il s’avère très efficace à l’utilisation et sa prise en main se fait rapidement. Contrairement aux cotons-tiges classiques, l’oriculi évite la formation de bouchons dans l’oreille et permet de ne retirer que le cérumen superflu, visible à la surface de l’oreille.

 

Le papier toilette recyclé

 

Le papier toilette recyclé, sans toxines et entièrement biodégradable, est bien moins nocif pour l’environnement que son homologue traditionnel. Privilégiez un papier dont le rouleau et l’emballage sont entièrement recyclés et recyclables.

 

Les mouchoirs en tissu réutilisables

 

D’antan, les gentlemen disposaient toujours sur eux d’un mouchoir propre qu’ils pouvaient galamment prêter à une demoiselle dans le besoin… Le vintage a décidément du bon ! Les mouchoirs en tissu sont infiniment plus écologiques que les mouchoirs en papier jetables qui génèrent pratiquement un déchet à chaque utilisation. Plus esthétiques également, puisqu’il est possible de les fabriquer soi-même à partir de chutes de tissu ou d’en acheter des déjà décorés.

 

Les cosmétiques DIY & récup

 

Il existe de nombreuses opportunités de fabriquer des cosmétiques soi-même sans forcément être un-e grand-e adepte du Do It Yourself, tout en donnant une seconde vie à des objets récupérés. Par exemple, vous pouvez utiliser des ingrédients alimentaires tels que des huiles végétales afin de fabriquer votre propre huile pour le corps, que vous pourrez conserver dans un vieux flacon désinfecté au vinaigre blanc, ou encore fabriquer une lotion tonifiante à base de thé vert, à conserver au frigo. Prenez toutefois vos précautions avant de vous lancer des préparations plus compliquées qui nécessitent des manipulations précises et la stérilisation des outils de travail.

 

L’impact écologique des cosmétiques oOlution

 

Chez oOlution, nous avons tâché dans toute notre démarche de réduire nos impacts écologiques de façon globale. Notre but était de compenser tous nos impacts environnementaux en créant des impacts positifs, environnementaux et sociaux. Cela s’est tout d’abord traduit par le choix choisi de ne fabriquer nos produits qu’à partir d’ingrédients 100% d’origine naturelle végétale, et en n’utilisant que des actifs issus de l’agriculture biologique ou de cueillettes durables. Nous avons privilégié au maximum les ingrédients issus de cultures locales et produits dans une démarche durable. Dans ce sens, nous avons également fait le choix de bannir de nos chartes de formulations tous les ingrédients aux méthodes de transformation énergivores et peu qualitatives telles que les huiles estérifiées, hydrogénées, et bien sûr les huiles minérales qui sont des dérivés pétrochimiques. Le point culminant mais néanmoins essentiel de ce travail sur les ingrédients a été de supprimer complètement l’huile de palme et tous ses dérivés de nos formules, afin de lutter contre la monoculture intensive de cette huile qui entraine une déforestation massive en Asie du Sud-Est, en Amérique du Sud et de plus en plus en Afrique.

 

 

Nous ne nous sommes cependant pas arrêtés aux efforts sur la formulation et avons poussé notre réflexion beaucoup plus loin, afin de prendre en considérer tous nos impacts, d’un point de vue aussi global que possible. Nous avons donc été accompagnés par l’ADEME pour réaliser une étude d’éco-conception préventive de toute notre gamme, afin de limiter au maximum les impacts environnementaux de nos produits sur tout leur cycle de vie : acheminement des ingrédients, fabrication, packaging, conditionnement, expédition, recyclage… Nous avons ainsi réussi à proposer un flacon pompe en plastique 100% recyclable qui ne contient pas de ressort métallique habituellement problématique. L’éco-conception nous a également permis de proposer une gamme 100% carbone compensé. Enfin, toujours dans cette volonté de tendre à un impact positif, nous reversons 1€ pour chaque commande passée sur notre site internet à un projet de reforestation en agro-foresterie communautaire à Sumatra, en Indonésie.

 

Colis oOlution : matériaux recyclés et écologiques

 

* Source : Etude Ipsos commandée par l’éco-organisme Eco-Emballages publiée le 8 mars 2010 auprès d’un échantillon de 1.013 individus, représentatifs de la population française âgée de 15 ans et plus.

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 6 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


3 commentaires sur “Cosmétiques zéro déchet : pour une routine beauté écologique

  1. bonjour,
    merci pour cet article complet et essentiel !
    pour les coupes menstruelles, c’est effectivement une super alternative aux tampons et serviettes hygiéniques. Ecologique, économique, mais surtout pratique, hygiénique et confortable !
    La Lunacopine est en vente sur http://www.uptocup.fr . Et pour les plus réticentes, c’est « satisfaite ou remboursée » !

  2. des solutions qui représentent un vrai plus en voyage aussi !

    Je rentre de 3 semaines au Vietnam. J’y ai emporté:
    – 2 lingettes à démaquiller… que je lavais tous les jours
    – du shampooing solide que je partageais avec mon amoureux
    – ma cup, vraiment idéale dans les pays où le papier-toilette se fait rare
    – une éponge de konjac
    – mes Oolution format d’essai

    Allier la satisfaction de moins polluer à celle d’un sac à dos nettement moins lourd, quel bonheur !

    1. Merci pour votre témoignage Juliette ! Effectivement, on peut très simplement remédier à la problématique du sac à dos trop encombré avec une routine beauté minimaliste & zéro déchet. Bravo ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *