reperer_huile-de-palme_INCI

Huile de palme dans les cosmétiques : infographie pour l’éviter

Par le 13 janvier 2015

Identifier les dérivés d’huile de palme dans les cosmétiques

Quand ma crème de jour déforeste

L’huile de palme présente dans les cosmétiques ne pose pas de risque d’ordre sanitaire. Il est néanmoins impératif de veiller à ne pas utiliser de cosmétiques à base d’huile de palme car sa surexploitation représente un véritable fléau environnemental et social. En effet, pour pouvoir répondre à la demande croissante en huile de palme des industriels, les plantations de palmiers s’étendent toujours plus, provoquant une déforestation sans précédent : 50% des forêts tropicale ont disparu*. A Bornéo, c’est 80% de la surface boisée qui a disparu depuis 1990 par exemple*. Et si nos gestes beauté contribuaient aussi à cette déforestation ? En effet : 23% de la production mondiale d’huile de palme est consommée par l’industrie des cosmétiques*.

 

Ceci a plusieurs conséquences : l’accentuation du changement climatique et la disparition des milliers d’espèces qui dépendent de ces forêts tropicales pour survivre (Orangs-outans, Tigre de Sumatra pour ne citer que les plus connues). La production d’huile de palme se concentre dans certaines zones, notamment en Asie du Sud-Est, où se trouvent les plus anciennes forêts primaires qui sont aussi les plus biodiversifiées du monde. L’huile de palme de nos chips, biscuits, pâtes à tartiner et cosmétiques contribue donc à la perte de cette ressource inestimable.

 

Dans l’alimentation, il est très simple de repérer l’huile de palme dans la composition. Il suffit d’aller jeter un coup d’œil à la liste d’ingrédients. Si vous voyez écrit « huile végétale » ou « graisse végétale » sans que laquelle ne soit précisée, vous savez alors que le produits contient de l’huile de palme. Et éventuellement, ces huiles et graisses végétales peuvent être suivies de la mention « hydrogénée » : même combat, on évite !

 

Dans un premier article, j’expliquais que l’huile de palme est aussi omniprésente dans tous les cosmétiques d’usage courant :

  • crèmes pour le visage et le corps
  • produits d’hygiène et de démaquillage
  • huiles pour le cheveux, visage ou le corps
  • produits de maquillage, etc.

Dans les cosmétiques, identifier la présence d’huile de palme dans la composition se révèle une véritable gageure. Ceci s’explique par le fait que l’huile de palme (Elaeis Guineensis Oil) n’est quasiment jamais présente à l’état brut dans les cosmétiques mais sous forme transformée.

Ce sont les dérivés d’huile de palme qui sont très nombreux en cosmétiques, avec des noms souvent assez complexes ce qui rend leur identification à première vue difficile. En réalité, il est possible de repérer les dérivés d’huile de palme les plus courants en connaissant à peine quelques noms.

Pour vous aider, j’ai dressé une liste des noms qui vous indiqueront qu’un produit contient très probablement de l’huile de palme, que nous vous présentons sous forme d’infographie. N’hésitez pas à la partager autour de vous, nombreux sont ceux qui désirent se mobiliser.

Liste des noms qui indiqueront la présence très probable d’huile de palme dans un cosmétique

Infographie : comment repérer l'huile de palme


Et pour un mémo rapide, nous remettons la liste ici en texte :

Noms contenant le suffixe «CAPRYL»

Coco-Caprylate/Caprate

Caprylic capric triglycérides

Dicaprylyl Ether

 

Noms contenant le préfixe «LAURYL»

Lauryl Glucoside

Sodium Lauryl Sulfate

*Vous pouvez y aller : Sodium Laurate du savon d’Alep (issu d’huile de Laurier)

 

Noms contenant le préfixe «STEAR»

Glyceryl Distearate

Isostearyl Palmitate

 

Noms contenant le préfixe «MYR(IST-)»

Myristyl Myristate

Isopropyl Myristate

 

Noms contenant le préfixe «CETEAR-»

Cetearyl Alcohol

Cetearyl Olivate

 

Noms contenant le préfixe «PALM- »

Sodium Palmate

Palmitate d’Isopropyl

 

Noms contenant le préfixe «DODEC-»

Dodecanol

Octyldodecyl Myristate

 

Dans de très rares cas, certains de ces ingrédients peuvent éventuellement être fabriqués à partir d’autres huiles végétales telle que l’huile de Coco. Cependant les fabricants de ce type d’ingrédients utilisent ultra-majoritairement l’huile de palme comme matière première, tant celle-ci est peu chère.

Par ailleurs, on peut saluer la démarche engagée du label de cosmétiques biologiques Nature & Progrès qui est le premier à se positionner contre l’huile de palme puisqu’il exige que tous ses adhérents en suppriment les dérivés à partir de 2015.

 

Avec ces quelques noms qui trahissent la présence de dérivés d’huile de palme dans vos produits, vous pouvez ainsi faire le choix de cosmétiques sans huile de palme et qui ne contribuent donc pas à la déforestation. N’hésitez d’ailleurs pas à interroger les marques de vos produits préférés concernant la provenance de leurs ingrédients. Demandez-leur leur position par rapport à l’huile de palme et son implication dans la déforestation.

 

Personnellement, j’appelle souvent les services consommateurs des marques alimentaires ou cosmétiques. Cela prend à peine quelques minutes et plus nous serons nombreux à faire pression sur les marques, plus cela va les inciter à prendre des mesures correctives.

Pour aller plus loin

Le blog « Vivre sans Huile de Palme » d’Adrien Gontier

Le blog de l’association « L’huile de palme : Non ! » de Laurence Duthu (relire l’interview)

 

Nos engagements contre l’huile de palme

oOlution est fière de pouvoir vous présenter la première gamme de soins visage garantis sans huile de palme ni aucun dérivé au monde.

 

Découvrir nos soins sans huile de palme !

 

Découvrez comment notre combat auprès de nos chercheurs pour développer des formulations sans huile de palme

 

 

Pour chaque commande, nous reversons 1 euros à un projet de reforestation à Sumatra

Ensemble nous pouvons arrêter la catastrophe que représente l’huile de palme !

 

Sources* :

* Association Félins Préservation
http://fr.calameo.com/read/0028127573dbdc374804b

* Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture
http://www.fao.org/docrep/016/i3010e/i3010e01.pdf

*Citizen Post
http://citizenpost.fr/2013/08/borneo-la-foret-presque-reduite-a-neant-par-la-deforestation

   

____________________________________________


À propos de l'auteur


Anne-Marie Gabelica
Ingénieure agronome diplômée en biochimie, Anne-Marie Gabelica a fait ses armes dans le secteur des cosmétiques durant 6 ans. Convaincue qu'une alternative au modèle actuel des cosmétiques (promesses marketing illusoires, manque de diversité dans les actifs, ingrédients inutiles et/ou dangereux, omniprésence des dérivés d'huile de palme) est possible, elle prend le chemin de l’entrepreneuriat militant. Anne Marie fonde alors oOlution pour réconcilier le bon pour soi et le bon pour tous.   Retrouvez chaque semaine les conseils d'Anne-Marie dans l'émission La Quotidienne sur France 5, disponible en replay juste ici ! Suivez son actualité sur sa page Facebook et sur Twitter @AMGabelica.

À propos d'oOlution

Avec plus de 65 actifs végétaux bio, les soins visage oOlution s'adaptent sur mesure aux besoins de chaque peau. Les formules 100% d'origine naturelle, garanties sans aucun ingrédient de remplissage (0% d'huiles hydrogénées ou estérifiées) sont aussi les premières à exclure tous les dérivés de l'huile de palme pour préserver la biodiversité.
Faîtes dès à présent votre diagnostic de peau et découvrez comment en prendre soin.

Besoin de conseil ou astuces ?
Papotez avec l'équipe d'oOlution sur Facebook, Twitter et Instagram.


____________________________________________

Newsletter

Vous avez apprécié cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d'amour/de conseils/de bons plans dans votre inbox !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *